Votre avis sur Ménétréol-sous-Sancerre

Signaler
-
 Marie -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/menetreol-sous-sancerre/ville-18146

Ce village où j'ai toutes mes attaches : Ménétréol sous Sancerre a malheureusement fait les frais de sa proximité avec Paris. Désertifié, notamment le bas de Ménétréol après des pluies diluviennes dues à l'arrachage des halliers au profit de la vigne... Ce village où j'ai passé toutes mes vacances est devenu un village fantôme. Ce que j'aime à Ménétréol-sous-Sancerre : Les balades, la Loire, le canal, la Vauvize, le val, la forêt, les vignes, le cimetière où reposent mes ancêtres. Ce que je n'aime pas à Ménétréol-sous-Sancerre : Les maisons et les commerces abandonnés, la route devenue trop bruyante avec les camions qui passent jour et nuit.
Entre le vin et l'eau : Un charmant village pittoresque, à flanc de colline, baigné par le canal latéral à la Loire et couronné par l'ancien viaduc en pierre. Ce que j'aime à Ménétréol-sous-Sancerre : C'est un village que certains pourraient qualifier de moribond : peu de commerce, beaucoup de maisons à vendre ou mal entretenues. Pourtant le site est superbe, la présence du canal et la proximité d'un pôle comme Sancerre permet de jouer à fond la carte du tourisme fluvial ou non. Le tissu urbain est dense, varié, pittoresque et souvent encore dans son jus. De nombreuses maisons médiévales qui se découvrent au fil des rues. L'ancien viaduc ferroviaire désaffecté et transformé en promenade permet d'admirer le panorama de la Loire. Ce que je n'aime pas à Ménétréol-sous-Sancerre : La petite ville risque de sacrifier son âme en lorgnant sur les vieilles sirènes du développement économique. Les maisons qui sont rachetées sont souvent rénovées sans respect pour l'architecture locale (menuiseries modernes, enduits médiocres...), le souci de voir ces bâtisses rénovées et le village se repeupler quelque peu, freine souvent la volonté de préserver la qualité architecturale et le patrimoine vernaculaire. Il est à craindre que la réfection des espaces urbains ne finisse un jour par prendre modèle sur les mauvaises réalisations de villes de banlieue toujours assimilées dans les communes rurales désargentées comme le symbole de la prospérité.
Village vigneron typique : Un vieux village, reposant et agréable, entre la Loire, les vignes et les bois. Ce que j'aime à Ménétréol-sous-Sancerre : La présence de la Loire, de ses plages, le Canal Latéral à la Loire, les vignes, les bois, son viaduc, son patrimoine architectural, son panorama, ses chemins de randonnées. Ce que je n'aime pas à Ménétréol-sous-Sancerre : Son manque de dynamisme économique.