Votre avis sur Sèvres

Loic - 2 mars 2005 à 09:11 - Dernière réponse :  CLINT14
- 11 janv. 2018 à 14:51
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/sevres/ville-92072

Afficher la suite 
Ville de ma famille : Depuis cinq générations, ma famille vit à sèvres, certains ne sont plus. Mais lorsque nous nous retrouvons nous les vrais sevriens, c'est pour se rappeler l'ancien sèvres avec ses trois cinémas, le pax rue du théâtre, le mondial rue de ville d'avray à l'emplacement actuel de la bibliothèque sans oublier le cinéma de la place gallardon le palace. Puis les anciens petits commerces qui étaient légions autrefois, le grand marche ou est le sel, le petit marche place gallardon. Le stade, la fontaine saint germain avec son lavoir ou tout y était tranquille. Maintenant c'est autre chose, mais c'est et ce sera toujours ma ville ou je suis née et je l'aime. Je possède un tableau du peintre sementzieff qui représente le vieux sèvres et toute la famille, revit en l'admirant. Ce que j'aime à Sèvres : J'aime me promener dans le square avec sa magnifique roseraie qui créa bien des polémiques lors de sa plantation par la municipalité communiste de l'époque. Maintenant les personnes âgées aiment s'y asseoir sur les bancs et admirer cette végétation tant décriée. Ce que je n'aime pas à Sèvres : Bien sur le stationnement payant et gênant. Mais dans la mesure du possible circuler dans sèvres à pieds pour mieux s'imprégner du vieux sèvres est un luxe.
La ville de mon enfance : Arrivée à sèvres à 5 ans, j'y ai grandi, je l'ai quittée à à 18 ans pour mes études supérieures, et vit désormais à l'étranger, mais mes parents y résident encore aujourd'hui, donc j'y retourne dès que je peux. J'ai aimé grandir dans cette ville, calme (bon parfois un peu trop :-) bien équipée pour les enfants (parcs, stades, gymnase, conservatoire, plein d'écoles, un collège, un lycée...). La proximité de paris est pratique, tous ces parcs et bois c'est top, v2 n'est pas loin non plus. Il y a quelque restaurants sympathiques, le sel essaye de proposer des activités. J'ai grandi quartier rive gauche (à 2 minutes de la gare directe pour montparnasse). Quartier agréable, même si pas pratique pour faire des courses (le centre ville est en bas de la côté, est parfois c'était soulant d'y aller :-). Je pourrai en dire encore plus, mais en résumé, je trouve que sèvres c'est une bonne ville de banlieue, bien pour aller à l'école, faire des activités extra-scolaire, vivre au calme... Mais pour les distractions, heureusement que paris n'est pas loin :-). Ce que j'aime à Sèvres : Le calme, la verdure, le gymnase des 100 gardes, las piscine, le nombre de lignes de bus, la proximité de paris, les parcs et bois, son histoire, son lycée, collège et écoles. Ce que je n'aime pas à Sèvres : En effet pas assez de places de parking, ce n'est pas super beau architecturalement parlant (le quartier danton est assez moche, le centre ville aussi avec les tours de la place de théâtre) sèvres c'est une cuvette, donc à pieds il ne faut pas avoir peur des côtes. Pas beaucoup d'activité le soir, ce n'est pas vraiment une ville pour sortir (même s'il y a quelques activités quand même, ce n'est pas non plus totalement mort !.
Sevres : je veux en partir : Les gens se font agresser gratuitement. Ce que j'aime à Sèvres : La proximité des espaces boisés, les magasins. Ce que je n'aime pas à Sèvres : La délinquance "importée" : agressions gratuites, sous prétexte que l'on habite une ville bourgeoise ; insultes, vols à l'arrachée ; je me suis installée à sevres (venant du 9 3 )j'avais beaucoup d'espoir... En définitive c'est bien pire ! Je regrette d'avoir quitté ma ville d'origine (gagny) pour sevres où pour la premiere fois je me suis faite agresser (insultes "petit bourgeoise" et crachats...)bref je ne recommande pas...
C'était une jolie ville : Il faisait bon d'y vivre. Ce que j'aime à Sèvres : La verdure du centre ville face au centre international d'études pédagogique et son très vieil arbre. Les vieilles maisons dans les hauteurs. Ce que je n'aime pas à Sèvres : Maintenant presque tout, les immeubles modernes du centre ville qui gâchent tout, la gabegie dispendieuse des aménagements de voirie qui ne servent à rien, les tags et insultes, la verbalisation outrancière dorénavant. Le soir, ville morte.
Ville où l'on verbalise les gens qui ont un ticket de stationnement derrière leur pare-brise, et qui reçoivent le PV au bout de cinq semaines, autrement dit une fois que le ticket à été jeté (ce que l'on fait généralement au bout d'un mois, à moins de souffrir du syndrome de Diogène).
Commenter la réponse de Loic