Votre avis sur San-Nicolao

chris - 12 déc. 2006 à 14:07
 Marie jeanne - 10 sept. 2009 à 08:51
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.linternaute.com/ville/san-nicolao/ville-2B313

Marie jeanne
10 sept. 2009 à 08:51
Mon village : J'aime mon village et tous les souvenirs qui s'y rattachent, mer et montagne quoi de mieux! Ce que j'aime à San-Nicolao : Ce village me rappelle la vie d'antan, ses nombreux habitants, ma famille. Bien de la chance d'être d'une si belle région. Signoretto, la cascade, et le plaisir de retrouver ceux qu'on aime. Ce que je n'aime pas à San-Nicolao : Très dur de passer l'hiver.
Mon beau village : San Nicolao est mon village natal où j'ai passé mon enfance et mon adolescence. J'y suis très attachée et tous les étés j'y passe deux mois avec mes enfants, mes petits-enfants et mon cousin. Ce que j'aime à San-Nicolao : Ce que j'aime avant c'est retrouver les lieux de mon enfance : la fontaine de Signoretto d'où jaillit une eau très fraîche que nous buvons avec plaisir, la magnifique cascade où nous nous promenons chaque soir, Fano et Castellana où nous rencontrons les gens très sympathiques de mon village.
L'idéal, mais... : Lieu de vacances par excellence : la plage pour la journée ; la montagne toute proche pour y passer ensuite d'agréables soirées. Ce que j'aime à San-Nicolao : La vue imprenable sur l'église et la mer, sa splendide cascade où il fait si bon se rendre le soir à la fraîche, et le hameau de Fano. Ce que je n'aime pas à San-Nicolao : Moriani-plage, presque aussi laid que l'entrée sud de Bastia, et cette affreuse maison-caserne qui domine à Castellane.
Ce que j'aime à San-Nicolao : Un paysage magnifique, la mer, la montagne à quelques mètres. Les gens, son histoire, le village. Ce que je n'aime pas à San-Nicolao : Rien, tout est magnifique et extraordinaire.
Ce que j'aime à San-Nicolao : La plate forme des services publics qui a été mise en place, dont une Maison de l'emploi en milieu rural. Ce que je n'aime pas à San-Nicolao : Son caractère trop saisonnier pour les activités économiques.
Afficher les 6 commentaires