Qui était comme moi au Gabon de 1978 à 1980 ? [Résolu]

-
Bonjour

Qui était comme moi au Gabon de 1978 à 1980 ?
Mon ex mari était militaire au camp
Afficher la suite 

14 réponses

Meilleure réponse
4
Merci
Je suis arrivée au Gabon en 1975 ,partie en en1979 (2 ans au Cameroun...)et retour au Gabon...mon mari travaillait sur le Transgabonnais à la Mission de Controle.... J'ai habité Owendo N'djolé Ayem....et je suis allée bien sur à Lambaréné

Dire « Merci » 4

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 7794 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

nous aussi étions à AYEM POUR LE TRANSGABONAIS
j' ai habite aussi a n'djole et a ayem
j' etais aussi a ayem et n'djole thierry
Bjr avez vous connu Mr DURE jean? Ndjolé ( coopération française eurotrag)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Bonjour, J'y étais en même temps que vous ..... du 1er juin 1978 au 12 juin 1980. Mon ex mari militaire au camp du 6ème B.I.MA.(Guy RIVIERE) - Sergent Chef à l'époque ... Souvenirs inoubliables !!! Claudie Guibert
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
j'y etais , travaillais pour une societe francaise la SETEG pendant une annee, mais j 'ai pas bouge pratiquement de libreville .. sauf une fois pour aller en brousse et une autre fois a la pointe denis..
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
bonjour,

j'étais au camp de Gaulle de décembre 1977 a février 1979. J'y était en temps que EVSOM (engagé volontaire au service outre mer). J'en garde d'excellents souvenirs (et de moins bons...accident du travail au 2b). J' occupais le poste d'électricien auto. Si vous connaissez les personnes suivantes donnez moi de leurs nouvelles. adj. chef perchap, cdt. rebilloud, c/c bonnet, 2em cl labrugère, jaulin, sgt chef hoareau, lt cl creuly, c'est si loin que j'ai oublié les noms mais il n'y avait que de bons camarades avec lesquels j'ai passé des moments formidables. Une vrai école de la vie. Et que de moments de festivités!!!!! les boites, les filles ,les restos, les grands hôtels, le champagne et les steack dans la piole, la plage, le père noël de l'armée qui descend sur la plage depuis un hélico pour les enfants des gradés un 24 décembre et on se baignait. Les sorties en mer en zodiac, les sorties en brousse, etc, etc .... enfin voila que du bon !!!!
Cordialement Pierre.
D/E
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 29 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2013
-
MOI AUSSI J/ ètais au camp ; avec didier travaillard richard prince ; lt garcin chef thomas; ont ètait aux p a m . BIZOUS A TOUS
Commenter la réponse de watelsse
1
Merci
MOI j'y ETAIT EN 1978 COMME TIREUR DELITE
Commenter la réponse de RORO
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 6 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
5 octobre 2011
1
1
Merci
bjr chère anonyme,

Maurice c'est un peu vague d'autant qu'il y a 33 ans de ça .... avec un peu plus de précisions je pourrai peut être répondre. Merci. Cordialement.
Pierre.
Commenter la réponse de watelsse
1
Merci
Bonjour,
contingent 79/08 j'y étais de septembre 79 à janvier 81 evsom au 2a ccas.
trés bons souvenirs au camp De Gaulle
Commenter la réponse de hervé
0
Merci
bonjour. je n'étais pas mais... j'y étais en 76/77 puis en de 84 à 88. juste pour dire que j'ai aimé l'afrique où j'ai vécu 15 ans dont le gabon. j'écris des romans d'aventures qui se déroulent en afrique dont un "sous l'équat'or, aventures au gabon" voir mon site www.lulu.com/charlesflamant ainsi que www.afrique-librairie-aventures.com des bouquins pour voir, revoir, découvrir l'afrique. salutations charles flamant
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonjour,
J'habitais à Franceville en 1978, 79, plutôt à l'extérieur ; nous étions une dizaine de Français (pour la construction d'une cimenterie) ; nous entendions les tam-tam la nuit : souvenir mitigé!!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
nous y étions aussi merveilleux moments a libreville nous habitions a akébé ville avec plusieurs autres familles de militaires j'ai travaillée a l'économat pendant quelques mois çi certaines personnes se reconnaissent cordialement
Airsalin
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 22 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2018
-
Bonjour j'ai habité akebe aussi à la même période mon père avait une entreprise svp
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour,

Je suis arrivée au Gabon à l'age de 4 ans, mon père était installé à Libreville depuis 1949, ma mère la rejointe en 1951, année de naissance de ma soeur cadette. je suis rentrée en France à 6 ans car j'étais souvent malade.Je suis revenue à Libreville en juin 1967, j'avais 17 ans, j'y suis restée cette fois jusqu'en juin 1978, date de notre retour définitif, avec mon mari et mes 2 filles, nées à Libreville.
Mon père passionné de pêche et chasse, avait monté son propre commerce, 1 à Port-gentil et l'autre à Libreville "Jean DESCHIENS Pêche et Chasse" juste à côte de l'Hôpital, magasin situé sur la gauche de la route menant à l'entrée du Centre Hospitalier et derrière la compagnie d'électricité, la SEEG.
J'ai travaillé à Libreville, notamment à la SOAEM et ensuite au port d'Owendo, sur la parc de containers de la Sté COMACO, ex Delmas-Vieljeux.
Nous allions chaque week-end à la plage de la sablière, ou nous avions un cabanon. quelque fois au cap Esterias. J'ai également été sur la réserve de la Lopé, déjà un site protégé à l'époque.
Mon père avait un cesna et allait chaque semaine sur ses campements en brousse. Je l'ai accompagné souvent, à Sangatanga, et au petit ban-ban.J'ai vécu avec lui des moments inoubliables.Mon père est décédé en 1972 et est enterré à Libreville, avec mon oncle et une petit fille que j'ai perdue à la naissance.
J'aime ce pays, parce j'y ai laissé des êtres chers, mais aussi parce que c'est un part de mon enfance et d'adolescence qui y sont étroitement lies, et mon rêve serait d'y retourner avec mes 2 filles.

Une amoureuse de l'Afrique.
Bonjour Madame,

Je suis étudiant en histoire à Londres et je réalise un projet de recherche sur les communautés francaises expatriées au Gabon. J'aimerais beaucoup pouvoir échanger avec vous sur vos expériences au Gabon! Si cela est quelque chose qui vous intéresserait, voici mon adresse email: ***@***

Merci,
Baptiste
Bonjour je suis à la recherche de mon père tout ce que je sais de lui c est qu il était au Gabon dans les années 75 et 76 il se prénommait Roland il était menusier métallique
Commenter la réponse de jademire
0
Merci
Bjr, je recherche les traces de mon pere francais aujourd'hui papi,
Ayant travailler entre 1974 a 1980 au gabon ou au cameroun
Soit a satom , bourdain et chaussees ou spie batignole.
Je n'ai pas l'orthographe exact de son nom mais je sais qu'il s'appelle
Jacques ou francois rena(ier, yer, yet...) tout nom similaire des francais ayant
Vecu au gabon ou au cameroun m'aidera enormement ds mon espoir.
Salutations.
Serge
Commenter la réponse de Serge
0
Merci
Bonjour j'y étais aussi de 1978 à 1979 au Gabon "Libreville" à l'âge de 5ans, mon père était militaire dans l'armée de l'air (DUTHIL Régis) maintenant décédé depuis 2015
Commenter la réponse de Emmanuel
0
Merci
Bonjour,
je suis partie au Gabon à 19 ans après mon bac, en 1977.
J'ai été institutrice pendant plus d'un an à l'école maternelle de Port gentil.
Mme AMBONGUILAT était à ce moment là directrice de cette école. Son mari était je crois directeur de la Elf
Elle a été très gentille avec moi.
J'aimerais la retrouver !
Puis je suis partie à GAMBA avec mon ami Bernard LECLERC pour reprendre en mains une société de services en faillitte appartenant à Mr GARCIN. Nous avons beaucoup travaillé pour la société SHELL implantée à Gamba. Mr MARGRAFF chef de la sécurité à la SHELL est devenu mon ami.
La société a très bien marché !
J'ai travaillé en même temps pour Air Gabon : je m'occupais de vendre les billets, et chager les passagers et le frêt dans les deux avions journaliers.
J'ai adoré mon expérience africaine !
Je suis rentrée en 1980 à la suite d'un grave accident de voiture.
Tous ces souvenirs sont flous...mais ils marqué ma vie.
J'aimerais retrouver des personnes qui étaient là-bas en même temps que moi....que j'ai connues peut-être ?
Merci de me répondre sur mon adresse mail au cas où...
Cathy
Commenter la réponse de Cathy