Chili et mal d'altitude

- - Dernière réponse :  Jean - 5 avril 2011 à 11:50
Bonjour,
j'ai lu tous vos messages sur le MAM, qui concerne surtout le Pérou, feuilles et infusion de coca, coca 9ch sous forme homéopathique, éventuellement prescription de Diamox avant de partir.
Par contre, vous préconisez tous, ce qui est logique, une montée et une acclimatation progressives. Or, ds le cas du Chili, on part d'Arica, 0 m, pour arriver en voiture à Putre, à déjà 3500 m d'altitude, où on peut passer la nuit, pour aller le lendemain, juste 50 km plus loin, mais à 4500 m au lac Chungura. Ici, il ne s'agit pas de faire un treck, ni de faire de gros efforts, mais 4500 m...
Quelles sont vos expériences au Chili?
Et l'expérience à 4500 m d'altitude peut se renouveler un peu plus au sud avec les geysers de Tatio...
On part en juillet, pour le désert d'Acatama, no souci, je suppose, mais suis en attente de vos retours!
Merci d'Avance, Juturna
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Le seul fait de monter par la route d'Arica à Putre est une première acclimatation. Une bonne nuit à Putre, et le lendemain vous serez suffisamment en forme pour apprécier le Parc de Lauca à condition de ne pas courrir.
Ayez sur vous de l'aspirine en cas de mal de tête et un peu de sucre en cas de malaise.
Les infusions de coca sont aussi efficaces qu'une tasse d'eau chaude !
Commenter la réponse de Jean