Pourquoi pas traverser l'Inde à pied?

Signaler
-
 Alex. -
De cette question, en apparence saugrenue, est née un voyage de noces en 2005-2006... Puis aujourd'hui un livre : "Au coeur de l'Inde, 4400 km à pied du Kerala à l'Himalaya" aux éditions Transboréal. Il sort le 15 mai en libraire...

7 réponses


Je tombe à pic sur votre livre, j'ai noté et je l'achète dès le 15 mai promis

Pourquoi pas c'est vrai mais je crois que ça n'est pas mon truc. Je vais en Inde depuis 1975 jen suis à mon 35eme voyage. Je reste chaque hiver 3 mois. C'est un pays dont je ne pourrais me passer. Je pense prochainement partir pour l'arunachal Pradesh. Bonne journée

NON CAR L'iINDE EST UN PAYS RICHE EN MERVEILLE MAIS LA PAUVRETE EST TEL QUE LE DANGER EST A CHAQUE COIN DE RUE

NON CAR L'iINDE EST UN PAYS RICHE EN MERVEILLE MAIS LA PAUVRETE EST TEL QUE LE DANGER EST A CHAQUE COIN DE RUE

Voyage certainement enrichissant mais je pense que tu as de grandes chances pour que ta carcasse finisse dans un fossé, l'inde est un pays merveilleux ou les gens sont trés acceuillants, mais le crime est un sport trés répandu, voir inscrit dans la culture, et la pauvreté fait que toi, occidental riche tu pourrais avoir des ennuis. je vous conseillerais d'avoir un point de chute tous les soir afin de ne pas paraitre trop paumé. C'est un voyage que je conseillerais à des professionnels du voyage en pays à risque (certaines régions de l'inde sont des pays à risque), mais pas à des personnes voulant faire de l'immersion touristique. Pour l'immersion, un petit tour en transport en commun et vous serais comblés. L'Inde est un pays plein de richesses à découvrir, mais pas sans danger.

Bonjour je suppose que vous connaissez déjà le comportement des indiens sur les routes, il y a énormément d'accidents mortels même à l'extérieur des villes, que ce soit en camion, en bus, en voiture, moto et aussi pour un grand nombre de piétons qui traversent ou se font haper par un bus ou un camion alors qu'ils marchent sur le bas-côté. Il vous suffit de regarder le long d'une route très fréquentée le nombre de véhicules éventrés, défoncés fait froid dans le dos. En fréquentant des jeunes motards indiens on se rend vite compte du degré d'inconscience. Et il y a de plus en plus d'agressions et de disparitions d'étrangers en Inde, sans parler de viols des femmes étrangères. Je sais que je dresse un tableau pessimiste mais réfléchissez à deux fois, renseignez-vous sur tout ça. Personnellement, je trouve cette idée charmante mais c'est malheureusement sans compter les vices. C'est idéaliste, il faudrait que ce soit dans une région où l'argent et le tourisme et autres effets pervers n'ont pas pourri les mentalités, des régions où les gens sont encore accueillants, même l'Himalaya connaît des effets pervers. Mon opinion c'est que ce n'est valable que dans des trous paumés mais ensuite pour trouver des villageois qui veuillent bien vous accueillir, il ne faudra pas faire la fine bouche niveau confort, paillasse sur le sol (et ils peuvent toujours refuser, dans ce cas faudra vous trouver un campement de fortune pour du camping "sauvage" mais je sais pas s'il y a une règlementation là-bas et si le chef local ou pas vous cherchera des noises). Mais comment les remercier s'ils vous accueillent? Moi je préfèrerais leur donner un coup de main au champ ou autre plutôt que de donner de l'argent, je rêve de faire un long voyage intiatique comme ça à la rencontre des peuples, mais qui sait ce que certains vous demanderont? Si vous le faites vraiment à pied, voyagez très léger, avec des vêtements indiens, n'attirez pas la convoîtise, achetez-vous des bâtons de pèlerins qui pourraient aussi servir pour dissuasion, n'ayez surtout pas l'air vulnérable, garder des copies de passeport au consulat, passez par des villes régulièrement pour téléphoner, sincèrement, le mieux si vous y allez à pied, c'est qu'à chaque fois entre deux villes assez grandes quelqu'un soit au courant de votre date approximative d'arrivée (un membre de la famille ou un ami des hôtes), quelqu'un en mesure de demander de l'aide en cas de retard inquiétant, comme des balises. Donc à chaque fois que vous vous arrêtez dans un village soyez utiles et appréciés des gens (et je suis sûre que ce ne sera jamais une perte de temps sur le plan humain), demandez ensuite à vos hôtes, au conseil et au chef du village s'ils ont des amis à votre prochaine étape, de fil en aiguille. Evitez les grandes routes, ne marchez que le jour. Ayez votre panoplie médicale. C'est très idéaliste, mais il n'a y pas plus beau voyage pour moi, quel que soit le pays. Bonne chance.
Je suis également en train de traverser l'Inde à pied, en solitaire.
Je fais le parcours dans l'autre sens (depuis le nord vers le sud).

Pour ceux qui veulent suivre l'aventure :
supprimé par la Modération