Votre avis sur Bruay-sur-l'Escaut

Signaler
-
 B.B. -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/bruay-sur-l-escaut/ville-59112

En toute sincérité, un effort est réalisé quant à la propreté de la ville et même pour l'agrément des bandes centrales du tramway. L'aménagement du quartier de Thiers est une belle avancée...Encore un effort pour le fleurissement et l'aspect verdoyant et lumineux de la place des Farineaux, même si la Mairie est entourée de parterres. J'apprécie beaucoup la proximité de la Foret... Certes le chemin promenade ( ex-chemin de fer d'Anzin ) est entretenu mais mériterait un aménagement plus convivial. Quant à la sécurité, comme la propreté, n'est-elle elle point est l'affaire de tous ?... Quant au quartier du Pont de Bruay, triste avec ses friches et maisons vides, nécessite une projection et des informations au regard du passage de la nouvelle route "Saint-Saulve / Beuvrages"...

Laissé ma cité tranquille on et bien a thiers l insécurité C'est partout dans le monde il faut de tout dans le monde Après on a tous était jeune nan et surtout vous avez déjà était agressé dans cette cité pour dire sa et surtout avait vous déjà habité là bas je ne pense pas il n'y a rien pour les jeunes dû coup bin ils s occupent comme il peuvent sinon demandé au maire de la commune de leur offrir de la distraction a c'est jeunes au lieu de tout faire pour les personne âgé a médité sérieusement
Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : Sous prétexte d'empêcher les véhicules motorisés d'emprunter la promenade ste pharaïlde suite à une plainte d'un riverain, la mairie a fait disposé à l'entrée de la promenade une ribambelles de rochers volumineux qui maintenant empêchent le passage des vélos et des poussettes d'enfants. Il faut alors prendre la rue ledru rollin qui est très dangereuse et sans trottoirs. Voila, c'est signalé, s'il arrive un accident, que la mairie ne vienne pas dire " on ne savait pas ".
Où es tu ville de mon enfance? : C'est en me promenant dans ce type de ville qu'un beau jour j'ai décidé de voter à l'extrême droite ; alors que l'un de mes très proches parents, grande figure de bruay à son époque, a tellement oeuvré pour cette ville ! Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : Mes souvenirs... Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : Ce qu'elle est devenue.

Vivre à Bruay : Ville agréable où il fait bon vivre, proche de la forêt. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : Son côté sportif, proximité de la forêt. Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : Le manque de commerces, à part alimentaires il n'y a pas grand chose, le manque de présence de la police municipale, on ne les voit jamais, la délinquance mal gérée, c'est dommage.
Que deviendra la ville ?... : Ville où je pense de plus en plus à vendre ma maison. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : Son église et sa forêt pour respirer le grand air. Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : Le laisser-aller de la commune, aucun espace vert, son désordre et l'insécurité.
Souvenirs : J'y ai de bons souvenirs, notamment mes premiers pas de twist au dancing le Robison et le cinéma Le Palace ou pour 55 centimes on pouvait voir un film. C'est sur la place de Bruay (1963) que j'y ai fréquenté le premier mini super marché, libre service avec des caissières. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : La voie express qui nous dirige sur la Belgique ou directement sur Valenciennes. La proximité de la forêt de Raismes et sa base de loisirs.
Place de la mairie : Ville de mon enfance, ducasse, tramway, cinéma du Pinson, j'y retourne de temps en temps et vois l'évolution de la ville. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : J'aime flâner sur la place du marché et discuter avec les commerçants si sympathiques et bien achalandés.
Du bon et du moins bon : Petite ville de presque 12000 habitants, située entre la superbe forêt de St Amand et l'Escaut, près de valenciennes, agréable car bâtie en majorité d'habitations de rez-de chaussée ou d'un étage. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : L'abondance de décorations florales de haute qualité. Félicitations au personnel horticole. Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : L'incivilité des conducteurs d'automobiles qui stationnent leurs véhicules carrément sur les trottoirs, obligeant, par cela, les piétons à circuler sur la chaussée ( mal-voyants et mères de famille avec landaus ou poussettes compris ) et donc à prendre de gros risques en cheminant dans la circulation. Dans les communes environnantes, ce problème se rencontre moins, les municipalités ayant préempté pour des parcelles de terrain afin d'y aménager des places de stationnement.

Thiers : Dans les année 1960 Bruay-sur-l'Escaut était une ville débordante de vie tout le monde se respectait il y avait une politique de gauche mais ce n'était que le nom c'était une commune de travailleur j'ai vécu dans les corons les gens se respectait il suffisait d'un couac pour que tout le monde se mobilise, de plus il y avait le respect des autres. Thiers n'était pas une cité comme on la voie actuellement ma mère y vie toujours et elle ne voudrait pas quitter sa maison des corons. Thiers était une commune de mineur qui avaient le sens de bien vivre chacun se respectait c'était des mineurs leurs vie étaient tenue par une phrase. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : J'aime ce lieu j'y ai vécu étant fils de mineur (enfant des corons). Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : On à tout détruit sur le plan du patrimoine des mines qui aurait pu côtoyer Belwardes.
Nos cités : Bruay est très dangereux, combien de fois j'ai vue des gens griller les feu rouge le soir a la cité du fruitier pour éviter de s'arrêter là ou traine ses bandes de jeunes, Bruay est un ghetto, une véritable banlieue ! Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : La forêt. Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : Le fruitier, Thiers et l'insécurité qui font que l'on est apeuré a chaque fois que l'on sort de chez soi !
Arrêtez de vous plaindre : Je vis à Bruay depuis ma naissance c'est à dire bientôt 30 ans. La ville a évoluée avec le temps. Certes si dans le passé tout n'était pas rose, les choses ont depuis évoluée dans le bon sens. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : Ces habitants chaleureux ! Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : Malheureusement tous les quartiers de Bruay n'ont pas le même standing et il est parfois difficile d'habiter sur Thiers (commune de Bruay).
Une ville belle à première vue ! : Cela fait 16 ans que je vis à Bruay, la vie devient de plus en plus menaçante pour nous comme pour nos enfants, je quitte Bruay et ses indisponibilités, Brauy c'est toute une ville pas seulement Thiers, les gens ont peur de sortir de chez eux pour les diverses agressions, les voitures brulées... Bruay est devenue une ville déserte c'était la ville de mes rêves, la ville où tout était possible aujourd'hui, c'est devenu une ville de non respect... quel dommage. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : Ma famille, et le canal de l'escaut, le seul endroit où il y a de l'air pour respirer. Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : Le manque de respect, les agressions, la pollution, la circulation les fausses promesses de futur changements qui n'aboutissent à rien juste du chantier interminable et pénible... dommage.
ASSEZ ! : Je suis née à Bruay il y a presque 30 ans maintenant. Lorsque j'ai acheté ma maison, il était hors de question que je quitte cette ville... avec le recul je regrette ! Incivilité, vitesse excessive (avenue Jean Jaurès)... Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : Uniquement mes amis d'enfance qui sont restés. Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : La délinquance et le manque de civilité des gens.
Vive Bruay : Beaucoup trop de délinquance et d'incivilité chez les bruaysiens. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : La cité jean Monet. Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : La délinquance et l'insécurité permanente.
La pauvreté : C'est une ville particulière. Cette ville essaye d'être dynamique, propre, mais il y a beaucoup trop de délinquance et d'incivilité. Ce que j'aime à Bruay-sur-l'Escaut : Le foot et la cité de Thiers. Ce que je n'aime pas à Bruay-sur-l'Escaut : La délinquance, l'insécurité.