Votre avis sur Toulouse

Signaler
-
adrien27170
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 21 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2019
-
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/toulouse/ville-31555

adrien27170
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 21 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2019

Originaire de haute de Normandie (Eure) j'ai découvert Toulouse en 2014, j'ai trouvé cette ville assez belle et il y a beaucoup de choses à faire, des services qui fermes tard, restaurant fast-food loisir etc mais la mentalité est infects, les gens sont désagréables ou hypocrite quand c'est nécessaire, escro pervers, froid pas humain du tout, on sent bien le rejet de la personne qui n'est pas de la région ou de la classe social faible. Que des bobo de partout avec leurs looks hippis, des Espagnols catalans cons comme pas deux, des crasseux punks à chien qui agressent pour un euro, des gens dans le métro/bus prêt à vous faire des grosses embrouilles pour une place assise, des petits étudiants bourgeois qui se la pète, beaucoup d'ethnie différente, cette ville il y a vraiment de tout et n'importe quoi, entre les campagnards de toute la France qui viennent s'y installé et les extras européens, mais au final c'est chacun pour sa pomme, actuellement j'y mais suis installé car de nos jours vivre dans une ville moyenne (10 000-50 000 habitants) ce n'est simplement pas vivable, tous les commerces et les bars ferment à 19h il y pas de travail et si vous n'avez pas de voitures n'en parle pas. bref Toulouse c'est pour une courte durée pour faire des études, une formation, où venez faire la fête avec des amis, mais y vivre seul sur le long terme ça va être très dur, vous risquerez de repartir comme vous êtes arrivé... vous vous ferez aucun ami. C'est un endroit très étouffant: Vous n'avez pas le "droit" de vous exprimer, de vous lâcher un peu dans la rue et endroit public, sans vous faire dévisager ou moquez de vous par ces "petits bourgeois" snobe qui font genre d'avoir de bonne éducation mais ça bouscule et dit pas bonjour entre autres... des commerçants et agent d'accueil qui vous mettes la pression ou engueule les personnes parce que vous leurs demandé un renseignement précis bref bref bref Faut sois vite s'intégré aux gens de Toulouse et vivre malheureux si vous êtes pas comme ça, ou partez de la....

Génial belle chaleureuse il y a tout
Le caractère franchement raciste de certains toulousains. J'ai été dans une maison de presse toulousaine et une vieille femme a commencé à engueuler une autre parce qu'elle a 'osé' utiliser un mot 'étranger' (venga). Et bien sûr tout le monde commence à la disputer, surtout moi pour me venger de ma belle-famille toulousaine qui m'a carrément abandonné suite à ma divorce avec leur fille. J'habite maintenant le Nord et j'adore !
Depuis plus de soixante ans à Toulouse je me régale : de belles rénovations , une belle expansion . Ville toujours aussi festive , jeune et dynamique où il fait bon vivre .
Et pourtant j'aimais beaucoup cette ville où je suis née. Dégradation fulgurante de la qualité de vie pour la majorité des quartiers hors hyper-centre chouchouté par la Municipalité. On donne de l'air aux bobos du centre ville et on entasse "le reste" dans les quartiers. Résultat : l'espace vital minimal n'est pas là, pas d'espaces verts, des immeubles et encore des immeubles, destruction des maisons individuelles, pas d'équipements de loisirs de proximité (piscines, petits parcs facilement accessibles, terrains et équipements de sport, activités culturelles saturées). Une agressivité grandissante entre les habitants parce qu'ils "se marchent dessus". Une gestion très inégalitaire de nos impôts car si on n'habite pas plein centre on ne bénéficie de rien. Et des impôts qui s'envolent. Et surtout une mairie totalement sourde aux réclamations des personnes qui la financent...
J'ai pour ma part bénéficier d'un tres mauvais accueil. J'ai jamais autant souffert dans ma vie que depuis que je suis arrivée à Toulouse. Alors que prioritaire au logement HLM, et que j'avais pas de logement je me faisais raccrocher au nez apres m etre faite laminer sauvagement par du personnel HLM. Niveau mairie, on m a fait croire avoir transmis mon dossier en urgence au service logement jusqu au jour où je me suis déplacée et où sans honte ni gêne la secrétaire a transmis mon dossier devant moi. Pendant ce temps ils savaient que mal logee j etais harcelee tres gravement par des voisins et que j etais tombee malade au point de developper deux debuts de cancer. J ai ete operee a cause de ça. J ai dû demenager a mes frais. Je me suis vu plus recemment refuser une carte piscine parce que je vis plus sur Toulouse faute de logement mais en Haute Garonne qd meme. Precaire j ai pas droit au meme tarif que les gens precaires pour la piscine et malgres que ce soit pour motifs de santé. (Heureusement qu il y a des loi en France pour le décor apparemment). Ensuite niveau boulot je suis tombee dans une boite a mon arrivee qui m a fait de la merde. Y en avait que pour les gens des banlieues dangereuses. Le maire ne répond jamais aux mails..vous n obtenez jamais de rendez vous en mairie non plus..on affaire à des fantômes qui se cachent dans leur bureau. Niveau activité si vous n etes pas vehiculé c est comme partout la merde totale..sauf si vous etes tres riches car a Toulouse ils n aiment que les gens aises. Et ça va tres loin si vous avez la gratuite des transports avec un tisseo en certains endroits (deux par vecu) où l agressivité du personnel dépasse l entendement. A la sncf idem quelques personnes qui en plus d incompétence font preuve de jugement et d agressivité impressionnant. En fait je continue de chercher le positif..j avais entrepris des etudes mais meme là cette année j ai eu droit d etre directement écartée exemptée de ratrappage de cours possible apres une prepa une employee de bureau m a insultée en deux longues phrases sans motif alors que sa collegue s occupait de moi. De plus il y a de la segregation en Haute Garonne et on la retrouve sur internet (reseaux sociaux). Si vous avez des origines ne provenant pas d endroits particuliers (kabilie...moustaganem..) oubliez car fashisme assuré. La France a ouvert la porte à l irrespect et la colonisation. Et ça se ressent qu elle renie ses français qu elle ne reconnait meme plus à force. Une honte. J ai une amie toulousaine super qui va quitter la ville et moi si ça continue c est la France que je vais quitter. Elle y songeait aussi...et moi comme j ai demenage beaucoup a la base pour trouver un emploi et vivre normalement decemment...j ai plus envie de me ruiner pour rien. Il y a une mafia anti pauvre un peu partout qui traine le pays vers le bas avant de se sauver quand il y aura plus rien à détruire.
j'en garde un assez bon souvenir parce que je suis citadine de mode de vie et de gouts, alors que je suis allée dépếrir dans unepetite ville depuis, donc forcement ma mémoire est partiale. A l'epoque je trouvais quand meme les gens assez lunatiques et hypocrites (un coup con,tents de te voir le lendemain ils t'ignorent et impossible de compter dessus) et j'ai eu du mal à m'y intégrer mais j'avais fini par y avoir des amis, souvent originaires d'ailleurs. Ce qui était pénible c'était les moqueries et remarques incessantes dans la rue à cause de mon look (punk-goth à l'époque), je ne voyais ça qu'à toulouse, dès ramonville ou balma les gens avaient un meilleur comportement. les pires étaient les bourgeois de la fac de droit, impossible de manger tranquillement au restau U sans etre importunée du coup je devais m'acheter à manger et déjeuner dehors ou rentrer vite fait chez moi pour avoir la paix au lieu de profiter de ma carte etudiant et tout mon argent pour les fournitures artistiques y passait. Malgré ça j'y ai passé finalement mes meilleures années, quant à la ville en elle meme, j'aime bien cette couleur rosatre, le vieux toulouse est bien, surtout autour du pont neuf et de st sernin. je reve encore du quartier de la dalbade, mon meilleur pote y avait un appart, heureux homme. d'ailleurs avec du recul par rapport à ce que j'ai trouvé ailleurs meme les apparts pas chers étaient bien, du caractère, pas de jaune partout comme en bretagne. Je ne sais pas à quoi ça ressemble aujourd'hui je n'y suis jamais retournée. Je pense que dans d'autres conditions je me serais mieux faite à cette ville qu'au moment où j'y vivais il y vait largement moyen et jamais je ne m'y suis ennuyée meme sans argent. La seule chose que ej n'ai jamais pu supporter c'est le climat trop chaud en été et le vent d'autan ! tous les étés j'avais un coup de chaleur et ça m'a bien cramé la peau je ne pouvais sortir que la nuit à cette saison. Pour ce qui est de la mentalité hypocrite des gens c'est partout pareil aujourd'hui et ça dépendait des mileux j'ai connu des toulousains et toulousaines très bien ! (avec un accent rigolo j'aimais bien) globalement j'en ai un assez bon souvenir en fait si on excepte la chaleur en été.
TOUR OCCITANIE : NON MERCI ! Non à la construction d’un gratte-ciel en plein centre de Toulouse !
Depuis mars 2016, un projet immobilier, d’une envergure inédite à Toulouse, s’élabore dans une opacité absolue : la Tour Occitanie.
C’est seulement en mars 2017, à l’occasion du Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim) de Cannes, que le projet de construire un gratte-ciel de 150 mètres de hauteur sur le site de l’ancien tri postal près de la gare Matabiau a été dévoilé par le maire et président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc. Les Toulousains ont donc appris la nouvelle par voie de presse, l’annonce officielle n’étant intervenue que le 13 juillet 2017. Suggéré par des promoteurs immobiliers, ce projet de tour a été décidé par un nombre très restreint de personnes, sans qu’il n’y ait eu ni information ni consultations préalables de la population. Il s’agit d’un déni total de démocratie locale. Les Toulousains doivent pouvoir se prononcer démocratiquement avant que ce projet ne soit lancé.
Ne laissons pas des promoteurs immobiliers dicter la politique urbaine de notre ville. Toulousains, habitants de la Métropole et amoureux de cette ville, aidez-nous en signant et en partageant cette pétition ! https://www.change.org/p/tour-occitanie-non-merci-non-à-la-construction-d-un-gratte-ciel-en-plein-centre-de-toulouse
J'aime bien Toulouse, je n'y suis pas natif, mais cela fais 15 ans que j'y vie.
Depuis plusieurs années je trouve que cette ville deviens de plus en plus sale. Le cœur de ville est nettoyer régulièrement mais les quartiers adjacent, sont vraiment sale; faite le tour par exemple , bord du canal, allées des Soupirs, l'Allée François Verdier. Tiens d'ailleurs aujourd'hui ils ont oublié de balayer c'est pourtant la brocante ! regarder les trottoirs amas de feuilles merde écrasées, traces d'urines, papier au sol etc.... Ce n'est pas occasionnel , c'est toujours comme ça ! Ces traces prouvent que les rues sont très rarement lavé. Que fais la municipalité ? je ne comprend pas que les habitants ne se révoltent pas , moi je trouve ces trottoirs dégueu et c'est bien dommage. Allez dans d'autres pays vous verrez, mème Barcelone est plus propres.
Toulouse,c'est un peu la grenouille qui se prend pour un bœuf!Constamment en train de se comparer à Lyon,elle est pourtant loin du compte.Elle veut rattraper Lyon mais ne mise que sur un artifice qui lui est favorable,la commune,qui pourtant n'a rien à voir avec les réalités urbaines,économiques, démographiques etc.Les communes sont des échelons institutionnels servant a organiser la vie démocratique.Elle ne sont pas des villes.D'ailleurs de vastes communes sont de tout petits villages...Les communes ont été calquées sur les anciennes paroisses,pas sur les villes.La communes de Toulouse est vaste car à sa création,la ville était relativement petite.Contrairement à Bordeaux ou Lyon qui avaient de nombreuses paroisses et ont été divisées en de nombreuses communes.Du coup,cette grande communes englobe aujourd'hui tout ses quartiers périphériques alors qu'ils sont extra-muros à Lyon.Cette particularité fausse toutes les statistiques!Par exemple,démographiquement,Toulouse n'est pas plus dynamique que Lyon.Elle est juste plus vaste. Pour comprendre ce qu'est Toulouse par rapport a Lyon,Il faut les comparer sur un même périmètre. Toulouse 118km²/467 000 habitants.Lyon sur 118km² (10 communes!!) 945 000 habitants...L’évolution démographique sur ce périmètre est largement supérieur à Lyon. Et on pourrait parler de transport,de PIB,de culture etc:La capitales des Gaules nous explose littéralement,dans tout les domaines!Alors Toulouse un jours 3eme ville de France?En réalité,elle n'est que la 5eme,voir la 6eme ville du pays...
En réponse à une certaine Nathalie qui a écrit en 2013. Pas besoin de dénigrer une ville si elle ne correspond pas exactement à votre ville d'origine. C'est là que réside l'intérêt d'être ailleurs. Si les Toulousains s'empressent de répondre au fait que vous venez de Paris par : "ici on a la bonne bouffe et le Soleil", ne vous donnez pas tant d'importance parce que vous venez de Paris, ils répondent la même chose au gens de Montréal Canada. C'est une politesse, une façon d'engager la conversation. Pour ceux qui disent que c'est une ville pour les 20-30 ans ...euhmm, C'est quoi l'idée, après 35 ans on doit fermer à la différence? à la nouveauté? J'ai 50 ans, je vis au centre-ville et je viens de Montréal. Je trouve cela tout à fait agréable même si parfois quelques gens à l'alcoolémie trop élevée font du grabuge la nuit. C'est un centre-ville! J'aurais bien élevé mes enfants au centre-ville de Toulouse. C'est une ville qui dispose de tout ce qui est important : culture, architecture, gens de tout horizon... Le centre est un peu petit, il manque de quartier avec des centres développés. Mais, ce qui est merveilleux ici, c'est qu'il n'y a pas de voiture stationnées de chaque côté des rues comme au Québec et beaucoup de rue sont semi-piétonnes. BRAVO!
En tant que touriste je trouve que c'est une très belle ville où il fait bon vivre néanmoins je pense qu'il y'a un maque de transports en commun
Je suis Toulousain depuis 3 générations et beaucoup de personnes pensent que le Toulousain est con. A ceux qui pense ça je rétorque que les vrais Toulousains ne représentent plus que 10 à 15% de la population. Vous voyez ou je veux en venir non? Et pour ceux qui ne se plaisent pas dans ma belle ville rose on ne les retient pas. Bon vent.
Pour les mécontents du régionalisme, pour eux qui ne connaissent pas la carte de France et qui ne savent pas que la mer est à 1h30, l'océan à 2h00 et les Pyrénées à 1h15/30, pour ceux qui trouve la ville sale ( comme toutes les grandes villes ),
pour ceux qui préfèrent le côté bobo parisien, pour ceux qui préfèrent le côté superficiel du sud-est, pour ceux qui n'aiment pas le rugby, pour ceux qui n'aiment pas le terroir et ses valeurs, pour ceux qui n'aiment pas un hiver doux, pour ceux qui préfèrent la pluie du nord, de l'est, de la région parisienne, pour ceux qui ... cassez-vous ! là où c'est mieux !???
Au secoure!!!!
Cette ville en 15 ans a pris tout les inconvénients de la grande métropole sans en prendre les avantages...c'est à dire une surpopulation sans avoir pû ou su développer ses infrastructures urbaine,culturel ,cette ville est un grand SAC DE NOEUDS tres épuisant à la longue,un grand et gros bordel!
Ici c'est simple c'est le tout voitures/deux roues,une ville incapable d'avoir une seul vraie rue piétonne(à part Alsace lorraine...mais là nous sommes plus dans la galerie marchande à ciel ouvert que dans une rue ou on aime flaner...on consomme et on se marche dessus!)
Toulousain,ronchon,acariâtre,tres rurale,plein de faux airs,au moins l'avantage de l'explosion démographique avec les neo toulousain c'est que cela rééquilibre la donne et ré hausse le niveau,parce que le régionalisme exacerbé d'une autre époque rend l'intégration tres,tres difficile!
Cette ville est un gâchis,énorme potentiel mais préfère rester le moyen moins...dommage!
Depuis dix mois sur Toulouse..partout ou on passe c est grand foutage de gueule..les gens sont irrespectueux et desagreables tres menteurs/euses tellement que ca se voit sjr leur tronche. Refus d integration de nouveaux si pauvres..grande insecurite. Grosse deception car j essaye de m en sortir mais je n ai eu eu que des AS qui veulent pas faire leur job clairement malgres l urgence de ma situation ma priorite au regard national..et non comme elles evoquent departemental..je ne voulais a la base pas y etre mais j y suis concee financierement je vis un vrai cauchemard depuis que j y suis. Beaucoup de mal dans leurs peaux qui font des problemes gratuitement..pour eux il faut se montrer fort et surtout con en permanence..faut porter de la marque sinon on est rien comle disait une amie d enfance de toulouse j ai vu sa mauvaise evolution et bourgeoise une fois adulte elle m a insulte parce que j erais pauvre donc rien aux yeux des gens comme elle. L humain n existe plus pour les pauvres..et toulouse est en retard je trouve. Pas etonnant a force de se faire des problemes de se tirer vers le bas ils se rendent pas compte qu ils se tirent eux meme vers le bas ainsi que la ville avec. Je crois aussi que les gens de cites sensibles devraient y rester ca fait pas bon menage qd ils sont loges parmi les gens bien eduques car ils ne respectent rien ni personne.
Une ville agréable à vivre la première année, si vous habitez dans un appartement calme. Dans la rue les jeunes étudiants qui sont souvent de nouveaux arrivants, venus de partout, avec l'idée qu'ici l'on fait la fête plus librement qu'ailleurs, trouve beaucoup de plaisir à crier, à faire du tapage au mepris de tout le monde. L'on se dit que nous ne sommes pas tous fait pareil , que tout le monde ne trouve pas du plaisir au mêmes choses. Plus inquiétant selon moi sont les bohemes bourgeois, légions dans cette ville. Il s'agit de personnes de se veulent de gauche et le montrer et l'imposer, mais qui ne crachent pas du tout sur l'enrichissement loin de là mais il ne faut pas le montrer. Tant que vous mangez bio, que vs vs habillez minablement, avec l'esprit campagne, tout va pour le mieux. Je n'ai jamais rencontres de personnes plus superficielles que dans cette ville. Il n'y a pas cette ouverture très artiste que l'on peut trouver à Paris. Toulouse est l'extrême opposé de Bordeaux. Là vous avez le classicisme bourgeois irrespirable et ici le bobo intolérant, insupportable. Par ailleurs dans ces deux villes respectives qui portent tant de jugement sur l'apparence il est impossible pour qui en a les moyens de s'habiller convenablement. On aurait aime à Toulouse s'intégrer à la mode bobo tout en restant élégant mais il aurait fallu du loror piana . Et à Bordeaux pour convenir à la vieille bourgeoisie d'excellents tailleurs, et une boutique zilli. Mais rien . Du prêt à porter M. Tout le monde. Zapa et compagnie. Enfin que reste-t-il d'une ville quand on ôte ses boutiques. À Toulouse rien. Des bars, des rues sombres, un froid et des semaines de pluies en hivers, et une ville déserte en été, durant deux mois une ville paralysée par des vacances scolaires. L'on mesure selon moi la qualité d'une ville aussi à sa popularité durant les vacances. Allez du coté de Nice en été comme en hivers malgré la mentalité assez étroite à sa façon, vous trouverez tjrs des vacanciers. En vérité les gens sont insupportables de partout. De Vannes à Paris, de Strasbourg, à Lyon. De Nice à Toulouse. De Bordeaux à Nantes. L'on se fait toujours quelques amis, mais le cadre est important. À Toulouse l'Ariège n'est pas loin, mais ce n'est pas non plus tout près. Sur la côte d'Azur en revanche tout est là. La ville vous étouffe vous prenez un petit train en une demi heure vous trouvez ce que la nature offre de plus beau. L'hiver vous rêvez sous la neige dans les grands espaces. Puis vous pouvez pique niquer le soir au bord de la mer. Le littoral vous déplaît , vous prenez le bateau vous êtes en Corse. La Corse vs ennuie à dix minutes de chez vous à pieds vous attend l'aéroport. Nice vs embête, en moins d'une demi-heure en train vs avez Antibes, Cannes. Vs voulez vs habiller sur la croisette, il y a tous les magasins que cs pouvez souhaiter. À Toulouse on achète des choses qui ne deplaisent. Ici on voudrait être milliardaire devant les plus beaux cachemire , les plus belles peaux. Vs voulez de la richesse,vs allez deambuler devant les milliardaires qui s'ennuient sur leur yatchs. Vs voulez voir de l'étranger sans prendre l'avion? Vous prenez le train en une heure et demi vous êtes en Italie. Turin Vintimille. Ce qui manque à la côte d'Azur c'est d'être un peu plus parisienne. Une belle architecture, une âme d'artiste, quelque chose d'un peu plus littéraire et l'on aurait une ville presque parfaite. Mais Toulouse, Bordeaux, quel ennui! L'on ne vit que deux ans dans ces villes. Des villes toutes faites pour un passage d'étudiant.
Natif de TOulouse,je ne peux que dire :J'aime celle qui m'a vu naître comme j'aime ma mère .C'est une ville qui a une histoire depuis la nuit des temps .Nougaro n'a rien inventé dans sa chanson;tout ce qu'il évoque dans les paroles n'est que le reflet de de mon vécu. Une Ville où il fait bon vivre à condition de la respecter.Les cerveaux s'y plaisent ,les jaloux ,non.Que ceux qui ne l'aiment pas repartent d'où ils viennent ,bon débarras !! On ne le à pas sifflés pour venir.Certains comprendront,d'où qu'ils viennent.
O mon PAIS ,O TOLOSA !!J e n'aurais pas assez de lignes pour exprimer ce je ressens pour décrire en bien MA VILLE !!Chauvin ? Et comment !! TOulousain et fier de l'être !

Très jolie ville très dynamique.
Certains avis sont tout de même surprenants... Les Toulousains seraient chauvins? Allez faire un petit tour au Pays basque, en Bretagne, en Alsace, en Corse et plus généralement dans toutes les villes ou régions à identité forte... ou demandez à un Parisien ce qu'il pense des "provinciaux" de manière générale...
Les Toulousains seraient fermés, faux culs, hypocrites? Etonnamment, c'est une ville où près d'un Toulousain sur 2 de moins de 40 ans n'est pas natif de la ville... Prenez le métro ou le RER à Paris, vous verrez comme c'est agréable tous ces regards fuyants... allez prendre un taxi ou un café dans une brasserie parisienne, vous verrez comment vous allez être accueillis....
Toulouse, ville sale: là encore allez dans les rares villes de plus de 300.000 habitants de France (il n'y en a que 5), Toulouse n'est pas plus ou moins sale que Paris (je ne parle même pas du métro ou du RER), Lyon, Marseille ou Nice.
En revanche, ce qui est vrai, c'est que cette ville est victime de son succès, trop de nouveaux arrivants chaque année souvent plutôt "nordistes" qui s'imaginent qu'ils vont habiter au milieu des palmiers et des oliviers, avec une ambiance village, autour d'un cassoulet et qui iront faire un petit plouf à la mer le week-end! Toulouse ce n'est pas un Los angeles ou un Miami à la "saucisse", ce n'est que le sud ouest de la France avec un climat un peu plus doux que la moyenne du pays (mais malgré tout avec son humidité printanière, influence océanique oblige) et au fait, si vous prenez une carte, vous verrez que la plage la plus proche est bien à 150 km (c'est très loin pour un breton ou un marseillais et c'est très proche pour un bourguignon ou un alsacien)!
En conclusion, ce n'est ni pire, ni mieux qu'ailleurs, si vous êtes allergique à la ville, ne venez pas, si vous n'aimez pas la nonchalance méridionale, ne venez pas, si vous espérez vivre au bord de la mer, vous serez très vite déçus, si vous cherchez à vous faire plein d'amis, c'est comme dans toutes les grandes villes, sortez, inscrivez vous à un club de sport, de peinture, de musique, de randonnée, etc... avec un peu de chance, le feeling se fera... ou pas, ne pas croire au miracle, surtout que vous rencontrerez beaucoup de "néo-toulousains" parfois là pour des missions courtes d'un an ou 2. Toulouse n'est plus un petit village depuis bien longtemps: c'était déjà la 4ème ville de France il y a 50 ans alors même qu'Airbus n'était que balbutiant, comme quoi c'était déjà une ville économiquement forte dans l'histoire avant les avions.
Ville surcoté,à perdu tout de son charme en 15 ans,l'été un parc d’attraction basique(le petit train comme à Disney land que l'ont vois repasser 30 fois par jours,les péniches sur le canal la même,animation du Capitole beauf crasse...)et le reste de l'année un Cancune ou étudiants,lycéens écervelés prennent le monopole du centre ville...
Pour le reste c'est sale(vraiment sale),chaleur étouffante,pollution hallucinante (pour une ville qui se dis semi-pietone),des voitures partout...pour les terrasses tranquille c'est simple,je n'en connais pas une seule toujours à côtés de rue ou passent scooter et voitures...allez voir du côté de jean Jaures,tout les restaurants et leurs terrassent donnent sur la route(super sympa de manger en bort de route dans un nuage pollué de particules fines...).
Pour ses autochtones c'est simple ça tourne entre le beauf campagnard,le bobo tarte,l'Airbusien et l’étudiant chiant.
Bien réfléchir avant de s'installer dans le coin,voiture obligatoire si vous voulez vous échapper du centre ville tout est loin...mer 1h30,montagne 2h et pour la forêt minimum 70 km à la ronde,sinon champs à perte de vue(sympa mais bon...)
Je suis dans ma famille toulousain depuis presque 150 ans et aujourd'hui ma déception est des plus décevante une politique de travaux des chaussées DES PLUS PITOYABLE , CHAUSSÉES DÉFONCER , TROUS PAS REBOUCHER LORS DE RÉFECTION COMME EN CE MOMENT BD DES MINIMES et j'en passe . Et un maire qui dis qu'il faut prendre la carte du partis pour déposer des requêtes
Incivilité +++ = ville d'une crasse rare...avec un service de nettoyage complètement incompétent voir carrément absent ...une honte pour une ville qui se veut touristique .
Une belle région, un climat idéal ou il fait bon vivre
Toulouse, j'aime pas cette ambiance "jm'en foutiste", ni son architecture.
Les Toulousains, ce sont des fumistes et fiers de l'être.
Toulouse! oh Toulouse!
Le climat:
Génial pour glander en buvant du rosé mais bosser sous 40° au soleil, avis aux amateurs.
Le vent, très chiant.
La ville:
Des parcs agréables et bien aménagés, des hopitaux au top, des embouteillages sur le périph mais pas comme à Paris...Quand même !
Le centre c'est comme partout,...UGC, Zara, Fnac, MacDo, crottes de chien, travaux, marginaux qui font la manche et des wesh-wesh avé l'accent.
Le boulot:
Y'en a pas hormis Airbus et quelques jobs bien précis comblés par des gens du "nord" qui bossent 2 fois plus que les Toulousains.
Vieux et non diplômés, passez votre chemin!
La région est sympas pour les visites, le sport et les loisirs en général.
L'Ariège est magnifique quand on aime la nature.
Les Toulousains et les ploucs aux alentours, les anciens,les vrais, les sales...Un mixte de gros beaufs, pas accueillant même si vous lâchez quelques euros, racistes, homophobes, buveurs, mythomanes, étroits d'esprits mais pas forcément incultes.
Le clone du Marseillais avec son O.M? Le Toulousain avec son stade Toulousain.Vive la 3émé mi-temps...
Ils pensent vivre au paradis sur terre et que des vaniteux Parisiens (et autres) veulent envahir et piquer tout leur boulot qu'il n'y à même pas.
Les néo-Toulousains, cadres et ingénieurs bobos ou 68tards attardés descendus vivre leur utopie ou misère au soleil.
Une ville et une région agréable pour les vacances, en famille, mais c'est tout.
Joli centre historique mais cette ville est surpeuplée, colonisée par les étudiants alcooliques, les sdf. Incivilités en tout genre, populations locales plutôt antipathiques comme souvent dans le Sud (arrogantes et bruyantes), aucune culture locale, il n'y a que des fast foods, des chaines de fringues, des bars minables où tout le mobilier est en plastique... bref pas terrible...
Les toulousains (ceux qui résident dans cette ville)ne sont pas accueillants pour un rond. Très superficiels et agressifs, d'ailleurs au volant, ces indisciplinés ne respectent rien. Donnent d'eux une image de gens qui n'ont pas envi de travailler. Ne comptez pas sur eux pour vous aider. Par contre, eux seront là pour avoir besoin. Un vrai résident de cette ville sale me confiait : il les surnomme les "crocodiles"...Une grande gueule pour prendre et de petites pattes pour donner. Pour finir ce petit résumé...la qualité de travail reste à désirer. Alors fuyez ou ne venez pas ici.

Toulouse est une ville sympathique et festive. La ville est relativement aérée ce qui la rend agréable. Je trouve toutefois que les habitants sont chauvins et parfois peu éduqués. Au final, je préfère sa rivale de la région aquitaine qui me semble plus belle et plus propre. Ce n'est que mon avis sur la ville de Toulouse...
Plus belle ville de france, Tolosa
Je suis née a Toulouse, j'y vis depuis toute petite. Mes parents ne sont pas toulousains mais sont venus ici pour la proximité des grandes villes mais aussi pour éviter les villes "surchargées" comme Paris.
Il y a forcément des "beaufs", comme partout d'ailleurs. C'est une ville très dynamique avec un beau patrimoine. J'aime me balader dans les parcs, en centre ville etc... C'est une ville verte, grâce aux nouvelles installations du tram et aux aménagement près de la Garonne. Le climat, pas de soucis, je me plains pas du soleil ! :D
Excellent !
Toulousaine depuis plusieurs générations (19e) et ayant vécu ailleurs notamment à l' étranger, je trouve que ma ville a perdu beaucoup de son charme. Je suis d'accord avec un commentateur précédent qui dit que la ville a perdu son âme. Mais sur un plan strictement rationnel et pratique Toulouse a vu ces dernières décennies une augmentation démentielle du coût de l'immobilier qui souvent ne permet plus aux Toulousains d'origine d'acheter dans la ville rose laissant la place aux nouveaux arrivants via les entreprises majors et leurs salariés bien rémunérés. Les impôts fonciers dans Toulouse sont très élevés et augmentent chaque année de façon conséquente (+15% en 2015). Toulouse est agréable pour les étudiants c'est vrai mais ensuite cela se gâte. Personnellement j'envisage de m'installer ailleurs afin d'éviter tous les nouveaux inconvénients de la ville qui n'a plus sa douceur de vivre.
Il est normal qu'elle soit capitale régionale étant gardois je comprends toutafait.
très belle ville énorme patrimoine, étudiante!!! super sympas!!! tOP!!!!
N°1 de France !
Si Toulouse a été classée 1ère ville de France où il fait bon vivre c'est qu'elle regroupe un certain nombre de critères, qui abouti à une excellente bonne note générale en la issant forcément à la première place suivie de Bordeaux, Lyon et Nancy.
Les critères sont basés sur l'emploie, le climat, la dynamique générale, étudiants, insécurité, entreprises, commerces divers, parcs, forêts, verdure, sports, activités culturelles, infrastructures diverses etc....
La qualité de vie de cette ville est irréprochable sur tous les plans, emplois, climat, dynamisme, cosmopolite, jeune et étudiante. Jolie architecture. Toulouse est de loin sur le podium national avec Bordeaux et Lyon.
Toulouse est en pleine expansion, avec un avenir très prometteur.

Qualité de vie assurée, cette fameuse ville rose de Toulouse gagne énormément d'habitants chaque nouvelle année, ce qui est très révélateur du bien vivre dans ce joli coin : TOULOUSE !!!
La plus belle ville de france
Très déçu je suis de Toulouse mais j ai bougé a Bordeaux a Perpignan et croyez moi c'était pas toujours facile ! Enfin de retour a toulouse en 2013 joie retour aux origines et déception car cette ville a perdu son âme !!et là je paise mes mots a vouloir devenir trop grosse et grande (oui je sais 4 ville de france) elle va éclater comme dans la fable . Où sont les quartiers sympas st Cyprien bonnefoy ... merci a ce grand géant des avions qui nous envoient ces hordes de salariés débiles qui ce marquent dans leur ghettos de riches tournefeuille balma blanc et surtout on se mélangés pas aux autres c'est triste car cette ville n est plus qu'une carte postale pour touristes chinois
Toulouse la ville rose dans tous les sens du terme.
Toulouse la belle, jeune, étudiante et cosmopolite.
Il y fait vraiment bon vivre.
Belle ville dynamique et cosmopolite, ici tout le monde vit en bonne harmonie et en paix ! le centre ville est superbe ! J'ai du quitter Toulouse pour Bordeaux pour des raisons professionnelles et j'avoue que je regrette vraiment...
Effectivement très bonne ville étudiante ou il fait bon flâner et bon vivre.
Jai vecu 6 mois a Toulouse et je ny mets plus jamais les pieds...
J'ai quitté le havre pour Toulouse, sans regret.
> Jean
Jean, je suppose que vous êtes la même personne qui pollue les pages des grandes villes françaises (Lyon, Marseille, Bordeaux, ...) en dénigrant la ville du Havre. Le modérateur devrait supprimer tous vos commentaires car ils sont falsifiés.
Cool! Belle ville bien sympa pour les sorties entre amis.
Bonne ville étudiante vivante et cosmopilite.

Certains coins craignent carrément tout de meme...
Ville géniale ! Je regrette pas d'être venue ici suivre mon conjoint. C'est une ville qui possède un centre ville absolument magnifique pourvu d'espaces verts. Le temps est doux en hiver et ensoleillé le reste de l'année hormis le mois de mai. Bel esprit sud-ouest qui amène une très bonne gastronomie et des gens chaleureux. De plus j'ai trouvé ici de nombreuses personnes auvergnates comme moi, des cantalou pour la plupart qui m'ont facilement aidé a m'intégrer
la ville est belle surtout les quartiers historiques (carmes, st cyp)
proximité
climat
Le centre ne manque pas de charme mais c'est quand meme tres limité .... Au bout d'une d'un mois tu tournes en rond . Autour la campagne est plate et bof bof .
Trop chaud en été et ce putain de vent ! La montagne n'est pas tout près , on a pas le climat du vrai sud ( pourtour méditéranéen ) et la mer ( plages pas top ) c'est plus de 2 heures .
Ajoutons a cela un chauvinisme ridicule , et l'accent de m .. .
Je crois que l'agglo attire surtout les gens des départements désertiques alentours ou ceux qui y sont nés .
Ville surcotée par les médias et autres lobbys immobiliers pour refourguer leur investissements locatifs .
Et le jour ou Airbus commencera à dégraisser , ca va faire mal .
Vraiment sympa et intéressante comme ville. Nombreux musées
Je reste mitigé, mes 6 premiers mois parfait (il fait beau, il fait chaud, tout le monde il est gentils, la vie est douce et balade à vélo top moumoute)
Mais c'est fini, trop de déceptions, de fausses promesses, de fourberie,, 2 ans que j'y suis et je crois bien que ce n'est pas une ville pour moi.

Les + : Centre ville, loisirs sportif, ville jeunes, transports pas chères.

Les - : Les personnalités rencontrés sur place = quasiment 100% de la façade sudiste et de la grande gueule, hormis le centre ville rien à y faire c'est plat et moche, pas de travail, trop d'alcooliques, loin de tout ,,, Je m'arrête là.
Pas de problemes ici pour mon entourage & moi meme :). La vie en rose dans la ville rose. Bises
Pas de travail (catastrophe) centre ville jolie mais uniquement le centre. Météo tout de même plus agréable que la moitié nord de la France, c'est déjà ça .. Bref je ne m'y plait pas.
Une ville vraiment splendide qui possède de nombreux atouts comme son dynamisme, son bassin d'emploi et sa proximité. La nouvelle Mairie semble, en outre plus efficace que l'ancienne.
centre ville sympas vite faitle tour hopital ppr larrey rangueil super tres bon medecin personnel soignant agreable sinon le reste deprimant toulousain tres faux il son les meilleurs les autres c est des merdes on voit la mentaliter hate de quitter cette endroit
Toulouse, une ville sympa... mais proximité de la mer !? C'est complètement abusé. Toulouse est dans une plaine... pas non plus ultra proche de la montagne.

Allez Toulouse, la ville rose qui porte bien son nom dans tous les sens du terme.

Belle ville Toulouse, beaucoup de magasins et grandes enseignes. On s'y sent bien. La qualité de vie je la trouve plutôt bonne. Proximité mer montagne espagne. Climat clément.
Pour commencer je préciserai que n'ai pas encore participé a ce fil de discussion mais il est temps d'intervenir je crois.

Tout d'abord je n'ai aucun problème avec Toulouse et les Toulousains depuis que je m'y trouve. La vie est agréable, le temps est doux et ensolleillé. Par contre je rejoins la saleté qui sévit dans quasiment tous les quartiers excepté le centre-ville, et pour moi qui vient de Bordeaux (ville exemplaire dans le domaine) je suis choqué.

Par contre Marsouin à raison, il y a un "type" malsain qui s'amuse a sauter sur n'importe qui qui oserait aimer Toulouse en le bombardant de SA vision de la ville.
C'est vraiment du grand n'importe quoi, traiter les gens de sous-genre, quelle bien belle éducation.

Quand Marsouin parle de 17000 nouveaux habitants ce ne sont pas des étudiants mais bien de la population générale (même si les vrais chiffres selon l'insee sont de 15000 et pour toute l'aire urbaine, seulement 4000 pour Toulouse Intra-muros). Cela ne sert a rien de pester quand on ne connait pas les faits. Dire que ce sont des étudiants pour faire croire que la ville n'a aucune attraction ormis pour les étudiants est ridicule, surtout quand on connait le dynamisme de cette ville.

Il a aussi raison sur le fait que poster votre rage et mécontentement ici ne sert à rien. Quel est votre but a tout cela? Vous croyez que les gens avant de venir s'installer dans la ville rose vous venir ici pour prendre en compte votre avis en se disant "la ville est sale, remplis de <Toulouseurs> n'y allons surtout pas!".
Par ailleurs dire "Toulouse est une ville qui n'offre aucun emploi" parceque VOUS n'arrivez pas a en touver est risible.
La moindre recherche effectuée avec des mots simples vous montrera par dizaines de réponses que Toulouse est toujours dans le top 3 pour l'embauche en France.

Pour finir, si vous êtes si mal dans cette ville au point de sauter à la gorge de tout le monde qui oserait s'y sentir bien, pourquoi ne partez-vous pas?
Sortez plutot profiter de ce bel hiver au lieu de passer votre journée a F5 cette page pour sauter a la gorge du premier quidam venu.
Trop de bashing de gens pseudos-malheureux uniquement bons a déverser leur haine sur 'internet.
Les terreurs de l'internaute. C'est ridicule.
Faut avoir que ca a faire de venir sur une page a l'audience microscopique pour dire des inepties.
Personnellement j'ai pas mal bourlingué et il y'a 2 3 villes en France dont je pourrais dire du mal sur ce sites pour de VRAIS raisons et non pas "Oulala y'a des détritus partout, PIRE VILLE DE FRANCE OLOLOL".

Les villes ou on ne se plait pas il suffit de les quitter, encore faut-il en avoir le courage :).
Pour les 10 malheureux de l'internet 17000 nouveaux arrivants vont remplaceront l'année prochaine donc on arrivera a se remettre de votre perte.

Bisous les terreurs de l'internet, continuez a commenter ici, les gens normaux, eux, iront sortir, rencontrer des gens et profiter de la vie.
Très belle ville, les gens semblent sereins et accueillants. Rien a redire pour ma part
Grosse petite ville sans grand intérêt. Je préfère nettement Bordeaux.
J'adore cette ville mais.. dommage pour le manque de travail et les mentalités exécrables de certains locaux.

Ps: arrêtez de jeter vos détritus par terre, c'est sale.
Moi j'adore toulouse. Jamais eu de problemes en 4ans que je suis ici et en sortant 2fois par semaine. Ni aucun de mes amis d'ailleurs. Après il suffit d'etre au mauvais endroit au mauvais moment...
Pour avoir séjourné a Lyon 5ans et Paris 2ans la qualité de vie qu'offre Toulouse est incomparable, a mon humble avis, et je ne parle pas que pour la sécurité.
centre ville jolie mais petit trop de sdf ville sales beaucoup d agression le soir moi qui vient de paris je me sent pas du tout en securiter ici pour le boulot a part airbus il n y a rien pour trouver du boulot ca marche au piston et les toulousains ci vous y n est pas nee vous pouver rever vous n ete pas accepter j ai hate de quitter cette ville
Y'a un petit rigolo qui s'amuse a pourrir la page. Laissons le c'est le week-end. Lundi à l'école mon grand, prépares ton sac!
Je comprend votre antipathie, je suis moi même toulousaine et je reconnait intégralement vos reproches, si ce n'est que ici c'est comme ça et ça ne changera probablement jamais, autant s'y faire. C'est dommage car malgré la mentalité spécifique qui règne ici, toulouse offre un certain calme et repos
Une ville splendide baignée de soleil rien à dire de plus.

Laissez les rageux commenter sur internet c'est leur seul passe temps ;)!
Ce n'est pas à Toulouse que l'on retiendra de bonnes choses.
Personne ne retient ceux qui n'aiment pas Toulouse
ville agréable ou il fait bon flâner, j'aime surtout ces jardins (plantes-japonais)
Meilleur ville ÉTUDIANTE, (étudiants venant de toute la France donc non représentatif du sous genre local)

Vivier pour les entreprises ? heuu je,, Quick ? Mcdo ? Boom Burger ?ah mais nan bien sur y'a Airbus et son conglomérat d'ingénieurs venant tous d'Europe et du monde entier, mais pas de ToLose.


En effet, des villes comme Toulouse, y'en a pas 2, heureusement.
Une ville magnifique comme il n'y en a pas 2 en france.
Ville très vivante et qui possède un véritable vivier pour les entreprises.

Les chiffres ne veulent rien dire vu que tout le monde peut voter autant de fois qu'il le veut.
Si vous voulez sortir des chiffres faites le sérieusement en citant des sources sures comme les sondages fait tous les ans mettant Toulouse régulièrement Meilleure ville étudiante et très bien classée dans les villes ou il fait bon vivre. La vous ne faites que vous ridiculiser malheureusement...

Cadre de vie : (3,2/5 pour 918 votes)
Espaces verts : (2,7/5 pour 841 votes)
Propreté des rues : (2,0/5 pour 835 votes)
Absence de pollution : (2,2/5 pour 816 votes)
Niveau de sécurité : (2,3/5 pour 849 votes)

Voilà, les chiffres sans chauvinisme parlent d'eux même,, Toulouse ?! Y'a mieux ailleurs, surtout ailleurs !

Une des plus elles villes de France, une des plus vivantes, une des plus sympathiques.
La Garonne est splendide, le centre-ville magnifique. 100 000 étudiants qui vivent pour la plupart au centre ville, un pôle de recherches et d'innovations, une ville cosmopolite qui a cependant conservé des traditions du Sud-Ouest bien ancrées, comme les marchés et la convivialité... un parfait cocktail urbain.
A améliorer: les abords, comme dans beaucoup de villes.
les + : Jolie centre ville, ambiance cosmopolite décontractée et ville idéal pour les jeunes.

Les - : Pas de nature, ville sale, pas de travail, mentalités particulières, pas de culture culinaire.
centre ville jolie c tout sinon ville sale nonbreux sdf accueil des toulousains neant quand vous venez d ailleur mon reve partir au plus vite de cette ville
J'aime TOULOUSE
Je suis pas origniale lol mais toulouse est une ville magnifique ou il fait bon flaner et vivre à l'année.
beaucoup de brouillard à Toulouse
Très bonne qualité de vie. BAssin d'emploi assez exceptionnel compte tenu de la situtation en France.
Climat et proximité très appréciable.
Je n'aime pas, je rejoins les nombreux commentaires ci dessous
De loin la meilleure ville de France pour ma part. Je rejoins l'avais des nombreux commentaires ci dessous.

J'aime bien Toulouse. J'ai fait l'Erasmus ici il y a sept ans et j'ai couru le marathon le dernier octobre.
J'aime bien le centre ville, magnifique ! Un ciel bleu relativement plus présent que le reste de la moitié nord de la france,, mais voilà, Toulouse est sale, pas toujours bien fréquentée et hormis les montagnes à 1h30 de voiture il n'y a strictement rien hormis des bars et des quémandeur (pas même une forêt digne de ce nom facilement accessible, non, il faut ENCORE la voiture). Bref je suis pas fan de toulouse j'y suis depuis 3 ans mais rien à y faire. Dédicace à Airbus qui sans cette entreprise toulouse cesserait d'exister
Ravie de mon installation depuis début Septembre.
Je rejoins l'avis général : la vie a énormément de charmes. Très belle ville, climat super et proximité géniale.

" To Lose, le faux sud marron chiasse. "
Il y fait bon y vivre !
La ville rose est pleine de charmes et regorges de bon coin pour qui veut prendre le temps d'y chercher
beaucoup trop loin de la plage, de la mer, de l'océan....
:(
Ô Toulouse la ville rose magnifique qui brille de mille feux.
J'aime pas.

Y' sont méchant, y sont FAUX, c'est SALE (...)

Promis je m'en vais dès que possible, Quasi 1 an et demi que je souffre.

(artisan pâtissier, je voyage beaucoup, je discute pas mal, mais là c'est le drame)
Au top de ce que se fait en France.
Très bonne qualité de vie globale, c'est un peu la dolce vita a la française.
Au secoure.....un gros village ploucar,surfait,sale,étouffant et j'en passe.
Cette ville est une curiosité tellement on ne peux pas comprendre comment une ville avec un tel potentiel est gâché par une mentalité foutiste a ce point...
Franchement réfléchissez à deux fois avant de vous installer ici(déja lisez bien la majorité des commentaires positifs ici...ils sont pour la plupart régionalistes et campagnards,consanguins).
Mentalité très rurale,une ville de transite pour étudiants ou cadres.
Idéale pour moins de 30 ans,fêtards...pour les autres...du stress et de l'ennui!
Quitte a ne pas être orignal, j'y vais de mon petit commentaire aussi.
Toulouse est une super ville. Il y a tout ce qu'il faut. Le soleil la proximité. TOUT.
On s'y sent bien, et cela explique tout les nouveaux migrants qui affluent chaque années.
La ville n'arrive pas a suivre ce flux, par ailleurs, et cela donne par contre l'image d'un village qui aurait grandit trop vite.
Toulouse est une ville sympa mais on tourne vite en rond.. la faute peut-être à un centre-ville assez petit et très concentré pour la 4ème ville de France. L'ambiance y est sympa, cosmopolite, décontractée mais l'insécurité et la pression démographique vont finir par la rendre invivable ! J'ai vécu 2 ans à Toulouse, venant de Bordeaux je dois avouer qu'elle est beaucoup plus simple et chaleureuse que ma ville d'origine mais comme beaucoup de gens j'ai été frappé par le chauvinisme sans borne qui règne ici.. Les toulousains détestent les bordelais (pour quelles raisons ?) alors que franchement à Bordeaux on s'en tape pas mal de Toulouse ! J'ai même dû changer mes plaques de voiture de 33 à 31 pour avoir la paix au volant, c'est dire... Bref, Toulouse ville sympa mais mentalité très puérile et campagnarde qui gâche tout, c'est une grande ville mais encore petite dans les esprits.
Tout se passe à merveille depuis mon arrivée en Mai.
J'aime la beauté de la ville, son climat et ses habitants.
Pas eu de problèmes d'agressions pour le moment.
2ans que je suis a TOULOUSE et rien à redire pour ma part.
Je m'y sent bien et je me suis tres vite acclimaté ^^

Je recommande

Exceptionnel. 9,5/10

Qualité de vie incroyable. Encore faut-il sortir de chez soit et avoir des amis :).
Enfin bref, une ville à vivre qui est, je l'accorde a mon ami aigri, bien différente que ce que l'on voit dans les médias : elle est bien mieux!

Attention de ne pas prêter attention aux 2 personnes utilisant des multi-comptes pour faire passer leurs idées nauséabondes. Ils ont été signalés de toute manière.
Rami, j'ai beau chercher votre classement de meilleure ville de france, mais je ne trouve pas...A moins de confondre avec meilleure ville "etudiante" de france?

Merci de m'indiquer vos sources? L'esbrouffe c'est bien, mais des preuves, c'est mieux...

Beau mirage que cette ville. Effectivement, de beaux atouts, mais grattez bien la crasse.

Attention à l'accueil pseudo chaleureux, très vite superficiel. Gens intéressés.

Climat horrible, chaleur étouffante, beaucoup de pluie au printemps et vent d'autan a rendre dingue.

Ville sympa pour les jeunes, on y fait ce que l'on veut, aucune discipline. Si vous êtes du genre ordonné et aimez les choses carrées, cette ville n'est pas pour vous.
Une qualité de vie exceptionnelle régulièrement primée!
Je vais pas être originale mais comme l'immense majorité des gens vivant dans cette ville je m'y sent bien.
Rami, votre commentaire n'honore pas les toulousains, qui dieu merci ne sont pas tous aussi raciste. Posez vous plutôt les bonnes questions. Pourquoi cet envahissement? Si vous observez l'origine des cadres et autres ingénieurs des grandes entreprises situées dans la région toulousaine, vous verrez qu'ils parlent à 95% pointu ou avec un accent neutre, du dessus de Montauban. Et pourquoi? Parce que les locaux n'ont pas le niveau de compétence requis. C'est tout simplement cela.

De plus, on est bien content de leur refourguer les terrains de papi pour une blinde et de se payer le X5 pour flamber place du cap...Cessons de leur cracher dessus.
Les parisiens et les nordistes on en veut pas!!!
Toujours les mêmes qui se plaignent. On vient pas dans votre ville pourri nous alors partez, merci.

Encore Meilleure ville de France pour la 5eme année, ca veut tout dire.
Les parisiens et les nordistes on en veut pas!!!
Toujours les mêmes qui se plaignent. On vient pas dans votre ville pourri nous alors partez, merci.

Encore Meilleure ville de France pour la 5eme année, ca veut tout dire.

Ah Toulouse, je suis arrivé il y'a 10ans, pour y installer mon entreprise (PME 10personnes) attiré par les "on-dit" tels que :

- Ville saine et magnifique
- Proche de tout
- Climat exceptionnel
- Toulousains sympa, ouverts et tolérants.
Bref tout était super...

Les premiers mois, tout était magnifique, mais le vernis commença à s'écailler très vite...

Ville d'une saleté incroyable, les employés municipaux font le maximum, mais tant que la population ne respectera rien cela continuera.

Aucune cohérence architecturale, vous avez de belles toulousaines côtoyant des résidences en béton. Sans compter que beaucoup de toulousaines sont rasées pour y mettre des immeubles. Allez au centre de villes comme Bordeaux ou Lyon et vous comprendrez très vite ce qu'est une architecture cohérente.

Ville gérée comme un village, aucune ambition, tout y est fait à minima et à l'économie, malgré une imposition très lourde...

Climat ignoble, beaucoup de pluie au printemps, chaleur étouffante l'été...Loin de la douceur et constance vantée.

Ville située au milieu de nulle part, c'est toujours risible d'entendre les toulousains dire qu'ils sont proche de tout...Seuls ceux de Biarritz et de Perpignan peuvent dire cela. Après tout est relatif.

Offre culturelle proche de zéro, si vous n'aimez pas le rugby ("rubi" avé l'accent) vous risquez de vous ennuyer.

Quand aux toulousains, on pourrait les résumer par : "je suis sympa, mais il ne faut pas trop m'en demander" et " les toulousains ouvrent les bras mais ne les referment jamais..."

En effet, autour d'un jaune, ils sont très sympa, on rigole bien, on promet... Vous aurez toujours plein de volontaires pour vous aider (déménagement par ex) et puis le jour J, tous les portables seront coupés...Idem pour les invitations qui ne se concrétiseront jamais...Amitié et relations donc TRES superficielles. Idem du côté des affaires, aucune fiabilité.

Ici on est fier d'être grossier et vulgaire, plus on parle fort en tenant des propos orduriers, plus on est puissant, on peut se promener en marcel blanc tâché de vin rouge, ça choquera personne.

Gare à ne jamais émettre une remarque ou critique sur toulouse/rugby/région, vous risquez d'avoir des ennuis.

Besoin systématique de se comparer aux autres villes et de mettre plus bas que terre les voisins tarnais, aveyronnais, gersois, ariégeois...

Et côté pro, pas mal de soucis également avec les "enfants du pays", susceptibilité exacerbée, refus de toute discipline, arrêts maladie plus fréquents l'été (pas de jour de carence chez moi), grande gueule...J'ai occupé beaucoup de postes de direction en France avant d'être patron moi même pour dire que certaines régions posent plus de problèmes que d'autres en termes de personnel.

Tout cela est très dommage.

Enfin pour ma part, j'ai décidé de partir et j'ai relocalisé mon entreprise plus haut vers le centre.

La morale de cette histoire, ne prenez pas pour argent comptant les "on-dit".
Il y fait bon vivre !!!
Meilleure ville de FRANCE! Superbe!

A bas les rageux ahaha ! :)
Il ne faut pas se contenter de dire c'est bien ou c'est pas bien il faut savoir exprimer clairement ce que l'on dit arguments pour thèse argument contre anti thèse le fait est c'est que c'est toujours accompagnés d"exemples pour illustrer sa pensée . Thèse architecture riche eh histoire de l'art hôtel particulier anti thèse mentalités déplorables tous pour moi c& c'est exemple de l'arguemnt woaw nest pas français marc 2
Super, rien à dire. Jolie ville et climat top.
daccord avec FAB : les mécontents partez on vous retient pas
Super, rien à dire. Jolie ville et climat top.
daccord avec FAB : les mécontents partez on vous retient pas
100% des propos positifs émanes de bobo sans cultures.

Toulouse est une ville SALE, CHIANTE et les toulouseur ne sont rien d'autres que des minables, petits, hypocrites.

Pas de travail, pas de nature mais un max de verre cassé sur le bitume !
Je suis né à Toulouse et j'ai toujours vécu dans l'aglo. J'assume, j'aime ma ville, et ma région midi pyrénées, bien plus diversifiée que les néo-pseudo-toulousains ne peuvent l'imaginer. Lachez vos smartphones ou vos ordis, et sortez dehors un peu..notre région et notre ville n'ont rien à envier à beaucoup d'autres. Certes, les cons, il y en a partout et on connait tous l'effet de groupe..ramené à la hauteur d'une grande ville, ca n'aide pas. Certes, la ville perd de son identité architecturale avec toutes ces horribles résidences toutes identiques qui poussent partout ces dernieres années ; certes l'agglomération s'étale démesurément.... alors, raison de plus de le dire : j'aime ma ville, je l'adore, ainsi que notre région et je ne l'échangerait pour rien au monde. Et ceux qui n'aiment pas, personne ne vous force à rester, vous ne manquerez à personne ici, et notre ville s'en portera d'autant mieux!
la meilleure des villes et de tres tres loin si on prend le teps de bouger un peu partout en France. on s'y sent vite tres bien et tres bien accueilli.
Bref,On adore!
Bonjour! Je vis à Toulouse depuis le mois de janvier dernier, plus exactement à l'angle de l'avenue de l'URSS et du boulevard Delacourtie. Non seulement, il y a des travaux de rénovation mais des trottoirs dégoûtants, tout tachés. Je promène quotidiennement ma petite chienne en prenant le soin de ramasser ses excréments. Je peux nettoyer ses pattes à chaque sortie car elles sont toute noire de saleté. N'y a-t-il pas moyen de nettoyer à fond les trottoirs afin d'enlever toutes ces taches qui polluent le quotidien et qui donnent une mauvaise image de Toulouse?
C'est bien dommage car Toulouse est une belle et grande ville avec un réseau de transports en commun (métro, tram, bus) vraiment unique...
Toulouse est une ville dont la réputation est largement surfaite.

Quelques points positifs, quand même : la diversité de l'offre de soins et une relative proximité des lieux de vacances (méditerranée, atlantique, pyrénées).

Pour le reste, je ne vois que du négatif :
- L'hypercentre est minuscule (carmes/jeanne d'arc), on le traverse en 15 minutes.
- La ville est sale, vraiment sale.
- Il y a un GROS problème d'insécurité : on ne compte plus les agressions physiques (au coup de poing dans le meilleur des cas, à l'arme blanche assez régulièrement), pour un vol de portable ou simplement le refus d'une cigarette, et cela parfois en plein jour et en plein centre ville.
- Le réseau de transport est mal conçu et dysfonctionnel : le tram est insupportable (10 minutes minimum entre deux départs, circulation extrêmement lente), le métro est plus agréable mais certaines stations sont redondantes (jean jaurès/capitole : aussi rapide à pied qu'en métro), les bus sont à fréquence aléatoire.
- Le climat, que certains qualifient d'idyllique, est en réalité infernal. Certes les hivers sont assez doux, mais la chaleur est insupportable en été et les printemps sont très pluvieux/orageux.
- Niveau loisir/culture, l'offre est assez limitée (sauf si vous aimez le rugby).
- Les impôts locaux sont élevés.
- La mentalité est malsaine. Certains prétendent que les toulousains respirent la joie de vivre et la tolérance, en réalité ils sont outrancièrement régionalistes. Si vous avez le malheur d'émettre la moindre critique sur la ville, de ne pas aimer le rugby ou de ne pas vous plier au dialecte local ("chocolatine"), vous êtes au bord de la lapidation...
- En plus de ce mépris vis-à-vis des non-toulousains, il y a un véritable mépris du code de la route. Juste un exemple (vécu), un automobiliste manque de t'écraser en grillant un feu rouge (alors que tu traverse au vert sur un passage piéton) et il a en plus le culot de t'engueuler pour ça... Sans compter l'inexistence du clignotant et autres petites incivilités routières.

Bref, on est bien loin des unes dithyrambiques de certains magazines...
Woaw ton français amandine fait très très mal aux yeux :D.
Heureusement que tu n'es pas de Toulouse :).

Blague mis à part, Toulouse est une magnifique ville avec beaucoup de charme. Les gens s'y sentent bien et cela se ressent. Proximité de l'Espagne et de la Mer. Le soleil.
je le déconseille transport en commun inefficace collectivités territoriale gangrener par les arrangements locaux de la loi nationale très petite mentalité et peu retardée pas à la hauteur des enjeux
futurs pour la région.
En fin pour certains ils un peu tendance à se prendre un peu trop au sérieux qui que l'on soi il faut toulours se placer à juste valeur je mets une très mauvaise note
j'aime toulouse
Par rapport à la Guadeloupe, la ville de Toulouse est exceptionnelle.

Il évident que mon avis ne sera pas des plus constructifs, vu que je n'ai pas eu la chance de partir à droite et à gauche régulièrement comme certains d'entre vous, mais je pense que cette ville offre suffisamment d'ouverture sur le monde (l'apport culturelle de 3 universités sur la ville est indéniable, je suis totalement accro à la bibliothèque de Marengo)

Il y a vraiment de quoi faire le weekend et la ville (au style franco-hispanique, magnifique) comme sa périphérie est charmante.

Franchement, j'ai fait un retour transitoire en Guadeloupe et je n'ai qu'une seule envie, c'est de retourner à Toulouse!

Je pense que beaucoup de métropolitains ne se rendent pas compte de la richesse des activités que proposent leurs villes, faire le premier pas, s'ouvrir à de nouvelles choses est difficile pour certains. Internet et ses appli smartphone devraient remédier un peu à cela dans les années à venir. Après il faut la volonté...

La ville est peut-être sale mais elle ne fait que refléter le monde dans le quel on vit en fait.
Mais franchement il y a pire.

PS: Si vous vous plaigniez de l'insalubrité ou de la délinquance, je vous conseille d'éviter la Guadeloupe...
Belle ville sympathique, même si certains endroit aux centre villes sont salles, si les sondages et les statistiques disent que c'est une ville bien à vivre; tant mieux.
Beaucoup d'effort concernant les transports : tramway, agrandissement hall aéroport Toulouse Blagnac
Certes, étant natif et résidant à 20 km du Sud-Ouest de Toulouse, beaucoup de toulousain(es) peuvent être fière(e) de leur ville; malheureusement quelques dégradations ces derniers temps.
De passage, bravo à la ville de Toulouse être une des plus grandes ville de France à être moins endettées de France.
superbe qualité de vie, on y sent bien et on se sent accepté tres vite
Ville OK pour picoler mais aucune vie culturelle. Petite mentalité d'une ville de province qui se la joue grande par sa réputation surfaite. Il y fait beau mais ca va pas beaucoup plus loin.
J'ai habité Toulouse quelques années et j'ai bien aimé cette ville mais je suis toujours suppris quand j'entends les Toulousains parler de la proximité de la mer... Franchement il y a peu de villes françaises aussi éloignées de la mer.
Comme les précédents commentaires : j'aime Toulouse, c'est vraiment la ville française ou il fait bon vivre comme il est indiqué dans la description de la ville sur cette page. Il reste néanmoins des points négatifs relatifs au fait que ce soit une grande ville.
une qualité de vie exceptionnelle pour une ville de cette importance, pas la peine d'aller ailleurs! ;-)
Ville au top. Régulièrement élue meilleure ville de France car il ya tout ce qu'il faut: soleil proximité gastronomie. Trop de gens pas a leurs places.
ToLose.. La ville marron chiasse ou le soleil est malade ! Faux sud ! Mentalité de con !

Cordialement.
Cela fait 2 ans que je vie à Toulouse (par avant à Bordeaux, Lyon et Lille) et malgré les prétendantes qualités que la ville semble vouloir offrir, il faut bien reconnaitre que les soucis concernant l'insécurité, le chômage, l'incivilité et l'hypocrisie sont des faits évidents, l'insécurité et la quasi totalités des autres problèmes énoncés émanent de ceux qui ne respectent rien, toujours les mêmes genres de mauvais genres hein (...) En clair je relève les propos négatifs de certains commentaires et il faut bien reconnaitre qu'ils sont vrais. Dommage car Toulouse est une ville charmante ou la vie demande à être douce.
Je ne vais pas être très originale mais Toulouse est vraiment une superbe ville étudiante ou il fait bon vivre et bon étudier. La proximité Montagne/Mer/Espagne est très appréciable.

On comprend aisément pourquoi cette ville est régulièrement élue meilleure ville étudiante de France.

Que le manque de respect et d'éducations de certains aigris ne vous pertubent pas, ici on est fier d'être Toulousain(e)s et il y aura toujours des jaloux pour nous envier.
Spablo, heureusement que les Parisiens y'viennent pour acheter toutes les bicoques pourries, grace à eux, je suis parti sur la côte d'azur....De plus si ils viennent, c'est pour occuper les postes auquels les Toulousains ne peuvent prétendre, dû à leurs capacités limitées (Amusez vous à comparer les origines des cadres dans les grandes entreprises, vous verrez...)
Il est vrai que la ville est sale, que l'insécurité est là mais d'où vient cette saleté et cette insécurité ? je ne pense pas que cela soit des toulousains de pure souche car ils ne sont plus très nombreux.
Toulouse est un ville étudiante donc beaucoup de jeunes qui ne sont pas de la région, viennent pour étudier et faire la "fête" le soir (en général par fête dans la bouche d'un étudiant = beuverie).
Attention je ne mets pas la faute sur les étudiants car ils ne sont pas seuls en cause et pas tous...c'est la société actuelle qui ne se respecte même plus. Mais ceci est un autre sujet.
Négatif pour Toulouse : insécurité, saleté.
Positif pour Toulouse : le soleil, les jardins, certains quartiers magnifiques, gastronomie, à proximité de la montagne, de la mer, de la campagne.
le top ! Soleil gastronomie sorties il y a tout ce qu'il faut.

-- : bcp de parisens qui viennent changer notre ville, dommage
Mon dieu,,,, Quelle horrible ville ! Quelle crasse ! Tellement d'incivilités et de gens mal attentionnés, sécurité Zéro. Les Toulousains sont des gens faux et sans cultures.
IL Y FAIT BON VIVRE!!!!!!!!!!!!!
Toujours des gens pour râler entre parenthèses..
partez donc les gens, personne ne vous retient :)
Y'a pire que Toulouse,,, mais y'a surtout mieux.
Et je suis à moité aveyronnaise.
J'ai voyagé dans la France et notamment le monde entier (Europe: Croatie, Hongrie, Allemagne, Italie, Espagne; Egypte, Turquie Thaïlande, République Dominicaine, bientôt Sénégal chez l'habitant). Donc voyager et ouverture d'esprit je crois que je sais ce que sais.
Et y a pire que Toulouse .
Et je préfère être là où je suis (la simplicité), peu importe ce qu'on pense de Toulouse: je kiffes et je maintiens ce que je dis.

Après je m'investis dans ma ville: j'ai été animatrice pendant 4 ans en tournant sur différents quartiers (Reynerie, Izards, Bagatelle, Patte d'Oie, Mermoz, St Martin du Touch) donc c'est facile de critiquer, mais si tout le monde y mettait un peu du sien au lieu de critiquer...

Et grande gueule, oui, j'ai pas peur de dire ce que je pense et je suis loin d'être hypocrite et les toulousains que je connais c'est comme ça.

Louloute, je suis également natif de Toulouse (Bonnefoy) et j'ai grandi dans la maison qui à vu naître mes aïeux et je ne suis pas du tout d'accord avec vous.

La ville et les gens de mon enfance ont totalement changés.Vous dites que tout est partout pareil, mais qu'en savez vous ?

Je sillonne la France et je peux vous garantir que nombre de villes sont bien plus propres et sûre que Toulouse. Sans parler du civisme...et surtout du civisme.

On a laissé dépérir notre joyau et continué à la gérer sans ambition comme le village qu'elle était en 1950. Ouvrez les yeux et regardez l'état des infrastructures. Rien n'a bougé depuis 40ans.

Sans compter qu'on vend Toulouse comme étant la plus belle ville du monde, ce qui provoque en retour de la frustration de la part des néo-toulousains qui arrivent avec de grandes attentes...Alors que c'est que de l'esbrouffe.

Vous dites que gérer une grande ville n'est pas facile et donc vous excuseriez les problèmes d'insécurité, saleté et civisme, mais dites moi, comment font les autres?

Côté mentalité, je ne peux pas trop en parler, mais c'est vrai qu'on a une grande gueule et qu'on promet facilement... je le reconnais et c'est tout le Sud qui est comme ça :-), mais pour m'en rendre compte, il m'a fallu côtoyer d'autres personnes et au final heureusement que tout le monde est différent avec ses défauts et qualités.

Par contre, beaucoup surjouent les "beaufs du Sud", comprenez grande gueule, agressivité, alcool, accent surjoué à la marseillaise/frappes de cité, alors que les vrais Toulousains "chantent", mais ils sont de plus en plus rares...

C'est vrai qu'on dit être proche de tout et effectivement on aime rouler, mais mettez vous à la place d'un personne venant de Perpignan ou de Biarritz et vous verrez que continuer à claironner cette affirmation est ridicule...

Alors Louloute, vous voyez, en analysant les critiques de nos amis les "émmigrats" ils n'ont pas tout a fait tort, mais mettez vous à leur place, que feriez vous si on vous avait vendu monts et merveilles ?

Et surtout, ouvrez votre esprit et quittez la région Midi-Pyrénées afin de pouvoir comparer, comme je l'ai fait dès ma jeunesse (études, boulot...et découverte) et continue de le faire dans le cadre pro.C'est quand même triste que certains de nos jours aient cette mentalité étriquée.
Je suis native de Toulouse.
Certes l'insécurité y règne mais comme dans toute les grandes villes actuellement, c'est partout pareil.
Hypocrites je crois pas, y a des cons partout et pas qu'à Toulouse. Et on est loin d'être bête, je suis désolée, c'est juste qu'on se prend la tête!! La bêtise humaine est omniprésente partout y compris au Centre!!
Et non on aime pas la médiocrité, mais 453 317 habitants à gérer c'est pas évident et c'est partout pareil.
Chauvin, pas plus que les autres. Perso en France, je me verrais pas vivre ailleurs.
Et proche de tout, oui je confirme, ça nous fait pas peur de rouler.
Fière d'être Toulousaine. J'assume.
De toute façon, chaque ville à son charme, on aime ou on n'aime pas, mais faut pas faire de généralités: par rapport à la mentalité des gens etc c'est comme ça que les stéréotypes se créaient. Dons si on n'aime pas y a pas besoin de descendre ou de manquer de respect!
Il y fait bon vivre!
Pensée digne d'une émilie, émilie.
Etant natif du Centre, j'ai débarqué à Toulouse plein d'espoir, alimenté par les "ont dit que..." et après 15 ans de vie à Toulouse, il me tarde d'en partir.

Gens grossiers et hypocrites, il est de bon ton d'être mal élevé et beauf. La culture se résume au "rugueby" (avé l'accent) et aux beuveries. Chauvisme exacerbé inculqué dès le berceau, tout les autres sont nuls (certains n'ont jamais voyagé au delà de Montauban et en sont fiers...).

Ville crasseuse malgré les efforts de la mairie, vous aurez beau nettoyer, mais tant que le civisme ne reviendra pas ça restera sale.

Architecture déplorable, on saccage de belles bâtisses toulousaines pour y' planter des résidences de défiscalisation.

Insécurité très élevée, aucune présence policière, le soir venu le capitole se transforme en une véritable cour des miracles.

Les Toulousains me font bien rigoler avec leur "on est près de tout ici", mais ne se rendent pas compte que seuls ceux de Biarritz/Pau/Perpignan ou similaires sont vraiment proches de tout...

Ville sans ambition lorsque on voit la taille des équipements, j'ai failli m'étouffer de rire lorsque j'ai vu LE palais des expositions de Toulouse, soit disant énorme. Idem pour le musée Aéroscopia ridiculement petit eu égard aux liens forts de Toulouse avec l'aéronautique.

Dommage cette ville à du potentiel, mais il faut une réelle volonté de sa population pour la tirer vers le haut, tel Bordeaux qui est en pleine métamorphose, que j'ai eu l'occasion de visiter dans le cadre d'un déplacement pro quelque mois avant.

Mais les Toulousains ont l'air d'aimer la médiocrité et c'est bien dommage.Si ça continue, Marseille aura une rivale.
Qualité de vie optimale, on comprend pourquoi Toulouse est annuellement élue dans le top3 des villes ou il fait bon vivre et meilleure ville étudiante.

Moi qui vient de Metz je peux vous dire que le soleil est là mais c'est sûr c'est pas la Corse non plus lol.
Qualité de vie optimale, on comprend pourquoi Toulouse est annuellement élue dans le top3 des villes ou il fait bon vivre et meilleure ville étudiante.

Moi qui vient de Metz je peux vous dire que le soleil est là mais c'est sûr c'est pas la Corse non plus lol.
Les Toulousains sont absolument TOUS des faux culs, gentils comme tout certes, mais terriblement bête ..

Cordialement.
> Cagole
ce genre de commentaire est simplement idiot
vous portez bien votre nom, pensée digne d'une cagole
Toulouse c'est ce qu'on appel le faux sud à cause du temps médiocre par rapport au vrai sud (plus à l'est)
Ville beaucoup trop loin de la plage, les toulousains me font rire quand ils disent que c'est pas loin, minimum 150 km...
A part ça c'est une très belle ville, très dynamique, ca bouge beaucoup, beaucoup de monde mais j'y passerai pas ma vie la mer me manque trop.
Ville vraiment top et au top!

Qualité de vie optimale, un bon vivre général s'en dégage. Gastronomie du SO succulente aussi.

1875h d'ensoleillement (selon MétéoFrance) et non pas 1700 comme le dit la madame du dessous.
Assez proche en terme d'ensoleillement des villes méditerranéennes quoi que plus pluvieux bien entendu.
Toulouse est une ville bien sympa sur beaucoup de points. Le seul que je conteste formellement c'est le climat qui est à peine plus doux et plus ensoleillé que celui de Paris. Toulouse est sous influence océanique et le nombre d'heures d'ensoleillement annuel de 1700 h ( contre 1550 pour Paris)... 300 jours de soleil par an c'est pure intox. C'est l'ensoleillement des villes méditerranéennes comme Perpignan, Montpellier ou Marseille.
En tout objectivité Toulouse a beaucoup de points positifs mais pas le climat froid et humide en hiver et tres chaud en été.
Je poste ce commentaire juste pour rétablir une vérité et démontrer le manque de recul de certains dans leurs commentaires.
Ainsi, Kranax (qui par ailleurs se prétend pourfendeur de la désinformation) nous dit, je cite:
"Pour qui se targue de connaitre Toulouse, il ou elle ne peut ignorer et passer sous silence que 80% des bâtiments du centre ville (Capitole, la Daurade, Arnaud Bernard, les Carmes, Saint-Étienne) ont été classés insalubres"
Chiffre surprenant... la majeure partie de l'hyper-centre de la quatrième ville Française, insalubre? Une petite recherche (3 minutes) plus tard, on tombe sur un article de la Dépêche de 2013 sur les logements dégradés et cette information:
"67 quartiers anciens concernés, 789 immeubles identifiés, soit environ 4 000 logements dont 80 % dans le centre de Toulouse. Arnaud-Bernard qui a fait l'objet d'un zoom concentre 10 % des logements dégradés dans 66 immeubles identifiés. Le reste sur les axes pénétrants depuis les Minimes, Bonnefoy, Saint-Michel et la Patte-d'Oie et quelques quartiers excentrés"
Marrant comme une information peut être déformée pour servir un propos...
Toulouse est une belle ville, conviviale, soleil, arbres, canal, fleuve, il ne manque qu'une politique plus verte, et encourager les vélos, pistes cyclables ,et autres déplacements qui ne polluent pas, et qui développent la santé de ceux qui les utilisent
@Machga 6.14 de Moyenne et beaucoup plus de bons avis que de mauvais... LOL effectivement : édifiant.

Blague mis à part, Toulouse est une super ville ou il fait vraiment bon vivre. Soleil gastronomie proximité, il y a tout ce qu'il faut.
Kranax à tout dit, Toulouse ne mérite pas son pseudo classement, vous doutez? Allez sur le site ?ville idéale. com?les Toulousains en parlent... Édifiant! !!
Toulouse ...une belle ville....et des gens sympas...! Si l'idée de croiser un arabe ou un noir vous effraye ...et bien ne venez pas à Toulouse! Car ici tous le monde se sent Toulousain!
Et on vit tous ensemble .
Une superbe ville, y'a tout ce qu'il faut! Climat gastronomie sorties & bon vivre général.
On comprend mieux pourquoi elle est régulièrement élue ville ou il fait bon vivre

Toulousain depuis peu, étant natif de la région parisienne, j'apprécie particulièrement cette belle ville jeune et dynamique, il fait bon vivre au pays des saucisses. Presque 300 jours de soleil par an, un cout de la vie largement moins élevé qu'a paris, on trouve du travail assez facilement sans chipoter bien sur.
Coté commerce Toulouse est très attractive pour le shopping, grand choix de magasins, bar, boite de nuits, bref une vie très agréable si on a pas de famille et qu'on veut s'amuser. Les gens sont très accueillant et aussi très ouvert d'esprit.

J'aime Toulouse pour tout ce que les vrais toulousains ont listés ci dessous.
Il y fait bon vivre! Meilleur ville de france : climat sport loisirs!
Ville superbe rien a redire
on m'avait avertit sur cette ville rose, je me disais qu'on exagerait, j'y suis resté un samedi , et une chose me trottait dans la tete , fuir le plus vite possible, avec les larmes aux yeux, comment a t on laissé cette ville dans cet etat,
sale, embouteillage et pollution, insécurité jour et nuit , beaucoup d'hommes en robe (meme pas ecossais, ) des zonards qui vous rament des cigarettes, quand à mon i phone je ne l'ai plus sorti la nuit tombée !
A lire certains avis, le chauvinisme est et sera éternel. Il y a certaines rectification à effectuer comme annoncer que le tramway se développe. C'est faux, le programme a été arrêté par la nouvelle municipalité avec l'appui de quelques associations anti-tram et pro-voiture. De plus, annoncer qu'il y aura une troisième ligne de métro semble prématuré (budget très lourd et risque d'effondrements lors des travaux comme lors de la construction de la 2eme ligne). Pour qui se targue de connaitre Toulouse, il ou elle ne peut ignorer et passer sous silence que 80% des bâtiments du centre ville (Capitole, la Daurade, Arnaud Bernard, les Carmes, Saint-Étienne) ont été classés insalubres. Ville rose ! C'est à voir !! L'Atlantique à 1 heure de route !!! A moins de rouler à 200 km/heure - au moins - (vous choisissez la marque qui vous plait) sur l'autoroute, c'est du pipeau. La Méditerranée à 1h30, cela peut être faisable (toujours pied au plancher).
Comme n'importe quelle ville Toulouse a des côtés sympas suivant la situation, la génération et les goûts culturels de chacun. Ce qui est sure c'est qu'à population équivalente ou presque il y a bien plus dynamique et accueillante en Europe. Pour les étudiants, c'est sure que c'est une cité sympa étant donné que la plupart du temps lorsqu'on est étudiant le cercle des relation est identique et restreint (on étudie, on fait la "teufe" et on tente de refaire le monde ensemble), pour les "Airbusiens" c'est pareil (ils se "reproduisent" entre eux). Pour celles et ceux qui débarquent à Blagnac (aéroport) ou à Matabiau (gare) en n'ayant aucun lien familiale ou amical à Toulouse c'est galère. Vu la mentalité assez fermée de certains toulousains (es) de souche, dont la devise pourrait être: rugby, cassoulet et chauvinisme. En ce qui concerne le cosmopolitisme de la ville vous enlevé tous les étudiants étrangers, les "Airbusiens" allemands, britanniques et espagnols il ne restera que "l'étranger" peuplant les villes française depuis des décennies. Toulouse n'est qu'une ville de province comme tant d'autre avec quelques qualités et pas mal de défauts (s'enferrer dans le conservatisme architectural et dans une communication urbaine - transports - obsolète en sont un).
et faut pas oublier le projet de construction de la futur ligne de TGV ou LGV qui ralliera Toulouse-Paris en seulement 3h. Et ca c'est encore un plus pour cette ville et la région. En revanche pour les moins jeunes qui veulent plus de tranquillité il faut privilégier les environs proches de Toulouse, les petits villages. En banlieue toulousaine ça serait idéale pour les 40 ans et +
Quelle mauvaise foi, quelle honte certain commentaire ne sont pas du tout réaliste et honnête. Toulouse est une ville dynamique, ambiancé, elle vient d'ailleurs de passer en classement devant Montpellier ce qui fait d'elle l'une des plus intéressante ville de France. A seulement 1h de la mer (atlantique) ou 1h30 de la méditérannée et 1h30 de l'Espagne, Toulouse est pleine de charme et sa région regorge de choses à voir et visiter. Là-bas à Toulouse c'est jeune, c'est dynamique, c'est branché, c'est cosmopolite, étudiant, et malgré la crise l'une des villes qui offre les meilleures cadres de vie. Les services en transport sont géniaux (Tram...et il s'agrandit encore, métro et il s'est agrandit avec la construction de la ligne 2 et il va encore s'agrandir dans de futurs projets, Bus même de nuit, Stade sportif monuments, le Canal du Midi la Garonne et j'en passe. Toulouse est absolument une belle ville et difficile de s'ennuyer avec les festivals, les concerts, les musées, les monuments, les diverses sorties et variées. Les bons restaurants, les jolies filles (hum), et pour les filles de jolies garçon (hum) lol, Avec la cité de l'Espace, Airbus, le centre de contrôle spatiale qui a d"ailleurs dirigé pendant 1 an le célèbre robot Rover envoyé sur Mars par les USA et dont Toulouse a eu le contrôle durant 1 an. les lacs pour faire du jet ski, se baigner, les discothèques et plein de bonnes choses à déguster y'en a pour tout les goûts, toutes les cultures.

Parler d'insécurité comme si cela était genre unique et un mensonge. certes comme partout dans toutes les villes de France y'a de l'insécurité mais pas tant que cela par rapport à Lyon, Paris, Marseille, Lille et Bordeaux qui sont amplement les villes les plus touchées par l'insécurité. Quand à la soit disant insalubrité mais quelle honte de propager des inepties pareilles. ca aussi c'est de la désinformation la plus totale. Toulouse est contrairement à certain propos une ville plutôt propre et agréable. On aime flâner sur les bords des rives de la Garonne ou du Canal du Midi on encore en centre ville et ses rues piétonnes joliment ornées.

Toulouse est devenue la 4 ème ville de France, elle a dépassé Montpellier qui avait jusque là le status de ville leader. Mais maintenant Toulouse a amplement mérité de dépasser Montpellier. D'ailleurs en terme de qualité de vie et de bien être Toulouse fait partie du top 4 des villes où il fait bon vivre. Logement, ambiance, qualité de vie, son climat agréable fond de Toulouse une ville vraiment géniale. Les gens y sont chaleureux et conviviale.
Concernant les travaux c'est un peu normal car Toulouse s'agrandit et ils ont terminé la seconde ligne du métro (une autre ligne est en projet), ils sont en train d'agrandir la ligne de Tramway et bientôt on pourra faire le tour de la ville en Tram, et bien évidemment des travaux pour améliorer encore plus la circulation sur la Rocade (le périphérique) et on y construit beaucoup de logements, des résidences et magasins. Chaque année les gens viennent de partout pour s'y installer. On y trouve des gens du nord, de l'Est et d'ailleurs et donc ce n'est pas pour rien que beaucoup de gens, de famille, de couple, d'homme et de femme viennent s'y installer. Logique me direz-vous quand on a un cadre de vie agréable et certains avantages de meilleures qualités par rapport aux reste de la France. Même si comme partout en France Toulouse est touchée par la crise, y trouver un emploi est moins compliqué que certain coin de France, même avec des difficultés d'emploi on galère moins que la plupart des autres villes et région.

envie de piquer une tête à la mer. Hop seulement 1h30 de la méditérrannée ou 1h de l'atlantique (au choix); envie de montagne hop seulement 1h de la montagne. Envie d'aller se ravitailler en tabac et alcool ou faire du shopping à la frontière france-espagne et hop seulement 1h30 de route en voiture ou train. Bref, l n'y a pas photo Toulouse est une belle vile et sa région aussi. Comme beaucoup je suis venus à Toulouse et je ne l'ai plus quitté depuis.

Il faut être objectif et surtout ne pas être de mauvaises foi en racontant n'importe quoi. Faire de la désinformation est de la pure bêtise. Et ceux qui prétendent connaitre Toulouse et disent des faussetés ne connaissent pas du tout Toulouse
Toulouse devient Marseille : Toulouse est devenue invivable : trop de monde, avec des transports inadaptés, de la crasse, de la délinquance bien visible et contre laquelle pas grand-chose n'est fait. C'est très dommage, s'agissant d'une ville qui a un patrimoine architectural magnifique, mais toulouse est victime de son succès et de son développement non maîtrisé. Il faut vraiment être natif de la région pour s'y plaire (et encore...). Concernant la mentalité, je ne veux pas être négative. Originaire du nord de la france, j'ai épousé un gars du coin, et nous y avons vécu plusieurs années. Je m'y suis fait de vrais amis qui ont résisté au temps et à notre éloignement géographique ultérieur. Maintenant, il est vrai que même eux et mon mari sont réellement persuadés que leur région est la plus belle de france, qu'il n'y a plus rien d'intéressant au-dessus de cahors et que toulouse est un paradis. Cet esprit vient d'un manque de comparaison, puisque peu de toulousains vont voir ailleurs, et d'un chauvinisme démesuré inculqué dès le biberon. Il est très difficile de s'intégrer quand on a l'accent \"pointu\", et on ne manquera jamais de vous dire, même au bout de 20 ans, que vous n'êtes pas d'ici. Et la bonne blague de dire qu'ils ont la mer à proximité ! En bretagne, oui, à pas plus d'une heure de route, maxi, mais à toulouse, comptez deux heures ! Ce que j'aime à Toulouse : L'expansion économique.Les magasins.L'architecture. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La mentalité.La délinquance particulièrement visible.La chaleur réellement insupportable quand on n'est pas habitué.
Que du bonheur : Villé géniale ! Je regrette pas d'être venue ici suivre mon conjoint. C'est une ville qui posséde un centre ville absolument magnifique pourvu d'espaces verts. Le temps est doux en hiver et ensoleillé le reste de l'année hormis le mois de mai. Bel esprit sud-ouest qui amène une très bonne gastronomie et des gens chaleureux. De plus j'ai trouvé ici de nombreuses personnes auvergnates comme moi, des cantalou pour la plupart qui m'ont facilement aidé a m'intégrer :-). Ce que j'aime à Toulouse : Les balades sur les bords de la garonne et du canal du midi. Les musées et théâtres. Le temps qui me change de mon patois natal. Les bonnes tables un peu partout. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les fous du rugby.
J'ai habité Toulouse : J'ai résisté 1 an /2 et j'ai fait mes valises. Franchement, il faut y être né pour y vivre ! Ce que j'aime à Toulouse : Le stade toulousain. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les gens, le climat, l'insécurité, la saleté...
Mon avis sur Toulouse : Toulouse est une très belle ville pleine de charme dont le visage a changer quelques peu depuis 30 ans mais qui reste une ville ou il fait très bon vivre. Le climat est très agréable et ensoleillé (attention l'année dernière était une année record en terme de pluie et de froid ! Si l'on compare en terme d'ensoleillement et de précipitations, toulouse est très en dessus de la moyenne nationale et où le climat est meilleur que dans certaines villes du sud-est (nice par exemple) selon les statistiques météo france et autres. Je rejoins par contre certains commentaires précédents sur la mentalité locale "beauf". Le fait qu'il y ait de nombreuses personnes venant des campagnes alentours et la forte mentalité "rugby/beuverie/féria" n'aide pas a relever le niveau... En conclusion je dirais que la ville est idéale de 18 à 35 ans et qu?après il vaut mieux s'excentrer du centre pour avoir un peu de calme et une meilleure qualité de vie ! Cependant s'excentrer demande un certain investissement. En effet, c'est pas forcément dans l'hyper centre que le prix du m² est le plus haut. Ce que j'aime à Toulouse : La vie plutôt tranquille est très agréable. Ce qui est expliqué dessus. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'éternel problème de la saturation du périphérique aux heures de pointes. La ville est une véritable fournaise l'été et est difficilement supportable surtout pour les gens d'un certain âge...
La ville rose mais pas si rose que ca bien au contraire : Je connais bien toulouse j'y ai grandi, passé mon adolescence, fait la fête, etc... C'est sûr la ville est très jolis plein d'atout dynamique, beaucoup d'étudiants, mais la grosse tête, cette ville vie grâce à airbus un grand merci d'ailleurs sinon la ville n'aurait jamais explosée comme ca. Du coup maintenant la ville est saturé, travaux partout, rocade saturé une honte pour une ville comme ca, bouchon en permanence au heure de pointe, l'état d'esprit des toulousains très mal sein interessés et ne pense qu'a profiter de toi, au nouveau arrivant faite très attention, tous est dans l'apparence, beaucoup de bof et de racaille, le climat très humide dans cette cuvette pleine de pollution attention ! La ville n'est pas si rose que ca. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre ville agréable, dynamique de la ville, étudiants,. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le bouchons ville saturée, toulouse est dans une cuvette donc beaucoup d'humidité, pluie et pollution, travaux en permanence, construction d'immeuble à tous va, la mer et la montagne à environ deux heures, et oui sa situation geographique en plein milieu du sud ouest n'est pas si bien placé que ca et la météo pas si idéale que ca contrairement à ce qu'on pense, et la mentalité très mauvaise des gens faux amis attention.
Toulouse pas mal du tout : Toulouse ville agréable et bonne ambiance, moi qui vient de paris j'ai été très bien accepter par les toulousain donc arrêter avec vos commentaire sur les toulousain merci. Dommage que la plage soit pas plus près ces ma seul déception sinon après rien a dire. J'adore la région. Ce que j'aime à Toulouse : Le soleil moins que le sud est ces vrai mais je leur laisse leur 300 jour de soleil soit disant mais avec le vent qui a la as je les envie pas, emploie attractive, immobilier prix raisonnable par rapport aux autre ville. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Domage qui a pas la mer plus près ces tout ce qui m embête.
Toulouse très jolie ville : Tout d'abord, je souhaite dire que je pense que un avis sur une ville peut-être assez subjectif car il dépends de la situation dans lequel on est, si on est natif et que on a un lien familial et des souvenirs, si on est heureux, si on a de bons amis... Ect. Toulouse bénéficie des avantages d'une grande ville, le transport en commun s'améliore nettement, aussi c'est une ville ni trop grande ni trop petite. La ville est vraiment très belle. Il y a de jolies quartiers, et des quartiers pour tous les goûts. Il y a des possibilités culturels là toulouse, en revanche il faut s'y pencher un peu ! C'est vraie que niveau expositions et culturels ce n'est pas le must ; toulouse reste une ville de province, et on ne peut pas retrouver les expositions de la capitale. Mais il y a de jolies musées et des choses à visiter. J'apprécie la qualité de vie à toulouse car la ville est très belle, et il y a des jolies quartiers, et des espaces verts ou jolie coins pour se balader dans toulouse et s'oxygéner ( la canal du midi, la garonne). Toulouse permet aussi pour les personnes aimant aller au vert et s'oxygéner d'aller dans les Pyrénées, à la campagne, à l'océan ou à la mer. La ville est très jolie, beaux immeubles, la couleurs des briques. C'est vraie que il y a une tendance beauf attitude à toulouse, surtout de la part des natifs ! Un réel manque de culture, d'ouverture d'esprit, et un état d'esprit "à pars toulouse et le sud ouest rien est bien" ! Je suis toulousaine et je le reconnais ! Toulouse reste une ville assez dynamique pour le travail. Il y a pas mal d'espace vert aussi. Aussi toulouse bénéficie de nouveaux aménagement pour les piétons, ce qui rend agréable de s'y promener ! Ce que j'aime à Toulouse : Les jardins : le jardins des plantes, le jardins royal, le grand rond qui sont reliés par des passerelles, le canal du midi, les berges de la garonne, la prairie des filtres, la jolie brique ocre qui rends la ville belle et joyeuse même sous la pluie, son architecture, ses monuments et immeubles anciens, ses beaux immeubles, ses hôtels particuliers, ses belles ruelles. J'apprécie aussi la qualité de vie à toulouse, et le fait que on peut sortir de toulouse rapidement et aller s'oxygéner aux alentours si on le souhaite. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le manque de culture, le manque de belles expositions consistantes, le manque de culture et d'ouverture d'esprits et de fiabilité des toulousains, la beauf attitude.

Ô toulouse : Un vrai coup de coeur pour cette ville chaleureuse et accueillante. Je m'y sent vraiment bien depuis plusieurs années maintenant et j'avoue ne pas comprendre non plus le déchainement de certains. Chacun son avis après tout ;-). Pour ma part j'adore ici l'ambiance nocturne de cette ville ainsi que son centre ville magnifique. Ajouté a cela un climat très agréable et que peu de ville peuvent nous envier j'y trouve ici tout ce qu'il me faut à mon épanouissement. J'ai recommandé toulouse a quelques personnes déjà et aucunes ne l'a regretté. Ce que j'aime à Toulouse : L'ambiance la nuit, l'esprit de fête, les sorties culturelles diverses et variées ainsi que le temps. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les transports en communs pas cher mais saturés.
Désillusion : Je suis venu à toulouse en août car je travaille pas loin et je voulais profiter de ce que peut offrir une grande ville. J'étais très enthousiaste cet été, car il y a de la verdure, un beau centre-ville, de nombreuses boutiques. Cependant j'ai rapidement été rattrapé par la réalité. La ville est très sale, tout est toujours bondé de monde. Pourtant je vais souvent à londres, et j'ai moins la sensation d'étouffement par la foule. Le métro est une belle idée mais il est si petit. L'insécurité est une réalité, sauf que l'on a l'impression que rien n'est déployé contre. Des chauffards partout, des gens irrespectueux, des gens qui dégradent le mobilier urbain en plein jour devant la police qui reste de marbre... Toulouse est une poubelle géante ou chacun peut uriner où bon lui semble. Les loyers sont hors de prix, sauf qu'on se demande au bout d'un moment pourquoi l'on paye si cher, puisqu'au final, on profite de quoi ? Des embouteillages, de la saleté... J'ai également été surpris par la pauvreté de la saison culturelle. Finalement toulouse semble être un eldorado pour jeune lambda dont la seule préoccupation est de faire la fête. Dommage, j'ai 25 ans, mais j'aime l'opéra, la musique classique... Niveau population j'ai aussi eu une désillusion. Les toulousains se disent accueillant mais en fait il n'en est rien, c'est juste du bling bling. Il sont nombrilistes, meurent s'ils passent le panneau toulouse, et s'inventent des vies venant cacher la pauvre réalité. Bien entendu, je parle là d'une moyenne, tous ne sont pas comme cela, mais j'en ai rencontré trop en tout cas. Il est difficile de se faire des amis, car tous restent entre copains d'enfance et cela reste très fermé. En plus la mentalité y est très beauf, et fier de l'être. Les gens ne font plus l'effort de s'habiller un minimum, on peut très bien sortir en charentaise, marcel blanc tâché, cheveux gras, personne ne vous remarquera. J'ai l'impression que le minimum de savoir vivre à la française se perd. J'ai toujours entendu les toulousains parler des ariégois, des tarnais, comme des paysans, mais franchement pour bien connaître ces deux endroits, je m'aperçois que les paysans ne sont pas ceux qu'on croit. Enfin, niveau transport, c'est n'importe quoi. Le tram ne va même pas à l'aéroport, des voitures partout, les mêmes coins qui bloquent, et on n'y fait rien. Des autoroutes qui se jetent sur le périph. Un métro trop petit. Pas de tgv vers bordeaux, ni paris. On entend souvent les toulousains dire "on a la mer et la montagne à côté" mais sérieusement, c'est à 2h. Qui se dit sur un coup de tête, tiens cet après-midi je file à la mer ? Bon c'est mieux que lorsqu'on vit dans les alpes, mais on a pas non plus les pieds dans l'eau. Nul ne peut prendre sa serviette sur l'épaule et filer droit à la plage... De toute manière à toulouse, tout est compliqué, que ce soit pour se déplacer, pour aller à un endroit précis. Il faut affronter la foule, les embouteillages... Etc... Tout ça est dommage, car toulouse avait du charme et un vrai potentiel. Mais tout grandit trop vite, et l'on ne fait que récolter de l'impôt et construire des dortoirs qui rapportent, mais certainement pas aux toulousains. Bref, toulouse c'est pas mal quand on l'a pas loin, mais pas pour y vivre à temps plein. C'est simplement la 4ème ville de france, avec ce que cela induit, pas d'âme, des gens qui ne s'investissent pas dans la vie de la ville, des travailleurs de semaine, des chômeurs plein d'espoirs, des étudiants débiles, et de la foule constamment, partout... J'ai toujours été citadin, j'aime la ville, mais finalement pas celle à plus d'1 million d'habitants... Ce que j'aime à Toulouse : Jardin des plantes, grand rond, jardin royal. Saint-cyprien, les ponts avec la vue sur la garonne. Le jardin japonais. Les immeubles de l'allée françois-verdier, des beaux musées, des bons pubs anglais. Des restaurants proposant de la nourriture insolite. Les magasins ultra spécialisés que l'on ne trouve que dans les grandes villes. L'aéroport international. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté, la beauf-attitude. Le chauvinisme toulousain. Le manque de tolérance, l'étroitesse d'esprit de certains. Le trop grand nombre d'étudiants. L'insécurité, l'homophobie, les embouteillages, la foule constante, partout (sauf le dimanche, où l'on dirait une ville déserte). La facilité à se procurer de la drogue. Les quartiers dortoirs, les travaux neufs pour défiscalisation qui tuent des quartiers entiers et l'âme de la ville. L'ennui, car finalement, si l'on ne picole pas, cela reste très restreint. L'impossibilité de se dire que l'on va en quelque part facilement : il faut toujours penser voiture, puis métro, puis horaire, embouteillage, puis parking... Je ne suis pas énervé, et certains trouveront toulouse certainement géniale, mais je suis arrivé avec peu être trop d'espoirs qui du coup me rendent amer.
Toulouse : J'ai 21 ans et je suis étudiante à toulouse (j'y suis née et j'y ai grandit). J'ai lu pas mal de commentaires sur la page, certains sont vraiment durs sur cette ville ! Je suis d'accord sur le fait que les toulousains sont fiers de l'être, je suis même la première à toujours défendre ma ville et vanter ses avantages. Pour moi c'est plus un jeu, ça ne veut pas dire que je suis fermée et pas accueillante. Je ne comprend pas d'ailleurs qu'on puisse dire que toulouse n'est pas une ville accueillante alors que c'est une ville universitaire qui accueille énormément d'étrangers venus de france ou ailleurs, j'en ai d'ailleurs beaucoup dans mon entourage. Après, mon avis est celui d'une étudiante et je ne sais pas si j'aurai toujours le même avis après 30 ans. C'est une ville de fête, dynamique, il y a toujours quelque chose à faire tous les jours/soirs de la semaine. Les transports en communs je suis d'accord qu'ils sont bondés, mais il y en a énormément quand même et la ville essaie de s'améliorer ! Quand on compare avec bordeaux par exemple on voit bien que les transports sont quand même beaucoup mieux desservis. Ce que j'aime à Toulouse : Toutes les rencontres qu'on y fait, les carmes, le jardin des plantes, la place st george, l'ambiance. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les transports bondés, les prix trops chers à certains endroits.

idem : Exactement le même avis que jim dont la pertinence de l'analyse décrit bien toulouse, ville qui s'enfonce de plus en plus dans une triste modernité caricaturale. Le maître mot est de faire "la fête", c'est à dire de se réunir pour boire et vomir sur la place saint pierre. Je reprends le terme trés juste de fête à neuneu, ces événements simplistes, de préférence tournés vers des traditions qui ont perdues toutes leur âme. Enfin cette inculture chronique doublée d'un manque de savoir vivre et d'élégance qui deviennet lourds. Cette ville a bien changée en 20 ans ! Ce que j'aime à Toulouse : J'aime cette ville. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Ce qu'elle devient.
Magnifique malgré quelques nuances : J'ai 29 ans et j'ai toujours grandi ici, quasiment toujours vécu ici a part 5années en banlieue parisienne et je n'en partirai pour rien au monde ! Alors oui des gens vont me dire que, forcément, comme je suis natif de la ville rose je ne suis pas objectif et chauvin... Cela me fait doucement sourire, vous croyez que les gens à marseille, dans le pays basque ou en corse ils sont comment ? Pour tout vous dire je suis arrivé sur cette page et ce site totalement par hasard en faisant des recherches pour mon activité sur la ville de montpellier. Je suis tombé sur la page des commentaires et voilà ce que je viens d'y voir : \"ce que je n'aime pas \"les nouveaux arrivants qui.Croient que parce qu'il y a du soleil, ils sont chez eux et qui.Affirment que les montpelliérains sont des gens fermés. Pour ma part je.Ne me suis jamais posé la question de la mentalité lilloise, parisienne.Ou lyonnaise parce que je m'en fout.\"vous remplacez montpelliérains par toulousains et vous avez l'avis précis et exact de ce que les gens d'ici pensent de vous autres donneurs de leçons venus de je ne sais où ! Maintenant, d'un point de vue personnel je suis d'accord que bons nombres de problèmes liés aux grandes villes sont en pleine croissante ici... Comme partout ! Et après...? Des raisons de vivre ici il y en a la pelle et c'est bien pour ça que notre ville est si convoitée et pas seulement par les étudiants. Cette ville a bien plus de qualités que la plupart des autres villes françaises avec malgré tout les mêmes problèmes liés aux grandes villes, alors si cela ne vous plait allez tout simplement vivre à la campagne ! Ce que j'aime à Toulouse : Les sorties culturelles ou non, le soleil, la proximité des commerces et un réseau de transport accessible et qui dessert bien toute la ville. Ce que je n'aime pas à Toulouse : De la saleté dans certains rues peu fréquentées.
Comme toutes les grandes villes : Si l'on fait abstraction du sectarisme de certains ayant invariablement besoins d'opposer le nord au sud et inversement, toulouse est hélas aujourd'hui comme toutes les grandes villes : hyperactive économiquement (énorme croissance de population, transports en commun bondés, circulation impossible...) mais totalement sans âme. Le soir venu l'esprit "sud", qui n'a jamais voulu dire grand chose, est marketé pour vous vendre à prix d'or de la congélation et du jambon de pays de supermarché sous l'intitulé cuisine du sud et tapas accompagnés des surplus des vins de pays imbuvables. Sans aucun rapport avec le coté bon enfant des troisièmes mi-temps, on est dans la ville des célibataires hyperactifs qui vont aux afterworks et des étudiants venus s'alcooliser jusqu'au coma. Mais c'est hélas, la réalité de toutes les grandes villes. Reste un constat plus triste : à la différence des autres grandes villes, la vie culturelle est restée celle d'une petite ville de province. L'essentiel se résume à de l'événementiel de boites de nuit à destination des sous ingénieurs aéronautiques dont l'inculture est un mode de vie. Rares sont les expositions, concerts... Qui permettent de s'évader. C'est une ville dont l'âme est morte. Ce que j'aime à Toulouse : Le mois d'août où je retrouve enfin toulouse comme elle était dans mes souvenirs d'enfant. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La fête à neu-neu comme seule attraction culturelle.
Belle ville culturelle : J'aime toulouse depuis toujours avec son architecture faite de brique, son climat doux et ses gens chaleureux (dans l'ensemble)... Ce que j'aime à Toulouse : Ses musées ses jardins publics dont le jardin des plantes que j'adore. Les ballades le soir sur le canal du midi et sur les quais de la daurade. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté dans certains quartiers éloignés, la circulation insoutenable aux heures de pointe. La ville grandit trop vite.
Ville bling-bling sans fond : Arrivé à toulouse en 2001, j'ai apprécié cette ville au début, ces toulousains "sympas", son centre, et son climat appréciable pour ne pas etre coté sud-est. Mais maintenant, après presque 13 ans passé ici, je n'en peux plus de ces débiles mentaux. Les vrais toulousains sont les pires amis du monde. Ils ne seront là que pour les soirées et compagnie. Du moment que tu puisse leur apporter quelque chose, ils sont contents de se servir de toi. Mes amis d'ici viennent tous d'ailleurs (nord, paris, centre). Ils sont vrais eux. Un gros village bordélique qui se veut tendance, up to date, meilleur que les autres, fier d'etre toulousains (mon dieu...)fier d'etre d'ailleurs, et je le signale bien sur la plaque de mon véhicule. Mon avenir fera peut-etre que je partirai d'ici. Tout ce que je vais regretter, ce sont mes amis qui resteront, la ville qui est sympa pour se ballader, le canal du midi, et le ciel assez clair la plupart du temps. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre-ville, ses jardins centraux. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Tous les ploucs toulousains de souche. Esprit fermé, centrés sur leur ville, sans connaitre grand chose ailleurs. Avec leur stade toulousain et airbus, ils ne se sentent plus. Ah oui, ils ont la mer et la montagne pas loin (les purs et durs qui disent ça). Quand meme, environ 2 heures de route pour la plage, et quif-quif pour le coeur de la montagne.
Super! : Je suis arrivé sur toulouse a la rentrée et je dois bien dire que je me sent comme un poisson dans l'eau dans la ville rose. Ici c'est le paradis pour étudiants : loyer correct, transports incroyablement peu cher (10? le mois ! Niveau culturel et sortie c'est top aussi. Ce que j'aime à Toulouse : Tout m'emmerveille ici... Les sorties et le soleil surtout. Ce que je n'aime pas à Toulouse : J'ai du mal a comprendre les autochtones de la région et leur accent ;-). Et les problèmes de circulation en voiture que ce soit en ville ou sur le périphérique.
Fête et toc : Je viens de passer près de dix ans à toulouse avant de devoir retourner en région parisienne, et je dois dire qu'il y a du vrai dans tous les commentaires précédents : s'il est vrai que le toulousain est très chaleureux de prime abord, c'est valable le temps d'une soirée, vous aurez beau échanger vos numéros de téléphone, difficile de renouer contact une fois les vapeurs d'alcool dissipées. Pour tout dire, en près de dix ans là bas, nous n'avons qu'un couple d'amis toulousains de souche, tous nos autres amis sont du "nord" comme nous. Après nous sommes peut-être mal tombés (mais après tout ce temps ce serait vraiment pas de bol). Il y a aussi, désolé de le dire, une espèce de frustration provinciale par rapport à paris : si vous avez le malheur de dire que vous venez de paris ou pas loin, la réaction immédiate, vérifiée à chaque fois est un truc du genre : "oui mais chez nous on a ça et ça, et la bonne bouffe et le soleil..."à croire que la simple mention de paris les oblige à se justifier. Et comme dit plus haut, le coup de la chocolatine, c'est trop marrant mais ça marche à tous les coups, essayez pour voir. Comme me l'a dit un vieux toulousain de souche en parlant des autres toulousains : "oh oui tu vas t'en faire des tas des amis, et surtout, le jour où t'as besoin de rien, tu les appelles"... Et on l'a effectivement vérifié à nos dépens. Quand je lis tous les commentaires précédents qui décrivent les relations comme étant intéressées, je ne peux malheureusement que confirmer. Après je dois dire aussi que la ville me manque, malgré la circulation bordélique, les rues toujours en travaux, les groupes de types raides bourrés le soir, les bords de garonne qui pourraient être si agréables le soir en été s'ils n'étaient littéralement envahis par les étudiants se torpillant au rosé tiède ou au ricard... Il y a plein d'endroits vraiment agréables : le jardin des plantes est magnifique, parfait pour y passer l'après-midi quand il fait trop chaud, il y a toujours quelque-chose à faire, niveau culturel ce n'est pas la panacée mais c'est quand même varié et dynamique. Je pense que c'est une ville parfaite pour les 20-30 ans, après peut-être un peu moins, quand on n'a plus les mêmes centres d'intérêt. Malgré tout ça je m'y sentais chez moi, il y a un côté mode de vie "à l'espagnole" qui me manque. Mais bon je dis ça après avoir vécu en espagne avant de débarquer à toulouse, le retour en idf est un peu raide pour le moment, et puis je suis en rase campagne, alors niveau animation, tout ce qui m'énervait à toulouse me manque un peu aujourd'hui, après je suis sûr qu'une fois installé dans un coin plus animé, il n'y aura que peu de nostalgie... Ce que j'aime à Toulouse : La ville, certains aspects de son animation, il y fait bon vivre si on sait où aller, un côté nonchalant qui me convient très bien. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les revers de la médaille à l'animation (surtout le soir et la nuit)la rue saint-rome, le bordel pour circuler, les porte-étendard qui dénigrent tout ce qui ne vient pas de chez eux.
Nat nat = nathalie = too house zouzou (voire plus) : Besoin de créer 3 comptes pour déverser ta haine et te sentir moins seule ?. C'est même a se demander si tu n'en as pas créer plus que 3 quand on voit les similitudes avec d'autres commentaires. Pathétique. Ce que j'aime à Toulouse : Ville étudiante tres agréable a vivre. Pas mal de verdure pour se promener le we. Ville ensoleillée et qui bouge tout les soirs de la semaines. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Je ne sais pas si la vie ici sera aussi agréable passé les 30-35ans. A voir.
O toulouse : Toulouse est une belle ville avec sa garonne et c est cannaux, la place capitole, le jardin des plantes etc... Toulouse et une ville jeunes et dynamique avec plein de bar, club, discothéque et il y a na pour tous les gouts. Ce que j'aime à Toulouse : Tout est dit dans mon commentaire. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les habitants pas accueillants du tout sauf quand ils sonts ivres. Les toulousains sont mal polie etc.
Too loose Zouzou : Merci, merci pour cette poésie et cette description juste, intelligente qui survole bien le paradoxe toulousain... Du toc rien que du toc, du blabla rien que tu blabla. Heureusement qu'il y a les étranger pour relever le niveau et essayer de réveiller un peu cette mélasse rose, genre barba papa de fête foraine. Ce que j'aime à Toulouse : Un bel écrin et c'est tout. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La flambé des prix... Pour pas grand chose au finale. Dernier exemple, esquirol sur la terrasse d'un bar/pmu miteux avec mon amoureux 1 coca, 1 café 6 euros... Et paf ! Le genre de tarif à la parisienne de plus en plus courant, sauf que toulouse est loin d'être paris.

Ville cosmopolite et en pleine expansion : Toulouse est ville très cosmopolite et vivante comme la majorité des villes du sud. C'est une habitude a prendre mais il faut pas avoir peur à chaque coin de rues hein ;-). Gastronomie exceptionnelle de par ses origines gascons. Climat génial et doux toute l'année excepté l'été. Professionnellement il y'a la place de trouver a peu près n'importe quoi. La ville à changer depuis une dizaine d'années mais la société change avec elle. Nous n'habitons pas un particulièrement favorisé ma femme et moi et nous n'avons jamais eu le moindre soucis. Cette ville est belle pour flâner sous le soleil du midi. Ce que j'aime à Toulouse : Tout simplement vivre ici. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Certains quartiers qui "explosent" littéralement comme borderouge et qui montrent que la ville s'agrandit trop vite.
Too Loose : Les toulousains, fiers de l'être ? Quand on voit la gueule qu'ils tirent... On dit quoi déjà sur ceux qui prétendent avoir la plus grosse ? Et puis y'a qu'a voir le public du tfc... En fait je crois toulouse est victime de la propagande qu'en font les toulousains de souche, ils passent la journée à vanter les charmes de leur ville mais ne supportent pas qu'on puisse la découvrir. Tout et son contraire, fier d'avoir une ville en pleine expansion, mais dégoûtés de l'arrivage pseudo massif d'une population voulant justement en bénéficier. Schizo le toulousain ? Non, c'est juste le syndrome de la frite mccain. Et comme il était justement dit plus haut, toulouse était un gros village, et les toulousains attachés à leur ville ont peur de perdre leur identité et leur patrimoine, un peu comme le glaude et la denrée dans la soupe aux choux. Toulouse regorgent tout de même d'endroits charmants et reservent d'agréables surprises, et pour les plus malins y'a moyen de se modeler une vie pas trop mal. Au final, en pesant le pour et le contre, fallait vivre à toulouse y'a quinze ans, ou alors venir y vivre dans quinze ans. La ville peut être attachante de par ses défauts. Ce que j'aime à Toulouse : La bouffe, l'atmosphère enthousiasmo-excitante qu'il peut y avoir certains soirs ou les toulousains sont de bonne humeur, les quelques musées,. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les bobofs (contraction de bobo et bofs) les jean alesi daltoniens atteint de la maladie de parklaxon (contraction de parkinson et klaxon) qu'on trouvent à toute heure du jour et de la nuit en ville, les hordes de néo-toxico-alter-mondialo-clodo qu'on trouve... Euh... Partout ou y'a de la thune en fait, le côté communautariste qui me rappelle gangs of new-york. Le fait de pouvoir glisser sur une merde de chien tout en tombant dans le vomi sanguinolant d'un alcoolique et de se couper la main sur le tesson d'un magnum de ricard en se relevant, tout en se faisant montrer du doigt par des adolescents pompeux ventrus et avinés qui ne daigneraient vous aider à vous relever de peur de montrer une once d'humanité donc de feminité.
Respect : Apres 23 années de vie commune avec mon mari a aucamville, 15 minutes de toulouse, nous avons été obligés de démennager sur strasbourg à cause de notre fille. Je ne peux que regretter cette ville qui nous a tant apporté... Une douceur de vivre à l'espagnole, un cadre de vie somptueux, un climat doux quoi que très éprouvant pendant la saison estivale... Cette ville nous manque... Les balades sur le bord du canal ou au jardin japonais... Farfouiller dans les petites rues du centre ville pour trouver un petit restaurant qui paye pas de mine mais qui ravit les papilles... C'est avec un pincement au coeur que nous sommes partis et cela me fait mal de voir que le mal du pays se fait toujours ressentir... Ô toulouse comme le chantait le grand nougaro. Suzy. Ce que j'aime à Toulouse : Le cadre de vie. C'est ma vie entière qui est la-bas... Ce que je n'aime pas à Toulouse : C'est trop loin maintenant.
Belle ville du sud et étudiante : Quitter ma bretagne natale pour le sud j'étais plus que sceptique mais il faut dire que je suis plus que ravi. Bretons et toulousains on est fait pour s'entendre lol. J'entame ma deuxième année en espérant que celle ci serra aussi bien que la première. Ah oui le toulousain-zin est fier de sa ville mais comme tout bon patriote qui se doit il a raison d'être fier de ses origines. Breton d'origine et de c?ur et toulouzain pour la joie de vivre. Ce que j'aime à Toulouse : La ville étudiante par excellence, les transports à 100? l'année, le soleil, bonne faculté (paul sabatier iii).
Du rose que j'aime : Ehbé ya du parigots qui rage notre ville ma fois. C'est pas bien grave, il y en a et il y en a toujours eu. Si vous connaissez les expressions ma chere julie alors vous savez laquelle vous sied a ravir ;. Ce que j'aime à Toulouse : Les carmes, le pont neuf, mon sud-ouest, les gens qui font du vélos dans les rues avec le sourire. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La pollution croissante l'été.
Plouc land : Bien d'accord avec julie... Quel chance elle a pu s'en échapper. J'attends qu'une chose s'est de me casser vite fais avant de péter un plomb... L'exemple parfait pour ma part c'est qu'a 95 pour cents des gens que j'ai connus en arrivant ici sont parti. Toulouse se prend pour une ville espagnole au rabais, sans les avantages, sortie du centre ville minuscule (on traverse toulouse, le centre à pieds en 30 mn) rien, des champs à perte de vue, une fôret (boucogne)... Creux et vide. Le centre ville ? 3 zara dans la même rue, 1 magasin sur 3 autour du capitole est un magasin de téléphonie, 3 mc do espacé de 500 metres chacun, on croit rêver mais oui à toulouse c'est possible,... Il y avait un jolie parc bien vert derrière le capitole et là boum une dalle de bêton à la place. Franchement cette ville ferait mieux de prendre exemple sur bordeaux, lyon etc... Racisme ambiant prononcé, allez lire la dépêche vous allez comprendre en lisant les commentaires sur ce canard, bien représentatif d'une population campagnarde avec tout ce qui suit, la peur de l'étranger qu'il soit d'un pays ou d'une région différente. Mono industriel, secte airbus... Un peu trop d'étudiants à mon goût il en découle un gros déséquilibre dans la population. Ce que j'aime à Toulouse : Plus ça vas et moins il y en a.
En réponse a cedric (avec ses 3 jours de ballade !) : Je n'est rien a voir avec la personne qui se nomme toulousain. Et si on a la meme facon d'ecrire c'est peut-etre parce que l'expression \"viande saoule\", c est une toulousaine qui me l'a appris. Et oui il y a des toulousains (ceux qui sont un peu sortis de leur trou) qui savent voir les choses en face... Mais comme le toulousain (de base) est persuader de vivre dans la plus belle ville du monde, il n'admet pas qu 'on puisse ne pas l'aimer (quanq qq un me dis qu il naime pas la region parisienne je le comprend aisément) c'est bien pour ca que je soutiens ceux qui cherche a en partir... Et il sont nonbreux... Mais chut... On est limite anormal si on n'aime pas toulouse. Et pour l'info c'est une volonté de l état que de faire descendre du monde sur toulouse... Il y a bcp de mutation imposées... Bcp d'épouses qui déchantent d'avoir dû suivre leur mari... Parce qu'étant donner que le toulousain (de base) ne songe qu'a faire la fête... Faut bien des gens du nord (ambitieux) pour faire tourner la boutique ! On vous propose une mutation a toulouse ? N'écoutez pas trop la famille et les amis qui connaisent en tant que touristes et qui vous dises :\" vas-y, c'est super... Etc\"... Vous voulez tester le complexe d'inferiorité d'un toulousains dites-lui \"pain au chocolat\" au lieu de \"chocolatine\" et là il s'énerve tout rouge... Pathétique ! Lyon, marseille, lille... Eux aussi vous les faites doucement rigoler... Ce que j'aime à Toulouse : Le fait d'en être partie... Je revis ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Petite ville surpeuplée, et qui n'arrive pas à suivre au niveau des infrastructures.
Tiens donc.. : C'est marrant comment julie et toulousain ont la même façon d'écrire ;. Pour ma part je connais peu toulouse. J'y suis passer 3j débuts juillet et j'ai trouvé cette ville tres charmante. Ce que j'aime à Toulouse : Centre ville joli, la brique donne de la couleur et du charme aux bâtiments. La basilique de st sernai très belle. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Je sais pas je ne suis pas resté assez lgtps.
Toulouse juste pour mon travail : J'ai vécu longtemps à toulouse, maintenant que je vis à 30km j'apprécie la vie à la campagne. Je vais à toulouse que pour le travail, mais j'évite d'y aller hors travail. Je vis à dans le secteur triangulaire toulouse, montauban gaillac et lavaur à 30km de ces 4 villes. Vivre à toulouse non merci plus jamais, la vie est plus chère, on est pas en sécurité, la circulation est infernale. Il faut sortir hors de toulouse pour découvrir des beaux paysages, des jolies villes moyennes, des produits de la ferme de meilleure qualité prix, de belles balades. Toulouse devient comme toutes les autres grandes villes ça deviendra invivable. Ce que j'aime à Toulouse : Le travail. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La pollution, la circulation, l'insécurité, la vie est plus chères qu'à la campagne, la mentalité de certains, il y a beaucoup trop de quartier à éviter surtout si vous êtes seul, les centres commerciaux, etc.
Ma ville de coeur : Toulouse je t'aime. Jamais je ne partirai, pour rien au monde. Message à tous les vrais toulousains : continuez a faire de notre ville la plus belle du mondeee ! Ce que j'aime à Toulouse : Le suuuuuuuuuuuuuud le soleil la proximité de tout. & ; la fête tout le temps ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Rien.
Mon toulouse : Peu de gens ici semblent être en mesure d'apprécier cette ville. Notre toulouse on l'aime et l'avis de parisiens ou autre nous importe peu. Retournez donc chez vous que diable. C'est pas pour rien que notre ville est une des meilleures ou il fait bon vivre :. Ce que j'aime à Toulouse : Notre belle ville comme la dépeint nougaro. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les touristes et les gens du nord qui jalousent notre belle ville.
Toulousain : Je suis tout à fait de l'avis de julie et pourtant... Je suis toulousain de naissance. Ce que j'aime à Toulouse : La ville est belle mais est en train de changer et pas dans le bon sens. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les toulousains, cet esprit de fête qui en fait est une beuverie généralisée ;.
La france profonde ... : ... Je ne connaissais pas. Maintenant c est fait ! Une pensee à tous ceux qui rêvent d en partir. Courage ! J y ai perdu 6 ans de ma vie, suivi du conjoint oblige) la deprime... De retour en region parisienne depuis 1 ans et c est que du bonheur... Ce que j'aime à Toulouse : Les gens du nord. Et l'humour du toulousain qui trouve sa ville proche de la mer et de la montagne ! Etc... Sacré toulousain tu me fais bien rire ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le complexe d'infériorité du "toulousain de base" qui ne vit que pour le rugby, les feria (ou viande saoule, suivant la vision de chacun ) et airbus ! Là nonchalance ambiante ou rien n'avance.( si vous voulez que le boulot soit fait n'attendez pas après un toulousain, adressez vous directement à un parisien vous gagnerez du temps... )ville et region a mourir d'ennui à la longue... Normal toulouse se trouve dans la " diagonale du vide " ! Chaleur étouffante l'été...
Meilleure ville étudiante! : Une superbe ville que je fréquente depuis maintenant 5ans et dans laquelle il me tarde d?emménager définitivement ! J'avoue ne pas trop comprendre les commentaires précédents. Oui les toulousains sont peut-être un peu chauvin et alors ? C'est partout pareil (marseille, paris etc.). Venant de montpellier je peux vous dire que les habitants sont beaucoup plus exécrables, à savoir un esprit "m'as tu vu ?" insupportable. On doit vraiment pas fréquenter les mêmes personnes, personnellement je n'ai jamais côtoyé de personne en 5ans qui m?ait tenu un discours comme on peut le voir dans certains commentaires. Et puis c'est marrant de voir des gens faire l'effort de venir se plaindre ici comme des petits enfants. Elle vous obsède tant que ça cette ville ? Moi j'aime pas montpellier et genève (ou j'ai vécu 1an) cependant j'irai pas perdre mon temps à aller pondre un pavé négatif sur ces 2 villes. Mention spéciale à francisco qui a pris le temps de poster deux fois, c'est à dire qui a pris le temps de revenir voir si on lui avait pas répondu. Tu passes ta vie sur la page de toulouse et pourtant tu l'aimes pas ? Maso... Bref, j'adore toulouse comme tout les gens de mon entourage et c'est pas prêt de changer ! Toulouse meilleure ville de france ! Ce que j'aime à Toulouse : Le climat, la gastronomie locale (et de la région) l'esprit de fête, les clubs de la ville. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Embouteillages, prix du loyer élevés.
Toulouse : Belle ville mais pas pour y vivre... Ce que j'aime à Toulouse : Architecture, culturelle et sportive. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le bordel du périphérique matin et soir, le speed d'une grande agglomération et le coté nombriliste du toulousain, fier et prétentieux qui se sent le centre du midi-pyrénées et prend les départements voisins pour des paysans sans se rendre compte qu'il fait mieux vivre à albi, rodez, auch, montauban que dans cette ville polluée ou pour le prix d'une maison on à un 20m2. Vivre à toulouse à un prix et ça n'en vaut pas la peine.
Deception : Voila 2 ans que je vis a toulouse (jsuis parisien et surement trop direct et franc ) et franchement j en suis revenu de cette pseudo image de ville du sud ouest soit disant acceuillante et de gauche. En faite les toulousain sont faux, hypocrite autain puissance 1000. Dans les restos ou les commerces jte parle meme pas de l acceuil. Les relations sont qu interresser. S y faire des amis ? Pfff ! Toujour a t appeler le "parisien". A te sourire devant et ensuite t enterrer derriere ( c vecu). Ils petent plus haut que leur cul alors qu en faite ce sont d anciens campagnard un peu beauf. Je ressent du racisme dans cette region. Je suis en couple mixte. Jai halluciner sur des situations.! Certaine communaute sont stigmatiser. Mon commentaire est sincere jaurais aimer que cela se passe differement. En faite ils critiquent les parisiens mais ont est carrement plus ouvert et tolerant. Nous savons vivre ensemble (mixite social) . C est dommage mais je retourne a paris. Ce que j'aime à Toulouse : Le beau temp, la proximite de la montagne, l ocean, la mer. La beaute du paysage des que tu sort de toulouse et ses environs. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Jen peu plus de la brique rouge. Tous petit centre ville ensuite c est un no man land.
Plus trés rose : Les toulousains sont gentils mais ils me font bien rire quand ils disent que toulouse est à proximité de la mer... La plage la plus proche est à plus de 150km ! Et pour l'océan c'est minimum 300km. Apres c'est comme dire paris c'est proche de la mer mdr. Oui d'ailleurs toulouse c'est proche de paris. Si tu veux habiter proche de la mer, ne va pas habiter à toulouse cong ! Ca fait moins d'un an que je vis à nimes et la région est bcp plus jolie surtout la pierre qu'on retrouve partout est plus classe que la brique rose. Autour de toulouse il n'y a pas grand chose, que des champs de terre, les alentours sont moches et déprimants l'hiver. C'est une ville sympa à visiter en touriste le centre et les petits restos, bars, l'architecture originale etc mais pas pour y vivre des années principalement à cause de la mentalité des toulousains. Et pour terminer les toulousains qui pensent qu'on va leur enlever le soleil... Ben en fait il est deja parti dans le sud-est et il y a toujours été ; toulouse c'est un climat du sud-ouest rien à voir avec le climat et le soleil du sud-est. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre ville, place du capitol, les restos, les bars, les spécialités locales, l'architecture des bâtiments dans le centre, les musées, le rugby. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Trop loin de la mer. Ville perdu au milieu de nul part. La mentalité. Les toulousains qui croient encore que leur ville est la plus belle, qui n'ont jamais bougé de chez eux. Les embouteillages meme si c'est la 4eme ville de france. Climat moyen et très changeant du sud-ouest.
Une belle surprise : Habitué aux voyages, je me suis aperçu un jour qu'il manquait le sud-ouest à mes destinations. J'ai donc visité et beaucoup aimé la rochelle, bordeaux et le pays-basque. Mais toulouse... Oh quelle belle surprise. C'est bien simple je me suis cru dans une de ces belles villes italiennes... J'en suis encore sous le charme. Ce que j'aime à Toulouse : J'avais hésité à acheter un guide de la ville, je ne regrette pas de l'avoir fait car je n'aurais jamais soupçonné une telle richesse historique. Il est vrai qu'on apprend l'histoire de france et de paris, rarement de la province. D'abord il y a ces superbes églises, st sernin et les jacobins, dont on ne trouve pas l'équivalent dans le midi de la france (sauf à albi peut-être que je n'ai pas encore visité) mais ce qui m'a le plus plue est l'architecture des rues de la vieille ville, au sud du capitole, avec toutes ces décorations et ces hôtels particuliers (ah, les assézat, le vieux raisin, la trinité !. Ces briques rouges/orange du sud ont vraiment une façon incroyable de capturer le soleil, et contrairement à ce qu'on pourrait croire ce n'est pas monotone, chaque façade est différente de ses voisines. Belle mise en valeur des quais de la garonne aussi, c'est à la fois bucolique et intimiste... Très surprenant, on ne se croirait pas en pleine ville. Au bout d'un moment j'ai fait comme les gens, je suis entré sous les porches ouverts, souvent pour de belles surprises architecturales ! Avec sa lumière et ses placettes à l'ombre, cette ville m'a vraiment fait une étonnante impression, d'autant plus marquante que je ne m'y attendais pas (je me répète je crois). Maintenant je veux absolument visiter albi, et j'en profiterai pour revenir à toulouse c'est sûr, car je me suis documenté et j'ai vu qu'il y restait encore plein de trésors que j'ai manqués. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Beaucoup de travaux de voirie tout de même, ça fait de la poussière et du bruit. Divers endroits intéressants ne sont pas toujours bien indiqués et on peut les rater facilement (je pense aux salles décorées de l'hôtel de ville par exemple). Il est possible aussi que sans soleil ce soit moins "magique". Enfin il y a plusieurs rues qui mériteraient un ravalement, il y a encore du boulot sur ce plan par rapport à bordeaux !
Reponse a francisco : Petite réponse a francisco, en tout cas tu parles d'embouteillages a toulouse c'est normal tu es dans la 4é ville de france, on est pas à nîmes ici ! Ensuite le soleil, le m'as tu vu, mdr et nîmes montpellier marseille ? Les gens sont comment là bas ? Modeste ? Allez arrête un peu, la brique rose tu ne nous l'enlèveras jamais ni notre accent ni notre soleil, à part les arênes à nîmes et encore c'est une fois dans l'année il y a quoi a faire là ba ? Rien, on est loin des plages ? Pourquoi nîmes on est les pieds dans l'eau tu dois confondre avec marseille fada, on est a 1h15 de la mer, 45 min des pyrénees 1h30 de l'espagne, 2h de l'océan, nîmes à part la grande motte ya rien aux alentours, c'est une toute petite ville avec même pas encore un tram/bus, avignon 90 000 habitants c'est bcp + dynamique que ton nîmes va y faire un tour au lieu de te mesurer a toulouse, on est bcp trop grand pour toi. Ce que j'aime à Toulouse : Tout le climatl'accent chantant bien + joli qu'a marseillela meilleure ville du sudles centres commerciaux la proximité de la mer. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les cités bouillantes.
Toulouse - une dimension européenne : J'ai pas mal voyagé dans ma vie notamment dans des grandes villes françaises et étrangères (italie, espagne, allemagne)... Et je dois dire que toulouse n'a rien à envié à certaines villes (comme lyon ou marseille par exemple au niveau de la france).Toulouse est la 4è ville de france et possède des infrastructures importantes (métro, tramway, aéroport international, airbus, le zénith, le stadium, hopital de purpan (classé meilleur de france) beaucoup de grands centres commerciaux (roques, blagnac, portet, gramont...)... Bref j'en passe.Par ailleurs on ne s'ennuie jamais à toulouse et cela à tout âge : pour les étudiants on y trouve beaucoup de restos, de bars sympa et originaux et un tas de boites de nuits (de qualité, et je sais de quoi je parle !. Pour les amateurs d'arts et de cultures, cette ville est tout simplement géniale, on y trouve la citée de l'espace, des musées notamment le muséum et celui des abattoirs, beaucoup d'événements musicaux importants ont lieux (zénith, casino barrières, halle au grains...).En terme d'emploi, des entreprises importantes occupent le bassin toulousain, vous pouvez envisager de vous installer sur toulouse pour un projet professionnel sur du long terme. Classé 1ère ville étudiante de france depuis des années, cette ville démontre bien qu'elle rayonne encore une fois de par son dynamisme.Bref je recommande vraiment cette ville ou en dehors de ce que j'ai cité, il y fait très bon vivre (de par son climat et de son ambiance en général). Ce que j'aime à Toulouse : Ses infrastructures, son centre historique, son architecture, son dynamisme, sa qualité de vie tout simplement. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les bouchons aux heures de pointes et l'insécurité qui augmente... Mais des villes comme paris, marseille ou lyon et d'autres encore connaissent les mêmes problèmes.
Illusion sous un maquillage outrancier : Résidant à toulouse depuis une dizaine d'années, j'ai constaté que les arbres airbus, rugby, cassoulet sont tellement gros qu'ils cachent une forêt assez moche. Le manque d'ambition, l'absence de pragmatisme et d'imagination des différentes municipalités (toutes couleurs politiques confondues) font que toulouse n'est qu'un grand corps (4eme ville) doté d'un esprit étriqué (chauvinisme, l'esprit "rural" de bon nombre de toulousains de souche) prompt à dénigrer les "étrangers" (tous les non-toulousains). Le conservatisme ambiant freine toutes sortes de projet (transport en commun...) destiné à facilité la circulation et à élever la ville au rang de métropole européenne. Ce que j'aime à Toulouse : La proximité de la montagne, de l'espagne et des plages atlantiques. Les deux cinémas d'art et d'essai : abc, utopia et la cinémathèque. Les librairies des rue sainte ursule et gambetta. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le manque de diversité industrielle et professionnelle (si eads décide de délocaliser l'assemblage des airbus, toulouse sera sinistrée. La chaleur étouffante l'été (dans une ville quasiment morte en juillet-août). L'enclavement ferroviaire (pas de liaison directe avec les grandes villes espagnoles pourtant plus proche que paris ou lyon !. Les rues assez sales du centre ville (les autres ne sont pratiquement pas nettoyées). La banalité des quartiers hors du centre ville (quartiers dortoirs, résidences "soit disant" sécurisées pour "trouillards"). L'absence de grandes expositions artistiques (peinture, graphisme...) et de grand festival comme les eurokéennes, les vieilles charrues (rio loco à côté ce n'est rien) ou de grand carnavals comme à dunkerque, en suisse (bâle) ou rhénan. Étant donné la "finesse d'esprit" locale s'amuser ici se résume trop à se "bourrer" la gueule les week-end.
Pas tres rose : Ville sympa au premier abord mais qui se révèle pas si rose que ça, beaucoup de "m'as tu vu", fashionistas, l'esprit très chauvin et pas si accueillant que ça. Ca reste un climat du sud ouest donc assez pluvieux et changeant... Donc la ville rose, les toulousains chaleureux, et le soleil ca dure quelques jours dans l'année et après plus rien ! Ce que j'aime à Toulouse : Belle ville à visiter en touriste, bars, restos. Ce que je n'aime pas à Toulouse : - mentalité toulousaine- embouteillages- trop loin des plages- météo pas terrible- en gros toulouse c'est le faux-sud.
Toulouse, ville étudiante. : Toulouse est une ville chaleureuse, accueillante, où il fait bon étudier. Le climat y est agréable (pas trop ces derniers temps, certes) et les possibilités de sorties ne manquent pas ! Si vous êtes étudiants, n'hésitez pas ! Ce que j'aime à Toulouse : L'ambiance très petite ville que l'on retrouve dans les quartiers, les repères qui sont facilement pris, les gens souriants et aimables. Ce que je n'aime pas à Toulouse : A priori, pas grand chose !
La meilleure ville! : Niçoise de naissance et toulousaine depuis 10ans, je suis tombée folle amoureuse de cette ville ! Il fait si bon vivre dans cette métropole, le climat est très agréable, la cuisine locale excellente, les gens pas stressés et qui adorent faire la fête tout le temps ! Cet esprit "sud-ouest" me change radicalement de la mentalité "sud-est" très arrogante et peu enclin a faire la fête. Venez vivre à toulouse ! Ce que j'aime à Toulouse : Le climat, le coté festif sans fin de cette ville, la gastronomie, le climat, le stade toulousain. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les embouteillages !
Toulouse très très déçu : Je suis de montpellier a la base et je suis arrivée sur toulouse le 2 mai 2012 voilà 1 an que j'y suis et bien le bilan n'est pas vraiment positif.- la ville n'est pas acceuillante.- le centre est sal.- il n'y a rien a faire le weekend.- mise apart airbus je ne vois pas ce qui interesse les toulousains, ha si le stade toulousain...- les toulousains sont pas agréable, ils sont aigris, et pas avenant.- pendant les vacances scolaire toulouse la ville morte.- le periph agaçant. Ce que j'aime à Toulouse : Rien, si le vin et les bon ptits restos. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Tous ce qu'il y a dans mon commentaire général.
Pas accueillants ? Et alors ? : Originaire de la proche région, je vis à toulouse de puis 10 ans. Je lis dans plein de commentaires que nous sommes hautains, malpolis ou je ne sais quoi d'autre... Il faut bien comprendre (lisez quelques posts pour vous en convaincre) que nous ne nous reconnaissons plus dans notre ville ou même dans toute notre région : je ne rencontre quasiment plus de gens comme moi issus du sud... Il y a vraiment trop de nouveaux arrivants et de problèmes autour de nous. Ce que j'aime à Toulouse : Notre culture. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les gens du nord qui arrivent en masse.
Toulouse village devenu métropole : Je suis née et j'ai vécu 20 ans à toulouse. Ici, il y a une certaine fiertée a être un pur produit toulousain. Cette ville peut être merveilleuse comme étouffante. Baladez vous le long du canal du midi un dimanche matin, le long de la garonne un soir de septembre, sortez un jeudi soir dans le centre, arpendez les rues commercantes un samedi aprem, allez à ernest wallon un jour de match... Autant de situations que de climats différents, parfois apaissant parfois angoissant. Toulouse c'est l'histoire d'un village, aux valeurs de la région (rugby, demi, pastis, partie de pétanque, etc...) qui a vu débarquer beaucoup de personnes venant d'ailleurs (notamment paris). Il y a eu un \"clash\" culturel et la ville s'est transformé. Fini le temps de la bonne humeur, de l'accueil, de la politesse. Je ne dis pas que c'est la faute de ce qui sont arrivés, mais ce boom démographique a modifié la ville dans son fonctionnement. Les quatiers \"tranquilles\" voient leurs maisons toulousaine remplacées par des immeubles sans vie pour acceuillir le flux toujours plus pressant des nouveaux arrivant. Toulouse est un ancien village qui grossi trop vite, sans avoir le temps de se developper. Je suis née ici, j'y ai vécu pendant 20 ans, et j'en suis partie, pour une ville ou j'ai retrouvé les valeurs de la région, autrefois chères à mon toulouse. Et je n'y reviens que pour voir ma famille. Exit toulouse, ville de mon coeur, bonjour toulouse, néo-métropole, envahie par les problèmes propres aux grandes villes (insécurité, embouteillages, saleté, sdf, mendiants, vols, etc...). Ce que j'aime à Toulouse : Tout mais c'est parce que j'y suis née. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Ce qu'elle est devenue.
O Toulouse : Breton d'origine, cela fait plusieurs années que je suis devenu toulousain, à mon plus grand bonheur.Je suis pas mal surpris par les commentaires que l'on voit ici.Le toulousain de base n'est pas plus \"hypocrite\" qu'ailleurs, et il n'est pas plus difficile de se faire des amis ici qu'ailleurs en france. J'ai l'impression que les gens tirent une généralité d'une situation propre à eux même, et c'est bien dommage, surtout qu'il est devenu assez rare de trouver un toulousain de \"souche\" de moins de 30 ans.Toulouse est devenu une grosse agglomération, mais malgré ça, je trouve qu'elle garde un certain côté \"gros village\". C'est une ville très jeune avec pas mal de bonne humeur.Par contre, nous sommes en 2013, en temps de crise, de monté de l'insécurité, et malheureusement, toulouse ne déroge pas à la règle nationale.Enfin, je suis arrivé à toulouse en 1992, et je trouve ça plutôt drôle de lire des commentaires qui mettent en avant la saleté de la ville, sachant que c'était vraiment pire avant. Toulouse s'est nettement améliorée sur ce point. Ce que j'aime à Toulouse : Le climat, l'ambiance étudiante, les briques roses, un vrai aéroport international, la proximité de la mer et de la montagne. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'insécurité dans certains quartiers surtout le soir, les bouchons un peu partout, le prix de l'immobilier qui a beaucoup augmenté.
Très déçu : J'y suis arrivé par le boulo depuis 2 ans. La ville est sympa mais la mentalité des toulousains est tres spéciale, très snob et hypocrite, ils te parlent et après c'est comme s'ils ne te connaissaient pas et t'ignorent... Donc pour ce qui est de l'ouverture d'esprit c'est pas encore ça. L'hiver on peut profiter facilement de la montagne et j'irai surement faire des ballades cet été. Mais l'océan et la mer me manque vraiment ici. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre est très jolie quand il fait beau, les soirées étudiantes, la montagne pas loin. Les restaurants il y a bcp de choix, des ptits restos pas chers. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les embouteillages une vraie galère comme la plupart des grandes villes. L'été il n'y a rien à faire à toulouse, trop loin de la méditerranée et encore plus loin de l'océan. Il n'y a pas grand chose à visiter autour, je trouve que c'est une ville très limitée en diversité. Je m'attendais à mieux au niveau du temps et aussi à la mentalité toulousaine.
Très bonne ville : C est seulement ma 2ème année sur toulouse et je n ai pas eu de déception. Ce que j'aime à Toulouse : Ville très festive, le climat est juste parfait, la mer et la montagne comme la campagne sont proche, le centre ville est beau, tout est accessible rapidement en métro qui n'est pas cher. La mentalité est particulière mais me plait beaucoup. Un bon esprit et une culture marquée. Ce que je n'aime pas à Toulouse : C est vrai que c est une ville un peu sale et qu il y a pas mal de bouchons. Certain quartiers craignent pas mal mais à partir du moment ou on est dans une ville plutôt grande on ne peut pas l éviter.
Toulouse la zone : Toulouse est une belle ville malheureusement laissée en proie à tout une faune qui ne fait que la saccager, de plus en plus sale et de plus en plus cher pour s'y loger comme beaucoup de ville en france maintenant. Pas de grandes attractions ou de pôles importants. Ce que j'aime à Toulouse : La ville en elle même est très belle et attachante, il y'a une histoire en fait c'est une ville ou il faut venir en touriste une semaine mais y vivre non. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Voir plus haut ainsi qu'une certaine aridité : l'été c'est infernal et l?absence de mer se fait cruellement sentir, malgré la garonne c'est une ville qui manque d'eau.
Grande ville, un peu isolé : Je vie à toulouse depuis 25 ans et objectivement : le centre ville est très jolie, la brique y est pour boucou, niveau animation la ville est très vivante et en plus très ètudiante. Il existe de nombreuse banlieu doctoir autour de la ville qui sont très sympas et offre un cadre vraiment tranquille. Niveau activité économique la ville est très attractive, notamment grâce à airbus qui embauche par millier chaque année. La ville connait de vrai problème de circulation et notamment sur le périphérique, a tel point de comme à paris si on habite à l'opposé de l'endroit ou l'on travaille on à droit à 1h30 de trajet aller par jour. La position géographique de toulouse est assez mauvaise par rapport au grand axe de la france, surtout au niveau des dessertent ferrovières, pas de lgv qui relie toulouse. Niveau autoroute c'est bien desservie mais les distances avec les autres villes sont importantes, 2h20 de montpellier ou bordeaux, compter 3h en train ! Pour voyage loin, le choix politique à clairement était l'avion, l'aéroport est bien desservie et pas loin de la ville. Si vous aimez la nature le soir après le boulot, vous serez déçu par toulouse qui est entouré par une couronne d'environ 100km entourrée de campagne ou l'agriculture intensive est légion. Passé ce no man's land on retrouve des coins sympas comme le quercy, les pyrénnées ou l'aude. Compter 1h30/2h de route pour vous retrouver dans de très chouette coinsn donc c'est faisable à la journée, mais pas à la demi journée ou le soir après le boulot. Enfin niveau climat c'est pas la cote d'azur et ses 3000h de soleil par an mais la plaine toulousaine est très peu pluvieuses et les températures assez douce, par contre l'été ça chauffe dur et il-y-a toujours quelques semaine pénible. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre ville, très jolie, le dynamisme économique et social. Ses banlieux pavillonaires tranquille. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les bouchons, mais ça c'est toutes les grandes villes. Le bilan carbonne si on aime bien profiter de la nature le week-end. Le no man's land agricole qui entoure la ville.

Toulouse ville de coeur : Je suis toulousains de souche. J'ai vue pas mal de commentaires négatifs envers toulouse. Ils ont malheureusement raison sur certains points. Mais il faut comprendre toulouse pour la juger. Le caractère d' abord ; oui chauvin et froid et puis ? Toujours prêts a vous aidez, quand on prend le temps de s'ouvrir à eux alors la gentillesse surgit. La saleté ? Perso j'ai fais pas mal de ville et il y a qu'en autriche que j'ai vue des rues réellement propre. C'est une ville magnifique quand on prend le temps de visité. Ce que j'aime à Toulouse : Tout est surtout, l'accent, la mentalité, la ruralité, la cuisine, les traditions... Ect ect... Ce que je n'aime pas à Toulouse : Rien j'aime tous.
Toulouse la belle! : Cela fait 35ans maintenant que j'habite à toulouse, et quel bonheur ! La bonne humeur des gens, le soleil, les activités diverses et variées que procure la ville sont un véritable plaisir. J'ai connu cette ville en temps qu'étudiant et en tant qu'actif et cette ville m'a apporté tout ce qu'il me fallait dans les deux cas. Ce que j'aime à Toulouse : L?atmosphère très "espagnole", la nourriture du sud-ouest, le climat, les balades au jardin des plantes ou sur les bords du canal du midi. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les problèmes itinérants aux grandes villes(embouteillages, pollution...).
Ô Toulouse : Sûrement la ville ou il fait le plus bon vivre. Ce que j'aime à Toulouse : Les sorties, l'ambiance espagnole, le fait que les gens sont tranquilles et.Relax, le soleil et le stade toulousain. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Trop d'embouteillages sur le périph.
Elle a tout d'une grande! : Toulouse est la ville qui connaît la plus forte augmentation de population de toutes les villes françaises (environ 15. 000 habitants supplémentaires par an rien que pour la ville et pas loin de 40. 000 pour la grande couronne). A ce rythme-là, évidemment, c'est une ville qui grandit très (peut-être trop) vite avec tout ce que cela implique de bon et de moins bon. Ce que j'aime à Toulouse : Patrimoine architectural et historique important (on la compare souvent à montpellier, sur ce plan-là, elle la bat à plat de couture) climat plus agréable que la moyenne nationale près de 2000h d'ensoleillement par an (évidemment, on est dans le sud ouest et pas dans le sud est, l'influence océanique est forte surtout en hiver où il y pleut pas mal mais c'est quand même pas brest ou même bordeaux ! Ambiance générale assez méridionale (bordeaux, très belle ville au passage, ne donne pas cette impression de "sud") proximité "relative" de la mer (narbonne est à 1h30 sans les bouchons j'en conviens mais bordeaux est à 1h d'arcachon sans les bouchons ! Et de la montagne (combien savent qu'on peut prendre le train de toulouse pour aller faire du ski à superbagnères aller-retour dans la journée) st ferréol à moins d'1h pour faire trempette, l'espagne et l'andorre pour les petites emplettes aussi sont proches, le dynamisme économique, le cosmopolitalisme (beaucoup de nationalités différentes et une forte influence espagnole que l'on ne ressent pas à montpellier ou à bordeaux) le centre-ville, les bords de garonne, le métro (bien mieux que le tram même si maintenant y en a un aussi) la campagne si proche (même dans le 31, le frontonnais ou le lauragais, la montagne noire, le gers valent le coup d'y faire un tour) la gastronomie (foie gras, magret, tariquet...) et tout ce que j'ai pu oublié... Ce que je n'aime pas à Toulouse : Evidemment, on reproche généralement au toulousain d'être du genre faux-cul mais comble du comble, c'est une ville où les toulousains dits de souche sont en voie de disparition (chez les moins de 40 ans, près d'un toulousain sur 2 sont originaires d'ailleurs) pour autant, il est vrai que globalement dans le sud, les gens sont faussement ouverts (rien à voir avec la chaleur humaine des cht'is) mais compte tenu des nouveaux arrivants, on est pas obligé de fréquenter des toulousains, une ville qui gonfle trop vite, tous les inconvénients d'une grande ville (bouchon, insécurité, insalubrité, architecture des nouveaux quartiers assez bof...) la "secte" airbus (où il y a d'ailleurs peu de vrais toulousains) les salaires très moyens (mais c'est vrai dans tout le sud)...
Oh Toulouse : Nul. Ce que j'aime à Toulouse : Le magret, le tariquet et pour les adepte du shopping. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les toulousains sont en général detestable, mal polis, hautain et sans grand intérêt. Impossible de se faire des amis a toulouse quand nous tu n'est pas toulousain. Airbus ils en sont très fier, même trop si tu ne travaille pas la bas tu es limite has been pour euxmise apart si tu as un diplome d'ingénieur il n'y as pas de boulot et quand tu trouve du boulot mieux vaut pas bosser avec des vrais toulousain parce que sa n'ira pas (surtout si tu n'est pas de toulouse). L'été il n'y a juste rien a faire, l'hiver n'en parlons pas. Pour circuler c'est juste l'enfer. Je trouve toulouse très mal frequentés, sal. Bref j'ai quitté montpellier pour toulouse et je n'attend qu'une chose pour rentrer chez moi.
Rose ! : Je viens d'une petite ville et je suis sur toulouse depuis 4 ans en temps qu'étudiante. Toulouse a été une très bonne suprise pour moi qui voulait avant tout aller à montpellier. Ville très agréable à vivre, beaucoup d'étudiants venus de tous les coins du monde, ambiance de fête, quartiers tel que les carmes charmant ambiance village. Ville très bien desservie en transport en commun, dommage que plus de monde les utilises car très pratiques et ça désengorgerait les routes toujours en embouteillage ! Ce que j'aime à Toulouse : Ambiance festive, animations de la ville, prix de la vie réduite pour les étudiants (métro, ciné etc). Ville ni trop grande ni trop petite. Les petits commerces sont les meilleurs et de très bonnes adresses. Le climat bien qu'en été cela soit complètement invivable. A 1h30 de la mer ou de la montagne. Vue sur les pyrénées par beau temps c'est magnifique. Espagne pas loin. Quartier carmes - saint-etienne magnifique et ou il fait bon vivre-calme. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Il est vrai qu'il est très compliqué de se faire de vrais amis, ici c'est soit tu m'intéresse pour telle et telle raison donc on est ami soit tu dégage. Hypocrisie permanente. Pas de travail. La moitié de la ville est étudiante, l'autre bosse a airbus et en est très très très fier. Pas de savoir vivre que ça soit en ville dans les magasins, métro ou route : c'est simple je ne prends plus ma voiture car ils roulent comme des dingues. Pas étonnant qu'il y ait toujours des accidents qui bouchent la rocade... Si on habite pas dans un bon quartier c'est vite la catastrophe : voisins bruyants, pas de sécurité, saleté...
Toulouse : Se qui revien le plus dans les commentaires c est : ville sale insécurité transport, si vous aviez connu la ville dans les années 90 ! Je trouve que la ville est devenu beaucoup moin anarchiste qu avant. L insécurité à toujours fait parti des grandes villes, les clodos sont bien à toulouse, beaucoup de squat et il fait bon vivre ! D une manière générale les gens ont changés il sont devenu trop bordelais depuis 10 ans, je veut dire plus froid et plus personnel, on ne voit plus de gosse jouer au foot sur les place du centre le soir, tous le monde se méfie de tous le monde ! On nous a bien entretenu dans un climat tendu avec le précédent gouvernement, d une manière générale dans le pays c dommage, avant j aidé les petite vieille à traversé mais maintenant elles se cramponne à leur sac en te regardant de travers. Ce que j'aime à Toulouse : Centre ville, cosmopolite, développement, jeune, montagne océan et mer pas loin. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Bouchons, tous le monde est ton amis trop vite mais ils sont pas francs, si t pas étudiant et que tu vas pas a st pierre c est dure de trouver des boîtes sympas, trop de paysan qui se prennent pour d beau gosse !
Une ville pas du tout agréable : Je suis étudiante depuis 1ans et demi dans cette ville. Au début gros coup de coeur, venant d'une petite ville, je trouvais celle-ci magnifique avec son petit centre-ville. Mais à la longue, on découvre la réalité de la vie dans cette ville. D'abord les transports en commun sont nuls, tu peux les attendre 30 min sans comprendre pourquoi... Le métro minuscule, le matin mieux vaut partir plus tôt parce que c'est bondé ! Alors que la rame est grande, pourquoi ne pas rajouter un wagon ? De plus, niveau culturel... Pas grand chose. Le tour des musées est vite fait. Pareil pour les bars, a part saint-pierre, pas grand chose de très interessants. En se qui concerne le climat... J'ai eu le malheur d'avoir eu à rester travailler cette été, et j'ai frollé le malaise à plusieurs reprises tellement il fait chaud. C'est très désagréable et il y a très peu de zones fraiches. Pour finir, il y a beaucoup de quartiers qui craignent, et où il ne fait pas bon se ballader... Dommage ! C'est pourtant une si jolie ville, mais qui souffrent d'une gestion totalement déplorable... Une chose est sûr, je pars dès que je le peux. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre-ville très mignon, pas loin de la montagne. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Réseaux de bus très très mal fait, vous passerez du temps à attendre le bus ! Et pour les soi-disant chanceux qui ont une voiture, ce sont les interminables embouteillages. Le manque de musées, de bar... Le plus en plus de quartiers dangereux où il vaut mieux ne pas mettre le pied.
Toulouse belle mais rien a l'interieur : 10ans que j'habite toulouse, belle ville, mais il commence a y avoir trop de travaux gens solitaire, et sans éducation. Ce que j'aime à Toulouse : Belle architecture, loyer encore modéré,. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Grande ville mais on vs propose que des mi- temps aux smig, a m'avais prévenu que ici les salaires ne volent pas haut, amitié impossible j'ai beaux faire des effort et pourtant je suis a la base quelqu'un de sociable, hypocrisie, regard de travers dehors, curiosité mal placer, mytho ici les gens s'invente des vies, vis nocturne pauvre, boite de nuit digne d'un village, bar pochtron sans chauffage l?hiver, il y a aussi du communautarisme, ici c'est pas le client qui est roi mais le patron, trop de geular aussi pour se faire remarqué une horreur.
Déçu : Sur toulouse depuis 5 ans, j'ai cessé de fréquenter les toulousains car finalement ils ne sont pas ouverts à ceux qui ne sont pas originaire de leur ville, très prétentieux, hautains, hypocrites et agressifs. Du coup ils est plus facile de se lier d'amitié avec des personnes originaires d'ailleurs comme moi. La ville soit disant rose est plutot triste avec ses briques dont on se lasse très vite, sa saleté et ses quartiers de plus en plus craignos, bétonné. Loin des plages, l'été c'est enfer pour rejoindre la méditerranée, d'ailleurs des qu'on vient de toulouse on se fait traiter de doryphores... On y fait vite le tour et hors de toulouse c'est la misère rien à faire à part les pyrénées. La plupart de mes amis ont quitté toulouse pour leur ville d'origine ou pour aller dans le sud (car toulouse c'est le faux sud, climat vraiment pas terrible par rapport à montpellier par exemple) et je ne vais pas tarder à faire comme eux. Ce que j'aime à Toulouse : La place du capitol. Ville dynamique pour l'emploi. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La mentalité toulousaine, antipathique. Les embouteillages, ils conduisent comme des malades... Trop loin de la plage, loin de tout. Le climat est très moyen. Beaucoup de consanguins à toulouse. Ville sans intérêt.
Toutes les nuances : Habitant depuis quelques temps à toulouse, ayant vécu longtemps à pau et paris, je pense avoir une vision assez large pour ne pas tomber dans des à-priori trop rapides. Ce que j'aime à Toulouse : Son centre ville qui est : magnifique, animé, cosmopolite, plein de restaus et boutiques sympas. Ca chante, c'est le sud, ça me rappele vraiment l'italie par certains côtés. La ville pullule d'associations en tous genres et, contrairement à paris, on est pas obligé de compter 1 heur minimum pour aller dans le centre. On n'est pas obligé non plus de faire la queue pour un oui ou un non (pas comme à paris où tout est "blindé"). La campagne est quasi collée à toulouse : en 1/2 heure on se retrouve au fin fond du gers, en une heure on est à cahors (paysages splendides). Son métro est à taille humaine (pas comme chatelet où il faut se taper des km de couloirs). Proximité aussi de la montagne et de la mer. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La ville gonfle à vue d'oeil et les infrastructures ont du mal à suivre, quoi que importantes (metro, rocades à 3 vois, aeroport internationnal). Mal desservi avec paris en train (attention, le fait d'être trop proche de paris peut faire exploser les loyers... Double tranchant ! Si vous b'etes pas empyé airbus, vous n'etes rien ! Pas de boulot si vous n'etes pas ingénieur aéro ou informatique. Centre ville trop petit : on fait le tour en 1 heure. Le reste de la ville est un mélange horrible de barres d'immeubles en béton sans charme et de construction nouvelles à la limite du stalinisme (blocs d'immeubles identiques, sans aucun charme, d'une froideur deconcertante). Toulouse est peuplé d'ex parisiens, mais j'en fait aussi partit quoique originaire de pau, à la base.
Respect : Toulouse j'y ai vécu mes plus belles années. J'habite maintenant lyon, ville fade. Et je regrette cette ville au fort accent espagnol. Ce que j'aime à Toulouse : Les fêtes de malades partout en ville, le paradis pour les étudiants. Le fait que 60% de la ville aie moins de 35 ans. La proximité de tout (mer andorre espagne ocean montagne)les gens chauvin qui parlent fort, l'accent, le climat la place du capitole. Toulouse est aussi une ville d'avenir ; airbus pierre fabre etc elle se developpe plus vite qu'on pourrait le croire. Et puis elle attire beaucoup d'entreprise et de projet (studio raleigh cinéma 5000 emplois direct et 3000 indirect d'ici 2019). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Tgv bordeaux toulouse toujours au point mort. La rocade, et il faut avouer que la ville, n'est pas très jolie, la faute au architectes des années 50-60 qui ont construit tout est nimporequoi a coté de batiment magnifique, c'est regrettable car la ville si elle était homogène serait magnifique.
Une ville que je regrette... : Que j'aime cette ville ! J'y ai habité un an et j'en suis partie avec beaucoup de peine. Il y fait bon vivre et l'accueil des Toulousains (qui ne sont pas tous de Toulouse d'ailleurs...) est très agréable. Le climat est un vrai bonheur même s'il fait parfois trop chaud l'été. On trouve tout ce dont on a besoin. Étant parisienne je n'y ai vu quasiment que des points positifs. Je fais tout pour y retourner vivre... Ce que j'aime à Toulouse : La ville qui est en pleine mutation et qui s'embellit ; le climat ; la.Proximité de tout ; l'environnement ; les personnes et l'ambiance.Générale, la densité de population qui fait que l'on respire, une ville à taille humaine avec tout ce qu'il faut, etc. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Alors voici à mon avis le gros point négatif : les liaisons ferroviaires.Pour aller sur paris c'est une horreur ! Qu'en 2012 il n'y ai toujours pas de TGV, c'est incroyable. Alors, c'est en cours mais ce n'est pas pour.Maintenant. C'est fort dommage et vraiment pénalisant.
Ville de moins en moins rose : Ville rose de plus en plus grise, sale, bruyante, impossible de circuler, dangereuse. Ce que j'aime à Toulouse : Les parcs. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Tout habitants bruyants, agressifs, faisant preuve d'un manque de civisme total, voitures sur les trottoirs pas moyen de passer, la nuit danger partout, trafic en tout genre. En dehors du centre ville police absente anarchie totale dans certains quartiers surtout borderouge. Chaleur effroyable en été totalement invivable. Bref je viens de partir et j'en suis très heureuse il y a des villes surtout dans le nord plus agréable à vivre.
Belle et agréable : Je suis à toulouse depuis 3 ans, originaire de paris, je n'ai jamais vécu dans une autre ville mais j'ai pas mal bourlingué en france et ailleurs. J'avoue ne pas bien saisir la majorité des commentaires défavorables à toulouse. Il y a effectivement beaucoup de choses à améliorer à toulouse mais je ne dois pas habiter sur la même planete que certain. Cette ville est unique en france. Son architecture ne ressemble à aucune autre. J'habite en centre ville rue fermat proche de la place saint etienne. Ce quartier est un bijoux. Tout est beau, calme et propre. Les jeux de lumiere apportent des couleurs incroyables. Les galeries, les antiquaires, les petits restos. C'est génial ! J'adore mon quartier et tout le centre historique. Ce que j'aime à Toulouse : L'ambiance, les odeurs, les couleurs. Les carmes ou saint pierre pour faire la fête. Les quartiers saint etienne ou saint georges pour se balader. La place du capitole de nuits (éclairage magnifique). Les marchers particulièrement beaux et bons (carmes, victor hugo). L'aeroport à 15min du centre, avec absolument un panel de destinations dingues. La programmation et la qualité sonore du bikini (exceptionnel). L'ambiance en général. La dolce vita ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les bouchons, surtout en ce moment avec tous ces travaux. Le manque d'ambition urbanistique et architecturale. Les nouveaux quartiers (moches). Le tfc. Le fait qu'on face des lignes de tramway au lieu de lignes de métro.
Pascal B : Déçu ! Ce que j'aime à Toulouse : J'ai connu toulouse dans les années 90-2000 une vraie belle ville ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Maintenant toulouse ne vaut plus le coup : surpopulation et insécurité ! Attention aux fausses promesses et ne parlons pas de la mentalité qui a dégénéré.
Toulouse, je ne t'aime pas : Après avoir fait plusieurs ville en france (paris, rouen, lyon, bordeaux, amiens, lille, strasbourg.)j'ai decouvert cette ville, et j'ai été très deçue, tout le monde m'a dit \"tu verra, toulouse c'est génial\", et bien après m'être pas mal baladé dans le centre vlle, sur les bords de la garonne, et être sorti dans les bars, je ne m'y fait toujours pas : le centre ville est en travaux, n'a pas de charme, il y a des mendiant partout, bcp d'endroit sont sales, les gens ne sont pas très ouverts et les bars (en particulier ceux de la place st pierre) sont blindés d'étudiants qui boivent du pastis dans des verres en plastiques ! + de 25 ans s'abstenir ! Les autres bars manquent d'originalité, et les prix des consos sont vraiment très élevés ! Vraiment pas mon genre d'ambiance. Ce que j'aime à Toulouse : La place du capitole avec son marché le samedi. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Tout le reste.
Vivement la prochaine mutation ! : 5 ans que je vis à toulouse et je n 'en peux plus... Ville très décevante de part son insécurité, sa saleté. Impossible de se faire des amis : le toulousain ne vous fréquente que si il y voit un intérêt sinon il reste en famille. Si vous n'êtes pas ingénieur vous n'êtes pas intéressant... Ce que j'aime à Toulouse : Le côté grande ville à la campagne qui donne l'impression d'une ville sans stress... Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les gens très superficiels, mentalités très fermées : un jour on vous tape la bise sans vous connaître et le lendemain on vous ignore ! Si vous n'êtes pas toulousains on vous déteste, ils ne cessent de critiquer bordeaux sans raisons car ils en sont jaloux. Ville très sale, l'infrastructure est à revoir, les gens sont très agressifs ils ont un grand manque de savoir vivre. Le climat : il fait trop chaud c'est étouffant l'été et l'hiver est glacial. On a l'impression d'être proche de tout au final on est très loin de la mer et de la montagne.
Ça dépend. : Décevante sur le long terme, toulouse est un produit marketing qui ne tient pas toujours ses promesses. J'ai vécu 8 ans à toulouse et je suis contente aujourd'hui de l'avoir quittée pour une ville à taille humaine. Toulouse, oui si je suis célibataire et fêtard. Non, si je suis en couple avec projet de famille. Ce que j'aime à Toulouse : Les infrastructures, commodités, activités culturelles... Liées à sa taille (4ème ville de france). Sa mentalité rebelle. Le quartier du mirail (beaucoup de misère mais un quartier vraiment attachant). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les bouchons (ville complètement saturée de septembre à décembre) trop d'étudiants (la moyenne d'âge semble être 22 ans, peu de mixité. Le soir, la ville ressemble à une grande fête d'étudiants à ciel ouvert) l'insécurité, le coût de la vie, peu de travail dans bcp de secteurs (hors aéronautiques, en cause : tout paris qui postule dès qu'il y a une offre d'emploi). La mentalité cassoulet bling bling, une horreur !
Un bijoux : Toulouse est cette ville à taille humaine dont beaucoup rêvent. Un véritable microcosme, l'oasis idéal en plein désert français qui ne se compare à aucune autre grande ville de part son architecture unique, son histoire qui culmine au xii ème siècle avec le pastel et le développement d'universités (toulouse devient le duché le plus vaste et le plus puissant de france) et qui a laissé à la ville moult traditions (étudiantes et linguistiques). Oui les toulousains sont fiers de leur culture au point de traduire les arrêts de métro en occitan ! Oui ils sont fiers d'avoir la meilleure équipe de rugby d'europe ! Oui ils sont fier d'avoir une histoire richissime et ce depuis l'antiquité. Mais ce sont aussi des gens accueillants pour qui le chauvinisme fait parti d'un folklore plus que d'un trait caractéristique. En outre, la ville est en effet très fortement caractérisé en proportion par une population jeune et dynamique qui anime les rues toulousaine de soirées bruyantes et interminables ! Contrairement à ce que disent les commentaire, le taux d'emploi toulousain n'a rien à envier aux autres villes françaises, à cet effet, j'invite les sceptiques à consulter les statistiques nationales de l'insee. Le tissu économique toulousain comme partout en france repose encore (et heureusement ! Sur les petites et moyennes entreprises où l'ingénieur n'est pas roi ! Certains critiques les transports mais ils sont très bien développés : tram, métros, bus, trains de banlieu, tous très bien répartis et flambant neufs. Les alentours sont tout bonnement magnifiques et midi-pyrénées est l'une des régions les plus touristiques de france. Ce que j'aime à Toulouse : ... Ce que je n'aime pas à Toulouse : ...
Ville surcôtée : Toulouse est la ville à la mode mais la population augmente sans que cela ne suive derrière. Dans les médias on entend que toulouse, toulouse, donc l'attente est trop forte pour beaucoup de gens, mais cette attente est suivi pour beaucoup d'une déception. A titre de comparaison, je préfère lyon ou des villes plus petites comme nantes ou rennes. Ce que j'aime à Toulouse : Les transports, le centre rose, l'ambiance étudiante et catalane. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La pollution dans tout les sens du terme (papier, crottes, odeurs...) les bouchons, l'incivilité et la délinquance, le chauvinisme, il n'y a rien autour et le coin est trop sec, trop de constructions, toulouse grandit (beaucoup) trop vite et cela sera négatif dans le futur. Je préfère rennes ou nantes, plus petites, vertes et plus naturelles.
Sois disant la ville de l\\'emploi. : Toulouse, j'y suis allé pour travailler, comme beaucoup de monde, avec les.Grosses commandes d' airbus, je croyais y rester au moins 10 ans voire.Plus. Premier contrat terminé force est de constaté que le cdi n'existe.Que pour les ingénieurs ! A croire que c'est dans les bureaux que se font.Les avions. Interim-interim-interim. Je me demande ce que sera toulouse.Quand airbus baissera son activité, tous tourne autour de ça. Sinon, la.Ville en elle-meme est très bien, belle architecture, beaux quartiers au.Centre, surtout st cyprien. Peu d'espaces verts, très mauvais trafic, il.Faut etre patient, le reseau routier est complètement bloqué de 7h00 a 10h.Et de 16h a 19h. Bonnes structures sportives, et bonne mentalité dans.L'ensemble. Par contre en cas de chaleurs toulouse est un four ! Ce que j'aime à Toulouse : Le centre, bons stades, bonne mentalité, soleil. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le prix des apparts, en forte augmentation, le trafic saturé, l'emploi(sauf si vous etes ingenieurs ou controleur qualité) pollution (joli nuage.Gris clair le soir, a pech david on le voi très bien^^) loin de la mer et.De l'ocean.
Ce que j'aime à Toulouse : Le climat, les nombreux restaurants, les magasins, la beauté du centre ville, les terrasses de café... C'est une ville qui bouge ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Malgré tout j'ai pu remarqué une petite hausse de l'insécurité entre le début de mes études et maintenant.
La Ville Rose tout un programme...Ou pas! : Tout d'abord, un grand merci à tous ceux qui nous permis à moi et ma meilleure amie de nous rendre compte que nous n'étions pas des extra-terrestres. En effet, alors ici depuis bientôt un an, je pense que je n'ai jamais détesté une ville à ce point. On nous vend du rêve avec le super cadre de vie que l'on peut avoir dans le sud bien à part le fait que l'on est eu une chaleur étouffante tout l'été (j'ai quand même vécu à la réunion) je cherche toujours les éléments qui ont permis de vendre toulouse comme une des meilleure ville de france pour son cadre de vie. Ca oui ! Du rêve on nous en à vendu avant notre mutation. Ce que j'aime à Toulouse : Pas grand chose. Ce que je n'aime pas à Toulouse : 1- la mentalité ; très fermées et chauvins qui restent entre eux. Pour qui le nord commence à montauban, pour qui nous sommes tous des ch'tis et des gens sans éducation complètement arriérés (il est vrai que leur conception de la culture se limite à l'alcool, le rugby et la pétanque). 2- absence totale de vie nocturne : première ville où j'ai vu des boîtes fermées le premier de l'an (sachant que pour sortir il faut aller en dehors du centre ville qui est complètement désertique). 3- la mode et le style sont aussi des concepts abstraits pour la plupart des autochtones : attention de ne pas porter autre chose que du basic au risque de vous voir lapidés ! 4- les transports : pas de voiture = rester chez soi. En effet, les transports sont également un concept venu d'ailleurs : des bus qui passent quand ils ont décidé, des déviations quotidiennes sans prévenir l'usager, des bus de nuit inexistants pendant l'été, un métro en panne une fois sur 2 avec des escalators qui ne fonctionnent jamais... Ça pour la ville mais ne parlons pas du tgv (enfin inter-cités) qui depuis que je le prend n'ai pas arrivé une seule fois à l'heure avec un minimum de 10h de trajet pour remonter dans le "nord". Les avions j'en parlerai même pas... 5- le reste : ville sale, loyers trop chers, peu ou pas de commerces de nuit, il faut batailler pour un tabac d'ouvert passé une certaine heure... Bilan désastreux ! Vivement que ma mutation soit acceptée :.
Bof : Toulouse est une très belle ville, prés de la mer et de la montagne. Les départements alentours accessibles en quelques minutes de route (gers, lot, tarn...) sont magnifiques mais alors quelle ville de "beauf", à cela 2 causes : le rugby (religion locale) et airbus ou la majorité des salariés se comportent avec une arrogance incroyable. Ce que j'aime à Toulouse : Sa position géographique, certains quartiers qui sont restés "humains", promenez vous dans le vieux toulouse un matin ensoleillé de printemps... Tout simplement magnifique ;. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La beaufitude d'une grosse partie de la population, manque de classe et d'éducation.
Tolosa.. : Je reprends un peu les avis de tout le monde, ayant moi aussi fait plusieurs villes avant d'arriver ici, je suis déçu. Ce que j'aime à Toulouse : Bon climat, le canal du midi, la place du capitol, le parc de compans. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Prêt et loin de tout, manque d'animation pour les jeunes, sale, beaucoup d'insécurité, étroicité d'esprit (les autres sont tous des cons, les 34 des bofs, les 33 des bourges..., enclavement ferroviere, reseau de bus a revoir.
Avis : Je connais toulouse depuis le milieu des années 90... Pas réussi à trouver.Un job donc j en suis parti mais j y vais régulièrement visiter de la.Famille. Ce que j'aime à Toulouse : Comme partout, on trouve des gens très sympas et aussi des cons. Ça sert à.Rien de généraliser dans un sens ou dans l'autre... Perso, j' ai passé des.Bonnes soirées dans différents bars, restos, boites de nuit et saunas.Libertins. Ce que je n'aime pas à Toulouse : - dur de trouver du boulot si on n'est pas ingénieur dans l aéro - l.Insécurité qui me semble augmenter.(les abords de la gare matabiau...) - l.Impression générale que c'était mieux avant.
Très très décu... : J'ai vécu à toulouse 8 ans, maintenant je vis à lyon et je revis... J'avais fais le choix de quitter paris pour aller dans le sud-ouest et je ne m'attendais pas à ca. C'est petit (ou est le centre-ville ? On a l'impression que beaucoup de gens sont originaires de la campagne, les gens conduisent mal. Si on n'intègre pas le réseau airbus/rugby on est vite "out". Bref si vous cherchez une vie citadine, je pense que vous serez déçus dans cette ville (je conseille vraiment lyon ou bordeaux). Ce que j'aime à Toulouse : La gastronomie du sud-ouest, l'accent (parfois mais pas pendant des heures...). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les transports en communs (par rapport à lyon on est au 19ème siècle...) le manque d'ambitions, les salaires très bas, le chauvinisme, le climat (vent d'autan insupportable) l'absence quasi totale de lieux d'activité et de loisirs autours de toulouse.
Quelle ville... : Dans le sens où elle m'a fit rêvée le jour où je m'y suis rendu pour la visiter. Une oasis en quelque sorte qu'il faut aller chercher et qui se mérite quelque part entre la méditerranée et l?atlantique. Le centre ville est vraiment beau, bien entretenu, propre avec le capitole magnifique et des marchés animés. Les gens m'ont paru courtois, ouverts, polis et toujours prêts à renseigner quand on demande son chemin. Vaste et aérée (air relativement frais et non pollué) cette ville est en mutation permanente et ça se voit. Certains quartiers en pleine constructions comme pouvourville ou borderouge qui m'ont charmé. Ce que j'aime à Toulouse : Les gens ouverts, beaucoup de touristes venus d'espagne, les centres commerciaux en périphérie très propres avec du choix, le tram, chaud l'été, des loyers nettement moins élevés qu'en rhône-alpes pour un petit salaire ainsi que le choix dans sa recherche de logement. Moins bétonné et pollué qu'à grenoble ou lyon. Enfin le dynamisme et les volontés de bien faire, de rénover, d'évoluer et de grandir sont visibles et existent à toulouse. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les résidents qui critiquent leur ville sachant que le centre est pourtant très bien aménagé et desservie par les tc (comparez avec d'autres villes pour voir...) de plus il reste beaucoup de place pour son développement car la superficie totale de la ville est près de 3x supérieur à celle de lyon.
J'adore : J'y ai séjourné (en hôtel) et j'ai été agréablement surpris. Les rues sont très belles et bien entretenues, propres, avec une volonté de plaire aux touristes. Les commerçants sont très accueillants et très polis, une population jeune et agréable, toujours un "bonjour et "au revoir" lorsqu'on s'adresse à quelqu'un dans la rue pour demander son chemin par exemple. On sent que la ville est en continuelle mutation et la place ne manque pas pour son développement ; une ville où je souhaiterais y vivre et m'installer voire même définitivement. Ce que j'aime à Toulouse : Les rues commerçantes du centre, les boutiques avec ces centres commerciaux en périphérie très propres comme labège, blagnac... Ses rues du centre ville très bien animées. La place, l'air, la non pollution et tant d'autre. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Désolé mais je n'ai rien trouvé de négatif encore à toulouse personnellement.
Déception... : Je n'ai pas la prétention d'avoir tout vu, loin de là, je vais donc parlé du centre historique et du quartier de la gare. La ville est sale, pleine d'itinérants de chiens de chats, les attractions historiques sont mal mises en valeur, le bureau du tourisme pratiquement innateignable à cause des travaux, etc. Pour visiter la cathédrale saint-sernin il faut enjamber les itinérants et pour une femme seule ça fait peur. J'ai visité bien des villes en france et ailleurs qui était beaucoup plus propres, plus fleuries, plus joyeuses. Ce que j'aime à Toulouse : Il y a de belles églises. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté, le bruit, les itinérants partout...
Oh công! : Toulouse est magnifique j'y habite depuis deux ans et après avoir habité à lyon marseille paris strasbourg et bordeaux je sais que si je devais en choisir qu'une ce serait toulouse ! Entre son dynamisme et son climat elle n'a pas son pareil en france à taille égale même si elle a quelques défauts. Ce que j'aime à Toulouse : L'influence espagnole énorme, la place wilson et du capitole saint etienne. Une ville noctambule et très jeune, son dynamisme, la proximité de la mer de l'océan de l'espagne des pyrénées de l'andorre, aucune autre ville en france n'a à la fois la mer, la montagne, un pays étranger et l'océan à 2h et maximum 3 pour l'océan. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Il devrait aménager les transport faire une ligne de tram supplémentaire et rallonger le métro à labege par exemple. C'est inadmissible qu'elle n'est pas le tgv. Et enfin le périphérique est souvent bouché.
Toulouse pas top : Je n'ai qu'une idée c'est de partir de cette ville pas agréable à vivre les.Gens pas sympas, violents, au volant des fous. Ce que j'aime à Toulouse : Rien. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Tout et surtout l'agressivité et l'insécurité et en plus c'est sale.
Très déçu par cette ville : Très déçu par cette ville et le tapage médiatique fait autour de cette ville est loin de la réalité. Le flacon est beau au premier abord, mais le contenant est médiocre. Ce que j'aime à Toulouse : Une ville a voir pour sont centre historique, en on en fait vite le tour et ce n'est pas toujours propre et parfois mal fréquenté, mais le reste est fade, sans goût et les gens superficiels, pas de vie nocturne de qualité. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Une ville très chaude l'été, ce qui est désagréable quant on habite dans le centre sans balcon ou terrasse. La folie des grandeurs de certains qui comparent leur ville à barcelone, la mer en moins, le jour et la nuit. Pas de grand centre d'affaire comme a paris, lyon ou marseille, avec ses tours de bureaux. Quant on vas a toulouse on n'a pas l'impression d?être dans une grande ville d?europe.
Tolosa Eternelle : J'habite à toulouse depuis maintenant 1 an et j'y suis tombé fou amoureux, j'ai vécue à marseille, à rouen, à nancy à nice à paris et maintenant je suis sur toulouse. Laissez moi vous dire qu'aucune autre ville ne dispose d'autant de dynamisme que toulouse, compte tenue du nombre d'habitants c'est une ville idéale, elle est réputée pour sa qualité de vie et bien je dois dire qu'entre paris (et le nord globalement) et toulouse, c'est le jour et la nuit, c'est jeune, c'est festif, c'est animé, ça bouge, les gens sont souriant et pluôt ouvert (n'en déplaise à certains qui trouvent les toulousains chauvins, ils ne le sont pas plus qu'ailleurs). Malgré que se soit la 4ème ville de france elle garde un coté rural par bien des aspects, de par la population qui y vie, majoritairement venue des campagnes environantes, et bien laissez moi vous dire que c'est ce qui fait son charme ! N'en déplaise à certains commentaires que j'ai vus un peut plus bas, pensant qu'elle aurait tout à y gagner en adoptant un comportement plus urbain, mais surtout pas ! Toulouse doit garder ce qui fait son charme et la rend si unique : son coté rural ! Cela signifie que vous pouvea habitez dans un quartier calme, profiter du soleil, faire la sieste comme les vieux sans être dérangé par la polution sonore de toutes les autres grandes villes française tout en vous éclatant le week end dans les inombrables endrois sympas, bruillants et ultra festifs. Ce que j'aime à Toulouse : Une qualité de vie dont la réputation n'est plus à faire. Le coté rural bien trempé de la ville, qui pourtant est la 4ème du pays ! La population très jeune ! L'exact oposé du sud est (nice). L'ambiance noctambule, très influencée par l'espagne. Le climat excellent, la proximité de la mer, de la montagne, de l'espagne. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'insécurité galopante avec toutes les récentes affaires morbides qu'y s'y sont déroulés et dont tout le monde est au courant, la saleté de certains quartiers mais encore ça va, ce n'est pas paris ou marseille.
Ville rose : Toulouse est une ville où j'ai choisi de vivre il y a une petite quinzaine d'année, attiré par son image de ville dynamique peuplée d'un grand nombre d'étudiants et de cadres high-tech. En 2012, j'aime toujours toulouse qui reste une oasis de dynamisme économique et de prospérité, où l'on ne réalise pas que l'on traverse une grave crise qui impacte beaucoup d'autres régions (merci airbus, croisons les doigts pour que ça dure...). Mais toute médaille a son revers... La ville grossit à vitesse grand v et cela amène des problèmes liés à cette croissance trop rapide... Bouchons sur la rocade, stations du métro ligne a devenues trop petites, flambée des prix de l'immobilier ( multipliés par 2 en 10 ans ! Insécurité en forte hausse, etc... A 45 ans, j'envisage de quitter toulouse car je vis seul avec un salaire d'enseignant... Les prix de l'immobilier ont tellement grimpé que je ne peux plus espérer devenir propriétaire d'un appartement ( à moins de me résigner à acheter un placard à balai ou à m'installer dans un quartier "sensible"). Beaucoup de collègues plus jeunes achètent à 25, 30, 35 km de toulouse (bonjour les problèmes de transport !. Je sais maintenant qu'il me faut partir dans une ville plus petite, aux tarifs plus doux... Je partirai avec regrets car la ville reste plaisante par bien des côtés... Ce que j'aime à Toulouse : -le vieux toulouse ( riche en hôtels particuliers des 16, 17, 18è s.).-le dynamisme économique.-les universités.-un vrai aéroport international.-les 2 lignes de métro.-une ville animée, y compris les dimanches (sauf en août).-un large éventail de loisirs (concerts, théâtre,...).-un climat correct.-une région riche en sites et monuments (albi, carcassonne, moissac...).-dans quelques années, un vrai tgv (3h de paris en 20...). Ce que je n'aime pas à Toulouse : -les prix de l'immobilier de + en élevés.-la saleté de nombreuses rues.-le manque de rues totalement piétonnes.-la forte hausse de la délinquance depuis quelques années.
Petite ville : Ville qui mangue de grands projets, toujours en retard d'un train. Ce que j'aime à Toulouse : Assez ensoleillé sur une annee. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Ville tres sale, moche au niveau de l'urbanisme, petite maison toulousaine, en ruine, climat detestable, chaud detestable ete et hiver froid, mentalite de paysan, accent bien lourd, ville tres dangereuse avec les clodos aux chiens.

Pas pire surment pas mieux : Une insécurité galopante ( voiture brulée, sac à mains de grands-mères arrachés sauvagement, portière de bagnole défoncée pour 1 pauvre auto radio lidle...) c'est du vécu. C'est pas prés de changer, tout le monde connait la source de ces problèmes mais faut pas... J'ai changer de situation géographique 1000km ! J'ai plus d'insécurité bien qu'elle commence à débarqué ! Mais je n'ai plus les avantages dune grande ville. Magasins spécialisés, médecins... La chaleur excessive durant l'été ne manque vraiment pas ! La mentalité gentil devant/ flingueur derrière non plus. Même si je dois dire que c'est pas mieux ailleurs. Ce que j'aime à Toulouse : Les commodités services. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La mentalité, le climats, l'insécurité.
Vision néo-toulousaine : Bonjour... Mon commentaire ne paraîtra peut être pas objectif pour.Certains, mais j'assume. Ayant vécu dans plusieurs villes françaises et.Séjourné dans plusieurs villes européennes, d'à peu près, la taille de.Toulouse, je peux donc faire une comparaison entre, par exemple, séville,zurich ou nuremberg. J'ai été attiré, comme pas mal de personnes, par le.Discours, convenu, vantant son dynamisme économique et culturel. Et bien,il n'y a aucune comparaison ! Toulouse me semble être plus ou moins bien.Réveillée après une très longue sieste. D'abord, sur le plan industriel.Toulouse ne doit son coup de pouce qu'à l'état (consécutif au déploiement.Des usines aéronautiques dû à l'avance de l'armée allemande durant la.Première guerre mondiale). Sans cela, il n'y aurait, ni airbus, ni.Astrium, ni la myriade de sous-traitants qui "survivent" autour. Elle ne.Serait qu'une aimable petite ville du midi végétant sous le soleil (un peu.Comme narbonne). Sur le plan transport en commun, je me permet de comparer.Toulouse et ses deux lignes de métro (de val plus exactement) avec zurich.(j'entends déjà les critiques, zurich, ses banques, sa notoriété.Internationale...) je le répète, je ne compare qu'a population à peu près.Égales ! Bref, les zurichois disposent d'un réseau de 19 lignes de trams,6 de trolleybus (ça grimpe par là bas) d'une soixantaine de lignes de bus.Et de 24 lignes de rer (s bahn). De plus la plupart des lignes de trams.Sont remplacées de nuit (de 00h00 à 05h00) par des bus. Imaginez cela à.Toulouse ! Un réseau de rer avec des lignes telles que : montauban -toulouse - castelnaudary, albi - toulouse - auch ou castres - toulouse -muret, avec des fréquences élevées. Du matin au soir. Utopique ? Certes !Si les élues (de tous bords) et les planificateurs du réseau de bus.Pouvaient épeler le mot pragmatisme cela serait un grand pas pour.L'humanité locale. Au niveau culturel, toulouse n'a pratiquement pas de.Manifestations (méga carnaval rivalisant avec les rhénans ou celui de.Dunkerque ou de fêtes comme les fallas à valencia ou de foire.Internationale d'art contemporain comme à kassel ou bâle) et ce n'est pas.Avec rio loco qu'elle relèvera le niveau. Pour ma part, j'ai remarqué.Qu'il n'y avait que la présentation du bouclier de brennus pour rassembler.Une foule conséquente en un seul jour. On a la culture que l'on souhaite.Pour information, les grandes manifestations culturelles attirent toujours.Énormément de monde, d'europe ou d'ailleurs, ce qui est économiquement.Rentable. Mais, pour cela il faudrait que la mentalité générale change,qu'elle soit moins "rurale" et un peu plus urbaine (dans le bon sens du.Terme). La ville y gagnerai grandement. Au final, toulouse fait partie de.Ces belles endormies (peut être par excès de cassoulet) qui ce rêvent.Européennes mais ne sont que régionales. Hélas... Ce que j'aime à Toulouse : La proximité des pyrénées, de l'espagne, les loyers (qui restent néanmoins.- malgré l'avis de certains - nettement moins élevés que dans d'autres.Grandes villes françaises). Les librairies ombres blanches et des frères.Floury. La partie du canal du midi situé après le port saint-sauveur.Certaines petites rues du centre-ville. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L"hispanolitude" frelaté, vanté par certains et chanté par nougaro. La.Petitesse du centre-ville (en dehors de son périmètre les quartiers ne.Sont que des "cités-dortoirs" où chacun "pioncent" dans une relative.Opulence ou rêvent de jours forcément meilleurs. L'incivisme latent.(rassurez vous, il n'y a pas qu'à toulouse) la "ruralité" (chauvinisme,étroitesse d'esprit) de certains habitants. L'enclavement ferroviaire.(paris : 5 heures, barcelone, bilbao : idem, vive l'europe ferroviaire !.Le manque d'ambition architecturale, culturelle et urbaine (transports.Urbains) digne d'une "métropole" de cette taille. La monotonie des offres.Commerciales du centre-ville. Le pseudo esprit festif régnant les vendredi.Et samedi soir (le jeudi, on révise les fondamentaux : 1 binouze + 1 binouze.+...). La relative beauté des toulousaines (elles ne sont ni plus, ni.Moins "moches" qu'ailleurs). Elles "braillent" (entre 15-20 ans) plus.Lorsqu'elles sont en groupes (après un nombre de binouzes indéterminées).Le classicisme vestimentaire en général. Le manque de "locomotives.Médiatiques" pour extirper l'esprit de la ville de son endormissement.Régional. Ne compter que sur les rugbymens, feu nougaro, les chevaliers du.Fiel, zebda ou dépoussiérer emile et images, ce n'est pas terrible. Que.L'animation estivale fasse ressembler toulouse à vesoul à la toussaint. Où.Est la fameuse ambiance hispanique tant vanté ?
Decue : Toulouse toulouse loin de m'imaginer les personnes très mal élevées, prendre le métro est un cauchemar, personne ne vous dit pardon, escuse moi, la froideur des gens froid très froid très loin de ce que l'on pense des toulousains, pas de sourire, limite ils vous dévisage ! Ce que j'aime à Toulouse : Je ne sais encore. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La froideur des toulousains.
Toulouse au coeur : J'essaierai d'être la plus objective possible sachant que : je suis toulousaine (de souche on va dire) et que je n'ai pas beaucoup bougé (donc pas trop de points de comparaisons). En lisant quelques commentaires je me dis que les personnes déçues ont le sentiment de s'être fait avoir par la carte postale, l'écart entre le rêve et la réalité. Il y'a un peu de ça parce que j'avoue que j'étouffe un peu, elle n'a cessé de se développer (toujours des travaux ! Et y a laissé un peu de plumes (nouveaux quartiers alignés gagnés sur des champs/ex). Le coeur de la ville se trouve là où vous retrouvez vos amis ou vos proches, c'est dans ces endroits que vous construirez votre histoire perso avec toulouse. Les toulousains sont superficiels ? Les relations se construisent sur de longues années surtout dans les galères. Ne rien attendre de l'autre et laisser faire les choses. Je pense que l'individualisme est un mal de notre société pas forcément de toulouse en particulier. Toulouse pour moi c'est une tribu qui te laisse entrer si tu t'entoures des bonnes personnes qui aiment ou qui participent à la vie toulousaine. Ce que j'aime à Toulouse : L'idée de toulouse : traverser la place du capitole en été, le matin quand il n'y a encore personne. Flâner sur le marché du capitole. Boire un verre à une terrasse et stopper le temps. Les lieux d'expositions. L'architecture, sa brique rouge. Le fait d'être assez proche de l'océan, de la méditerranée et de l'espagne. Les artistes engagés ou non qui entretiennent l'amitié et l'ouverture sur l?extérieur (zebda) la vie associative et culturelle alternative. Les mamies pleines d'énergie qui parlent vite, vous ne pouvez pas en placer une. La fraîcheur de l'église en été. Les parcs dans (pas nombreux) et autour de toulouse. L'été la ville se vide, le métro se vide (youpiii). Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'esprit supérieur de certains ou des ultra-écolos-bobos qui viennent d'autres villes et qui donnent cette image détestable de cette ville (comme à paris ?. Que la fierté \"officielle\"de de toulouse tourne autour du rugby et de l'aérospatiale (croisons les doigts pour que ça ne se casse pas la g*). La traduction criarde des stations du métro en occitan (ça devait être provisoire). Les bouchons sur le périph de plus en plus matinaux (normal nous sommes de plus en plus nombreux)les travaux éternels. En résumé, toulouse est peut-être victime de son succès. Côté emploi, il vaut mieux avoir un réseau relationnel, ça aide hélas pour les jobs intéressants. Le climat : il pleut souvent et le soleil cogne, le vent d'autan nous rend dingues. Le prix de l'immobilier a explosé (phénomène national). Le canal du midi : quand j'étais gosse j'allais m'y balader avec ma mère, c'était de la vilaine terre battue, aujourd'hui c'est goudronné et les cyclistes font la course de vitesse. J'aime pas les faux airs de bobo attitude, bon chic bon genre, lisse et propre que donnent certains habitants à cette ville, je la préfèrerais encore crade, criarde mais authentique et spontanée dans ses amitiés, ses amours ou ses beignes là je la retrouverais entière et elle pourrait coller à mes souvenirs et à la chanson de nougaro. N'oublions pas une chose, c'est nous qui faisons une ville. N'hésitez pas à passer quelques heures ou quelques jours et faites vous votre propre opinion, c'est encore mieux.
C\\'est pas Marseille mais parfois on s\\'y croit : Toulouse est très jolie ville très mal entretenue, sale et dangereuse. J'y.Est vécu 1 an. Ce que j'aime à Toulouse : L'architecture, la brique rose ( parfois noir ou qui s'effrite) Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le climat, on a beau être dans le sud, il vente beaucoup, le climat y est.Très changeant. L'insécurité ambiante. La saleté l'absence de plateau.Piétonnier, un réseau de transport en commun minimaliste. Seulement 2.Lignes de métro et une ligne de tramway pour la 4e ville de france. Le.Métro souvent en grève. La mentalité, hypocrite, sans gêne et croyant que.Toulouse est le centre du monde.
Rugby , aviation , etudiants ... : Une ville qui peut etre agreable si l on fait preuve d un minimum d ouverture d esprit, et d ' initiative. Ce que j'aime à Toulouse : L' accent, le dynamisme, le capitole, l excellent aeroport. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L etat deporable de l'environnement de la gare montabiau, certains employés d airbus qui se baladent dans les lieux public (centres commerciaux, bars, restaurants ) avec la tenue de travail et le badge mis en evidence.
Belle ville rose mais... : La vie de province est à portée de main. Climat très agréable et beau patrimoine. L'urbanisme devient envahissant et n'est pas toujours d'une architecture "très heureuse". Ce que j'aime à Toulouse : Le canal du midi et ses promenades. Les bords de garonne ; les rues piétonnes fourmillant de petits commerces. La possibilité de travailler dans de grandes entreprises. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté et l'urbanisme non intégré au patrimoine historique de la ville. La couleur brique toulousaine n'est pas à l'ordre du jour, c'est dommage... La ville et son historique n'est pas mis en valeur. Dommage, nous pourrions attirer davantage de touristes qui au demeurant se plaignent beaucoup de la saleté de la ville.
Pourquoi pas : Une ville intéressante à visiter, sans forcément plus puisqu'on fait le tour assez rapidement. Ayant vécu à lyon également, j'ai largement préféré la qualité de vie et le dynamisme économique, mais je ne connais pas assez toulouse. Par contre j'ai une vérité à rétablir : il faut arrêter de dire que toulouse va devenir la 3e ville de france car c'est tout à fait ridicule de raisonner en termes de population communale. Ça n'a plus de sens : aujourd'hui les grandes villes françaises forment de véritables agglomérations (on raisonne en aires urbaines) et le classement est donc : 1 paris (12 millions) 2 lyon (2. 2 millions) 3 marseille (1. 7 millions) 4 toulouse (1. 2 millions). Source : aires urbaines de france, article wikipedia basé sur les données de l'insee. Merci donc de comparer ce qui est comparable : l'agglomération lyonnaise est deux fois plus peuplée que l'agglomération toulousaine. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre historique, les transports. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'esprit quelque peu chauvin.
Beaucoup de ont-dit : Bof sans plus, nice, lyon, montpellier, bordeaux, nantes, grenoble, rouen, lille, nancy, strasbourg, clermont-ferrand valent beaucoup mieux. Ce que j'aime à Toulouse : A part la basilique ou le capitole, le métro j'avoue c'est pratique dommage que bordeaux ou strasbourg ont laissé tombé sinon je vois pas trop. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Pas d'espace vert, des immeubles délabrés, une salle mentalité, trop de sdf et de soulards, toulouse n'est plus que la grande sarcelles de paris.
Il est loin mon pays... Il est loin : Toulouse est une ville que j'adore, j'y ai vécu dix ans et maintenant j'habite a lyon... Mais que ca me manque. Ce que j'aime à Toulouse : Le climat, l'ambiance, les gens, les barbecues les soirs d'été, la place wilson saint sernin, la proximité de tout (pyrénées, espagne, mer, ocean.) et tout son environnement j'adore toulouse aujourd'hui je donnerai beaucoup pour y retourner et me balader au bord de la garonne ou prendre un café au capitole, aller au musée des abbattoirs et au parc qu'il y a derriere comme enfant. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le peripherique encombré.
Toulouse// : Moi qui trouvais toulouse banal avant, maintenant que j'habite à lyon je me rend compte de la chance que j'avais... Le climat, l'ambiance, la proximite de la mer, de l'océan, des pyrénées, de l'espagne... Toulouse est par contre une ville qui grandit trop vite (bientôt troisieme ville de france depassant lyon) donc les aménagement tardent à arriver et le periphérique est encombré. Ce que j'aime à Toulouse : L'ambiance festive et les gens francs, st sernin la place wilson la rue pietonne, le capitole, me balader au bord de la garonne le climat la proximité de tout mer, océan montagne, espagne. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les transport en commun trop peu nombreux, les gens qui se plaignent du bruit alors qu'ils savent que toulouse est un vill de jeune est festive, le periphérique beaucoup tro chargé.
Une ville qui ne se dévoile pas en un jour : Toulouse ne se livre pas facilement. Il faut prendre le temps, la connaitre rencontrer des gens, la visiter en différentes saisons. Elle porte son nom à cause du soleil couchant sur les brique à la lumière de septembre. Vu de haute, c'est bien une ville rose. Il suffira d'une rencontre pour que la perception de la ville change du tout au tout. Ce que j'aime à Toulouse : Le fait que ça ne soit pas la plus belle ville du monde... C'est jolie mais ce n'est pas les beaux de provence et du coup, ça reste encore assez populaire ( mais de moins en moins c'est vrai) et très vivant. Il y a encore un bel esprit comparé à beaucoup de ville en france. Les gens se parlent et s'engueulent. Ça dépend ! J'aime cet esprit nonchalant. J'aime la lumière, les quai de la daurade. Les belles librairies ou on trouve toute sorte de merveilles. Les squat artistiques, les lieux alternatifs. La scène punk rock. Le fait qu'ici les fascistes se fassent casser la figure. Toulouse est une ville de gauche majoritairement et mine de rien ça fait une différence. Il y a également une grande créativité en matière d'économie sociale et solidaire, d'alternative en général. La scène de l'art contemporain, du théâtre et de la danse est aussi très intéressante. De très beaux musées et théâtres à toulouse qui ont une programmation riche et abordable. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La gentrification. Une urbanisation aberrante ( sur des terres maraichères notamment. Voir borderouge). Le coté belle endormie (mais c'est aussi se que j'aime). Plus généralement tout ce qui est déplaisant dans une grande ville : la pollution, le bruit...
De passage pendant 24h... : Toulouse vile très attirante. Étant lyonnais, je suis passé par la sur mon chemin direction barcelone. Bon, on dit ville étudiante, ca ne métonne pas, je suis passé au mois d'aout et c'était vide a mourir... Dommage. Il semblerait donc que toutes les villes étudiantes (c'est le cas de lyon aussi) connaissent ce phénomène ! Ceci dit, séjour court mais agréable qui m'a laissé le temps de visiter à peu près 75% des choses intéressantes/touristiques de la ville, car si toulouse est la 4eme ville de france, comme toutes les autres grandes villes hors-paris, on en a quand même assez vite fait le tour... Ce que j'aime à Toulouse : Les quai de la garonne (quai arloing maison nougaro ! Le centre en général, le pont neuf, l'hotel assezat, st sernin, le musée des augustins (ma-gni-fique ! La plus belle chose que je connaisse dans le sud avec le palais longchamps de marseille) les rues principes et piétonne du centre qui rappellent un peu la presqu'ile de lyon, la brique marron-orangé (et non ya pas de rose a toulouse) sympatique bien que peut-être un peu trop omniprésente, le capitole, la rue piétonne qui va du capitole a st sernin, la place de carmes, les grands boulevards, le quartier populaire vers compans cafarelli, d'autres coins dont je ne me rappelle plus le nom... Et le metro très différent du lyonnais ! Moderne, étroit et rapide... Avec la voix en occitan ? Bref, j'aimerai y retourner dans l'année pour voir ce que ca donne avec un peu plus de monde ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le fameux \"canal du midi\" pas spécialement intéressant (c'est un canal quoi... Lol) le campus de toulouse 1 absolument énorme et super mal placé près des lieux touristiques (il prend quasiment un cinquième du centre ! Quelle idée, j'ai halluciné en regardant le plan...) le coté ville morte en été, une ville dont on a vite fait le tour mine de rien, le climat pas aussi \"ensoleillé\" qu'on pourrait le penser !Accessoirement, j'aimerai faire remarquer aux gens qui parlent plus de la campagne environnante que de la ville en elle-même, que c'est sensé être un avis sur toulouse, pas sur saint-itrouilly-la-moulinette a 10 bornes de la. Si vous préferez la campagne, allez vivre a la campagne, mais c'est un peu partout pareil et ce n'est pas toulouse !
Finalement : bof... : Je vais essayer de rester objectif : je précise que je suis originaire de montpellier, j'ai vécu en allemagne et paris. Ce que j'aime à Toulouse : Certains coins sont agréables (proximité ville et environnement) l'est de la ville et le sud (sur les coteaux). Evidemment, ce sont les coins les plus chers. Circulation : passé le périph', on çà roule bien. La coût de la vie qui n'est pas si excessif comparé aux autres grandes villes de france. Balades sympas les plus proches du centre :- direction est (40km)- direction ouest (30km)toulouse est un bon compromis : boulot-salaire-coût du logement-climat, je dis bien un compromis, car toulouse n'excelle pas sur un de ces points cités. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Climat :- du vent, du vent, du vent ! Trop de vent ! Certes, ce n'est pas narbonne mais comparé à montpellier (ville de bord de mer) çà souffle plus à toulouse. Évitez notamment le sud-est (laurageais) et le nord-ouest (gers) çà souffle toute l'année, c'est pénible. - soleil souvent voilébref : climat vraiment pas top (pour une ville qui se dit du sud, bien entendu)paysages : en hiver, quelle tristesse. Le chêne est omniprésent, ok à l'automne, c'est joli mais ensuite, bouh... La région n'est que champs à perte de vue donc pratiquement pas de forêts pour se balader et être à l'ombre en été. Les coins les plus moches, car sans relief et végétation quelconque : le sud ouest, direction l'espagne et le nord direction montauban. Situation géographique : déjà que les paysages ne sont pas top, toulouse est encore trop loin de la montagne (120km) et de la mer (175km) pour s'improviser une après-midi hors de la banlieue toulousaine. Transport : tgv vers paris : 5h30 minimum : 2h pour aller à montpellier. C'est bien connu, toulouse n'est pas gâtée. Ceux qui auront les moyens se rabattront sur l'avion. En voiture : toulouse est considérée comme l'une des villes les plus embouteillée d'europe (http ://www. Lepost. Fr/article/2011/06/19/2527847_toulouse-5eme-ville-la-plus-embouteillee-d-europe. Html)comportement au volant : comme partout, les gens roulent trop vite. Comparé aux autres villes, le toulousain respecte encore moins qu'ailleurs la priorité à gauche dans les ronds-points, faites attention ! A l'extérieur de la ville : attention aux papys qui n'avancent pas et qui coupent les virages sans visibilité. L'urbanisme est nul, aucun charme, les lotissements sortent trop vite de terre avec une architecture banale dictée par les promoteurs n'écoutant que leur porte-monnaie pour construire à l'économie. Il faut aller s'éloigner pour profiter de certaines villages qui ont su conserver une âme.
Toulouse : J'ai regardé plusieurs commentaire sur toulouse et j'ai bien rigolé... Toulouse a un solde démographique parmi les plus fort de france voir le plus fort. Toulouse ville rose, ville étudiante, ville aeronautique, ect. La ville a plein de qualitées et il ne faut pas oublier qu'il s'agit de la 4éme ville de france et si cela continue de la 3éme. Il faut donc arréter de penser que toulouse est encore un village en lui même. La saleté, le bruit, les embouteillage,... Il est normal de les retrouver dans une ville de cette ampleur et ils ne sont pas plus important que dans les autres agglomérations françaises. Toulouse est en effet victime de sa popularité grandissante depuis 20 ans voir plus. Mais bon gérer l'arrivée de 100 000 hab en l'espace de 20 ans n'est pas la plus simple des chosse a faire. Il faut savoir apprécier toulouse comme elle est. Pour certaines qui osent contredire son appellation de ville rose, je pense qu'ils se sont trompés et qu'ils n'étaient pas a toulouse mais ailleur. De plus toulouse est connus pour son coté festif et étudiant et d'autre se plaignent du bruit ! C'est évident que comparé a un village en ariége c'est énorme mais comparé a une ville de l'importance de toulouse, la différence n'y est plu. Pour rester sur le coté village, ceux qui pensaient trouver en toulouse un village se sont tromper. Un village de plus de 800 000 habitant... Sa n'existe pas. Par contre et contrairement aux autres grandes villes de france, on retrouve cette ambiance village dans toulouse ou a coté. Toulouse est entouré de campagne et certain de ces quartiers ou des villes qui l'entourent ont se coté village et pas la peine de rouler 2h pour y arriver mais en moins d'une heure on peut se satisfaire au bord des pyrénnés dans une belle campagne. Toulouse a une proximitée qu'aucune grande ville n'a en france. Bordure des pyrénnés (ski randonnée détente) donc proche de l'espagne, proche de la mer et de l'océan. De plus toulouse a une histoire complexe et qui lui a donné un aspect culturel important. L'occitant fait bien rire dans le métro certe mais il ne représente qu'une petite parti de la culture toulousaine. Ce que j'aime à Toulouse : Son coté festif et étudiant, sa proximité de la montagne pour le ski et de la mer, son esprit de rugby. La culture toulousaine et son histoire. Son bon savoir vivre et son climat,... J'aime toulouse. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les transports en commun encore en évolution, les travaux et certain détail propre a toutes grandes villes.
Disproportion : Toulouse..."ô toulouse"... Désolé mais c'est du passé, comme dis plus bas. Elle grandit, grandit, grandit, beaucoup trop vite un peu comme tout les pseudo eldorado, elle se transforme(très vite)en grand n'importe quoi ! 12 ans que je suis ici et je regrette mes premières années dans cette ville qui était encore un eldorado, une certaine liberté, grand village, du boulot, pas de bouchon à l'époque et surtout dans sa population, encore vierge de pseudo "nouvelle ville riche" dans les mentalités... Et c'est bien dommage, je déteste cette ville aujourd'hui(que j'ai vraiment aimé les premières années). Un gros déséquilibre dans la population, beaucoup trop d'étudiants, lycéens fils et filles à papa dans l'hyper centre qui fais que cette ville ressemble plus à un campus géant qu'a autre choses, de plus en plus d'enseignes qui vont avec, genre fastfood, bar insignifiants qui ne cherchent juste qu'a faire du frics, salles de concerts quasi inexistantes(dynamo, saint des seins... Et encore, surtout pour le dernier)... Comme dit "ramon" tout est axé secte airbus ici ou secte étudiantes corporatistes, une ville qui grossie dans tout les sens du termes... Mais pas dans le bon sens(question de gouts aussi. Bien sur ! Fin bref. Je ne m'y retrouve plus ici. Et le constat est là, je crois bien qu'il n'y a que les natif toulousains ou les nouveaux arrivants pour encore dire que cette ville est formidable, la plupart des gens que j'ai pu connaitre ici(qui venaient d'ailleurs)sont partis fissa après 2, 3 ans... Presqu'en courant ! Ce que j'aime à Toulouse : Pour les moins de 30 ans... C'est bien ! Les pyrénées pas trop loin... Ouf ! Mon bol d'air des fois... Oui des fois des choses intéressantes culturellement parlant ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : -métro ridicule, surchargé régulièrement -rocade saturée régulièrement-mentalité du natif toulousain(sudiste)un peu trop rurale à mon gout... Genre le reste de la france c'est nul. Pfff ! Ce qu'il faut pas entendre des fois, toulouse c'est le top(mais oui. Bien sur ! Voyage un peu et on en reparle)-chaleur écrasante-cultures. Rurale et encore, on se complait ici pour du pas grand chose(ha oui zebda et jean pierre madère)ne cherchez pas l'avant garde dans cette contré, préféré plutôt strasbourg, nantes, rennes, lille à toulouse-ville faussement espagnole. Barcelone est pas loin c'est vrai.
ô toulouse : La ville rose chantée par nougaro a toujours été populaire, bruyante, agitée, méridionale, elle ne convient pas à ceux qui recherchent la tranquillité /propreté, ce n'est pas la suisse ! Ce que j'aime à Toulouse : Le capitole, st sernin, nd de la daurade, le marché de st aubin, la nouvelle médiathéque, l'immense piscine en plein air art déco, les transports, le canal du midi à vélo, l'architecture en brique, l'animation, les quais, la prairie des philtres. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté assez incroyable (crottes de chien, canettes, poubelles éventrées...) le nombre trop élevé de mendiants agressifs et de punks à chiens.
Déçue : Pour avoir passé deux ans à toulouse en tant qu'étudiante, je peux dire que j'ai été déçue par la ville. Beaucoup de pollution, une ville étouffante qui manque sérieusement de rues piétonnes et d'espaces verts, des immeubles historiques non entretenus et grisonnants... La mentalité est très particulière et très (très très) chauvine ! A toulouse on a tout vu et tout connu et on force les gens à adhérer à la "famille occitane" (même la voix du métro est en occitan c'est insupportable). Les gens sont peu aimables, en particulier dans les administrations (non ce n'est pas partout pareil ! Et "je-m'en-foutistes"... C'est dommage car la ville a beaucoup de potentiel, elle est belle, il y a beaucoup de choses à faire et pour tous les goûts. Ce que j'aime à Toulouse : Le métro propre, les activités culturelles, les magasins. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La mentalité, la gestion de la ville, la fac du mirail, les loyers exorbitants, l'occitan mis à toutes les sauces...
Métropole française en plein boom : La ville n'est pas aussi terrible que certains ici la qualifient. Bien au contraire. C'est une ville qui possède une architecture historique riche en monuments. Certains sont bien visibles et identifiables (st sernin, capitole, st etienne, les jacobins, la grave, l'hôtel dieu, l'hôtel d'assezat...). D'autres sont beaucoup plus discrets comme les hôtels particuliers, les vieilles rues encore de type médiéval mais pour tout çà, toulouse se mérite et ne mérite pas ce qui ne font que passer et qui restent trop superficiels pour pouvoir la découvrir. Ce que j'aime à Toulouse : L'architecture du vieux toulouse. Les couleurs des bords de garonne, le plein boom économique (quoi qu'on en dise on ne trouve pas que des métiers liés à l'aéronautique et au spatial et je connais de nombreux néo-toulousains qui sont ravis que leurs conjoint(e) aient trouvé un emploi également sur toulouse). C'est une ville en plein boom, avec une des plus fortes croissance économique en france (voire même en europe, idem au niveau démographique, et on le ressent très souvent d'une année sur l'autre. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les bouchons sur le périph (il y en a de plus en plus, celà devient pénible). L'insécurité également qui devient grandissante (une insécurité que l'on ressent comme une certaine oppression).
Toulouse, une cuve stérile. : J'ai vécu à toulouse pendant 27 ans. Je suis né et j'ai été élevé dans la banlieue est, cadre très longtemps paisible même si il fut un quartier populaire, et qui malheureusement se change petit à petit en taudis. Je vais passer rapidement sur les points culturels indéniablement intéressants de la ville rose ; l'architecture, la gastronomie (bien qu'en chute libre) et le climat. Si mon enfance a été idéale et que je possède pas mal de bons souvenirs de la ville, vivre à toulouse est devenu extrêmement difficile pour moi arrivé en début de vingtaine, notamment sur plusieurs points : les possibilités d'études ridiculement faibles, venant d'un milieu très modeste il n'y a que 3 pauvres accès publics, toulouse i toulouse ii(en phase de décomposition avancée) toulouse iii, le reste consistant majoritairement en écoles privées que l'économie convexe et concentrique de la région peuple de tous les fils de notables à coups de 5000 euros l'année. Le marché de l'emploi bouchonne depuis 10 ans, il faut s'intéresser obligatoirement aux niches de zone (aéronautique, gastronomie, rugby, point à la ligne) pour espérer faire son petit trou, et encore ; les employeurs s'agrippent au profit et préfèrent faire bosser le vieil oncle gâteux plutôt que d'embaucher un petit jeune qui ne demande qu'à se faire de l'expérience. On notera d'ailleurs la sur-représentation d'un profil type d'employeur autour et au centre de toulouse, le recruteur intra-ethnique privilégiant une sphère familiale, relationnelle, religieuse ? Laissant de côté ceux qui n'y correspondent pas en dépit des compétences. L'un des repoussoirs les plus imposants restant la "beaufitude" caractérisée et le manque d'ouverture. Je possède pléthore d'exemples au sujet de mésaventures concernant ces deux aspects sus-cités ; il suffit d'oser s'habiller de façon un peu plus distinguée que la moyenne et il y a beaucoup de chance qu'à toulouse, un passant en short de bain et marcel vous prenne à partie ; il y a beaucoup de chance qu'en soirée si vous essayez de parler de culture on vous réponde en match du tfc et en modèles de voiture. J'ai quitté toulouse pour londres il y a bientôt 5 ans et aujourd'hui j'évolue dans une ville qui m'a laissé ma chance, une ville en permanent renouveau culturel, un vivier d'ethnies à la croisée de tous les genres, tous les styles. Lorsque je reviens voir mes parents à toulouse j'ai l'impression de pénétrer dans une ville qui aurait essuyé 10 ans de conflits, ou tout est à refaire, à réinventer, ou les gens sont craintifs de tout... Une ville mourante. Ce que j'aime à Toulouse : -l'architecture-une certaine gastronomie (si l'on sait où aller)-le climat. Ce que je n'aime pas à Toulouse : -élitisme scolaire assumé-cuve professionnelle- mentalité crasseuse, "beaufitude" en puissance- manque d'initiative culturelle.
Charme et dynamisme ! : Ville particulièrement agréable à vivre. Dynamisme économique et cadre de vie sont ici compatible. La campagne à quelques km de la ville est très appréciable. La ville est vraiment belle et pleine de vie. Les gens sont polis et agréables, contrairement à paris. Bref, beaucoup de chance de vivre à toulouse ! Ce que j'aime à Toulouse : Son dynamisme et la joie de vivre de ses habitants ! Le cadre de vie, la possibilité de trouver facilement un emploi ; la qualité des transports publics, de l'enseignement et des hôpitaux et cliniques. Les berges de la garonne et le canal du midi. Les villages environnants toulouse : ça change de la banlieue parisienne ou lilloise... La proximité de la mer et de la montagne. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Quelques problèmes inhérents à une grande ville mais rien à voir avec paris, marseille, lille ou lyon...
Toulouse la douce : Toulouse une des plus belle ville de france. Je l'ai connue dans les année 1970 trés vestudes a l'époque mais en quarante année elle c'est améliorée a + 1000 %, une université dans les 3 premières de france une population en audmentation de 6950 h tous les ans recensement national et une banlieu avec plus de 6000h an actuellement il y a 445987 h au 1 juin 2011 et avec la 1ere banlieu 898659 et avec les trois couronnes 1 192 895 ville trés agréable le vrais toulousain est fiert de faire connaitre sa ville et avec les nouveaux arrivant. J'ai vécus 1 an a lyon, 2 a bordeaux ville trés chauvine2 ans a nice que j'ai aimée et marseille 2 ans, pour une certaine personne toulouse se trouve dans le sud ouest et non dans le sud. Ce que j'aime à Toulouse : Tous. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Certaines chose.
N'importe quoi ! : Alors oui effectivement on lit de tout et surtout n'importe quoi sur ce forum je suis originaire de toulouse et je vis à nice et quand je lis le commentaire lourdement cliché de notre ami ramon qui visiblement vit à l. A on se demande s'il a dans sa vie déjà ouvert un bouquin d'histoire avant de résumer une ville plusieurs fois centenaires à une unique industrie... Le pastel ! Balancer des abérrations sur le caractère des toulousains ou sur cette préténtue comparaison entre des villes comme barcelone où l'italie... À 800 kms de là ! En gros ramon et sauf ton respect tu as du trop avaler de culture américaine qui résume ton commentaire en une affligeante série d'attaques gratuites sans fondement, toi qui vis dans une des villes les plus laides du monde et une des plus dangeureuses que s'est-il passé pour que tu en arrives là... Ce que j'aime à Toulouse : Beaucoup de choses et en premier lieu sa discrétion on y vit bien et tranquillement il n'y a pas de prétention particulière, chacun y trouvera sa place pour un peu qu'il respecte cette cité. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Son côté un peu bourgeois qui s'accentue avec le temps...
Très déçu par toulouse, rêve brisé : Honnêtement, certaines banlieues parisiennes (à l'ouest pas exemple autour de versailles) offrent une qualité de vie et des paysages bien plus agréables que toulouse et ses environs. Toulouse a sans doute été agréable il y-a un certain temps, mais avec ses 15000 nouveaux habitants par an, cela devient l'enfer (bouchons, stress, quartiers neufs à perte de vue sans âme, aucun espace vert, pas d'arbres car ce sont d'anciens champs agricoles, banlieues moches, et tout ça dans une chaleur humide difficile à supporter). Ce que j'aime à Toulouse : Attention à ne pas idéaliser toulouse quand on n'y a jamais vraiment vécu, la déception sera de taille. Vous croyez que vous pourrez acheter une maison moins cher ? Rien de bien en dessous de 450. 000? (et ça monte bcp plus haut). Vous pensez aller à la mer le we ? Bouchons sur l'autoroute, 2h minimum pour atteindre des plages surpeuplées, moches (narbonne) et ventées. La montagne n'est pas toute proche non plus. Vous vous attendez à avoir du soleil ? Dommage le climat océanique en fait un coin pluvieux, pratiquement autant qu'à paris. Bref c'est une grosse ville qui grossit mal et qui est trop loin de tout. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Une fausse image de ville du sud. Dans les faits la qualité de vie est moins bonne qu'en région parisienne quand on peut vivre dans la bonne banlieue. On comprend pourquoi il y-a un certain racisme envers les nouveaux arrivants, qui vont faire de cette ville un enfer, en faisant monter les prix immobilier, en saturant les axes routiers inadaptés, en entrainant la dégradation des paysages par des constructions sauvages, en empêchant les sorties du we (temps de transport, surpeuplement des lieux d'évasion,...). Et le vent d'autan, les moustiques, les pointes à 40 degrés vont vite vous faire regretter d'autres climats plus 'nordiques'...
Ville dynamique et agréable : Comparativement à ce que j'ai pu voir et vivre ailleurs (grandes villes françaises et européennes) je trouve toulouse vraiment très agréable ! Ce que j'aime à Toulouse : La campagne aux portes de la ville, la garonne, le canal du midi, son architecture, son dynamisme économique, la qualité de l'enseignement et des soins médicaux, l'immobilier abordable, l'ambiance, le métro, sa vie culturelle, son bouillonnement et ses quartiers calmes et bourgeois, la proximité de la mer et de la montagne, les villages environnants et sa région. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Pas grand-chose en fait.
Toulouse, ville sale. : Oui, Toulouse est une ville sale (j'y habite, je sais de quoi je parle) malheureusement, pas grand monde a l'air de s'en rendre compte. C'est une ville qui grandit vite, trop vite et donc mal. Il y a une sorte de je-m-en-foutisme généralisé. Seul point positif, les vélos sont extrêmement utilisés (malgré le grand risque de vol dans le centre-ville). Ce que j'aime à Toulouse : L'utilisation des vélos. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté, la mauvaise distribution du métro (seulement deux lignes).
Toulouse, une grande histoire : Quand je vous lis tous je reste mitigé sur ce que vous aimez et n'aimez pas, et je rejoins plusieurs avis positifs comme négatifs, anciennement parisienne me voilà depuis plusieurs années a Toulouse et quelques soucis avec cette ville que je porte dans mon coeur. Ce que j'aime à Toulouse : Sa nature, quand on cherche bien de beaux endroits s'offre a nous notamment les berges, l' hers (qui reste éloigné du centre) la chaleur (il fait bon d'y vivre) ces bars malgré que depuis 5 ans seulement l'ambiance a royalement changé et les mentalités avec ce que j'aime a Toulouse et la différence avec Paris malgré que ça reste bien peuplé ça reste plus vivable ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Je déteste cette mentalité, ou on se tire dans les pattes ou l'amitié rime avec hypocrisie, le regrets de mes amis de Paris reste toujours dur a digérer ! Cette mentalité qui ne cesse de changer a peine le temps de s'y adapter de part ces étudiants qui bouge constamment, et d'autre part de cette individualisme. Les voisins ici sont des inconnus a Paris, on se dit déjà bonjour. Je stop j'ai habité plusieurs quartiers de Toulouse ! Je n'aime pas les embouteillages, la ville n'est pas adapté a sa population... Il reste malgré tout des bons toulousains, avec qui amitié rime, ceci dit du jour au lendemain vous redevenez inconnu sans aucune raison. Et même les purs toulousains l'atteste ! L'individualisme la pire des choses dans cette ville. Oh oui pour sortir rire, ya pas de problemes niveau rencontre, mais niveau amitié -0.
Berk! : Ville chauvine, ploucos, construite sur le commerce du pastel, trop etouffante, et bien trop prétentieuse. Ici, quand on pense sud, on pense nice, montpellier, marseille et pas toulouse, cette pseudo-grande ville étudiante mono industrie et qui s'y croit fort et le revendique ! Ce que j'aime à Toulouse : J'ai beau chercher : rien. Ah si, la comparaison (risible et fantasmée) avec barcelone ou l'italie (je cherche encore la ressemblance avec l'une ou l'autre). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Sa propension et prétention à systématiquement rabaisser les habitants des autres villes, son manque d'humilité et d'ouverture, son côté "nouvelle riche".
Toulouse, ville sale. : J'habite à toulouse et cette ville est d'une saleté affligeante, les sac poubelles débordent, les bouteilles de bière jonchent le sol et la plupart des maisons du centre-ville sont non-entretenues, la poussière et les taches noires abondent sur leurs murs. De fait, cette ville croît trop vite et donc trop mal. Habitués des petites villes propres comme stasbourg ou limoges ou des quartiers de paris, passez votre chemin. Ce que j'aime à Toulouse : Aucune idée. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La propreté, le mode de vie.
Toulouse la belle : Ville à forte \"personnalité\", et à très riche histoire (cathares, wisigoths, capitouls, pastel, capitale des belges exilés, pieds-noirs, républicains espagnols, aéropostale, et bientôt des studios hollywwod...). Ce que j'aime à Toulouse : Ville très jeune, high tech, concorde, caravelle a380, satellites, fusée Ariane, sa cité de l'espace, son métro ultra moderne, sa position géographique géniale, près de tout (mer, montagne, Espagne, Catalogne), son aéroport le premier de tout le sud-o ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Sa gestion municipale actuelle, l'utilisation abusive de la briquette dans les nouvelles constructions, la disparition de ses magnifiques \"toulousaines\" au détriment d'immeubles.
Mise au point : Je lis vraiment tout et n'importe quoi sur ce forum ! Certains on peut être un mauvais souvenir de leur passage à Toulouse, et se soulagent sur ce forum, mais un peu d'objectivité svp. Toulouse une ville sale...? On ne doit avoir la même vision de ce qu'est une ville sale ! C'es sûr que si vous avez grandi dans un village, Toulouse est plus sale, mais Toulouse n'est pas plus sale qu'une autre ville de même taille. Je me demande bien qui vient écrire sur ce forum, Toulouse est une ville du sud, une ville étudiante, une ville où l'on sait faire la fête. C'est sûr que si vous êtes du genre à dormir à 20h30, ce n'est pas dans le centre ville qu'il faut vivre. Si vous êtes aigri et que vous ne n'aimez pas les gens, allez habiter dans le fin fond de l'Ariège, c'est plus calme. Ce que j'aime à Toulouse : Son art de vivre, ses ruelles, ses terrasses de café, la Garonne, le canal, et tellement d'autres choses qu'il faut se donner la peine de découvrir, plutôt que de critiquer bêtement, et de faire des généralités. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Toulouse possède des défauts comme n'importe quelle grande ville.
La voisine rose : N'ayant passé qu'une journée à Toulouse je ne peux pas dire grand chose hormis que le centre est sympa et que je ne l'ai pas trouvé sale contrairement à ce que j'ai pu lire avant de poster ce commentaire. Après je ne peux pas trop juger sur la mentalité des gens ou sur le dynamisme de la ville étant donné que je n'ai pas communiqué avec grand monde là-bas. Par contre je profite de ce message pour revenir sur un point qui m'a un peu interloqué en lisant les autres commentaires. Pourquoi certaines personnes qui postent ici disent "bordeaux, sa rivale" ou encore 'montpellier, sa rivale" en parlant de toulouse. Je suis bordelais et franchement ici je n'ai jamais entendu parler de toulouse comme une ville "rivale". C'est comme ça que vous nous considérez, comme des rivaux ? Ça veut dire quoi exactement, on fait la guerre ou bien ? C'est celui qui aura le plus d'habitant, le plus de routes, le plus d'infrastructures, etc. Qui aura gagné ? C'est idiot. Les gens ne vont ou ne restent pas dans une ville parce qu'elle rivalise avec les autres mais simplement parce qu'ils s'y sentent bien et qu'ils y ont de bonnes conditions de vie (boulot, situation, habitat). Enfin ce n'est que mon avis. Ce que j'aime à Toulouse : Son hyper-centre agréable. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Je n'y suis pas resté assez longtemps pour trouver des points négatifs.
Petite mise au point - mais la bonne : Toulouse n'a jamais gagné 20'000 habitants par an. Arrêtez de ressasser des fadaises.Toulouse gagne 6'400 habitants par an. Même le grand Toulouse arrive en dessous avec environ +15'000 / an.Vérifiez les chiffres auprès de l'insee et arrêtez de répéter comme des perroquets les journalistes people ou les brèves de comptoir. Ce que j'aime à Toulouse : Na. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Na.
Toulouse la ville qui se grise : Ville où le rose a bien disparu et laissé place à la pollution, un air presque irrespirable. C'est dommage car la ville pourrait être sympa. Par contre la campagne est plus sympa. Ce que j'aime à Toulouse : Le métro, certaines boites gratuites (mais pas aussi bien qu'avant parait-il). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Il faudrait mettre plus de parcs, d'arbres et d'espaces verts. Quelle horreur le boulevard qui part de jean jaures pour aller à compans cafarelli, sale, moche et sans soleil. Les clochards qui trainent partout, qui reflètent bien probablement le fond de la société comme partout dans cette magnifique France.
Ce n'est plus ce que c'était : Une ville qui aurait pu se développer mais qui végète à cause de l'endormissement des gens. Sale, très sale depuis plusieurs années et cela ne s'arrange pas vraiment. Les gens sont ici dégoutant et saoulant avec leur Occitanie, leur art de vivre (en fait boire). Et le pire reste quand même cette nonchalance (voire fainéantise). Ce que j'aime à Toulouse : La ville, son architecture, son climat avec les Pyrénées très proches, sa situation géographique, le dynamisme des industries et ntic. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les toulousains eux mêmes, sur qui il est difficile de compter (je suis moi-même toulousain).
La pire des villes de province où j'ai vécu : Je ne comprends pas l'encensement des médias, à croire que les journalistes n'y sont jamais passés. Ville rose ? Oui c'est parfois la couleur du vomi laissé par des régiments d'étudiants bourrés, bruyants et urinant partout même devant les passants (et même les filles s'y mettent !). En même temps je peux comprendre le besoin de se saouler pour oublier la tristesse des murs couleur sombre (j'ai jamais vu un seul cm2 de rose), tout ce qui fait soi disant l'attrait de cette ville par rapport à la région parisienne est un mensonge : les embouteillages, la propreté (la plupart des immeubles du centre ville n'ont toujours pas de poubelles !), Le bruit, l'hyper-individualisme, etc, c'est à multiplier par deux ou trois minimum par rapport à la capitale. Ayant vécu dans les deux villes pendant des durées à peu près équivalentes, je suis objectif, et encore j'ai vécu dans l'un des pires quartiers de paris. Ce que j'aime à Toulouse : Le prix des transports en commun à la rigueur. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté, l'insécurité, le bruit, la pollution, le vide culturel pour ce qui est soi-disant un des épicentres du sud-ouest, l'étroitesse du centre ville dont on a vite fait le tour (1 heure à pied suffit) les travaux perpétuels.
Toulouse : Toulouse, ville avec une très grande agglomération et près des montagnes. Ce que j'aime à Toulouse : Les montagne dans les petits villages à côté. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Ville chère et froide.
Toulouse, la vie en rose ! : J'ai quitté il y a un an ma ville natale (dans le nord) pour venir à Toulouse finir mes études. Je ne regrette pas mon choix, et maintenant que je dois en repartir (mutation malheureuse...) c'est avec le c?ur gros, comme si en un an elle était déjà bien plus ma ville que celle où j'ai vécu pendant 25 ans... Ce que j'aime à Toulouse : C'est une très belle ville, la brique rose/orangé donne des couleurs à la ville. Bien sûr plus on s'éloigne du centre et plus elle ressemble à n'importe quelle ville (immeubles, centres commerciaux,...) mais le centre est suffisamment grand pour y faire de ballades. Les ballades justement ! Le long des canaux, de la garonne, dans les jardins. Le climat ! Le soleil ne fait pas tout, mais quand même, ça permet de sortir, et ça met de bonne humeur le matin au lever. Un énorme effort culturel : moi qui adore sortir, il y a tout dans cette ville ! Cinémas, théâtres, musées, expositions, festivals, manifestations diverses, toulouse-plage, restaus et bars sympa,... Les prix : je ne trouve pas que ce soit une ville chère, peut-être un peu plus que reims (d'où je viens) mais à peine. Les cafés et restaurants sont, pour la plupart, moins chers que mon ancienne ville. Des efforts sont faits pour les chômeurs, les étudiants, et de façon générale, beaucoup de sorties sont peu chères pour tous. Son emplacement géographique : 1h30 de la montagne, 1h30 de la mer, génial pour une journée ou un week-end improvisés ! Et des perspectives de vacances où le transport ne vous coûte pas autant que la semaine de location... L'ambiance : il y a une atmosphère agréable dans cette ville, on n'entend pas les gens râler sans cesse (comparaison avec les stressés et jamais contents de mon ancienne ville...) ils sont simples (pas du tout bourgeois) certes pas plus aimables ou souriants qu'ailleurs, mais bien plus prompts à vous rendre service, même quand vous ne demandez rien ! Et le tout... Avec plaisir ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les embouteillages.
Toulouse ! Pas mal du tout ! : Alors c'est vrai toulouse n'est pas souvent très propre (surtout dans le centre ville mais sinon ça va) oui il y a beaucoup de trafic et c'est bruyant c'est vrai qu'on a une architecture souvent minimaliste et pas très beau parfois dans certains quartiers (mirail, bellefontaine) la voix occitane dans le métro est insupportable mais nous fait rigoler en tant que toulousain c'est vrai aussi qu'on conduit un peu comme des bourrins (on est dans le sud aussi !). Les gens peuvent vous paraître superficiels et avoir une attitude parfois hargneuse avec une mentalité spéciale. Certains quartiers manquent d'espaces verts et les transports en commun et c'est très difficile de se garer en ville ! D'autres trouvent qu'on est chauvin et qu'il n'y a pas assez d'animations en ville. Voila à peu près tous les reproches que l'on fait à la ville de toulouse. Mais je voudrais rappeler un point à presque tous ceux qui critiquent surtout les problèmes de circulation de pollution et autre toulouse grossi énormément ! Moi je trouve que la municipalité fait tout pour qu'il y ait le moins de problèmes possibles (location de voiture, réalisation de lignes de tramway, ré-aménagement du réseau routier pour la route d'espagne pour exemple, mais aussi mis en place de vélos ) ce n'est qu'un début, ça prend du temps de faire ces travaux après pour l'architecture c'est chacun ses goûts ! Les espaces verts maintenant je pense que tout les gens ont oublié de dire qu'il existe le parc de la ramée ou que toulouse possède des bâtiments sportifs et culturelles de qualité. Par contre un truc que je pardonne pas c'est les banlieues ! Tout s'acharne sur les banlieues (allez voir tournefeuille, cugnaux ou portet-sur-garonne et on en reparlera) alors quand on voit marne-la-vallée c'est pas tellement mieux ! Bon après sur l'attitude je pense que vous avez raison sur certains points mais bon c'est chacun son opinion. Enfin pour conclure je pense qu'on aime toulouse quand on est toulousain (sauf quelques exceptions qui sont nombreuses dans ce forum !). Comme dans beaucoup de villes de france ! Ce que j'aime à Toulouse : La ramée, l'hypercentre, la place saint-georges, le brassage culturelle avec les autres origines (eh oui on la beaucoup cité mais il y a plein de nationalité différente ! La rue alsace-lorraine, l'esprit villageois de certains quartiers (saint-simon par exemple) la voix occitane dans le métro ! Et plein d'autres choses. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les parigots qui viennent ici et qui enlèvent un peu du caractère de Toulouse.
Petite mise au point : Apparemment, à en lire tous les commentaires, Toulouse c'est la ville à éviter... Ok, très bien. Maintenant, comment expliquez-vous, mesdames et messieurs, que chaque année la métropole toulousaine attire environ 20 000 nouveaux habitants ? Et qu'actuellement, aucune ville de province n'en attire autant ?Je dois avouer que je ne comprends pas ce déchaînement anti-toulouse... Serait-ce réellement la pire ville de France ?Il y a certes beaucoup de choses à améliorer, mais dans l'ensemble il me semble qu'elle possède un très grand nombre d'atouts que beaucoup de villes en France n'ont pas... Finalement, les gens aux commentaires remplis de haine seraient-ils jaloux ?A méditer ! Ce que j'aime à Toulouse : Beaucoup de choses... Ce que je n'aime pas à Toulouse : Beaucoup de choses aussi...
Oh Toulouse : Toulouse est victime de son succès avec près de 15000 habitants de plus par an, comment voulez-vous développer les transports en commun ou même les routes en si peu de temps ? Je vois beaucoup de personnes disant qu'ils ont vécu à droite à gauche et qualifie Toulouse comme une ville bruyante voire même étouffante, alors là je rigole. Vivant à Paris, personne ne me fera croire que Toulouse est une ville plus bruyante que paris. Il faut être réaliste quand même. Les toulousains ont une bonne qualité de vie (logements accessibles, des espaces verts qui ne sont pas remplis au moindre rayon de soleil, une vie nocturne agréable quoi que l'on en dise). Aller faire un tour le soir dans le centre ville de Montpellier et vous aller voir si ça ne craint pas. Toulouse est polluée par les nouveaux habitants qui s'y installent et qui n'arrivent pas à s'adapter. Moi je suis parti de cette ville pour des raisons professionnelles mais je reviendrai dans cette ville. Je trouve que Toulouse et les vrais toulousains, sont authentiques (on ne peut pas dire que c'est le cas de beaucoup de villes en France). Cette ville a du caractère et le revendique (ce qui ne plait pas forcément à tout le monde mais moi j'en suis fier). Ce que j'aime à Toulouse : Beaucoup de choses que les toulousains savent déjà. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le trafic, les pseudo toulousains.
Surestimée : J'ai vécu les 25 premières années de ma vie à Toulouse (et environ, y compris près des Pyrénées) et les 20 suivantes à paris. Je ne regrette pas Toulouse, et plus triste encore, rien ne fait vraiment "tilt" quand j'y reviens, c'est une partie de ma vie qui est révolue. Je la trouve petite, mais trop vite poussée, d'une belle architecture mais gangrenée par des horreurs, culturellement pas au niveau (alors que tout y respire l'histoire). Une grosse ville provinciale trop vite montée en graine, une population que me déplaît de plus en plus. Je fais de la photo, paris m'a inspiré des milliers de photos, à Toulouse je n'arrive à rien... Cette ville ne m'inspire pas, ne me parle pas (plus). Je regrette infiniment le Gers et l?Ariège par contre. Ce que j'aime à Toulouse : La lumière, les automnes, la brique, certains départements alentours (Gers, Ariège, ou plus loin, vers l'océan). Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'extrême chaleur l'été, la mentalité très province au mauvais sens du terme, la circulation infernale, l'offre culturelle très pauvre (paris rend exigeant il faut dire), la laideur de beaucoup de quartiers périphériques, les errements architecturaux que décrit bien quelqu'un dans un commentaire précédent. Le pain, les toulousains ne savent pas faire le pain (on découvre ça à paris). L'extrême hiérarchisation des classes sociales, l'absence de mixité sociale (qui va de pair avec une certaine étroitesse d'esprit).
Ville de caractère : Ville propre, proche de tout, de la mer, de la montagne et de l'océan. La campagne autour de la ville est sublime. Au centre ville ont trouve plein de bars et de cafés. Les petites ruelles du centre ville font très italienne. Bref Toulouse est une ville bouillonnante et ses habitants ont le sang chaud, vous êtes prévenus. Ce que j'aime à Toulouse : Le canal du midi en plein centre ville est superbe. Se balader au bord de la Garonne est très agréable. A Toulouse il n'y a pas de racailles et oui on n'est pas dans le 93 ! Sinon les gens sont très ouverts, c'est donc très facile de se faire des amis. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les étudiants sont trop nombreux à Toulouse, c'est trop pour une agglomération de cette taille.
Ville creuse mais heureuse : Ville qui manque de peps dans tous les domaines (sauf le sport et l'aéronautique) mais idéale pour étudiants et bobo... Pour les autres, même si mon avis n'est pas très objectif, c'est plus dur et pas spécialement intéressant. Voyez cette ville comme un gros village bordélique... Travaux incessants, anarchisme/incivisme routier, ville bruyante (pas une seule place calme dans le centre ville... Des voitures partout). Espaces verts trop peu présents... Proche banlieue très laides (j'ai rarement vu pire). Ce que j'aime à Toulouse : Contact facile avec les gens en général... Mais ça ne fait pas tout, passé la façade c'est plutôt creux dans l'ensemble. Je préfère l'esprit nordique... Question de goût pour ma part. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Ville chiante à la longue passé l'effet de découverte... Au début c'est le grand flash, mais quand on fouille un peu en profondeur, on se retrouve très vite à tourner en rond. Peu de bar qui valent le détour, café concert pauvre pour une ville de cette envergure (peu de choix, très vite dans le même genre... Un seul endroit pour écouter du jazz par exemple...). Peut-être générale à la France mais bon, quand je vois les éloges sur Toulouse, comme elle est propulsée par les médias... Je me pose des questions !
En essayant d'être objectif : J'ai vécu à grenoble, lyon, paris, à l'étranger, et quand je suis arrivée à toulouse, j'ai vraiment eu l'impression de pénétrer dans un autre monde. Peut-être du fait de son isolement géographique et/ou parce qu'elle est très mal desservie par les transports (pas de tgv, notamment !). C'est une ville qui vit à son rythme, presque selon ses codes, avec du bon et du mauvais... Ce que j'aime à Toulouse : Le bon : une vraie douceur de vivre, c'est le plus frappant au premier abord. Les gens prennent le temps de bavarder, n'ont jamais l'air pressés, sont assez aimables (sauf en cas de mauvais temps, le changement est surprenant !). Dès qu'il fait beau les terrasses sont bondées, l'ambiance est très cool. Une très belle lumière, surtout au coucher du soleil. De beaux panoramas aussi, sur les pyrénées et les collines du lauragais. C'est très bucolique. C'est une ville très étendue, peu de bâtiments hauts, en dehors de l'hyper centre. Certains détestent, pour ma part j'aime beaucoup la discrétion des vrais toulousains. Cela n'empêche pas des rapports agréables. Pas remarqué une saleté particulière. J'ai passé un we à marseille il y a peu, les abords m'ont fait penser au bronx. Rien de tel à toulouse. Les bouchons n'ont rien à voir avec ceux de paris, ou même de lyon. Du côté ouest ça coince plus je crois mais heureusement je ne suis pas concernée (voir ci-dessous). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le mauvais maintenant : hors les ingénieurs, point de salut sur le marché de l'emploi. En clair, si vous n'êtes pas un scientifique, bon courage pour trouver un boulot. Encore pire si vous venez d'une grande entreprise : à part airbus, il n'y a que des pme bien locales, ou des filiales qui embauchent très peu de bons profils. Les codes de conduite : faites attention dans les rond-points car l'habitude est de forcer le passage, parfois même de griller la priorité. Vous n'avez plus qu'à piler. Une plan de transports en commun complètement anarchique et un réseau routier digne d'un agglomérat de gros villages. Comment les responsables politiques pourront-ils rattraper ce retard, aucune idée. Et ils continuent à construire à tout va en banlieue, des milliers de logements à balma en ce moment avec une simple deux-voies pour amener tout ce futur petit monde au périph et à toulouse. Bon courage ! La banlieue ouest (blagnac beurk, colomiers, etc) bétonnée, sans âme et sans charme, sans paysage agréable, envahie par les voies rapides. Quel dommage que l'activité éco se concentre sur ce coin.
Quel ennui ! : Saleté, insécurité, disparition des cafés et des boutiques indépendantes en centre ville, bouchons à tout moment de la journée, culture en quasi totalité régionale, manque d'élégance des gens, aucune vie nocturne pour une ville du sud. Ce que j'aime à Toulouse : Rien : le soleil est loin d'être aussi présent qu'on l'imagine, il n'y a pas grand chose à visiter dans le département, les proches stations de ski ne sont pas bien enneigées et les plages proches, moches et ventées. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La médiocrité générale, le nivellement par le bas tous domaines confondus, l'orgueil de ses dirigeants et de ses habitants (il n'y a vraiment pas de quoi).
Tant d'orgueil pour vraiment pas grand chose ! : Une des villes les plus sales jamais vues en Europe, une faune dès la tombée de la nuit qui ne donne pas envie de trainer, un niveau culturel qui se cantonne à l'échelle régionale, un centre ville moribond, avec fermetures de cafés et de boutiques, mourir d'ennui c'est à Toulouse ! Ce que j'aime à Toulouse : Même pas le soleil ! Quelle hérésie de croire qu'il fait toujours beau à Toulouse ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté, la disparition des terrasses de cafés, le no man's land culturel, la faune, le manque d'élégance des gens, les boutiques franchisées par dizaines, les menus des restos sans originalité, les bouchons à toute heure, bref le nivellement par le bas.
Vivement ma retraite, que je déménage ! : Ô ville sans âme. Ce que j'aime à Toulouse : Les opportunités de carrière après une école d'ingénieurs, le stade toulousain, le comminges et les Pyrénées pas loin. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Liste non exhaustive : la fausse familiarité des habitants, l'insécurité ambiante, les vols et les actes de vandalisme, les bandes de djeuns qui errent au centre ville, les troupeaux de sdf, la saleté omniprésente, les étudiants bourrés, le prix de l'immobilier, les tarifs des artisans, les bouchons sur la rocade, toulouse-plage (ou comment pourrir tous les ans le gazon de la prairie des filtres) les vélib, le climat (trop froid l'hiver, trop chaud l'été, trop pluvieux au printemps et à l'automne) l'ambiance bobo-écolo...
Agréable ville de Toulouse : Ouf, il y a encore des gens positifs. En lisant les commentaires, le moral s'effondrait et heureusement, j'ai lu des avis positifs ! Ce que j'aime à Toulouse : Le climat plus doux que dans le nord (je peux l'assurer !). Quant à la mentalité, je suis indifférente aux gens au comportements désagréables et j'entretiens l'amitié des personnes que j'ai choisies. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Logique, plus les villes sont importantes, plus il y a de circulation et des quartiers "sales". La faute à qui ? Aux gens mal éduqués qui ne respectent pas leur environnement. Je voudrais bien "voir" chez eux !
Toulouse, pas tout rose : La ville est petite, les toulousains trop chauvins, la météo c'est très souvent gris et froid. Bref je n'aime pas !
Vive Toulouse : Je suis très étonnée des commentaires négatifs sur la ville de Toulouse. J'y vis depuis maintenant 10 ans et je ne suis pas lassée. Ayant effectivement fait mes études à Toulouse, j'y ai de très bon souvenirs... Mais franchement, quel étudiant, de n'importe quelle ville de france n'a pas envahi les lieux "branchouilles" des centre-villes le jeudi soir venu ? Un commentaire mentionne l'absence de bars "à l'ancienne" et musicaux alors qu'ils pullulent dans le centre-ville.Évidemment, il faut connaître les bonnes adresses, comme dans toutes les villes ! Je rappelle également, qu'à toulouse, vous n'êtes pas en espagne : pas de horde d'allemands (mis à part dans certains services airbus) et on ne mange pas à 14h. Et oui, c'est rural, car on est dans une ville de province. En 15 min de voiture, tu vois des vaches (si, si, c'est vrai) mais on vous rassure, on a aussi nos "bobos" qui se la jouent "grande ville". Quant aux beaufs et aux kékés, il n?y en a moins que dans certains coins perdus de france. Finalement, on reproche à toulouse tous les inconvénients des grandes agglomérations. Alors que franchement, ayant vécu en campagne, ok on respire, il n'y a pas de trafic mais faut faire 30 km pour trouver un magasin digne de ce nom, pas de services (hôpitaux, banques...). Ce que j'aime à Toulouse : J'aime son atmosphère, son climat, sa situation géographique (proximité de la mer & de la montagne), sa douceur de vivre (un peu "anarchique" parfois), son dynamisme économique, ses petits bars sympa où l'on se trouve entre amis, les pelouses du jardin des plantes, les bords de garonne, la place saint georges en fin d'après-midi... Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le trafic sur la rocade aux heures de pointe, les mega centres commerciaux en périphérie, les voitures sur la place du capitole.

Critique facile mais fondée : S'il y a autant de critiques négatives sur cette ville, ce n'est pas pour rien. C'est sûr, le natif toulousain et son chauvinisme (à quelques exceptions près) ne critiquera pas sa ville tellement il en est fier, par réflexe... Mais quand on a vu d'autres villes, on peut se rendre compte que Toulouse est encensée de mythes et légendes concernant son réel dynamisme et son esprit festif. Toulouse il y a 10 ans oui, aujourd'hui non... La culture a foutu le camp, remplacée par l'esprit beauf étudiant corporatiste qui commence sérieusement à faire de l'ombre au reste... Ça devient insupportable de voir ces jeunes nantis polluer cette ville. C'est juste qu'il n'y en a plus pour tout le monde et qu'un déséquilibre se fait sentir, la plupart des bars musicaux ferment les un après les autres, remplacés par du lounge à l'espagnole (sans l'ambiance) ou des magasins de téléphonie mobiles (rien qu'autour du capitole, il doit y avoir une bonne vingtaine... C'est énorme ! Je parle pas des "subway" et autres bouses pour jeunes).La poésie qu'avait cette ville est morte ! Ce que j'aime à Toulouse : Centre agréable le dimanche matin quand il n'y a pas encore trop de monde... Sinon, c'est très vite fatigant et étouffant (on passe son temps à regarder par terre et à slalomer entre les étrons, les trous et autres détritus...) Ville dégueulasse ! Levé et couché de soleil qui valent le détour, très belle lumière. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le klaxon et le grand n'importe quoi au volant sont rois ici... L'incivisme routier est de rigueur ! Pas une seule place tranquille dans le centre ville, ville bruyante et agressive. Ce n'est pas paris non plus, mais on n'en est pas loin... Le métro (plutôt val) pour lilliputiens, très vite saturé.
Réponse à Frederic : Connaissez-vous la place de la trinité, la place salengro ou encore la place saint georges ? Connaissez vous vraiment les restaurants de la rue des filatiers, pour ne mentionner que ceux-là ? A chacun son avis, mais pour ma part je trouve que les restaurants de goût et les places aux charmes italiens pullulent dans la cité toulousaine. Vous vous plaignez qu'il y ait trop de gens, mais c'est qu'il s'agit tout simplement d'une ville vivante, pour ne pas dire bouillonnante ! Certaines rues ou quartiers de Toulouse ne sont pas plus glauques qu'à Paris ou Lyon, et voire carrément moins glauques qu'à Marseille. Quant au trafic automobile, dans le centre ville il est bien moindre que dans les autres grandes villes de France. Pour preuve ? Dans le centre de Toulouse la rue alsace lorraine et la rue de metz sont les seuls grands boulevards et ils possèdent très peu de trafic.A part ça, il y a seulement des petites rues quasi piétonnes avec très peu de passage. Près du centre-ville, seul le boulevard de Strasbourg + extension est très saturé, mais celui-ci ceinture le centre au même titre que les boulevards parisiens... Mais là encore, niveau trafic ça n'a rien de comparable, Paris est bien pire. Lyon et Marseille sont pires aussi. On peut critiquer, mais ça serait bien de comparer objectivement avec les autres grandes villes de France : vous vous rendrez compte que Toulouse est plutôt privilégiée dans pas mal de domaines. Ce que j'aime à Toulouse : ... Ce que je n'aime pas à Toulouse : ...
Imposture : Une ville qui a tout pour plaire sur le papier mais on déchante vite. Bien pour 2-3 jours mais sur la durée rien de vraiment agréable dans cette ville surpeuplée où la bagnole est reine et qui n'est pas du tout festive contrairement aux idées reçues. L'omniprésence étudiante est pénible et n'apporte rien, si vous avez plus de 22 ans ne vous installez pas dans cette ville. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre historique a de beaux restes malgré le saccage des années 60 (carmes, st georges). Les canaux et les bords de la Garonne sont agréables. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Centre historique minuscule comparé à la taille de l'agglomération. Ville triste voire glauque le soir. Les étudiants bourrés colonisent st pierre et ailleurs... Rien ! Pas de rues animées, pas de petits bars à l'ancienne, pas de musique. C'est pauvre, souvent bas de gamme. On ne retrouve en rien l'ambiance de villes comme Barcelone ou Madrid auxquelles on la compare parfois. Dans la journée, ce n'est pas mieux, rues bondées, boutiques de fringues et fast-foods partout, agences immobilières, téléphonie, banques... Pas un café ni une place sympa où l'on a envie de rester pour bouquiner. Quant à la restauration, c'est très moyen et cher alors que l'on a l'image d'une ville gastronomique. Pour résumer, une imposture.

Je m'adresse à Momo ! : Momo, je suis absolument d'accord avec toi. Tu m'enlèves les mots de la bouche. Certains internautes ont la critique facile. Toulouse a, comme toutes les grandes villes, des inconvénients... Alors arrêtez de vous focaliser là-dessus et reconnaissez ses qualités ! Ce que j'aime à Toulouse : Déjà fait. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Déjà fait.

Une Toulousaine à Paris : Au risque de passer pour une chauvine, je dit que Toulouse est une ville magnifique ! J'ai pas mal déménagé en 20 ans. Habité dans diverses régions et villes. Je peux faire un comparatif honnête. Toulouse me manque et je compte bien y retourner... Ce que j'aime à Toulouse : Tout d'abord l'accent toulousain, sonore et coloré. La bonne humeur des gens aux sourires faciles. Les marchés paysans, la saucisse de Toulouse d'un goût incomparable, le foie gras, le cassoulet et j'en passe... Cela passe bien sûr par le rugby avec son exaltation et ses "castagnes"où au détour d'une rue aux briques rouge-orangé (faites de d'argile et de sable) vous serez surpris de la beauté d'une cour intérieure, d'un hôtel particulier : "hôtel bagis" avec ses sculptures et bien d'autres. Les belles place de Toulouse : place de capitole pour ne citer qu'elle, place st scarbes (pas loin de fermat), ect. Ses tours, ses cathédrales, comme celle de st-etienne du style gothique méridionale. Ses terrasses de café baignées de soleil. Sans parler du canal du midi et ses berges où il fait bon se promener et s'allonger. Imaginez-vous : début d?après-midi, allongé dans l'herbe, une brise légère fait chanter les feuilles de platane et vous caresse le visage. Le soleil vous chatouille les paupières à demis clauses. Au loin, très loin vous entendez le chuchotement de la vie trépidante des toulousains, très vite couvert par les battements d'ailes d'un insecte qui suit son chemin. Vous êtes bien... Voilà, c'est ça la vie à Toulouse. Certains trouverons mes propos très cliché, mais c'est Toulouse. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Il n'y a pas grand chose que je n'aime pas. La circulation dense, comme dans toutes le grandes ville, mais je donnerais cher pour m'y retrouver dans les embouteillages de Toulouse.
Jolie ville ! : Superbe ville située aux portes de la Gascogne, on s'y sent bien, la mer et l'océan ne sont pas très loin. Les jours de beau temps, la vue sur les Pyrénées depuis les coteaux de Toulouse est splendide. Ce que j'aime à Toulouse : L'art de vivre à la toulousaine, ville très vivante voire même bouillonnante le samedi soir. La basilique Saint Sernin reste unique, le canal du midi qui passe en plein centre ville de Toulouse est sublime. Malgré certains commentaires qui disent le contraire la ville est très propre et les toulousains restent des gens accueillants. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La circulation aux heures de pointe peut-être un peu difficile malgré les deux lignes de métro et le tramway.
La ville de la violette : Je vis sur Toulouse depuis 17 ans. La ville a beaucoup changé depuis mon arrivée ici. Au départ je trouvais l'ambiance super, normal j'étais étudiante... Mais en intégrant le marché de l'emploi (je n'ai pas eu beaucoup de mal à trouver un job, ici c'est super dynamique), j'ai rapidement déchanté. La galère des bouchons, les gens agressifs, stressés et râleurs (pas toujours les jeunes de banlieue, je le précise). Bref, il devient impossible de faire ses courses le week-end, les queues sont tellement immenses et déprimantes dans les magasins, je passe les bouchons dans les parkings des centre commerciaux de roques et de blagnac, une catastrophe ! Ce que j'aime à Toulouse : Le climat et l'architecture, la proximité avec l'Espagne, la mer et la montagne. J'aime aussi nos avions et nos satellites (un peu de chauvinisme ne tue pas). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le bruit, les bouchons de plus en plus insupportables, les gens de plus en plus agressifs...
... Escroquerie : Freddy alerte a très bien décrit ce que je pense de cette ville, très bon arguments (après c'est personnel, mais je me reconnais dans ces propos).Depuis 10 ans ici, à 25 ans ça le faisait (bien, très bien même) mais à 35 ça ne devient plus possible... Qu'une envie, c'est de m'en aller (et c'est en préparation... Vite !). C'est simple, je ne supporte plus cette ambiance faussement espagnole, beauf, sale, avec un milieu culturel digne d'une grande ville de banlieue parisienne. C'est rural. Ce que j'aime à Toulouse : Je ne sais plus trop. Si, à part airbus pour l'emploi, il y a réellement quelque chose d'intéressant dans cette ville. Les Pyrénées pas trop loin. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Freddy alerte a tout dit, je rajouterais le manque de forêts (sauf Bouconne, bien en semaine mais qui ressemble à un parc d'attraction le week-end tellement il y a du monde... Normal me direz-vous, c'est la seule forêt à moins d'1 heure de Toulouse... Le reste, ce sont des champs cultivés).
Ville décevante au final : Vivant à Paris mais originaire de la région de Toulouse je connais bien la ville, y viens souvent. Pendant longtemps m'y installer était un rêve pour moi mais depuis quelque temps mon opinion change. Cette ville est au final assez décevante, le centre est surpeuplé et une désagréable impression de laxisme généralisé se dégage (saleté, incivilités, anarchie urbaine). L'explosion démographique y est pour beaucoup. Ce que j'aime à Toulouse : L'architecture du centre, les couleurs et le climat plutôt agréable. De plus la ville est relativement dynamique niveau emploi. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La ville est trop marquée par la récente "invasion" étudiante. L'esprit de fête est sur-joué, ça gueule dans les rues tous les soirs, ça vomit et urine partout. Les commerces et bars sont bas de gamme, ça pullule de fast-foods et de boutiques de fringues. Ici tout est fait pour les moins de 25 ans. Dur de trouver des coins sympa quand on a plus de 30 ans. De plus la mentalité est discutable comme souvent dans les villes du sud. Derrière une façade conviviale et accueillante, les gens sont souvent superficiels (à part le rugby, la biture et l'esprit de glande pas grand chose), peu ouverts (on est les meilleurs donc le reste du monde on s'en fout) et souvent caricaturaux (le kéké du sud-ouest faut le voir, je pensais qu'on voyait ça qu'à marseille)... Au final le côté carte postale disparait très vite quand on passe un peu de temps là-bas.
Toulouse bof bof : Toulouse, ville du sud qui est polluée, sale et manquant de charme. Ville qui doit surement être très bien en tant qu'étudiant mais qui doit être triste à mourir lorsque l'on rentre dans la vie active. En effet, cette ville manque de tranquillité, d'espaces verts, de belles campagnes aux alentours. On doit rouler au moins 1 heure en voiture pour pouvoir apprécier un paysage correct. Cette soit disant ville rose qui n'a rien de rose, ses embouteillages inhumains, ses petits restaurants où l'on vous sert des plats pas chauds (cruel pour une région qui se dit gastronomique), le côté superficiel et faux de ses habitants, des rapports amicaux qui n'en sont pas. Bref si vous avez entre 18 et 25 ans et que vous aimez boire alors cette ville est faite pour vous. Mais surtout n'attendez rien d'extraordinaire qui pourrait changer votre vie car Toulouse est une ville qui prend mais ne donne rien en retour. Ce que j'aime à Toulouse : Rien du tout car cette ville est une arnaque de a à z. Aucun charme à part si on aime la brique rouge orangée. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté, le coté beauf des toulousains et de ceux qui viennent de l'extérieur et qui aimeraient imiter les natifs de cette ville. Le sud ouest a une vraie culture qui ne ressemble en rien à la mentalité des habitants de Toulouse.
Enquêtes : D'après de récentes enquêtes, Toulouse a notamment été classée 4eme ville la plus dynamique du monde en 2007 par une célèbre revue américaine. Toulouse fait également régulièrement partie du trio de tête des villes les plus agréables ainsi que des villes les mieux gérées de France. En 2008, le plus connu des quotidiens sportifs a aussi classé Toulouse comme première ville sportive de France pour la qualité de ses installations sportives, l'accès au sport et les résultats de ses clubs. Toulouse n'est peut-être pas parfaite et la qualité de certaines enquêtes peut parfois laisser à désirer. Toujours est il que la tendance reste claire : Toulouse sort régulièrement du lot. On peut penser ce que l'on veut, mais à défaut d'être parfaite, Toulouse peut au moins se targuer de faire mieux que nombre de villes concurrentes (lyon, marseille, bordeaux, nantes, paris, etc.) dans beaucoup de domaines, à défaut d'être une ville parfaite. Ce que j'aime à Toulouse : ...
Etonnant : C'est vrai qu'il y a énormément de commentaires négatifs sur Toulouse et je m'en étonne fortement. Connaissant pas trop mal cette ville, je la trouve vraiment charmante avec beaucoup d'atouts. Alors oui, si on la compare à Paris ou Lyon elle n'offre pas les mêmes activités culturelles, pas le même \"prestige\" , mais il faut comparer le comparable et si on la compare à Marseille ou Lille, je la trouve plus agréable à vivre (ou du moins à visiter) que ces dernières. Ce que j'aime à Toulouse : . Ce que je n'aime pas à Toulouse : .
Ô Toulouse : Je suis toulousain depuis ma naissance il y a de ça 23 ans. En ce peu de temps j'ai vu comment Toulouse a évolué et sincèrement je suis fier d'être né dans cette ville. J'ai un peu de mal à croire les 4 ou 5 personnes ici qui critiquent à tout bout de champ. Toutes les études, une majorité de personne s'accordent à dire que la ville a tout pour elle. Un climat agréable (sauf qu'en y a la grêle), un environnement économique très positif, une ville très jeune et dynamique, une architecture incomparable en France, une ville sportive avec un club de rugby qui défend fièrement les couleurs de la France et qui fait vibrer toute une ville. Quant à celui qui se plaint pour les transports, personnellement, 2 lignes de métro, une ligne de tramway plus d'autres à venir, je trouve que c'est plus que suffisant pour une ville d'un peu plus de 400 000 habitants. Alors vous n'appréciez peut-être pas le charme de la ville rose, c'est votre droit, mais conseiller aux gens de la fuir c'est quand même osé après la reconnaissance qui lui est faite. Enfin dernier point pour la personne décrivant la ville comme peu culturelle... Il y a tout juste 1 an, la ville avait été désignée comme favorite pour être capitale européenne de la culture sauf qu'il fallait mettre marseille sous les feux des projecteurs pour défendre un projet d'union méditerranéenne. Autre exemple : je suis enseignant, et l'académie de Toulouse est de loin la plus demandée de France.Malheureusement pour moi, je suis affecté depuis cette année dans le sud et je regrette ma ville sans cesse. Heureusement les profs ont pas mal de vacances. Ce que j'aime à Toulouse : La chaleur humaine, l'ouverture des gens, l'architecture, son histoire, ses perspectives, les chocolatines, les quais de la Garonne, la magnifique place du capitole, la joie de vivre, le "destress", le stade toulousain,. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'invasion néo toulousaine qui je l'avoue commence à avoir un effet négatif sur le charme de la ville.
Réponse a Etienne : Tes références datent de 15 ans en arrière. Fort a parier que tu répètes ce que tes parents t'ont dit quand eux ce sont installés a cette époque et que tu n'y as jamais mis les pieds plus d'un week-end, voyant cela de Londres où tu vis.Muret n'est pas une ville de la banlieue mais une sous-préfecture. Très bétonnée depuis 5 ans, idem pour castanet. A l'époque ou on démolit les banlieues, ici, ils les reconstruisent. Sidérant.Cote colomiers, tournefeuille, les racailles s'en sont emparés, l'immobilier a pris -10% depuis qu'on tire au fusil en voiture dans les rues. Renseigne-toi. On attend de voir la cohabitation avec le futur canceropole avec beaucoup d'amusement, ça va les changer les cliniciens calfeutrés à vigoulet.Mervilla est une zone rurale ou il n'y a pas le tout a l'égout, sacré banlieue ultra-chic. Vieille toulouse a eu l'adsl en 2009.Etc.Oui le lauragais est joli. Comme beaucoup d'autre coin en France, où je réfléchirais deux fois avant d'aller m'installer, celui-ci compris. Ce que j'aime à Toulouse : Vu. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Vu.
20000 nouveaux habitants chaque année : Cela fait plus de 10 ans que j'entends qu'à Toulouse, il y a 20000 nouveaux habitants par ans... Ce qui devrait faire 200.000 nouveaux habitants. A force d'exagérer, on se discrédite. Il ne faut pas oublier que Toulouse comporte pas mal de facs et donc que des gens arrivent pour faire leurs études et d'autres repartent une fois leur cursus terminé. Il en va de même pour airbus et ses sous-traitants : du personnel arrive des différents pays d'europe pour un temps et en repartent. Ce que j'aime à Toulouse : Éventuellement les berges du canal. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Aucun effort de fait sur l'état des routes, pour fluidifier le trafic. Mais apparemment, c'est inhérent à la région Midi Pyrénées qui fait preuve de laxisme (évidemment, quant on est persuadé que tout est parfait, on n'a plus aucun effort à faire...).
Toulouse , ton Occitanie fout le camp ! : Au niveau des loisirs et de la culture, Toulouse n'échappe pas à la standardisation et à la mondialisation. Ce que j'aime à Toulouse : Son ambiance les soirs de victoire du stade toulousain, ses dimanches matins de printemps quand personne n'est encore dans les rues. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté de ses rues, les tags, les embouteillages.
Toulouse, c'est la loose ! Fuyez : Une ville qui a grossi trop vite, et qui maintenant récolte ce qu'elle a semé ! Les médias l'encensent, mais la réalité est toute autre... Ce que j'aime à Toulouse : Le jardin des plantes, qui permet de voir un peu de verdure... Ce que je n'aime pas à Toulouse : - la pollution : savez-vous que Toulouse est plus polluée que paris ?- la mentalité de la population- la circulation : tout simplement digne de paris ! Je plains ceux qui habitent en banlieue !- la saleté dans les rues du centre-ville- la chaleur en été, on se croirait au Sahara- la banlieue morne et pavillonnaire qui pousse comme un champignon !- les zonards qui trainent en centre-ville, il y en a de plus en plus qui viennent fuir la misère au soleil !- des transports en commun digne d'une ville de 50000 habitants !- aucune foret à proximité de la ville pour avoir de la verdure- l'absence de tgv ! Honteux pour une ville de cette taille... Je vais arrêter là, sinon je vais vous dégouter...
Bordeaux : Il est facile oh combien facile de se cacher derrière un pseudo et de critiquer bêtement une ville que l'on connaît à peine. Vu les critiques je m'effondre de rire.Une question s'adressant aux détracteur de notre belle ville rose me titille. D'où venez vous ? Oui et c'est là que l'on s'aperçoit que la plupart des gens qui critiquent Toulouse viennent de bourgades paumées à peine connues, sales. Il n'y a donc qu'une explication à leurs réaction : la jalousie ! Et oui Toulouse vie, rayonne ! Elle est depuis les années 1990 en plein essor. Expliquez-moi pourquoi elle est la ville, avec milan, la plus attractive d'europe. Un hasard ? Non ! Toulouse est un pôle culturel, étudiant, sportif et technologique majeur d'europe : meilleure équipe européenne de rugby, siège social d'eads, 3ème ville étudiante de France donc des domaines universitaires immenses. Oui Toulouse rend jaloux d'autant plus qu'elle accueille 20 000 habitant tous les ans ! Oui 20 000 (tapez "étude université paris dauphine villes les plus attractives de france") le soir, aucune ville de France à part paris bien sûr (et encore juste du côté de st michel) ne bouge autant. Le samedi soir, il y a plus de monde en soirée en ville (entre 22h et 04h) que la journée ! Vous êtes vous déjà baladé le long des berges le soir en été ou le matin ? Avez-vous déjà assisté à un lever de soleil en longeant lagrave, la prairie des filtres ou la daurade, saint pierre ? Non ! Bien sûr que non vous ne connaissez absolument pas cette ville en passe de devenir, d'ici 2020, la 3ème plus grande ville française et classée en 2009 ville la plus agréable pour étudier, devant grenoble et Montpellier (source : actualite. Com). Tenez-vous donc bien maladroits détracteurs ! Ce que j'aime à Toulouse : Le climat (soleil de plomb en été et neige en hiver), la bonté des gens, l'histoire richissime de cette ville, ses couleurs que l'on ne retrouve nulle part ailleurs (avez-vous déjà vu des bâtiments style haussmaniens rouge, bleus ou ocre ?) et qui illuminent la ville en reflétant les rayons du soleil. Les alentours car Toulouse n'est pas la seule à être magnifique, citons Albi par exemple dont le centre ville vient d'être classé au patrimoine mondial de l'unesco. St pierre le soir, lieu de fête et véritable petit village dans la ville où l'on croise souvent des gens que l'on connaît. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les embouteillages comme dans toute grande ville, la saleté de certains quartier comme dans toute grande ville, la délinquance qui semble augmenter comme partout en France.
Toulouse les gens sont solitaires : Ville avec un centre ville assez bizarre. Ce que j'aime à Toulouse : Belle ville, belle architecture. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Gens trop curieux, difficile de se faire des amis car les toulousain sont solitaires. Tout est d'une lenteur mais c'est trop, route de toulouse défoncée, ils ont leur permis dans un paquet de kellok's, même quand ils ont tord ils veulent avoir raison, beaucoup drague agressive, c'est fatiguant à la longue, trop de boite homo, un bar qui se fait passer pour un pub avec vigile à l'entrée mdr, la nourriture dégueulasse froide mais ça ne dérange pas les toulousain car il y a un micron onde dans les cafète, pâtisserie boulangerie nulle même à 16h il n'y a plus de pain aux chocolat, plus rien quoi.  Des soi disant amis qui te rappellent 6 mois après pour passer une soirée et ils te parlent comme si on s'était vu hier, il y a même des gens qui m'ont rappelés mais je ne me souvenais plus de la personne. Un conseil : fuyez cette ville, il n'y a rien à voir, vous allez gagner du temps.
Toulouse... La leurre : Ville pauvre... C'est un leurre ni plus, ni moins ; bien pour les vacances ou bien en tant qu'étudiant... Pour le reste, c'est une ville triste qui porte un masque, un clown triste en somme, faussement festive, pas grand chose... Beauf attitude, bobo attitude se mêlent sans complexe... Ce que j'aime à Toulouse : Soleil, mais bon ça ne fait pas tout. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Très déçu et de plus en plus ! Plus les années passent et plus cette ville devient caricaturale dans son auto-suicide. La rançon du succès ? Ça devient évident, oui !
Ce que j'aime à Toulouse : Les gens. La proximité du Gers. Sa couleur rouge. Ses axes routiers développés. Prix immo encore accessible comparé aux autres grandes villes françaises. Bassin d'emploi correct. La relative tranquillité. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Loin de tout, en particulier de la mer, de la montagne. Difficile de se promener en pleine nature sauvage dans un rayon de 30km du aux cultures régionales. Climat peu ensoleillée et trop humide pour une ville du sud, ce qui s'explique par son emplacement au carrefour de divers courants océanique, méditerranéen et nordique. Bref, on est loin des statistiques méditerranéennes.
Optimiste, mais vraiment réaliste : Il est vrai qu'au premier attrait, cette ville peut paraître séduisante de par son expansion... Qui n'en est pas vraiment une car c'est de la poudre aux yeux. En effet, ce n'est malheureusement pas le cas car se prétendant ville en perpétuelle expansion, Toulouse (tls pour les intimes des codes trigrammes puisqu'on est dans l'aéro) ne se montre pas à la hauteur de ses pseudos ambitions car ne se développant absolument pas : il suffit de se rendre aux alentours de Toulouse pour se rendre compte que ce n'est ni plus, ni moins qu'une cité dortoir qui est probablement un paradis pour le btp et autres entrepreneurs mais qui l'est moins pour l'art de vivre : d'interminables lotissements d'une banalité affligeante succédant à d'interminables zac et zup, bref, que du béton et du mercantilisme ! Ce que j'aime à Toulouse : Deux ou trois lieux remarquables, comme dans toutes les villes que l'on peut trouver à la surface de la planète. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le reste.

Toulouse c'est pas si rose... : Toulouse la ville rose ? Oui, sur les cartes postales, et dans l'imaginaire, cette pseudo grande ville (juste derrière lyon niveau population !) vous offre le bonheur d'un cadre privilégié pour moins cher qu'en banlieue parisienne... Cela cache-t-il quelque chose ? Bien sûr que oui ! Ce que j'aime à Toulouse : L'hyper centre a du charme pour le touriste... Et Toulouse est une très belle ville en carte postale. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Mais la vie à toulouse est loin d'être rose : le centre est aussi cher qu'à lyon, en bien plus sale et plus bruyant, sans être plus beau ! Hors de l'hyper centre, bonjour les constructions désastreuses des années 60 et les blocs de bétons sans intérêt des années 80 ou les pseudo résidences de standing des années 2000 tout juste dignes de "villages de vacances"... Car la ville a trop vite et trop mal pris du poids (et des habitants). Ne vous leurrez donc pas, toulouse est balafrée et trop de quartiers sont moches et sans âme. Circuler en voiture est cauchemardesque, et la sécurité ou la tranquillité doivent être proches du niveau de marseille, c'est à dire désastreux ! Certes les prix ici sont moins élevés qu'en rp ou qu'à bordeaux et lyon... Mais ce n'est pas par hasard. Toulouse n'a de grand que la taille, n'offre pas les attraits culturels ou le cadre d'autres grandes villes, et ses infrastructures sont trop vétustes pour permettre à sa nombreuse population de vivre en harmonie. De plus cette ville n'offre ni les avantages d'une grande ville (il y a du bruit... Mais ça ne bouge guère et les infrastructures sont pauvres) ni les avantages du sud (la mer est trop loin pour en profiter souvent) ni la proximité des grands axes (paris et lyon sont au bout du monde !). Pour résumer, je dirais que toulouse a les inconvénients du sud (laxisme, saleté et bruit) sans les avantages (où est la plage ?). Et n'est une grande ville que par le nombre de ses habitants... Et de sa délinquance ! Personnellement je regrette d'avoir décidé de m'installer ici, en pensant qu'économiser quelques dizaines de milliers d'euros tout en profitant de plus de soleil était un bon calcul. Erreur... Si mon avis peut servir à quelque chose aux habitants de (belles) grandes villes qui penseraient que l'herbe est plus verte ici, je serais heureux de leur éviter de faire cette bêtise.
Toulouse ville rose : Toulouse est un technopôle du moment qui a connu un des plus forts afflux de population grâce à son dynamisme passant dans les années 1990 de 450. 000 habitants pour la population de son agglomération à plus d'1. 150. 000 habitants en 2007 grâce au développement des secteurs de l'aéro spacial, l'aéronautique ! Ce que j'aime à Toulouse : A Toulouse ce qui est typique c'est que la ville est construite en brique rose c'est vraiment la ville rose et elle a un beau cachet quand il y a en plus le soleil ! Le canal du midi est vraiment joli à faire. Ce que je n'aime pas à Toulouse : J'ai remarqué comme dans beaucoup de grandes villes du sud ouest français qu'il y a un gros écart sociétaire entre les classes riches et pauvres car il y a pas mal de sans abris et sans domiciles fixes ! C'est dommage !
C'est ma ville : Elle est parfois ensoleillée ou baigne gracieusement dans la brume. On ne s?en lasse pas de ses boulevards rouges, bleus, blancs, ocres. Un festival de couleurs dans la bonne humeur du midi au rythme des éclaircies que les nuages tempèrent. Tu es constamment rafraîchie par la jeunesse et la Garonne, propulsée par l?élan dynamique des flots et des fêtes à st pierre le soir ! Je t?aime Toulouse ! Ce que j'aime à Toulouse : Tout : ses défauts et ses qualités, le propre de toute grande ville digne de ce nom. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Je cherche encore...
Toulouse, ses défauts et ses avantages, comme toutes les villes de France : Je suis née à Toulouse, j'y ai vécu 19 ans avant de la quitter pour la suite de mes études. Par conséquent, je connais la vie à Toulouse, la ville de Toulouse, même si certains endroits restent et resteront toujours à découvrir, mais je pense avoir aussi un petit peu de recul sur la ville. Bien sûr, le Mans n'est pas comparable à Toulouse, que ce soit par la taille, la mentalité, le climat (sans m'étaler sur la ville du mans, c'est une ville vraiment agréable à vivre et à taille humaine). Toulouse, c'est pas rose tous les jours. Normal. Qui ici connait une ville ou tout le monde est beau, tout le monde est gentil et tous les trottoirs sont propres ? Mais Toulouse c'est les racines de tous les toulousains, et malgré les sans abris, malgré les trottoirs parfois sales, malgré la mentalité de certains, on trouve toujours des petits coins de paradis et de quoi aimer cette ville... Ce que j'aime à Toulouse : Les canaux avec leurs platanes, la couleur de la ville au soleil tombant, la Garonne, l'ambiance le soir (quand elle est bonne), l'ambiance le jour, les petites rues plus ou moins désertes, la vue sur les Pyrénées certains jours depuis certains endroits, les péniches sur les canaux, le climat, tous les souvenirs que j'ai... Ce que je n'aime pas à Toulouse : Certaines mentalités, certains endroits "craignos".
Toulouse ! : Toulouse est une belle ville. Toulouse est une ville fleurie. Toulouse est la 2ème ville étudiante de France. Ce que j'aime à Toulouse : Toulouse est la 4ème ville la plus peuplée de France, c'est une ville qui évolue extrêmement vite. Il y a peu de chômage. Toulouse est la 1ère ville d'aéronautique en France. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La seule chose que je n'aime pas à Toulouse, c'est qu'il n'y a pas de mer ou océan a proximité (mer méditerranée à 150km et océan atlantique à 200km).
Pour raphi : L'agglomération de Lyon ç'est pas 400000 habitants de plus que celle de Toulouse mais plus de 600000. Regardez sur le site de l'insee ou wikipedia. Ce que j'aime à Toulouse : La place du capitole. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Commence à perdre son charme avec toute ces constructions.
Je me suis bien fait avoir : Moi qui croyait fuir les inconvénient de Paris et me trouver dans une ville dynamique niveau emploi, pleine de charmes au calme... Rien du tout à part le soleil et la proximités de mers et montagnes... Le reste c'est zéro. Ce que j'aime à Toulouse : Le soleil et l'été indien... Proximité de mer et montagnes (par contre pour trouver des forêts digne de ce nom il faut faire au moins 60 km, la seul proche c'est Bouconne et encore obligé de prendre la voiture). Sinon c'est des champs, des champs, des champs et encore des champs à perte de vue (40 km à la ronde). On trouve tout mais il ne faut pas être exigeant (on n'est pas à Paris ça c'est clair). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Trop de choses, c'est une ville bancale qui a perdu tout son charme en 15 ans... À force d'être surestimée par les médias elle en accuse la rançon du succès qui lui fait beaucoup de tort et pas des moindres. Des bouchons qui se rapprochent des bouchons parisien (pas encore à ce point mais dans 10 ans, j'en donne ma main à couper), une mollesse générale très énervante à la longue (c'est simple je ne m'y fais pas), un métro (val) digne de disneyland tout le temps plein à craquer où une voie de robot à l'accent vous donne le nom des stations (immonde, le régionalisme ok, mais quand c'est bien fait et justifié). Culture pauvre, chauvinisme exacerbé, trop d'étudiants (un campus de jeunes bobo), urbanisme chaotique qui rend la ville insupportable (rue Alsace lorraine), rue piétonnes qui n'en on que le nom pour faire bien... Ou les voitures passent quand même puisque ce sont des barrières manuel qui les bloques (rue du taur). Ville dégueulasse tapie d'urines et de vomi... Il faut marcher la tête vers le sol et bien faire attention de ne pas glisser sur un étron délicatement posé par un gros toutou ;-).
Toulouse, la favella de France : J'ai fui Toulouse et depuis je me sens mieux. Ce que j'aime à Toulouse : Quelques monument (basilique, capitole, gare, cathédrale, les quais de la Garonne). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Cette ville grossit si vite que les problèmes deviennent irrattrapable. Toulouse de plus en plus sale (2ème ville la plus sale de France après Marseille), circulation automobile catastrophique (ce n''est pas mieux à Paris, Bordeaux, Nice, Marseille, Nantes), mentalité affreuse (trop de parisiens qui nous ont détruit l'image de la ville), trop de banlieusards et de voyous (3ème grande ville la plus violente de France), transports en communs moyens, seuls les gens proches du métro sont bien desservis. Ville insalubre, pleine de maladies et de toxicomanes.
De la part d une Toulousaine : Waow ! Je ne pensais pas que ma ville déchaînait de telles passions... Quelle idée de faire un classement, de comparer ce qui n'est absolument pas comparable ? Bien sûr, Toulouse est belle : un centre ville à l'architecture et aux matériaux rares, une lumière incomparable le soir au couchant sur la brique... Quant aux banlieues alentours, celles du côté du lauragais et du gers peuvent rivaliser avec beaucoup d'autres pour leurs paysages vallonnés et leurs forêts denses. Évidemment, il y a les entrées de la ville, rocade grises, zones commerciales démoralisantes comme à portet-sur-garonne enfin, c'est comme partout, quoi... Du bon et du moins bon. Quant aux animations, il y a des cinés partout, y compris dans la plupart des petites villes de banlieues autour de Toulouse. On peut regretter le manque de bâtiments d'envergure en matière d'architecture ou de culture. Mais la mairie précédente a passé des années à nous construire des fontaines... Enfin, si nous ne sommes près de rien, nous sommes tout de même près de tout, je veux parler de l'océan, la méditerranée, les Pyrénées, la campagne gersoise... Tous des lieux facilement accessibles pour un week-end. Une positon géographique plutôt enviable, non ? Bref, j'adore ma ville, j'en connais les qualités mais aussi les défauts et les manques. Et je ne comprends pas pourquoi vous perdez votre temps à donner des avis à l'emporte-pièce et à faire des commentaires aussi stériles. Il ne me viendrait pas à l'idée d'en faire autant sur Paris ou Bordeaux... Ce que j'aime à Toulouse : ... Ce que je n'aime pas à Toulouse : ...
Toulouse ville d'avenir : Vivant actuellement en banlieue parisienne, je cherche à partir vivre dans une ville à taille humaine, où je n'aurais pas à m'excentrer en lointaine banlieue pour trouver un logement à prix abordable, et dont je pourrais donc profiter pleinement. Je suis tombé sous le charme de toulouse. Ville jeune et dynamique (à l'opposé de bordeaux, ville cimetière) et à l'architecture spécifique. Oui il y a des bouchons, oui il y a du bruit, oui certaines personnes sont parfois agressives, mais c'est les impondérables d'une ville vivante et en pleine croissance. Il faut savoir apprécier l'apport culturel d'une population jeune et cosmopolite. Je comprends que certains ne la trouvent pas à leur goût. Ce n'est pas une petite ville de province, mais ce n'est pas une mégalopole. Elle n'est ni sur la méditerranée, ni sur l'océan, ni en montagne mais n'en est jamais loin. C'est une ville latine du sud ouest, mais sans que cela saute toujours aux yeux. Tout cela en fait une ville de compromis mais avec un énorme potentiel. A titre personnel, je n'ai pas aimé une place en particulier, mais toutes les places en général. J'aime également particulièrement le canal du midi et les berges de la garonne, qui selon moi pourraient être développés et encore mieux aménagés. En revanche je ne suis pas fan de la place du capitole, dont on parle tant mais qui est pour moi esthétiquement une place quelconque. Parmis les nombreux projets de la ville, j'ai particulièrement hâte de découvrir l'île du ramier une fois qu'elle aura été aménagée. Pour fini je pourrais parler du climat qui, bien qu'un peu étouffant l'été, me convient parfaitement ! Haaa le soleil... Ce que j'aime à Toulouse : Toutes les places de la ville. Les rues piétonnes. Le canal du midi. La population. La proximité avec l'Espagne, la montagne, la mer et l'océan (rien que ça !), le soleil. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté partout. Elle n'est ni en Espagne, ni en montagne, ni sur la mer, ni sur l'océan... Le passage de la Garonne au niveau du bazacle.
Toulouse : Jérôme, Toulouse n'est pas une petite ville vous exagérez. Il n'y a "seulement" environ 400 000 habitants de différence avec l'agglomération lyonnaise. Enfin la soit disante qualité de vie dont vous parlez n'est pas évidente pour tout le monde, tout dépend de là où vous êtes et de vos activités. Personnellement je trouve Paris plus agréable à vivre car plus joli, plus intense, plus excitant, plus cosmopolite, plus mélangé et il y a tout à proximité ce qui apporte une certaine qualité de vie. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre comme dans la plupart des villes de France. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les trottoirs ridiculement petits, la banlieue moche c'est vrai,.
Benoit et ses fictions : Benoit habite Blagnac au pied de l'aéroport et nous parle de la plus belle ville du pays. Parle de ce que tu connais pas de ce que tu imagines. Je ne suis pas parisien mais ceux qui habitent Orly ne viennent pas nous dire que de toute façon c'est les plus beaux et eux ils ont la tour Eiffel. Cela s'appelle de l'honnête intellectuelle, j'aimerais bien voir la vue que tu as sur le capitole depuis Blagnac. Ça ressemble à quoi ? Un airbus, un airbus, un easyjet ? Celui qui est pathétique et sinistre, ici c'est toi. Mais bon le toulousain est malheureusement assez marseillais.
Bien dit Olivier, Claire : Toulouse est un trou dont on a vite fait le tour. On fait un tapage sur son soit disant art de vivre à l'espagnole.Ici c'est plus proche de limoges que de Barcelone au niveau des mentalités.Les toulousains d'origine se raréfient. Certains sont très gentils mais ils vivent entre eux. D'autres sont très cons, mous, bourrus et la ramènent un peu trop souvent, sûr qu'apparemment on ait envie de se crêper avec eux.De toute façon, l'ambiance ici c'est comme dans les grandes villes : hypercentre, periphs, immeubles, lotissements. Pour les clichés pays de cocagne où le bonheur est dans le pré, préférez le Gers, prévoyez le budget et le modus vivendi aussi. Pensez à faire carrière ou à gagner au loto avant si c'est pour une résidence secondaire. Miroir aux alouettes que tout ça. A cela, il faut ajouter que les lieux culturels se comptent sur les doigts d'une main. Les clubs de sports ressemblent à un flunch, les bowlings sont animés par des gars qui auraient été recalés à un poste de vendeur de beignets.Niveau boulot, c'est ambiance cool, toute l'année en vacances pour certains. Une nouvelle ville phare pour la vieille gauche. Pas un sens de l'initiative très développé, pas vivant comme peuvent l'être Rhode Alpes, la vallée du Rhode, l'Auvergne même par certains points. Gros manque de dynamisme derrière Lyon. Les étudiants y sont contents. Qu'ils s'occupent plutôt de pas rater leurs études et d'en faire qui mènent a quelque chose. Je connais des jeunes diplômés en marketing ayant fini leurs études il y a un an, toujours au chômage.Sinon l'architecture en brique est magnifique, le canal aussi mais bon ça ne fait pas tout. Je commence a me demander si je vais pas partir un an plus tôt que prévu. Ce que j'aime à Toulouse : Cf. Au dessus. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Cf. Au dessus.
Délires en tout genre : Il est assez incroyable de lire les commentaires de certains... Comment peut-on être aussi virulent à propos d'une ville qui en plus n'est pas la sienne et dans laquelle on n'a souvent fait que passer ? A croire certains ils n'ont visité que la banlieue, d'autres ont sûrement mal vu la richesse de l'architectue, d'autres encore n'ont pas réalise que la brique toulousaine et la brique du nord n'avaient rien avoir l'une avec l'autre... Les goûts et les couleurs, je comprends mais une telle animosité frise le ridicule et puis honnêtement l'idée qu'il n y a pas un ciné dans la banlieue toulousaine... Les plus grands complexes sont en banlieue... Peut-être parlez vous alors du Mirail... Mais là je suis curieux de voir si la Courneuve est plus agréable, à comparer les choses autant que ce soit des comparaisons possibles. Je viens de Lyon et très honnêtement, si Lyon est une belle ville, Toulouse l'est aussi, la différence réside dans le fait qu'une ville comme Toulouse, il n'y en a pas deux, des villes hausmaniennes, il y en a bien plus. Ce que j'aime à Toulouse : Toulouse n'a pas de comparaison possible en France, une aussi grande ville en brique avec cette architecture est unique (hormis Albi mais petite ville et brique rouge) pour avoir pas mal visité de villes, la brique, le dôme la grave, les façades multicolores et la campagne me font penser à Florence et à la Toscane. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Circulation infernale.
Une très belle ville : Vraiment idéalement placée sur les rives de la Garonne, un climat exceptionnel, une architecture épatante avec toutes ces briques, des façades typiquement du sud ouest et hausmaniennes, de très beaux hôtels particuliers, vraiment on tombe sous le charme de cette belle ville de province à taille humaine et si agréable à vivre. Ce que j'aime à Toulouse : La prairie des filtres, les berges de la Garonne, le centre ville, l'ambiance rugby, les terrasses du centre ville et de la place du capitole, le capitole, le climat... Une jolie petite ville de province où il a l'air de faire bon vivre et qui fait bien des jaloux dans d'autres régions... Ce que je n'aime pas à Toulouse : Je n'y suis pas resté assez longtemps pour voir les inconvénients d'y habiter mais Toulouse est un peu excentrée, proche mais loin de la mer, de Bordeaux la rivale, de l'Espagne ! Il manque une ligne de TGV vers paris !
Toulouse un dimanche... : Je n'ai passé qu'un dimanche à Toulouse donc je ne me prononcerai pas sur l'ambiance, la vie... En revanche, j'ai vu beaucoup de villes françaises et architecturalement, c'est sans doute une des plus moches ou en tout cas des moins intéressantes selon moi. Moi qui aime les briquettes, la place du capitole à côté de la place degaulle à lille ou la place d'armes à Arras, c'est un fond de cour sans intérêt ! Les sous titrages en occitan, c'est bien le folklore mais j'y ai plus entendu parler arabe qu'occitan. De plus j'ai ressenti en 2 jours une agressivité au volant des plus dures. Mais ce ne sont que des premières impressions ; je ne demande qu'à changer d'opinion si un jour... Ce que j'aime à Toulouse : La couleur de l'équipe de foot ;. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'architecture, l'agressivité au volant, le public du tfc : le plus mort de France ( ligue 2 comprise).
Bien d'accord avec olivier : Mais le toulousain n'aime pas voir les vérités en face ! Il est fier de sa brique rose (il y en a autant à Lille), de ses trois monuments, de sa banlieue des plus sombres et moches, de son manque de forêts et j'en passe... Toulouse c'est rural et une bonne majorité de sa population avec... Donc, il en découle une mollesse et une étroitesse d'esprit évidente ! Ce que j'aime à Toulouse : Ville étudiante, jeune... Mais très ennuyeuse à la longue quand on est plus étudiant (je parle même pas du tapage nocturne récurant et ultra permissif... Même la police à démissionné et à passé le relais à "l'office de la tranquillité" qui elle-même à démissionné, puisque l'on ne trouve jamais personne pour répondre aux plaintes). . Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le manque d'endroits sympa, de terrasses calmes (c'est simple, il n 'y en a pas...), culture pauvre, un côté faussement espagnol sans les avantages, rues étroites. Ville très stressante pour se déplacer (que ce soit à pied, en vélo ou même en voiture), je ne la trouve pas agréable contrairement à bordeaux par exemple.
La plus belle! : Toulouse est tout simplement exceptionnelle ! Une ville incroyable où l'ambiance y est géniale. A lire certains commentaires je vois que beaucoup de parisiens la jalousent, et oui, Toulouse est plus jolie que Paris, mais que voulez vous ! Ce que j'aime à Toulouse : Les bords de la Garonne, le centre ville propre et bien fréquenté. Mais aussi la belle banlieue avec ces jolis pavillons au moins on ne trouve pas de barre hlm comme à Paris ! Pour la petite anecdote je suis un ancien parisien et Toulouse m'a fait craquer ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Certaines critiques pathétiques et irréalistes !
Reponse à Olivier : Olivier, dire que la banlieue toulousaine est un no man's land... J'appelle cela une caricature. Oui je vois très bien à quoi ressemble la banlieue toulousaine : mes parents y habitent depuis 15 ans, après avoir déménagé de Lyon. Ce que je sais, c'est qu'elle n'est pas toute plate comme vous l'insinuez : allez voir le lauragais, région naturelle vallonnée et verdoyante située au sud de Toulouse, et ou une partie de la banlieue s'étend justement (castanet, pechabou, saint orens, sainte foy). Vous ne devez peut-être pas connaître cette région suffisamment. Par ailleurs, d'une façon générale, il y a autant de temps trajet à faire en banlieue parisienne pour atteindre un commerce, un cinéma ou un théâtre qu'en banlieue toulousaine. Je ne comprends même pas pourquoi vous insistez tant pour essayer de prouver le contraire. La banlieue parisienne est plus dense certes. Mais plus dense signifie plus de trafic donc des temps de trajets rallongés. Par ailleurs prenez Antony, banlieue plus que typiquement parisienne, classe moyenne/moyenne supérieure. Avez vous vu le centre ville ? Qu'offre cette ville ? Quasiment rien. Une ville comme castanet tolosan, en banlieue de Toulouse, équivalente à ce que représente Antony, offre bien plus de services... Pour finir, j'ai habité paris plusieurs années, je connais évidemment saint Denis et j'ai visité la nécropole. C'est bien, c'est beau, mais pour autant saint Denis n'est pas un endroit où j'aimerais habiter. C'est comme ça. A choisir entre la ville de banlieue la plus "delaissée" de Toulouse (Colomiers peut-être ? Muret ?) Et saint Denis, mon choix est vite fait : ce sera Colomiers. De même, à choisir entre la banlieue la plus chic de paris (Neuilly-sur-Seine, montmaurency) et la plus chic de Toulouse (vigoulet auzil, mervilla, vieille Toulouse) je choisirais aussi celle de Toulouse pour la campagne, les bois avoisinants, les collines et le soleil. A choisir entre la banlieue parisienne "de classe moyenne" (Antony, Cachan ou Colombes) ou celle de la banlieue toulousaine (Balma, Castanet ou Cugnaux) là encore je choisirais Toulouse - pour les mêmes raisons que citées plus haut. A chacun son avis et ses priorités. Je vous explique pourquoi j'estime le cadre de vie meilleur en banlieue toulousaine qu'à Paris. Maintenant libre à vous d'être d'accord ou pas. Mais pour avoir une vision je pense plutôt globale et objective des 2 villes, vous ne me ferez pas changer d'avis. Je suis las des commentaires qui sous tendent qu'en France il n'y a que paris. Non. Ce que j'aime à Toulouse : ...
Une banlieue laide et ennuyante : Votre argument en rapport avec une plus grande disparité sociale est en dehors des clous. Vous parlez d'équilibre mais ce n'est pas un équilibre puisque les villes n'ont rien fait pour cela, si Paris a une plus grandes disparité c'est uniquement parce que Paris est beaucoup plus grand donc il y a davantage de différences possibles, c'est juste une question de quantité, de logique. Tout comme la station à essence ou la pharmacie la moins chère de Paris est moins chère que la moins chère de Toulouse mais c'est vrai aussi pour la plus chère. Pour trouver un pôle de services d'importance, de commerces il faut faire bien plus de 5km ; la plupart du temps en banlieue Toulouse, c'est plutôt 10-15km et pour les 3/4 le plus proche c'est Toulouse. Bon courage pour trouver un théâtre, un musée, des avenues commerçantes, des cinés en dehors des 2 ou 3 pauvres centres commerciaux. La différence de densité entre la banlieue parisienne et la banlieue toulousaine est telle qu'il y a beaucoup plus de choses à proximité en banlieue parisienne et c'est normal, plus de tout, offre commerciale, services en tout genre, bibliothèques, écoles, garderies, transports en commun, hôpitaux, lycée, universités, théâtres, bars, restaurants, musées, cinémas. Voici donc une des raisons pour laquelle je considère que le cadre de vie est bien meilleur en banlieue parisienne. Ajoutez à cela la différence de gueule des banlieues et la différence de paysages dans ces banlieues, il n'y a vraiment pas photo. Tu as vu la laideur des paysages en banlieue de Toulouse franchement ? C'est moche et c'est tout plat, il y a pas de forêt ou bois, et il est fréquent que les champs de tournesol ou de patate côtoient un pauvre lotissement de pavillon en banlieue toulousaine, c'est triste. Pourquoi tu parle de 30 minutes en métro, je parle des banlieues pas du centre ville, en 30 minutes en métro tu traverses pratiquement tout Paris lol alors combien de temps à ton avis mettra un banlieusard en bout de ligne pour rejoindre l'intra-muros ? Il mettra 10 minutes tout au plus (à part sur la ligne 8). Je connais même des communes de banlieue situées à plus de 10-15 km de paris où tu mets 10 minutes pour rejoindre l'intra-muros en RER, va trouver ça à Toulouse. A Toulouse il y a Toulouse et c'est tout, à Paris il y a Paris mais plein d'autres choses, la Défense, Rungis et tout plein de chose même saint Denis qui pour toi n'est pas glorieux. Pourtant là-bas il y a la basilique de saint Denis, un des lieux historiques de France (la nécropole des rois de France) un centre ville d'importance, animé et cosmopolite qui ferait rougir de jalousie n'importe quelle banlieue toulousaine et même Toulouse intra-muros au niveau cosmopolisme. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La banlieue toulousaine : un no man's land.
Dialogue de sourd oui : Vous passez de banlieues chics aux banlieues pauvres en caricaturant et occultant le fait que plus de 70% de la banlieue parisienne est en fait moyenne ou moyenne supérieure. Les banlieues pauvres sont une exception. Je pense même que les banlieues chics sont nombreuses en banlieue parisienne, sans doute autour de 20%, suffit de consulter les taux d'impositions des départements, 75, 92, 78 à prédominances aisées, 94, 95, 91, 94, 77 à prédominance moyenne ou moyenne supérieure, le seul département ayant une prédominance pauvre est le 93. En additionnant les banlieues moyennes, moyennes supérieures et aisées on doit arriver autour des 90% car même dans certaines communes pauvres il existe à proximité des îlots moyens ou moyens supérieurs alors qu'ils n'existent pas d'îlots pauvres dans des communes riches mais des îlots moyens ou moyens supérieurs. Si il n'y a pas de château, manoir, hôtels particulier, quartier chics en banlieue toulousaine ce n'est pas en raison d'une soit disante moins grande ostentation mais seulement en raison d'une bourgeoisie beaucoup moins nombreuses et qui n'a pas les mêmes moyens, une bourgeoisie inexistante en banlieue toulousaine ou alors une petite bourgeoisie, ce n'est pas péjoratif, la petite bourgeoisie c'est ce que l'on appelait autrefois certains commerçants qui avaient des moyens. Ça il y en avait partout même dans le 93. Ce que je n'aime pas à Toulouse : ...
Dialogue de sourds : Olivier, je fais simplement un constat : la banlieue parisienne recelle de joyaux, y compris dans le 93. Pour m'etre fait la remarque moi meme en passant par raincy il y a quelques années, je ne peux que l'admettre. Mais bizarrement, et peut etre en grande partie a tort, ce que la plupart des gens retiennent en premier lieu de la banlieue parisienne, ce n'est pas versailles, ni saint cloud ou le parc de saux, mais bien les banlieues delaissées, la cité des 4000, le beton, la violence, la misere et les embouteillages. Malheureusement, ou heureusement suivant les cas, on ne retient principalement d'une ville que ce que l'on vit nous meme. En habitant un coin huppé et agreable, comme neuilly sur seine, antony ou saint maur, on aura forcement tendance oublier les autres cotés un peu moins glorieux de la banlieue parisienne, comme saint denis, villeneuve saint georges ou bagneux... Il n'y a pas que la banlieue chic. Je pense meme que la banlieue chic parisienne est une exception. Comme vous le sous entendez, a paris on passe d'un extreme a l'autre : de l'extreme opulence de certaines banlieues ouest a l'extreme pauvreté d'autres banlieues au nord ou a l'est. Par endroit on se croirait meme dans le tiers monde. Choses quasi inimaginable a toulouse ou, en particulier, il n'y a pas d'aussi forts contrastes. Personnellement je prefere largement cette forme d'equilibre. Voici donc la 1ere et principale raison pour laquelle je considere que le cadre de vie y est bien meilleur. Ensuite j'aimerais apporter quelques rectifications : il y a en banlieue toulousaine, des centres historiques. Bien evidemment. Vous serez surpris de trouver par-ci par-la des petits chateaux ou des palais, des grands demeures bourgeoises. Rien de comparable avec ce que l'on peut trouver a paris je concede, mais tout de meme, c'est loin d'etre le neant comme vous l'affirmez. C'est juste qu'a toulouse, point ou prou d'ostentation arrogante. C'est plus modeste. De meme pour les musees, magasins, cinemas, restaurants, theatres. Il y a bien sur de l'offre en banlieue. Et pas besoin de faire 20 ou 30km pour trouver un centre commercial, un theatre, un cinema ou un restaurant. Peut etre 5km. Mais 15min de voiture est il plus desagreable que 30min de metro ? L'offre est evidemment moins dense en banlieue qu'en centre ville. Mais oseriez vous dire que ce n'est pas aussi le cas a paris ? A nice ? A lyon ? Ce que j'aime à Toulouse : ...
Pour Etienne : Je ne caricature pas, c'est vous qui le faites, je ne fait que répondre à un post affirmant que aucune banlieue est jolie. Il n'y à pas de pavillon de 150 ans en banlieue parisienne puisque le concept de pavillon n'existait pas à l'époque, ensuite quelle idée d'oser appeller cela des pavillons, ce sont de grande maisons bourgeoise du 19ème siècle pour la plupart. Il y en fourmille en banlieue parisienne ainsi que des immeubles bourgeois et pas que dans la banlieue ouest parisienne mais aussi au sud, à l'est, au nord, ou il y a des lieu d'une extrème richesses et des endroits insoupçonné, la banlieue parisienne c'est vaste, il y à de tout, du plus jolie au plus moche, il faut beaucoup de temps pour la connaître même pour les parisiens. Si la banlieue toulousaine n'a pas de cachet et est moche ce n'est pas mon problème, c'est juste un constat. Les jolies banlieues se trouvent pour la plupart en banlieue parisienne parce que historiquement il n'y a que la banlieue parisienne à avoir eut des banlieues bourgeoises, des villes royales (vincennes, saint germain en laye, versailles, fontainebleau, rueil malmaison) de riche abaye cotoyant d'immenses domaines forestier, la bourgoisie en province historiquement n'était installé que dans les centres villes, alors qu'à paris partout. D'ailleurs il n'y a pas de centre historique dans les banlieues toulousaines car comme vous le dites la banlieue de toulouse s'est réellement développée durant les 20 dernières années. En dehors des hyper marchés ou centres commerciaux le commerce est peu développé en banlieue toulousaine, peu de petit commerces ou de magasin en rez de chaussée d'immeubles et de toute façon c'est impossible de mettre un magasin en pied de pavillon et pour la plupart il n'y a ni avenue commerçante ni centre commercial il faut prendre la voiture car loin de tout, aucun service, loin des écoles, loin des commerces, loin des transports en commun. C'est bien ce que je disais, des pavillons ou des barres hlm comme partout en province et c'est tout, loin des commerces, cinéma, théatre, bibliothèque, hopitaux, bar, métro... Bref loin de tout ce qui fait c'est en ville. Donc votre soit disante qualité de vie me fait franchement rigoler, il n'y a que des cités dortoirs en banlieue toulousaine. La banlieue toulouse est beaucoup plus facile à caricaturer que la banlieue parisienne qui est tellement vaste qu'elle en offre pour tout les gouts, n'allez pas me dire que c'est pareil pour toulouse ce n'est pas vrai, il y à un moment il faut se rendre à l'évidence, la banlieue parisienne est beaucoup trop diverse pour pouvoir la caricaturer en 1 ligne comme vous le faite. La banlieue toulousaine dans son ensemble c'est un peu comme une cité dortoir ou il n'y à rien à voir, rien à faire, l'ennui total à moins de prendre sa voiture et faire 20/30km voir plus pour rejoindre le centre ville de toulouse. Alors c'est peut être propre et sure mais ça ne fait pas tout. Je me demande même comment les toulousains peuvent appeller ça la banlieue lol, moi j'appelle ça la campagne tout simplement. Et si les gens veulent vivre à la campagne autant aller dans des vrais campagnes avec de jolies paysage plutôt que les paysages sans relief et monotone au milieu d'un pauvre champs de tournesol ou de patate qu'il y a tant en banlieue toulousaine. Ce que j'aime à Toulouse : C'est jolie, surtout le centre mais dès qu'on s'éloigne un peu du centre ça devient vite très laid et monotone. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les banlieues toulousaines se ressemblent toute et sont pour la plupart très monotones comme c'est souvent le cas dans les grandes villes de province d'ailleurs absence de relief en banlieue toulousaine, manque cruel de commerce, services, transport, écoles, absence de domaine forestier ou de bois, du pavillon et encore du pauvre pavillon comme il s'en construit partout en france qui côtoie soit une barre hlm de 4 étages ou une maisonette de 1 étage ou alors un champ de tournesol ou de patate. Je crois que dans les grandes villes (agglo de + 500 000 hts) en dehors de paris il n'y à que certaine banlieue marseillaise ou niçoise surplombant la ville qui sont jolies car la beauté des paysages compensent l'absence de commerces, services, transports et monotonie des pavillons sinon il y à aix qui à de la gueule et en même temps suffisamment de commerces, services etc mais en province des banlieues comme aix c'est ultra rare. A toulouse ou ailleurs dans les grandes villes en province il n'y à pas l'équivalent de aix en provence, villefranche (banlieue de nice) ou certaines banlieues chics parisiennes et pas qu'en banlieue ouest contrairement aux idées reçus. Ca ce sont des banlieues véritablement jolies et agréables et en plus il y à tout à proximité, impossible de trouver ça autour de toulouse.
Reponse a Olivier : Vous caricaturez : la banlieue ouest parisienne est effectivement belle et riche d'un point de vue architectural, mais quid des banlieues nord, est et sud-est de Paris ? La effectivement on peut parler soit de pavillons qui ont 150 ans, soit de barres hlm des années 60-70. Rien de très joyeux. La banlieue de Toulouse, elle, n'a rien a voir. En effet, il y a très peu de "cités" et de vieilles barres hlm décrépies. La plupart des habitations sont soit des pavillons récents, soit des petits immeubles modernes/récents. Pour mémoire, la banlieue de Toulouse s'est réellement développée dans ces 20 dernières années. Par conséquent, hormis les centres historiques, la banlieue toulousaine est presque neuve. Rien de comparable avec Paris, donc. Après on peut fustiger le manque de caractère de cette banlieue presque aseptisée. Peut-être. Mais au moins elle est propre, sûre et agréable, et offre un cadre de vie parfait pour les familles.
Réponse à Manu : La banlieue à Toulouse est peut être moche, je ne sais pas, c'est vous qui le dites mais ce n'est pas une raison pour mettre toutes les banlieues dans le même panier. Allez voir certaine banlieue ouest de Paris qui sont de très belles banlieues et d'une grande richesses architecturale vous n'en croirez pas vos yeux. Je sais qu'en province les banlieues chics ou bien avec du cachet n'existent pas ou peu et qu'elles se ressemble beaucoup entre elles, si c'est pas du pavillon c'est du hlm mais à Paris c'est différent. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Toute la banlieue se ressemble : si c'est pas du pavillon c'est de la barre hlm des années 70.
Beaucoup de commentaire infondés! : Le prétendu chauvinisme des toulousains me fait bien rire ! Il faut arrêtez avec votre mauvaise foi ! Toulouse n'a rien à envier aux autres villes donc aucune raison d'être jalouse ! Eh oui Toulouse et sa région ont longtemps fait office de parents pauvres dont on rigolait bien ! Aujourd'hui Toulouse prend de plus en plus d'importance et a largement dépassé Bordeaux dans beaucoup de domaines, c'est un fait... Et elle risque de ne pas s'arrêter en si bon chemin, d'où la crainte des marseillais et autres lyonnais qui eux perdent de plus en plus d'importance. Il n'y a qu'à voir les classement mondiaux qui promettent à Toulouse un avenir radieux (newsweek).Certains ont l'air d'oublier que des clichés il en existe sur tout le monde... Ici les bordelais ont la réputation de se croire supérieur et d'être des bourgeois coincés, les marseillais seraient des beaux parleurs qui auraient une forte tendance à l'exagération, mais je n'en crois pas un mot ! Il fait bon vivre à Toulouse comme dans d'autres villes de France, chacune a ses points forts et ses faiblesses. Et les toulousains savent très bien que leur ville n'est pas parfaite. Oui la rocade est souvent bouchées, la "banlieue" n'est pas superbe (où est-elle belle d'ailleurs ?) la ville est parfois sale, etc... Mais elle nous plaît comme elle est alors evitez vos messages plein d'animosité et s'il vous plaît arrêtez les clichés. Et oui, n'en déplaise à certain, Toulouse est une ville importante et qui continue à se développer et beaucoup plus vite que les autres...Ps : j'ai lu que certains trouvent qu'il y à trop d'étudiants à Toulouse... Ridicule. Si on veut une ville sans jeunes il vaut mieux s'installer dans une petite ville morte ! Ce que j'aime à Toulouse : Son centre, son ambiance, sa jeunesse, ses nuits, l'avenir de la ville qui semble plus que prometteur, les transports qui s'améliorent d'années en années et pleins d'autres choses ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : La chaleur est parfois étouffante en plein été, beaucoup de travaux qui rendent la circulation difficile (mais bon ce n'est que temporaire), certaines façades d'immeubles mériteraient d'être rénovées.
Ville décevante : Je suis allé la visiter et j'avais souvent entendu du bien sur la ville rose. Et bien j'ai été déçu ! Quelques éléments d'architecture sont beaux (capitole et surtout St Sernin magnifique) pour le reste... Certes c'est en brique, c'est rose-rouge, c'est original en quelques sorte pour une grande ville française mais rien de comparable à Paris, Lyon ou Bordeaux sa rivale qui elles sont magnifiques ! Après pour parler des gens, eh bien, pas plus sympas ou accueillants que dans les grandes villes où j'ai pu aller (ou vivre). Ce que j'aime à Toulouse : Quelques endroits vraiment beaux. La douceur de vivre. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Ce n'est pas spectaculaire architecturalement parlant. Dans le genre brique, j'ai préféré mille fois Albi (on comprend son classement unesco). Le métro est ridiculement petit et le sous-titrages en occitan est un peu bizarre... Toulouse est loin de tout (c'est pas sa faute mais c'est pas un atout pour cette ville).
Ce que j'aime à Toulouse : Son architecture et son climat. Tout y est fait pour qu'on s'y sente bien.
ô Toulouse : Belle ville. Ce que j'aime à Toulouse : Tout, ville très agréable et chaleureuse. L'ambiance fait penser à celle de Barcelone. La couleur des brique et des tuiles fait penser à une vraie ville du sud. Bon dynamisme des entreprise.
Y en a marre : J'ai adoré vivre à Toulouse dans ma jeunesse estudiantine, certainement trouverai-je cela plus difficile avec un emploi et trois enfants, mais Toulouse est une jolie ville. Comme bien d'autres jolies villes... Je ne comprend pas le besoin des différents internautes de "tirer à vue", pourquoi devrait-il y avoir des comparaisons entre les villes ? Et pourquoi comparer Paris ou Marseille à une ville comme Toulouse ou Bordeaux etc. Ce ne sont pas les mêmes tailles, les mêmes lieux géographiques, les mêmes climats, chacune a son histoire : avant de critiquer une ville quelle qu'elle soit, il faut au moins avoir pris la peine de la connaître et de l'apprécier : chaque ville et chaque personne a sa propre histoire de vie et le vécu de chacun concernant une ville sera fonction de ses attente et de son vécu et donc ne peut être objectif. Arrêtez donc de vous bouffer le nez, la vie n'en est que plus agréable, vous aimez vos villes, c'est tant mieux ça rend plus heureux, vous ne les aimez pas, essayez de mieux les connaître sachant que tout en ce bas monde a des avantages et des inconvénients, il suffit de savoir ce que l'on préfère regarder. Aimer sa ville ne veut pas dire que l'on est obliger de descendre les autres villes. Chacun a le droit de s'exprimer, mais à voir comment certains commentaires tournent au pugilat, difficile de se faire une idée réaliste d'une ville... Trop de passion et pas assez de compassion à mon goût. Ce que j'aime à Toulouse : Elle est en Midi Pyrénées, ma région de c?ur où j'ai passé d'excellents moments et connu des gens formidables. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Ses bouchons, ses tarifs immobiliers, les inconvénients des grandes agglomérations.
Réponse à Ilona : Toulouse est toujours dans l'optique d'amélioration et de remise en cause. Ce que j'aime à Toulouse : Tout. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les gens qui ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont d'y vivre et de la connaître !
Toulouse : Cette grosse ville est un énorme melting pot, sans complexe, où l'industrie high tech côtoie un centre ville franchement populaire. Mais ça manque beaucoup d'organisation et de réflexion et on sent des fois le franchement n'importe quoi. Ce que j'aime à Toulouse : Le dépaysement (quand vous venez du nord de la France), la culture latino, l'absence de complexes (il faut le vivre, à défaut de rester à Toulouse pour toujours), beaucoup d'animations pour les étudiants. Les transports urbains sont ponctuels -les fêtes pas trop alcoolisées. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le laisser aller, notamment au centre ville, les commerces : on savait que toulouse n'était pas très commerçante dans l'âme. Beaucoup d'improvisation pour essayer de faire des semblants de magasin ou de restaurants, sans être capable à l'arrivée de vous inspirer confiance. Le climat : beaucoup de vent et en même temps on étouffe en été et on se sent loin de la mer. Des réalisations assez bizarres (la rue principale a été refaite façon pop art avec des marquages au sol incompréhensibles, et sera du coup refaite, le métro fait des épingles à cheveu, etc.). L'absence d'espaces verts au centre ville. Bref si vous aimez le manque de repères, Toulouse est peut-être faite pour vous ! Mais je crois que Barcelone, dans le genre, c'est mieux !
Quelle déception : Très déçue de vivre à Toulouse... Ce que j'aime à Toulouse : Place du capitole. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les plats trop gras, les natifs de Toulouse qui pensent que nous sommes jaloux si nous n'aimons pas leur ville (et pourtant ça existe qu'on aime pas Toulouse), puis autour de la ville : rien. Le désert. Je préférerai habiter à Strasbourg qu'à Toulouse !
Réponses a Christine et Nicolas V : Christine, oui je le confirme, le centre ville de Toulouse appartient aux piétons. Je me permets de faire la comparaison car ayant habité à Toulouse, Lyon, Marseille, Paris, Lille et maintenant Londres, clairement Toulouse est de très loin la ville la moins envahie par les voitures. Vous parlez des crottes de chiens ? Ce n'est pas pire que partout ailleurs en France. Du vomi ? Même refrain, ce n'est pas pire qu'ailleurs en France (ne parlons pas de Londres a ce sujet...). En revanche, je vous rejoins sur deux points : les toulousains conduisent très mal et ont, globalement, très peu de respect au volant, et la rocade aux heures de pointe est un enfer. Vous mentionnez finalement le métro. Figurez vous que Toulouse fait partie des plus petites villes au monde à en avoir un. Alors il est peut être petit, mais au moins il existe. Enfin, concernant votre réponse Nicolas V, vous ne prouvez rien. Lyon est effectivement un ville influencée par l'Italie. Mais si comparaison il y a avec Toulouse, je prendrais plutôt Grenoble ou des milliers d'italiens sont venus immigrer au cours des années 50 et 60 (dont mes grands parents). Toulouse, je ne l'invente pas, est une ville submergée par la culture hispanique. Pour s'en convaincre, ouvrez les pages blanches et regardez tous les noms de famille à consonance hispanique. Je n'ai ensuite pas affirmé que Marseille n'a pas de culture. J'ai affirmé que sa culture se manifestait principalement dans son opposition avec Paris, nuance. Vous mentionnez ensuite airbus et faites le parallèle avec le pastel. A l'instar de boeing, airbus connaît des soubresauts ces derniers mois à cause de la crise économique mondiale, mais se relève. Votre commentaire n'est fondé sur rien d'objectif. Enfin, 2 derniers points : je n'ai pas affirmé que vous, Nicolas, étiez spécifiquement chauvin, mais que d'une façon très générale, tous les gens dans toutes les villes sont chauvins, et pas seulement les toulousains. Dernier point, je n'ai jamais affirmé que l'histoire de Marseille était insignifiante, j'ai en revanche affirmé que l'histoire de Toulouse n'était pas insignifiante. Vous semblez prendre Marseille comme référence. Pourtant, je sais que Marseille n'a que 2 longueurs d'avance sur Toulouse : sa population (le double de celle de Toulouse) et le beau temps. Après, pour tout le reste (économie, transports, propreté des rues, développement, qualité de vie, niveau de vie, renommée en France et à l'étranger) avantage Toulouse.
Réponse à Etienne : Toulouse n'en a que faire de Paris : pas tant que ça apparemment puisqu'ils tiennent absolument à leur tgv. Je cite "Toulouse est une ville de culture hispanique par nature : capitale de l'occitanie où des milliers de républicains espagnols sont venus s'installer au cours du dernier siècle." alors, à ce moment là, Lyon est une ville de culture italienne... Citation "dites moi, si Toulouse n'est pas une ville du sud, quelle ville en France l'est alors ? " on retrouve plutôt la culture rurale des environs (Tarn, Tarn & Garonne, Aveyron...) Citation :"quand Marseille affirme simplement sa soi disant culture uniquement dans son opposition frontale avec Paris (sans Paris, la fierté marseillaise existerait elle ?)" il y a bel et bien une culture marseillaise, provençale que vous le vouliez ou non. Citation "seulement, lorsque le commerce du pastel s'est effondré, la ville s'est endormie pendant plusieurs décennies" c'est ce qui est en train de se passer avec airbus. Citation "le chauvinisme n'est pas une tare uniquement toulousaine..." je ne vois pas où est le chauvinisme dans ce que j'ai écrit puisque je parle de Lyon et Marseille, à titre d'exemple. Maintenant, vu qu'à vos yeux, l'histoire de Marseille semble insignifiante, je vous conseille la lecture du très bon livre de Roger Duchêne et Jean Contrucci intitulé "Marseille" et qui relate ses 2600 ans d'histoire.
Etienne : Car pour vous l'étroitesse des trottoirs est une bonne chose ? Toulouse appartient aux piétons ? Je crois qu'on ne vit pas dans la même ville ou alors on à pas la même façon de joindre l'utile à l'agréable. Marcher dans Toulouse c'est le parcoure du combattant pour un piéton, entre les caca de chiens, les vomis d'alcooliques, les voitures à fond la caisse dans les petites rues et les gardes fous sur tout les trottoirs du centre... Il faut être concentré et surtout pas avoir la tête dans les nuages pour pas se manger une gamelle. Ville agréable il y a plus de 10 ans mais malheureusement qui l'est de moins en moins à cause de cette grosse lacune au niveau urbanisme et transport en commun. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Métro (plutôt un val) ridicule très souvent plein (un landau et 5 personnes et c'est la catastrophe). Rocade saturée, manque de réelle volonté sur les transports en commun. Mollesse générale.
Reponse a Nicolas V : Oui Toulouse a un ensoleillement comparable a celui de Lyon et Bordeaux (deux villes du sud de la France je vous rappelle) et inférieur a celui de Marseille, qui possède un micro climat. Non Toulouse n'est pas une ville qui s'est développée sur le tard, mais qui s'est re-développée sur le tard. Historiquement parlant, Toulouse a toujours été une des principales villes du sud. Seulement, lorsque le commerce du pastel s'est effondré, la ville s'est endormie pendant plusieurs décennies, pour ne se réveiller véritablement qu'au début du XXème siècle. Oui Toulouse n'a pas été urbanisée comme Lyon, Marseille, Paris ou Bordeaux... Et bien heureusement ! C'est justement ce qui fait la spécificité de la ville rose et en donne tout son attrait. L'étroitesse des rues fait que le centre ville appartient aux piétons, contrairement aux autres villes que vous citez. Vous semblez affirmer que Toulouse se donne une image du sud, mais que cette image est usurpée. Dites moi, si Toulouse n'est pas une ville du sud, quelle ville en France l'est alors ? Toulouse est une ville de culture hispanique par nature : capitale de l'occitanie où des milliers de républicains espagnols sont venus s'installer au cours du dernier siècle. Quand Marseille affirme simplement sa soi disant culture uniquement dans son opposition frontale avec Paris (sans Paris, la fierté marseillaise existerait elle ?). Toulouse n'en a que faire et se tourne depuis toujours vers l'Espagne et Barcelone. Toulouse n'en a que faire de Paris (sauf au rugby). Enfin, pouvez expliquer ce qu'est une ville qui se donne des airs de "faux intellos"? Marseille ne se donne-t-elle pas des airs de "faux rebelles" par exemple ? Le chauvinisme n'est pas une tare uniquement toulousaine...
Il ne faut pas exagérer ! : Dire que Toulouse est une ville très ensoleillée avec une moyenne annuelle de 2010 heures sur 20 ans. D'accord. Les chiffres de météo France sont là et incontestables. Ceci dit, cela ne casse pas trois pattes à un canard. En effet, prenons l'exemple de Lyon, ville souvent décriée pour son mauvais climat : 1932 heures en moyenne annuelle d'ensoleillement sur la même période étudiée (20 ans). Soit une différence gigantesque de 78h avec Toulouse. Divisons pas 8 (heures d'ensoleillement sur un jour) et nous arrivons au nombre extraordinaire, époustouflant, énorme (les superlatifs me manquent) de 10 jours d'ensoleillement supplémentaire en faveur de Toulouse. Pour avoir un ordre d'idée, Marseille, c'est 2800 heures, soit 40% d'ensoleillement en plus... Quant à la ville de Toulouse, bon, comme dans chaque ville ou village, il y a quelques bâtiments et autres endroits sympas, beaux mais vraiment rien d'extraordinaire. Toulouse est une ville qui s'est développée sur le tard. Elle est restée un gros bourg durant très longtemps et n'a donc pas été urbanisée comme Paris, Lyon, Marseille. D'où l'étroitesse des rues, des voies de circulations (je ne parle pas des rocades, cela va de soit). Toulouse se donne une image de ville du sud, voire même de ville à culture hispanique tout simplement parce que cette ville n'a que très peu de personnalité. Elle se cherche en se donnant des airs de faux intellos, ce qui est très agaçant voire ridicule.
Pff : Toulouse la seul ville de France à posséder 1 000 ha (10km²) d'espace vert ? Cela doit être une blague car Paris à environ de 3 000 ha (30km²) d'espace vert lol. J'en conclus donc que Paris à 3 fois plus d'espaces vert que Toulouse pourtant paris ne fait que 105km² et Toulouse 116km², cherchez l'erreur lol. Là encore il n'y à rien de glorieux, pas de quoi fanfaronner avec ça. Pourtant tu entendra jamais un parisien dire que Paris est la ville à avoir le plus d'espace vert pour vanter sa ville. J'ai pu lire aussi qu'il y a plus de jeunes dans la rue à Toulouse qu'à Paris ? Là encore c'est complètement faux, la part des moins de 40 ans est nettement plus importante à Paris qu'à Toulouse et également pour les moins de 30 ans et si tu compares les agglomérations entre elle tu verras que l'écart de jeunesse entre Paris et Toulouse est encore plus à l'avantage de Paris. Compare le département de la haute Garonne qui correspond plus ou moins à l'aire urbaine toulousaine avec l'Ile de France qui correspond plus ou moins à l'aire urbaine parisienne et tu comprendras pourquoi l'agglomération parisienne est plus jeune. De plus la relative jeunesse de Toulouse est du en grande partie à l'apport de l'aéronautique qui à été fait artificiellement pour créer une métropole déséquilibrée, idem pour les laboratoires, comme le laboratoire Fabre pour composer le traumatisme de la catastrophe d'azf. C'est pas avec la tulipe, le cassoulet ou le rugby qu'il y aurait un quelconque dynamisme. Et je confirme ce qui à était dit et vais même plus loin, selon moi Bordeaux a un meilleur climat que Toulouse. Certes il pleut d'avantage à Bordeaux qu'à Toulouse (tout comme Paris où il pleut moins qu'à Bordeaux et Toulouse ) mais ce qui importe le plus c'est le nombre d'heure d'ensoleillement qui est quasi similaire entre Bordeaux et Toulouse, cependant Bordeaux à un climat océanique, ce qu'il fait que le climat est d'avantage tempéré qu'à Toulouse, il y fait moins froid l'hiver et moins chaud l'été donc c'est un climat moins rude et plus facile à vivre.
C'est drôle et très représentatif : A voir certain commentaires ici qui vantent Toulouse comme la plus belle ville du monde... Je ne veux pas virer à la paranoïa mais je soupçonne la même personne qui poste des commentaires pro-toulouse sous différentes identités... Toulouse est une ville qui grandie trop vite sans réel pulsation pour la rendre au top, ici on veux le beurre et l'argent du beurre, on préfère faire du blabla sans queue ni tête (genre critiquer Paris, Bordeaux par exemple) plutôt que de réellement changer les choses dans le bon sens. Toulouse c'est rural, la culture y est médiocre (voir les classement sur les musées de France et on comprend un peu mieux l'importance de la culture à Toulouse)... Des bouchons et un incivisme routier hors normes ou le klaxon est de rigueur. Ce que j'aime à Toulouse : Jolie village, on y trouve un peu de tout, la météo (ce n'est pas une exclusivité toulousaine contrairement à ce que beaucoup croient), un côté tranquille pas négligeable. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Pas mal de choses comme dans toute les villes mais je dirais surtout cette guerre de clochers qui commence sérieusement à devenir ennuyeux à la longue... Les étudiants rois ! Le vendredi matin le sol est plombé de vomi. Les fous du volant (des courses automobiles dans le centre ville "rue du Taur" comme on voit rarement ailleurs). Pas de rue piétonne digne de ce nom (mais plutôt des rue semi-piétonne ou règne l'anarchie)... Et ça c'est bien dommage.
Réponse à Altaïr : Vous n'avez pas lu mon 1er commentaire ont dirait, Toulouse n'a jamais gagné 20 000 habitants, c'est l'aire urbaine de Toulouse qui gagne 20 000 habitants. Et je suis désolé d'insister mais l'aire urbaine de Paris gagne belle et bien environ 100 000 habitants chaque année que cela te plaise ou non c'est un fait démographique avéré, renseigne-toi, l'agglomération parisienne à la plus forte croissance absolue d'Europe donc rien d'étonnant à cela. Pourtant tu n'entendras jamais un parisien dire que paris gagne 100 000 habitants chaque année pour vanter sa ville, c'est ça la principale différence entre Toulouse et Paris, la mentalité, un parisien ne parlera de ça uniquement pour répondre au élucubration d'un toulousain (rire). A lire les commentaires des toulousains on croirait entendre des marseillais, en fait c'est assez proche. Il y a même eut des années au 19ème siècle où le centre de Paris (paris intra-muros) gagnait largement plus que 200 000 habitants chaque année, le plus drôle c'est qu'il ne s'agissait pas de l'aire urbaine comme pour le cas de Toulouse mais uniquement de l'intra-muros, soit un gain annuel de 200 000 habitants sur seulement 83km² alors que Toulouse intra-muros gagne 2 000 habitants chaque année sur 116km² soit une superficie plus grande que Paris ce qui n'est pas très glorieux il faut le reconnaître. Entre 2008 et 2009 paris intra-muros à gagné 13 000 habitants et 100 000 habitants dans l'aire urbaine et Toulouse intra-muros a gagné 2 000 habitants et 20 000 habitants dans l'aire urbaine, ce qui fait un rapport de 1 à 7 et 1 à 5.
Pour certains : Vous en avez marre que des parisiens ou bordelais salissent l'image de votre ville ? D'une, je ne vois pas en quoi rectifier les dires de quelqu'un (pour dire la vérité, climat et logement) ou tout simplement donner son avis "salisse" la ville de Toulouse. De deux, vous fanfaronnez du 20 000 habitants/an avec la majorité qui vient du nord (et de Paris bien sûr) et de l'autre, vous vous plaignez des parisiens qui n'accrochent pas avec votre ville ? Ces mêmes parisiens qui vous ont offert l'aéronautique qui a permis votre développement ? Schizophrénie... Également, non désolé, ils y a des gens qui n'accrochent pas avec Toulouse. Si si, ça existe. Il faut juste l'accepter c'est tout ! Vous attirez tout les regards vu votre développement récent donc assumez-le (et acceptez les critiques). Après pour Bordeaux et Toulouse, j'ai moi même habité en Midi-Pyrénées et croyez moi au premier abord être bordelais est plutôt une tare la bas (même si ce n'est pas méchant). Ce n'est pas le cas si l'on est toulousain à anti-Bordeaux sur certains réseaux sociaux et édités par des toulousains... Donc non pas d'accord, les toulousains détestent Bordeaux et souvent sans jamais y avoir mis les pieds ! Ce n'est pas le cas à Bordeaux pour Toulouse. Désolé mais c'est la vérité. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre ville, la douceur de vivre. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'éloignement de tout (de la plage, de Paris, des coins sympas de l'Espagne, pas de l'Aragon...). Comment les toulousains décrivent leur ville, c'est tellement excessif que ça en devient non-crédible (genre le paradis sur terre, zéro défaut).
Tolosa del sol : Marre des clichés qu'on balance sur notre belle ville rose ! J'ai beaucoup voyagé et il n'y a pas plus douce, plus verte et à taille humaine que Toulouse. Pourtant très dynamique, le stress ne s'y ressent pas. Comme toute ville du sud, Toulouse a sa propre culture, ses propres m?urs (ce qui rend peut être les autres jaloux de ne pas en avoir surtout dans le nord). Eh si ! Toulouse gagne 20 000 habitants par an ce qui lui confère le titre de ville la plus attractive de France (et j'insiste). Quant à Paris, elle n'a jamais jamais gagné dans son histoire 100 000 habitants en un an lol. C'est d'ailleurs un chiffre qui n'a jamais existé dans l'histoire de France et sans doute d'Europe faut pas abuser. Peut-être dans des villes chinoise mais pas en France. On croirait entendre des Marseillais critiquer notre belle ville lol. Ce que j'aime à Toulouse : Elle est parfois ensoleillée ou baigne gracieusement dans la brume. On ne s?en lasse pas de ses boulevards rouges, bleus, blanc, ocres. Un festival de couleurs dans la bonne humeur du midi au rythme des éclaircies que les nuages tempèrent. Tu es rafraîchie constamment par la jeunesse et la Garonne, propulsée par l?élan dynamique des flots et des fêtes à St-Pierre le soir. Je t?aime Toulouse !
Reponse à Pierre : C'est ridicule cette "guéguerre" Bordeaux Toulouse on ne va pas polémiquer sur le climat mais pour faire la navette entre les deux très souvent la seule certitude que j'ai c'est que Bordeaux est beaucoup plus humide pour le reste en effet ce n'est pas très différent mais il pleut beaucoup plus à Bordeaux (chiffres météo France consultable différence très significative de l'ordre de 300 mm) et il ne fait guère plus froid à Toulouse en hiver (petite différence de 1 ou 2 degrés pour les minimales uniquement du fait de sa situation en intérieur des terres) pour le reste ces deux villes sont juste très différentes en tout : mentalité culture architecte je dirais pour résumer que Bordeaux et Toulouse ont aussi peu de points communs que ne peuvent en avoir Lyon et Marseille... Ce qui explique peut être qu'il est difficile d'apprécier les 2, ce qui est pourtant mon cas, évidemment pas pour les mêmes choses. Mais pour connaître pas mal de gens dans les deux villes j'entends plus souvent des critiques de mes collègues et amis bordelais. Comme j'en parle plus bas les Toulousains à vrai dire... Se fichent pas mal des Bordelais et c'est plutôt l'indifférence qui les caractérise, beaucoup plus que du mépris. Ce que j'aime à Toulouse : Une ville qui ne ressemble à aucune autre en France (en dehors de Albi ou Montauban mais ce n'est pas vraiment comparable) une atmosphère très espagnole une culture à part qui fait que la plupart des gens ne regardent assurément pas vers le nord (Bordeaux compris... Eh oui Bordeaux est au nord de Toulouse) mais vers le sud... Et donc l'Espagne. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Un manque de volonté politique réel... Contrairement à Bordeaux où les élus ont su mettre en valeur les atouts et beautés de la ville.
Oh mon beau Toulouse! : Je ne comprends pas, pourquoi les Parisiens et les Bordelais salisse l'image de Toulouse sur ce site ! J'ai lu énormément de commentaire sur la ville de Toulouse et les seuls qui salissent la belle image de Toulouse sont ce qui n'y habitent pas. Pour les Toulousains leurs critiques sont beaucoup moins sévères, d'ailleurs les Toulousains aiment leur ville et ils le montrent. Si vous achetiez une belle voiture c'est pour s'en servir et pour la montrer, pas pour la laisser au garage, et bien les Toulousains font pareil avec leur ville. Je dis ceci mais je n'ai rien contre les Bordelais et contre les Parisiens d'ailleurs j'aime ses deux villes et leurs habitants mais je trouve les commentaires sur les Toulousains bêtes et méchants étant donné la gentillesse de nos habitants. Ce que j'aime à Toulouse : J'aime la Garonne qui sépare la ville en deux, le canal du midi qui passe en plein centre ville avec ces belles péniches. A Toulouse il y a une ambiance géniale, les jeunes sont présents dans les bars a tapas jusqu'au petit matin. La mer n'est pas loin, en moins de deux heures vous avez les pieds dans l'eau à Gruissan. Et pour la petite anecdote, j'ai habité dans une quinzaines de ville en France durant ma vie et c'est sur Toulouse que mon chemin s'est arrêté, devinez pourquoi !
Rectificatif : Non le climat n'est pas plus favorable à Toulouse comparé à Bordeaux. Plus de pluie à bordeaux l'hiver mais temps doux. Hiver rude et froid à Toulouse. Chaud dans les 2 villes (et orageux). Entre 32 à Bordeaux avec de l'air et 35 à Toulouse sans air, je préfère la 1ère solution... L'ensoleillement moyen des 2 villes est comparable (2050h environ, allez voir ) avec un plus pour la Gironde car département (2200h/an et oui mes amis). Pour le prix de l'immobilier, location ou vente, il est super similaire entre les 2 villes (vous pinaillez pour quelques centimes à la location et quelques centaines d'euros à l'achat...), soyez un peu honnête, les bordelais le sont avec vous ! Ce que j'aime à Toulouse : Le centre ville, la douceur de vivre. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Loin de tout (2h pour aller à plage (no comment)... 3h pour aller à l'océan !). La jalousie des envers Bordeaux. Ils ne font que la critiquer bizarre pour une ville soit disant nulle à leur yeux ? Désolé, mais moi je préfère Bordeaux sans pour autant dire n'importe quoi sur Toulouse !
Ici c'est Toulouse^^ : Ville étudiante et chauvine (rien qu'à voir les commentaires pro- et on comprends que beaucoup ici n'ont pas été voir ailleurs)... Après pour le boulot, il faut soit aimer le rugby, l'alcool, sois être du pays (avoir l'accent, c'est une marque de fabrique et un gage de qualité dans cette contré). Pour le reste... Pas facile ! Ville ennuyeuse sur tout les points. L'agglomération n'augmente pas de 20 000 habitants chaque année, il s'agît de l'aire urbaine, l'aire urbaine de Paris augmente bien de 100 000 habitants chaque année pourtant j'ai jamais entendu un parisien dire que Paris augmente de 100 000 habitants chaque année pour vanter sa ville. Ce que j'aime à Toulouse : Soleil, farniente (faut pas en demander plus). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le manque d'ouverture.
Toulouse : Il faut être un peu lucide, en France il n'y a réellement qu'une seule grande ville, c'est Paris. Toulouse comme Marseille, Lyon, Strasbourg, Bordeaux, et ne sont que des métropoles d'équilibres. Après que les toulousains soient fiers de leur ville ont ne peu pas leur reprocher. C'est effectivement une jolie ville -centre- mais quand on va dans d'autres villes on trouve tout autant de jolis quartiers !
Que de prises de bec! : Pour moi parisienne, Toulouse c'est le soleil et la vie étudiante. A tel point que je me suis interrogée pour partir y vivre. Mais cette levée de boucliers dès que quelqu'un a le malheur d'émettre un avis négatif... Ouille ouille ouille : aurait-on raison de dire que les gens du sud sont un peu trop chauvins et peu ouverts d'esprit ? A croire que c'est eux qui ont inventé le soleil, placés là les Pyrénées et la mer ! Le principal c'est de se plaire là où l'on vit non ? Ce que j'aime à Toulouse : Le soleil, l'architecture, la proximité de la montagne et de la mer. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Sa banlieue, son périphérique, sa chaleur l'été.
Il faut savoir l'aimer... : Bien que ne connaissant Toulouse qu'en tant que visiteur régulier, j'ai tenu à me lancer sur la liste des bonnes réalisations ainsi que celle sur les choses à améliorer. Ce que j'aime à Toulouse : La fameuse brique rose que l'on retrouve dans Toulouse mais aussi dans certaines communes de banlieue, faisant mentir une réputation de village dortoir trop souvent donnée à tort. La quantité d'espaces verts et de cours d'eau qu'on a inlassablement plaisir à longer ou traverser, une Venise verte urbaine ! La rue du Taur fait partie des rues vraiment magnifiques. Ne pas oublier de goûter aux délices de la prairie des filtres coincé entre verdure et Garonne. Le nombre de pistes cyclables même si certains points de ce réseau ne sont pas suffisamment sécurisés (on peut même en louer au transporteur tisséo...) et la qualité de son réseau urbain (du même nom...) très évolutif dans l'ensemble, deux lignes de métro, une ligne de train (ligne c...) intégrée au réseau et bientôt une ligne de tramway. Les bus circulent jusqu'à près de minuit tout comme le métro même si les fréquences de passage sont vraiment espacées. Rien ne manque pour se déplacer à travers la métropole midi-pyrénéenne. Coté mentalité, on est plutôt bien accueilli dans l'ensemble même si parfois on tombe sur des gens aussi prétentieux qu'irascibles. La proximité de paysages reposants, de la mer, des Landes et de la principauté d'Andorre. Que demander de mieux ? Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le périphérique saturé très tôt le matin ou très tard le soir (qui mériterait d'être doublé au nord notamment...) et la conduite parfois audacieuse surtout le long des quais du canal du midi, ne parlons pas des chauffeurs de taxi qui sont souvent de vrais dangers en puissance. La saleté est encore bien présente dans les rues. Les bus manquent désormais près de la station capitole ce qui a pour effet d'engorger grandement le métro qui la dessert, on y a bien fait un espace 100 % piétons mais bon... Un effort sur une baisse des loyers immobiliers même minime serait la bienvenue car le choix en logements est quand même étendu.
Belle ville : Ville agréable, dynamique, jeune et une situation géographique idéale. Ce que j'aime à Toulouse : La qualité de l'enseignement de la maternelle au supérieur. La qualité des hôpitaux, cliniques. Son dynamisme. Et la beauté de la ville. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La délinquance en augmentation, alors qu'il y a quelques années encore c'était une ville paisible.
Tres bizarre tout ca : Il faut être un peu lucide, en France il n'y a réellement que trois grandes villes - au sens de l'aire urbaine, qui est une notion correspondant le plus à la réalité- Paris, Lyon, Marseille. Toulouse comme Nantes, Lille et Strasbourg ne sont que des métropoles d'équilibre. Et au sens cette fois-ci de la région urbaine, c'est encore plus criant, par exemple Paris c'est plus de 10 millions d'habitants, Lyon presque 3 millions d'habitants, Toulouse c'est 1 million. Après que les toulousains soient fiers de leur ville, c'est la moindre des choses, tout le monde est pareil. C'est effectivement une jolie ville -centre- mais quand on va dans d'autres villes on trouve tout autant de jolis quartiers, c'est ça la France ! Sur le dynamisme économique, visiblement tous les classements internationaux sont dans l'erreur puisque Toulouse n'apparaît jamais, étrange ? Parce que c'est bien beau de communiquer sur les nouveaux arrivants, mais ce serait intéressant de savoir combien de temps ils restent, et combien partent chaque année. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le métro est vraiment ridicule lol.
Ce que j'aime à Toulouse : Une ville où il est agréable de se balader, une population assez cosmopolite. Son dynamisme industriel, notamment grâce à l'aéronautique. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le chauvinisme des Toulousains pas forcement justifié, notamment au niveau du temps, de l'ambiance des soirées, la "proximité" de la mer etc.
Toulouse, une ville à vivre : Très belle ville, jeune et dynamique. Dommage toutefois que son patrimoine soit si mal mis en valeur. Ce que j'aime à Toulouse : Une ambiance typique du sud. Une ville chaleureuse et festive. Multiculturelle et vivante, Toulouse est une ville appelée à grandir encore longtemps. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Peut-être le pendant de son côté festif. Un laisser-aller sur la propreté générale de la ville mais des efforts à saluer. Concernant la beauté et l'entretien des espaces verts... du travail reste à faire. Toulouse est une ville qu'on adore ou qu'on déteste.
Réponse à Jamie : Ce n'est pas parce que tout le monde le dit que c'est vrai. Les chiffres officiels peuvent être consultés sur le site du ministère de l'éducation nationale. Va les voir, tu verras que j'ai raison.
Pour Thibault : Je suis Toulousain et pourtant je vais bien soutenir Thibault. Toulouse est bien la 3ème ville étudiante de France après Paris et Lyon, et à égalité avec Lille. Et oui Toulouse perdait encore récemment des étudiants chaque année, et oui Toulouse en compte bien moins de 100 000. Le chiffre de 140 000 qui était avancé il y a 3 ou 4 ans par la mairie était totalement erroné et relevait plus de la tromperie qu'autre chose. Depuis, la mairie a rectifié le tir et vous pouvez aller le vérifier sur son site internet qui mentionne même 89 000 étudiants "seulement".
Réponse à Lucie : Lucie, je n'ai pas dit qu'elle perdait des habitants, mais des étudiants. Et ce que je dis est vrai, suffit de regarder les chiffres officiels.
Réponse à Jean de Paris : Je réitère : non, il n'y a pas 140 000 étudiants à Toulouse en 2008, mais 96 000, chiffres de l'atlas de l'enseignement supérieur. Rien ne sert de mentir, ça ne change pas la réalité. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La grenouille qui veut se faire plus grosse que le b?uf.
Réponse à Pierre : Et c'est la ou nous en revenons tous, et bien oui malheureusement pour les parisiens Toulouse est très distante des grandes instances parisiennes, alors que Bordeaux rêverait de prendre la place du calife. Comme vous dites on ne pas pas refaire l histoire, Toulouse a été capitale des wisigoths, capitale de la Vasgogne (plus tard dénommés Gascogne) Toulouse a été choisie tout comme Bordeaux danss les années 60 pour être métropole d'équilibre, les comptes sont à 0 depuis ces années-la. La seule différence aujourd'hui c'est que Toulouse attire plus, Toulouse est plus habitée, Toulouse a plus d'infrastructures, plus de grandes entreprises, elle est plus tournée vers l'avenir. Et si les toulousains sont fiers de leur ville et la préfère à Bordeaux eh bien les étrangers aussi, dans tous les classements Toulouse figure devant Bordeaux, et oui même pour sa taille, pour le nombre d'heures de soleil. Toulouse est la seule ville française à apparaître dans un palmarès établi par le magazine américain newsweek, présentant les dix métropoles actuelles les plus avant-gardistes de la planète. La ville se plaçait ainsi à la quatrième place, juste entre Londres et Nanchang en Chine. Bordeaux ne figurait pas dans le listing complet qui comprenait le nom de 200 villes. Par ailleurs et là vraiment propos incompréhensibles aucune décision concernant Toulouse ne se prend à Bordeaux, là vraiment propos ridicules. Comme si Limoges décidait pour Brest de sa destinée. Quand on argumente pour ou contre quelque chose il ne faut jamais tomber dans l'excès. Moi qui suis Toulousain, j'ose dire que le centre est petit, que Bordeaux est une très belle ville, que les lyonnais et les parisiens sont bien plus chauvins que les toulousains ou bordelais, mais la réalité existe aussi. Avec plus de 15 000 personnes de plus par an, Toulouse est la ville la plus attractive d'Europe, il faut bien qu'il y ait des raisons, et puis ça remet en place les parisiens qui a priori sont les seuls à savoir quelle ville est la plus attractive du sud ouest. Et a vrai dire à Toulouse le regard de Paris nous importe peu, le gros problème que les autres villes ont avec Toulouse c'est qu'ici notre histoire a fait que nous avons toujours été plus indépendants vis a vis du pouvoir, très tournés vers l'Espagne et la méditerranée, ça ça ennuie beaucoup... Vraiment beaucoup. Mais sinon je ne vois pas en quoi il y aurait une compétition entre Bordeaux et Toulouse, Bordeaux a été plus grande, plus riche, plus métropole, mais les temps changent, Toulouse a rattrapé son retard et dépassée dans tous domaines Bordeaux, et alors ? Faut il moins aimer Bordeaux ? Faut il critiquer Toulouse ? Paris n'est plus la ville qu'elle était, et alors ? Je dois la regarder différemment ? Faut vraiment arrêter d'être excessif, surtout quand on a pas vécu dans les villes dont on parle, et figurez vous que j'ai testé Toulouse, Bordeaux, Paris et même Limoges d'où je viens. Moi mon choix s'est arrêté a Toulouse, pour moi c'est vraiment la ville la mieux pour vivre et je précise j'ai plus de 30 ans, je ne bois pas, je ne suis pas étudiant et j'aime le foot, arrêtez les clichés ridicules, vous circulez encore avec votre béret, une baguette à la main sur votre vélo ? Ce que j'aime à Toulouse : Tout. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Je cherche encore.
Capitale du Sud Ouest : Pour répondre à Claude et Pierre, ce n'est pas à cause d'airbus que Toulouse est si attractive, c'est en raison de son ouverture et son rayonnement, à la fois économique et culturel : 1ère ville attractive de France, expliquez moi comment 20 000 habitants arrivent chaque année à Toulouse si cette ville est nombriliste (donc par définition fermée) et ennuyeuse ? Notez le nombre de points d'interrogations). D'un point de vue culturel, Toulouse est une ville très sportive brillant dans de très nombreux sport (à part le foot je vous l'accorde même si on se maintient quand même en ligue 1). L'architecture donne à la ville un véritable cachet, ces "toulousaines" à briques rouges et aux antéfixes travaillées. L'histoire de la ville remonte à l'antiquité et non pas il y a 50 ans. Tolosa Narbonne étaient les villes les plus riches du sud ouest à l'époque gallo-romaine. Les musées sont présents partout. La ville possède des universités renommées et d'importants campus. Les échanges culturels notamment avec l'Espagne n'ont rien de comparable avec Bordeaux et la différence se sent (je fais moi-même depuis cette année mes études à Bordeaux). Toulouse est cette ville aux tons contrastés et colorés ce qui rend ses habitants dynamiques, fiers de posséder un patrimoine si riche en histoire et en beauté. Les façades reflètent les rayons du soleil comme nulle part ailleurs (certainement pas comme à Bordeaux et ses murs uniformes, trop solennels pour être gais). Toulouse est la ville du bon vivre et de l'emploi car de plus en plus les grandes entreprises essentiellement dans le secteur des hautes technologies travaillent avec les universités, recrutent à la sortie des écoles donc drainent toujours plus de main d'?uvre ce qui permet à Toulouse de jouir d'une immigration qualifiée. Quand au "chauvinisme", il fait partie du folklore surtout en période de match du stade toulousain où le rugby roi enflamme la ville de rouge et de noir, mais parlez avec de vrais toulousains et vous serez toujours bien accueillis. A Toulouse on est pas orgueilleux on est juste fier ! Ce que j'aime à Toulouse : Ses défauts et ses qualités.
Réponse au faux Lyonnais : Vous pouvez indiquez "chiffres insee 2009", cela ne les rend pas plus crédibles, car vos chiffres n'existent pas. Les chiffres du ministère montrent bien que d'une part, il n'y a pas 100 000 étudiants répartis dans 3 universités à Toulouse, loin de là. Il n'y a même pas 100 000 étudiants toutes sections confondues dans son aire urbaine. Et Toulouse perd des étudiants chaque année, alors que Lyon en gagne. Dites ce que vous voulez, vous ne transformerez pas la vérité.
Pour - de 30 ans : Ville étudiante et chauvine (rien qu'à voir les commentaires pro-Toulouse et on comprends que beaucoup ici n'ont pas été voir ailleurs)... Après pour le boulot, il faut sois aimer le rugby, l'alcool, sois être du pays (avoir l'accent, c'est une marque de fabrique et un gage de qualité dans cette contré). Pour le reste... Pas facile ! Ville ennuyeuse. Ce que j'aime à Toulouse : Soleil, farniente (faut pas en demander plus). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Nombrilisme.
Rectificatif sur Toulouse : Je n'ai rien contre Toulouse, ni contre les toulousains mais je constate qu'il se dit un peu tout et n'importe quoi ici. Toulouse capitale du sud-ouest, c'est dans vos rêves je pense. Tous les pôles décisionnels de la région "sud-ouest" sont à Bordeaux ou migrent de Toulouse à Bordeaux... Vous avez airbus mais cela ne fait pas tout. Et vous ne referez pas l'histoire de France ! Bordeaux est prestigieuse depuis des lustres quand Toulouse se développe depuis 50 ans... Relativisez ! Ici à Paris, c'est Bordeaux qui est considérée comme "capitale du sud-ouest" même si Toulouse a une bonne image (assez déformée je dirais). Et comparer les 2 villes du sud-ouest en ne prenant que la ville centre avec Toulouse qui a une superficie presque égale à Paris (2 fois plus grande que bordeaux) ce n'est pas très juste et c'est un peu se faire "mousser" pour rien. Aire urbaine de Bordeaux=803 117hab, aire urbaine de Toulouse=850 876hab. Et la comme par hasard, tout se ré-équilibre ! Concernant le climat, quasi même nombre d'heure pour Bordeaux et Toulouse = environ 2050h. mais je sais que cela plaît aux Toulousains de toujours dénigrer les autres villes et particulièrement Bordeaux ! Pour finir, 140 000 étudiants ? Il y en a 40-50 000 de trop ! Ce que j'aime à Toulouse : Le centre ville (beau mais très petit) on trouve de tout assez facilement, le climat. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Cette "pseudo-supériorité" de pensée des toulousains. Tout n'est pas rose chez vous, mais il faut bouger pour s'en apercevoir.
Justement, non : Moi aussi, j'ai été surpris quand quelqu'un a dit qu'il n'y avait pas 140 000 étudiants à Toulouse, parce que la mairie annonce ça tout le temps. Mais je viens de regarder sur l'atlas du ministère de l'éducation nationale, et on a bien, dans toute l'aire urbaine de Toulouse, seulement 94 000 étudiants (dans le public, le privé, en fac, dans les grandes écoles, etc.) soit moins que Lille (qui en compte 2 000 de plus) ou Lyon qui en compte 30 000 de plus ! Bref, Toulouse, c'est un mythe, pas une réalité. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les mensonges de la mairie pour se grossir.
Mais non ! : Toulouse n'est pas la première ville étudiante de province, elle n'a pas 140 000 étudiants, mais 96 000 (chiffres officiels du ministère de l'éducation nationale). C'est Lyon qui est la deuxième ville étudiante, et de loin, avec presque 130 000 étudiants.
Toulouse en demie teinte : "Les toulousains ouvrent grand leurs bras mais ne les referment jamais"... Ainsi m'avait-on prévenue avant d'arriver ici il y a 5 ans. Tout est vrai, une véritable sociabilité en trompe l'?il ! Pour la 4ème ville de France, ça laisse à désirer sur plein de points : mauvaise éducation (surtout au volant) chauvinisme (à croire que les toulousains ne voyagent jamais) manque de propreté en ville, transports en commun laissant à désirer (et relations tgv aux autres villes françaises à pleurer), centre ville triste le dimanche, emplois "réservés" aux relations du cru... Et j'en passe. Pour avoir vécu 20 ans dans les Alpes et 10 ans à Paris, franchement je m'attendais à mieux. Heureusement il y a les alentours et le climat...! La pilule passe mieux. D'ailleurs j'ai toujours trouvé que Nougaro n'avait pas l'air très sympa... Malgré ses belles paroles... Peut-être un signe ! Ce que j'aime à Toulouse : Soleil, soleil, proximité mer et montagne, couleur du centre ville (au moins des façades en état) la valeur du temps (apparemment extensible). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les fous du volant (c'est vrai ça, au fond pourquoi mettre des feux et des priorités ?). L'incivilité, la rocade bien trop petite pour tous les déplacements pendulaires quotidiens, les transports en commun ridicules (surtout pour une ville aussi étudiante) l'urbanisation anarchique et moche hors centre, les banlieues dortoirs assez tristes, le chauvinisme des natifs toulousains, le manque de dynamisme en matière d'emploi...
Moyen : Une ville somme toute sympa, mais rien d'exceptionnel. Ce que j'aime à Toulouse : Transport en commun pas cher du tout, une grande communauté hispanique, un grand métissage culturel. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le chauvinisme des Toulousains, pour une ville qui n'a rien d'exceptionnel. C'est la capitale d'une région magnifique, mais quelle capitale... Rien à y faire... Insécurité et incivisme récurrent et insupportable. Intolérance aussi... Ici on aime le foot ou le rugby, pas les deux... Sans compter les "Toulousains d'origine" qui n'intègrent pas du tout les nouveaux arrivants.
Toulouse, ou la ville qui fait parler d elle : A la lecture des commentaires : 1/ La plupart des commentaires sont des commentaires de personnes "anti" Toulouse, pro-Toulousains sont en général des nouveaux venus, ce qui implique que les toulousains "pure souche", ou habitant la ville depuis longtemps, s'expriment très peu sur ce forum. La ville fait donc pas mal parler à l'extérieur ; 2/ Les anti-Toulousains, prêtent des propos aux Toulousains que nulle part on ne peut lire ici, propos tels que "si tu n es pas toulousains, dégage". Pour habiter a Toulouse depuis 5 ans, jamais jamais, je n ai entendu cela, ni ressenti ce genre de propos. Les commentaires négatifs viennent donc en réponse à... Aucun autre commentaire, les toulousains semble-t-il n'ont pas besoin de vanter leur ville sur ce forum, en revanche les détracteurs de la ville oui. 3/ N'en déplaise a beaucoup mais Toulouse est bien une grande ville française et européenne. Désolé pour ce qui aurait souhaité avoir airbus ou encore le canceropole, ceci dit chacun a eu sa chance a moment donné, donc ridicule d'en vouloir à Toulouse d'avoir airbus en ses murs.4/pour avoir habiter les plus grandes villes françaises, Toulouse, n'a pas plus de banlieues mal fréquentées qu'ailleurs, n'est pas plus sale qu'ailleurs, n'est pas plus petite qu'une autre, n'est pas plus égocentrique qu'une autre. Depuis 5 ans je vois tous mes potes parisiens et lyonnais s'installer ici ou chercher à s'installer, ce n'est sûrement pas par hasard, ce n'est pas seulement car j'y suis moi : il faut pas déconner, si Toulouse et sa banlieue attirent plus de 20 000 habitants par an (plus fort taux d Europe) ce n'est pas que du au soleil, et ce ne sont pas que des "bobos" (à lire les commentaires, Toulouse n'est peuplée que de bobo et étudiants), son dynamisme en matière d'emploi, de recherche, sa qualité de vie (et la suffit de lire les classements Toulouse est depuis 10 ans 1ère ou 2ème des villes ou il fait le mieux vivre en France, selon un magazine anglais elle serait dans 5 premières d'Europe, et selon magazine américain, Toulouse serait la encore la ville la plus attrayante et quand on sait que le même magasine a classe la France au 1er rang où il fait le mieux vivre ça laisse quand même une idée de pourquoi Toulouse connaît le plus fort taux d'attractivité d'Europe), sa position géographique son climat lui valent bien d être attrayant quoi que ses détracteurs puissent dire. 5/ si Toulouse attire autant de détracteurs c est aussi car elle est la seule grande ville française à s'extirper de la domination parisienne et c'est flagrant mais ce qui peut apparaître pour de l'égocentrisme n est du a rien d autre qu'au passé de la ville, son histoire, son passé prestigieux et indépendant vis a vis du royaume de France ont fait que Toulouse et les toulousains se sont toujours sentis loin du pouvoir et indépendants vis a vis de celui ci, ça reste dans les mentalités et ce que les personnes étroites d'esprit prennent pour de l'orgueil, n'est rien d'autre que de la culture, et oui ici la culture est forte. 6/J'adore voyager, j'adore visiter les villes, les habiter apprendre à les connaître, j'ai vécu dans pas moins de 12 grandes villes différentes (Paris, Lille, Lyon, Marseille, Aix, Nice, Rennes, Bordeaux, Grenoble, Brest, Avignon et Toulouse manque à mon palmarès Nantes) plus ou moins longtemps, chacune a des qualités des défauts, je comprends que chacun aient des préférences mais cette déferlante de critiques vis a vis de Toulouse me parait incroyable et injustifiée. Pour ma part Toulouse est la ville dans laquelle je suis restée le plus longtemps hormis Paris ma ville natale, simplement car elle est pour moi la seule à réunir tout ce que j'attends d'une ville (manque quand même la mer, mais y a le soleil déjà pas mal). Pour les détracteurs de Toulouse mais aussi des autres villes, où que l'on aille si l'on énumère les défauts de la ville visitée en critiquant ses habitants, il est bien évident que l'on sera mal accueilli. Quand je suis arrivé ici je n'avais pas de préjugés je ne connaissais pas le sud ouest, j'avais entendu de bons échos sur la région de moins bons sur Toulouse, j'ai préféré ne pas écouter et me faire mon opinion en cherchant à être le plus neutre possible a mon arrivée, comme je fais pour chaque ville, de suite les choses paraissent plus belles et ce où que l'on s installe. Quand j'ai vécu a Marseille, j'ai vite compris que ce n'était pas que sale, qu'il y avait beaucoup de choses a voir un passé architectural incroyable, au final j'adore cette ville. 8/ pour apprécier une ville il faut aussi faire preuve d'humilité. Ce que j'aime à Toulouse : Toulouse, les Toulousains, les Toulousaines, quand arrive le printemps. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le nouveau tribunal qui est affreux.
Reponse à Solène : Cette ville n'a pas un métro mais un val comme à Lille, il n'y qu'à Paris, Lyon et Marseille où l'on trouve des métros. Le val peut quand même être considéré comme un mini métro. Ce que j'aime à Toulouse : L'hyper-centre bien que petit. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le sacré chauvinisme.
Toulouse Toulouse Toulouse! : Je rigole des gens qui réagissent à mon commentaire. C'est ce qu'on appelle de l'ironie toulousaine ça ! Bien sur, les autres ne peuvent rien y comprendre. Bref... Alain de quoi tu parles quand tu emploi le mot "complexe". Je pense que Toulouse n'a rien à envier aux autres villes françaises encore moins lorsque les statistiques ne cessent de lui être favorable. La ville connaît un boom économique et démographique sans précédent depuis les années 80. Elle est aujourd'hui la ville la plus attractive de France avec plus de 13 500 nouveaux habitants par ans ! Là où la population de Marseille ne cesse de décroître depuis des années. Une vraie catastrophe pour la cité phocéenne sale en réputation et de fait. Et puis qu'est ce que tu parles de "Toulousain de souche" lorsque cette ville est l'une des plus cosmopolite d'Europe ! Alors oui comme toute ville, touloupe a ses défauts, mais comme le disais Baudelaire, "le défaut est le condiment indispensable à la beauté". Toulouse est donc cette ville contrastée au passé riche en culture et en histoire (ville non gauloise mais gallo-romaine comme les remparts, édifiés à titre honorifique, tant la ville était prospère, le prouvent). Le centre est magnifique mais pas grand certes puisqu'à l'origine la ville était prévue pour être une citadelle érigée pour contrer les invasions barbares et musulmanes au VIIe et VIIIe siècle.L'économie y est florissante comme en témoigne l'état de la dette toulousaine tout à fait négligeable. Eh oui ! Chers Marseillais, Lyonnais, Lillois et autres, Toulouse est l'une des villes les mieux gérée de France en termes de budget. Ce n'est pas étonnant du fait de son statut de capitale européenne de l'aéronautique. Mais les mauvaises langues ont trop tendances à ne s'arrêter que là ! Toulouse est aussi une ville étudiante avec un pôle recherche énorme. Le plus grand cancéropôle d'Europe sera à Toulouse d'ici peu de temps ! La ville possède les hôpitaux les mieux notés de France ! L'université de l'arsenal est la deuxième université la plus vieille de France preuve que la connaissance, le savoir ont  toujours été partie intégrante de la culture occitane.
Ville du blabla : Pas grand chose ici, on fais très vite le tour du centre ville qui est certes joli mais où les magasins de téléphonie mobile pullulent (rien qu'autour du capitole on doit en trouver une bonne quinzaine... Terrible constat) où la restauration rapide à remplacé les rares café-concert qui restaient encore dans l'hyper-centre (je pense à "jour de fête"..). De moins en moins de charme, de plus en plus de défauts dus à une mollesse générale qui c'est amplifiée avec la crise, de blabla sans lendemain. Tout ici est axé sur le monde étudiant de bonnes familles et airbus (cadre et ingénieur surtout)... Pour le reste, il faut oublier. Ce que j'aime à Toulouse : Plus grand chose à part la mer, la montagne et l'Espagne pas loin... Histoire de fuir cette triste ville. Très bonne ville pour étudiants ou pour bobo sympa qui cherche le soleil. Mais bon, le soleil ne fait pas tout non plus. Ce que je n'aime pas à Toulouse : -le bruit (ville très bruyante et énervée... Pour pas grand chose, en gros je comprend pas)-gros régionalisme et complexe d'infériorité-ville très fashion (pas dans le bon goût)-incivisme routier hors norme (ici, on bat tout les records de klaxon, de feux rouges grillés... Et j'en passe)-métro minuscule (régulièrement blindé)-ville très sale (les crottes de chiens et vomi de jeunes étudiants plombent le sol)-attitude (genre "je suis simple et sympa mais faut pas trop m'en demander") qui est sympa au début mais qui agace très vite.-zone pavillonnaire qui s'étend dans sa banlieue (genre, camp de concentration... Moche et triste)-pas de forêt (à part Bouconne)... Sinon faite au moins 40 bon km pour voir autre chose que des champs.-chaleur étouffante en juillet/août-population pas très sympa qui se la joue à la parisienne (en un peu plus souriante quand même) et qui se pense capitale du sud (genre 2ème ville de France, une chose que j'entends régulièrement ici... La ville la plus mieux, la plus belle, la plus où il y a du travail et je passe les inepties que je peux entendre quotidiennement.
Reponse a Alain, Solene et Fabio : A vous lire, je dirais que le problème vient principalement du fait que vous concentrez toute votre attention sur une minorité de Toulousains désagréables et égocentriques, et jugez une ville entière, avec sa population, sur cette minorité. Pour vous répondre Solène, des commentaires du style "si t'aimes pas, tu pars", on peut en entendre partout, et pas seulement a Toulouse. Il s'agit, pour la plupart du temps je pense, d'une réaction simple et normale (mais excessive, je conçois) de gens locaux qui sont peut-être excèdes par tant de critiques perçues comme injustes. Inversons les rôles, moi qui ne suis pas Breton, si je pars habiter en Bretagne plusieurs années et que j'y passe mon temps a critiquer tout ce qui bouge : les gens, la culture, le temps etc, rien de plus normal que des Bretons pure souche me remettent a ma place. Finalement, je me serais moi-même fermé les portes d'une région, d'une culture et de ses gens. Toulouse est une ville aux nombreuses facettes, comme toute grande ville. Et certaines sont plutôt agréables, et d'autres moins reluisantes. Pour les cotés agréables, je dirais d'abord cette architecture décalée, teintée d'Italie et d'Espagne, et parfois même de Flandres - le centre est très bien conservé et les immeubles désaffectés ou délabrés y sont rares (en cela, rien de comparable avec Lyon, Paris, Marseille, Bordeaux ou Lille qui possèdent bien plus de "ruines" en plein centre). Je vanterais ensuite une douceur de vivre qu'on ressent particulièrement lorsqu'on arpente les rues du centre, et ce a n'importe quelle heure du jour et de la nuit. C'est aussi une ville à la fois calme et grouillante : n'avez vous jamais été impressionnés de voir tant de monde dans les rues et ruelles du centre, et pourtant aussi peu de bruit et de saletés ? Coté négatif, je mettrais en prime le Mirail et son université qui tombe en ruines, un certain sentiment d'insécurité autour de Saint Pierre, une rue Pargaminiere encombrée de voiture (à quand une rue pavée et ouverte aux piétons ?). Un trafic routier saturé, des transports en commun qui restent à développer (mais très en avance par rapport à d'autres villes européennes de taille similaire - allez voir en Angleterre ou en Italie). L'histoire de Toulouse est riche - et souvent méconnue. Cette ville a grandi dans l'ombre des autres cités de province, mais il n'empêche que les cathares n'est pas "le seul évènement historique" qui s'y soit produit. Déjà, le catharisme en soit n'est pas un évènement, mais une culture propre, et la croisade contre les albigeois si souvent brandit par quelques Toulousains pure souche comme preuve d'esprit rebelle vis a vis de la capitale, c'est que cet évènement a bien changé le cour historique de Toulouse pour en faire une cité française plutôt que occitane. En réponse à Alain du Médoc, Toulouse et Bordeaux sont historiquement les 2 principales villes du Sud ouest. Toulouse, avant que l'état français ne décide d'y implanter l'aéronautique, était a l'époque déjà plus peuplée que Perpignan ou Dijon aujourd'hui... Si Bordeaux éclipse Toulouse à l'étranger, c'est tout simplement grâce a ses exportations de vin qui ont contribué à sa renommée depuis plusieurs siècles. Au concours de la renommée internationale, on notera que Bordeaux éclipse aussi Lyon, et pourtant nulle ne pourrait contredire le fait que Lyon est bien plus importante que Bordeaux. C'est donc bien la réputation bordelaise qui est surfaite, et pas le contraire. Pour finir avec le stade toulousain, en réponse a Fabio, sachez que le budget du club est certes le plus élevé de France, mais Toulon, Paris, Clermont-Ferrand ou Biarritz n'ont pas grand chose a lui envier. De même, on sait tous que l'argent ne suffit pas a ramener des titres - sinon ça serait trop facile. Et tant mieux pour le suspens !
Tout en surface : Ville agréable si on vient y poursuivre ses études ou si on a une famille : les enfants, le chien, le jardin (et la piscine pour ceux qui en ont les moyens) sinon pour le reste c'est globalement une ville ennuyeuse. Ses habitants sont superficiels. Toulouse est tout de même moins pire au niveau du paraître que Montpellier ou Marseille. Sous ce rang de 4e ville de France, son "dynamisme", sa population étudiante, l'aéronautique etc, elle reste un ville "provinciale' et tout ce qui va avec : les rues désertes en semaine, les "places to be" qui ne sont que des lieux de concentration de beaufs. Ce que j'aime à Toulouse : Ses pistes cyclables, la proximité de la campagne, la verdure, ses parcs, le canal du midi. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La saleté des trottoirs plein de crottes de chien, le manque d'ouverture d'esprit, la pauvreté culturelle, les résidences sécurisées avec piscine. Cette magnifique aptitude qu'ont les gens à nommer "amis" des personnes qu'elles connaissent depuis 3 jours. Les fans de rugby. Et je m'arrête là.
Tout à revoir : Cette ville souffre du complexe de Paris et Marseille, elle se prend pour le centre du monde et n'accepte aucune critique. Quand je dis "cette ville" je parle des Toulousains de souche. Son dynamisme économique est surtout dû aux choix de l'état d'avoir implanté l'industrie aéronautique, sans cela, Toulouse ne serait pas plus développée que Perpignan ou Dijon. D'ailleurs, la véritable capitale du grand sud-ouest reste Bordeaux, tant pour Paris que pour les autres pays. Ce que j'aime à Toulouse : Sa vie nocturne grâce aux nombreux étudiants (qui ne sont pas tous, loin s'en faut, de la région). L'hyper-centre assez agréable. Un choix de culture et de loisirs très large. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Insécurité chronique, ville sale, circulation très difficile tant au centre qu'en périphérie. Quand on quitte le centre ville on est immédiatement dans la cité dortoir. Heureusement que le reste de la région Midi-Pyrénées est belle.
Surestimée : Ville sale, la sécurité est faible, la circulation est catastrophique. Les Toulousains prennent la mentalité des marseillais et des parisiens en croyant être le centre du monde. Ce que j'aime à Toulouse : Sa joie de vivre et la vie nocturne (grâce aux étudiants qui ne sont pas forcéments de Toulouse). Pas mal de choses à découvrir. Dynamisme économique grâce aux choix de l'état. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Sa couleur. Ville très sale. Un hypercentre dynamique et quand on en sort c'est le cimetière.
A Fabio : Assez d'accord sur votre analyse sur la ville rose qui n'est pas si rose, à ceci près : la construction aéronautique, contrairement à ce que vous croyez, est génératrice énormément d'emplois précaires (cdd, interim) et ce à tous les niveaux de qualifications (du manut payé au SMIC à l'ingénieur en thermodynamique employé en intérim et payé à 2000 euros bruts)... Ce que j'aime à Toulouse : A peut près rien. Ce que je n'aime pas à Toulouse : A peut près tout.
La ville du paraître : Toulouse restera pour moi la ville du paraître. Pas du paraître comme Nice ou Paris, mais du paraître "pas paraître", c'est-à-dire que les gens se donnent l'image de simplicité et de profondeur, d'accueil, alors qu'il n'en est rien. Pendant mon compagnonnage, je n'ai vu nulle part ailleurs de ville où on te dit "si t'aimes pas Toulouse, dégage" (c'est d'ailleurs la seule ville où peut lire ce genre de commentaire sur ce forum). Des villes plus discrètes comme Lyon, Nantes, Rennes ou Bordeaux sont bien plus accueillantes dans les faits. Ce que j'aime à Toulouse : Le centre ville est sympa, mais il est minuscule. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La cuisine : à part un très bon plat, le cassoulet, il n'y a rien de folichon. Le métro : comme à Rennes ou Lille, on plus l'impression d'être dans un jouet que dans un métro, comme Paris ou Lyon.
Réputation surfaite : Habitant cette ville depuis trop longtemps, je cherche à m'en éloigner le plus rapidement possible. Le gros point noir de cette ville est "ses habitants de souche" qui défendent farouchement leur pré carré face à "l'envahisseur étranger" et tranchent radicalement avec les gens que l'on peut rencontrer dans la région. On est en plein dans la chanson de Brassens "les imbéciles heureux nés quelque part", qui s'imaginent que le fait d'être né à tel endroit plutôt qu'à tel autre leur donnent le droit de regarder les autres avec mépris. Les arguments avancés par ces personnes sont toujours les mêmes pour magnifier la ville (qui sent la) rose. On parle de l'historique rebelle de la ville en citant les cathares. A y regarder de plus près, c'est à peu près le seul événement historique qui s'est passé dans la ville depuis la période romaine. On nous vante l'aéronautique... Dont l'expansion en France date surtout de l'après seconde guerre mondiale : l'état français a alors choisi les grandes villes les plus éloignés de l'Allemagne pour développer cette industrie, à savoir Bordeaux et Toulouse... Quant au rugby, vu le budget du ST par rapport aux autres clubs, Toulouse est bien la capitale du rugby. C'est même assez étonnant que tous les titres possible ne soient pas gagnés tous les ans ! Bref, c'est dommageable pour cette ville qui a du potentiel, surtout d'un point de vue de l'emploi, l'aéronautique permettant d'avoir des emplois confortables à vie. Une politique volontaire d'aménagement du territoire notamment en matière de transport (public/voiture) et de réhabilitation d'immeubles (ruines nombreuses dans le centre ville) est cependant à mener et pourrait la rendre plus agréable. A condition que l'ouverture d'esprit des habitants évolue dans le bon sens... Ce que j'aime à Toulouse : Les bords de Garonne, seul quartier agréable les différentes destinations à une heure de route de la ville (Lot, Gers, Pyrénées, Corbières...) variées et jolies avec des gens très accueillants et sympathiques. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les toulousains l'état de délabrement avancé dans lequel se trouvent de nombreuses zones dans la ville, l'odeur d'urine.
Pr Lorenzo : Il est étonnant de lire des choses aussi stupides et qui plus est aussi... Fausses : que dire concernant le rugby ? Ben oui désolé Toulouse est l'équipe la plus titrée d'Europe. Que dire sur le fait que Toulouse est français depuis 1100 ou 1200 ou pourquoi pas 1789 : comme la plupart des villes françaises Toulouse est née de batailles, affrontements, d'annexions, Toulouse à preuve du contraire était gauloise, en rappelant que la Gaule reste le territoire fondateur et donc la base du pays qu'est la France, est ce que tu crois encore que l'Alsace est moins française que l'Auvergne ?  Désolé de te décevoir mais là encore tout est volonté politique donc je ne vois pas en quoi Toulouse aurait volé quoi que ce soit à qui que ce soit, Lyon a-t-elle volé la chimie ? Et Montpellier la médecine, les vilaines... Il y a vraiment des lectures difficiles et des écrits stupides... Ce que j'aime à Toulouse : La ville simplement. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le trafic routier.
Je vois la vie en rooooooooooooose : Une ville vivante, avec des animations en tout genre. Les bords de Garonne sympa, les chtis bars etc. Ce que j'aime à Toulouse : La Garonne, le soleil quand il y en a. Les nombreux concerts qui existent. La proximité des pistes de ski ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Mon célibat depuis que j'y habite. Des difficultés à me faire des amies. J'ai envie d'en partir finalement envie de plus de simplicité. Là j'ai l'impression qu'on me vend des tapis toutes les trois secondes.
Réalisme non, Chauvinisme oui : Espérons que ce soit de l'humour. Vous savez si Toulouse est devenu une ville importante pour l'aérospatiale c'est grâce à une très forte volonté politique de l'état d'y concentrer l'aéronautique, sans quoi il y à de forte chance que ces entreprises ce serraient installé à Paris. Sans cela point de dynamisme, c'est pas avec la tulipe, le rugby et le cassoulet que Toulouse aurait un dynamisme... Ensuite vous parlez du rugby en citant Toulouse comme aillant le plus grand palmarès et comme quoi les autres villes sont jalouse, sachez juste que les clubs de rugby parisiens (stade français paris et racing metro 92) ont à eux 2 un palmarès nettement plus grand que celui du seul club toulousain (le stade toulousain). Donc je pense pas que Toulouse soit jalousée là-dessus non plus. Et enfin, justement Toulouse n'a pas tenu tête au reste de la France bien longtemps, Toulouse est devenu une ville française dès 1100 ou vers 1200, bien avant que Marseille, Nice et Lille (la dernière) ne devienne des villes françaises.
Pourquoi Toulouse! : Pourquoi Toulouse est-elle la meilleure ville de France ? Réponse : son originalité et la force de ses habitants. Cela remonte au moyen-âge, à l'époque des croisades albigeoises, Toulouse était le comté le plus puissant de France. Ce n'est pas par hasard si l'armée de croisés, forte de plus de 10 000 000 000 000 000 d'hommes menée par l'infâme Simon de Monfort composés de parisiens, lillois, marseillais, lyonnais, bordelais et autres zouaves, s'est brisée contre nos remparts. Aujourd'hui nous rayonnons. Capitale européenne de l'aérospatiale (juste ça !) et bien sûr du rugby (je ne rappellerais pas le palmarès du stade toulousain afin de ne pas humilier les autres villes dont les habitants sont "assez" virils pour toucher au ballon ovale et non au rond). Ville historique qui a pendant très longtemps tenu tête au reste de la France, à la culture si singulière, rendue unique par les innombrables échanges culturels (et ce, depuis l'antiquité !) Toulouse est aujourd'hui le pôle attractif du sud-ouest (deuxième ville la plus attractive de France après Paris). Alors chauvinisme non, réalisme oui. La ville rose n'a que faire des divagations d'un vieillard sénile nommé jf gravier qui, un jour, prononça une phrase tant aimé de nos chers et standards parisiens "paris et le désert français". Et un de plus qui n'a jamais mis les pieds dans la quintessence de l'architecture urbaine : Toulouse. C'est alors que je m'adresse au reste de la France non pratiquante du rugby, ce sport, cette religion qui distingue si bien les forts des faibles : comment pouvez-vous lutter contre nous ? Nous, 3 fois champions d'Europe, nous la peuplade des irréductibles occitans. Souvenez-vous que l'avenir est un long passé et que l'histoire a retenue une seule chose : faites chier n'importe qui mais pas, surtout pas les toulousains ! Ce que j'aime à Toulouse : Tout, l'air, le béton, tout, il n'y a pas un même carré de cette ville, que dis-je, de cette ?uvre d'art, ce don des dieux que je n'admire pas ! Ce que je n'aime pas à Toulouse : Rien... Ah si ! Les gens qui se permettent de critiquer la ville du haut de leur Bordeaux, Marseille, Strasbourg qui, certes sont divertissants mais finissent par ennuyer. Vous savez, cette jalousie primaire qui d'abord vous fait rire et ensuite vous apitoie !
Ville Rose, Ville du soleil : Pour une ville dite : "ville rose", je trouve qu'elle est sale (bien dommage, car il y a de magnifiques bâtisses et rues piétonnes). Certes elle est attractive durant la période scolaire, mais arrivé l'été c'est plutôt le désert. Ce que j'aime à Toulouse : C'est le côté râleur lorsque le trafic est ralenti, ici il appelle ça un "bouchon", d'où je viens c'est un fort ralentissement. Chers automobilistes monté sur Paris et sa région... Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le manque de transport en commun.
Toulouse : Toulouse est une ville étudiante et comme vous dites ce n'est pas la peine d'en faire un débat, dès lors que 2 000 ou 5 000 étudiants de plus ou de moins que Lille ne font pas de Toulouse une ville moins étudiante, dans les chiffres oui mais dans les faits une si faible différence n'est pas palpable lorsque les étudiants sont dilués sur toute une ville. Ce que j'aime à Toulouse : J'ai visité Toulouse pour la dernière fois en 2002 donc difficile de me faire une idée de comment cette ville est aujourd'hui. De plus je n'y ai jamais vécu. Elle m'évoque une grande ville de France dotée d'un centre historique. Ce que je n'aime pas à Toulouse : C'est une ville un peu isolée, un peu à l'écart des autres, c'est la seule ville d'importance de la région Midi-Pyrénées et même de la région Auvergne voisine donc c'est vraiment pas étonnant que Toulouse soit une grande ville étudiante. La grande ville la plus proche est Bordeaux.
Réponse à joel : Oui je me suis trompé Toulouse est la quatrième ville étudiante de France. Ce n'est pas la peine d'en faire un débat ! Ce que j'aime à Toulouse : Toulouse est une ville formidable. C'est une ville où il y a tout. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Je n'aime pas les gens qui n'aiment pas Toulouse.
En reponse a Matt : Personnellement, je crois que la fierté toulousaine tient plus a une forme d'indépendance culturelle qui lui est propre. Pour bien connaître Paris ainsi que les autres grandes villes de province (ie Lyon, Marseille, bordeaux, Montpellier et Lille principalement), Toulouse est clairement la ville la plus détachée de l'influence parisienne. Ici, les gens regardent plus ce qu'il se passe à Barcelone, ou d'une façon générale en Espagne, qu'à Paris. Maintenant, la population étudiante fait certes la fierté de Toulouse, mais aussi de Lyon, Lille ou Aix-en-Provence. Avoir une forte population étudiante, c'est synonyme de ville jeune et dynamique. Au-delà des chiffres, ça signifie surtout que pour ceux qui aiment faire la fête, Toulouse est un endroit tout désigné. De même, ça sous-entend que c'est une ville attractive pour diverses raisons (nombre d'étudiants n'étant pas évidemment pas originaires d'ici) et de plus, qu'elle est un pôle en terme de technologies et d'industries de pointe. D'ailleurs, beaucoup d'étudiants ne s'y trompent pas et veulent ou finissent par rester sur Toulouse (en revenant après une première expérience parisienne par exemple). Enfin, vous parlez de chauvinisme, mais pouvez vous me citer une seule grande ville de France ou il n'y en ait pas ? Ne me répondez pas Mulhouse ! P.
Oui et alors ? : Toulouse est étudiante et alors ? Vous croyez peut être que c'est l'étudiant qui fait vivre une ville ? Je ne pense pas et il est bien là le problème... Un étudiant à part étudier et boire des coups dans les bar lounge (si il a les moyens) ne sert à rien, à part étudier. Et dans la majorité des cas il repart quand il finit ses études, dons il ne construit rien à part son intellect. C'est ça la fierté de Toulouse ? A part le rugby et l'aéro il n'y a pas grand chose ici, un grand néant... Comme dis plus bas,"beaucoup de bruit pour rien". Ce que j'aime à Toulouse : Un campus géant. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Chauvinisme et blabla, vite creux et sans intérêt.
Population étudiante : Bon, si vous voulez chipoter sur les chiffres, pour l'année 2007-2008, on avait très exactement : 96. 000 étudiants à Lille, 125. 000 étudiants à Lyon et 93. 000 étudiants à Toulouse... Toulouse est donc 4ème ville étudiante de France en 2008, au coude a coude avec Lille. Maintenant si on compare avec la population totale de l'unité urbaine, Toulouse est plus étudiante, ce qui explique sans doute pourquoi elle donne l'impression d'être plus jeune (j'écris bien "l'impression", c'est donc que je ne suis pas nécessairement objectif).
Réponse à Mike : Je vous invite à vraiment regarder le ministère de l'enseignement supérieur pour voir que non, Toulouse est loin derrière Lyon avec respectivement 94 000 étudiants et 126 000. Quand on fait des rectificatifs de rectificatifs, il faut vérifier. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le chauvinisme.
Rectificatif Alexis : Toulouse n est pas la 4ème ville étudiante de France, en effet elle est repassée à la seconde place derrière Paris et devant Lyon (source ministère de l'ens sup) quand on fait des rectif, autant qu'elles soient juste et fondées. Ce que j'aime à Toulouse : La ville dans sa globalité, charme de la brique, sa taille, l'animation qui y réside, la programmation culturelle, les hôtels particuliers, la Garonne, les ruelles du quartier St Étienne, les marchés, le soleil couchant sur la brique... Et tant d'autres choses. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La circulation, les bouchons.
Rectificatif Alexy : Alexy, Toulouse n'est pas la troisième mais la quatrième ville étudiante de France, après Lille. Le tramway n'existe pas encore, il faut attendre encore presque un an avant de le voir. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Beaucoup de bruit pour rien.
La ville rose où la vie est rose : Toulouse est une ville très peuplée (450 000 hab.). C'est la quatrième ville la plus peuplée de France. C'est aussi une ville qui est très animée, on ne s'y ennuie jamais, il y a toujours quelque chose à y faire. Toulouse est aussi une ville très étudiante (la troisième de France). Ce que j'aime à Toulouse : J'adore Toulouse car il y a énormément de transports en commun (bus, tramway, tgv, métro, avion). Je l'aime aussi car c'est une ville où il y a beaucoup d'emploi à trouver. C'est une ville très dynamique. Ce que je n'aime pas à Toulouse : La seule chose que je n'aime pas à Toulouse c'est qu'il y trop de voitures qui circulent.
Une ville belle attractive : Même si chaque ville a son charme, Toulouse a également son style et son charme avec de beaux monuments historiques. La ville est animée et jeune. Les transports en commun y son plus développés qu'à Marseille (contrairement à un témoignage que j'ai pu lire plus bas). Ce qui me fait rire dans tout ça ce sont les critiques contre le soi disant chauvinisme toulousain ( y a qu'à lire les commentaires des lyonnais par exemple pour s'apercevoir qu'il y a plus chauvin qu'un toulousain ! Je connais également beaucoup de nouveaux toulousains qui viennent de Paris, Strasbourg, Bordeaux, de Bretagne) depuis quelques mois voire quelques années et qui ne souhaitent pas non plus en repartir. Comme quoi...! Et ils sont là aussi car ils ont trouvé un emploi à Toulouse, comme quoi...! Ce que j'aime à Toulouse : Le métro, l'ambiance nocturne et festive de la ville. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les bouchons sur le périph en heure de pointe : c'est une horreur !
Quel manque d'objectivité ... : Pour ne pas avoir été toujours toulousain et pour avoir pratiqué de nombreuses villes, je trouve les commentaires, pour la plupart, dénués de toute objectivité. Toulouse est une très belle ville, si le centre n'est pas des plus grands, il ne fait pas parti des plus petits non plus, ce qui explique que Toulouse est la 4ème ville de France, n'en déplaise à certains, il n'est pas plus petit que celui de Nantes, Nice ou Bordeaux, par ailleurs les toulousains sont agréables et souriants, sûrement plus que dans de nombreuses autres villes, mais comme partout ils peuvent aussi avoir des défauts et être chauvins mais qui ne l'est pas ? Le bordelais ? Le marseillais le lyonnais surtout. Dire que Toulouse est un petit village me semble vraiment exagéré, dire que Toulouse est sale me parait un peu léger, c'est une ville du sud, Marseille est-elle propre ? Ou Perpignan ? Même Nice ? Toulouse n'est pas moins riche culturellement que bien d'autres villes... Il suffit de voir sa programmation lyrique, ses théâtres, ses musées, ses festivals... Un toulousain est il plus idiot, plus intéressé qu'un autre individu ? Plus qu'un brestois ? Un lillois ? Je trouve la plupart des commentaires stupides, les gens qui s'arrêtent à cela vont bien entendu refroidir le toulousain qui aura du mal comme partout ailleurs à supporter ce genre de paroles, et surtout vous passez à coté de l'essentiel, la beauté de la ville, la qualité de vie, n'en déplaise encore à beaucoup et contrairement a ce que j'ai lu, Toulouse est la ville la plus attractive de France, les gens cherchent désespérément comme moi à s'y installer et je peux vous assurer que très peu cherchent à en partir : si le marche de l'emploi est saturé ici c'est aussi car beaucoup de parisiens expérimentés, d'allemands, d'anglais qui viennent s'y installer, je peux vous dire en tout cas que vous passez sur l'essentiel vous aussi pour des raisons de chauvinisme, toutes les villes de France sont belles, toutes ont un intérêt, et Toulouse autant qu'une autre. Mais pour ma part, pour en avoir fait pas mal (toutes les grandes villes hors Lille) je peux vous assurer que Toulouse est une des plus agréables à vivre, tous les avantages d'une grande ville, avec en prime une campagne proche magnifique, je précise que je ne suis pas étudiant et que pourtant je ne m'y ennuie pas, que se faire des amis est très facile si l'on ne pose pas de barrières dès le départ, en affirmant par ex que sa ville d origine est mieux, plus belle, plus riche, plus grande... : que la culture ici y est riche, les programmations culturelles sont de qualité, nombreuses... Il suffit juste de voir un peu plus loin que le bout de son nez. Si l'on aime pas la brique, il est évident que ça ne plaira pas pour le reste avec du bon sens il est difficile de trouver ville plus agréable à vivre. Pour ce qui critique la banlieue, me citer une seule banlieue de grande ville belle, où l'emploi ne fait pas défaut, où les gens sont épanouis... Hors Neuilly, Montrouge et autre... Bien sûr en revanche je suis d'accord sur les soucis de bouchons, la c'est la cata... Ce que j'aime à Toulouse : La ville, la brique, l'architecture, la programmation culturelle, les gens, la qualité de vie, les couchers de soleil sur la ville, les bars et restos, la Garonne, les espaces verts, la singularité de la ville. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les bouchons, la chanson "Ô Toulouse".
Qualité de vie excellente : Très belle ville à la qualité de vie excellente. Ce que j'aime à Toulouse : Qualité de vie, l'architecture. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Trop de commerces concentrés dans zones commerciales, pas assez au centre ville.
Une grande ville, quoi : La plupart des commentaires sur Toulouse concerne la mentalité de la population. Les locaux semblent clairement fiers de leur sens de l'accueil et de leur jovialité quotidienne, tandis que les autres sont souvent déçus par les apparences trompeuses. Il faut bien comprendre que les gens sont partout pareils, où que l'on aille ; ceux qui s'attendent à trouver une ville où tous les gens sont gentils et désintéressés seront forcément déçus, car une telle idée est idiote. Par contre, chaque coin a sa culture, des apparences spécifiques qu'elle préfère donner. C'est partout où que l'on aille, il me semble. Et ce n'est pas parce qu'une ville est de gauche que les gens y sont plus agréables ; je m'étonne même qu'un tel argument ait pu voir le jour. Ce qu'on peut dire de Toulouse, par contre, c'est que c'est une ville assez bruyante, et étudiante à fond. Sûrement l'une des villes préférées des fêtards et des universitaires qui privilégient les soirées arrosées aux révisions (bon, j'en fais un peu partie, cependant). La ville bouge drôlement bien en semaine, par contre le dimanche on se croirait dans une ville morte : personne dans les rues, pas un resto ouvert, rien, le vide complet, la mort. Faut le voir pour le croire. Pour ce qui est de l'architecture, Toulouse profite d'arguments de valeur ; la brique rose l'a quand même rendue célèbre. Il est donc décevant de voir à quel point ce patrimoine a été malmené, et de constater à quel point tout le monde s'en fout. La ville est dominée par les bâtiments moches, ternes et sans particularité aucune. Seules quelques rues du centre ont gardé leur charme, mais l'indifférence des toulousains a fait plus de dégâts à l'architecture que les bombardements alliés sur certaines grandes villes du nord... Je parie qu'il existe des toulousains qui ne connaissent pas le nom de leur fleuve... On peut aussi noter que le niveau d'emploi de la ville est très bas, et que malgré la qualité de vie pas mauvaise, beaucoup de gens sont obligés de partir pour pouvoir vivre. Le dynamisme économique très faible de Toulouse ne semble pas aller en s'améliorant, ce qui fait peur pour son avenir. A part tout ça, on a quand même une ville agréable, avec un centre assez beau et une qualité de vie plutôt bonne pour une grande ville. Ce que j'aime à Toulouse : Un centre-ville assez beau, avec une architecture spécifique à ce coin de France, qu'on retrouve aussi à Albi, par exemple. Beaucoup d'activités et d'animation dans les rues (à part le dimanche). Ville très festive et très étudiante. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Une architecture malmenée qui fait mal à voir ; la propreté des rues laissant clairement à désirer (même pour une grande ville, c'est quand même dégueulasse), opération ville-morte le dimanche ; très très peu d'emplois et très peu de dynamisme économique ; culture locale misant à fond sur les apparences chaleureuses, et pouvant donc en décevoir certains.
Ville agréable : Trois semaines de formation dans une ville charmante. Ce que j'aime à Toulouse : L'ambiance générale. Les toulousains affables. Les sorties. Le centre ancien. Les fontaines. Les places. La ville en général. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Prendre le périph en début de soirée.
Contente d'y avoir aménagé : Ça fait maintenant deux ans que j'ai quitté Lyon pour Toulouse afin d'y poursuivre mes études. J'ai rapidement parcouru les commentaires concernant cette ville et je suis plutôt surprise par la tournure agressive et globalement négative que prennent ces derniers. Me concernant, j'ai été plutôt très positivement surprise par cette ville. J'y suis allé à reculons car le portrait qu'on m'en avait dépeint n'était pas rose (chauvinisme, saleté, bouchon, petite ville.). Il faut aussi reconnaître que je n'avais pas tellement envie de partir de Lyon. Mais au final je suis contente de mon choix. Le centre ville est extrêmement bien conservé et fourmille d'activité. On y trouve à profusion bar, terrasses et échoppes en tout genre. L'ampleur du plateau semi-piéton rend la balade agréable et la qualité tant des espaces publics que de son architecture est assez remarquable. Après on ne peut pas non plus nier le caractère plus triste de la banlieue... Mais en même temps qu'elle ville peut se targuer d'avoir une banlieue très attirante ? En tant qu'étudiante j'apprécie particulièrement le côté festif de la ville : nombreuses possibilités de sorties et un grand nombre de festivals plutôt éclectiques (ça me fait mal de dire ça mais lorsque que je rentre chez moi les soirées sur la presqu'île ou le vieux Lyon paraissent beaucoup moins animées). Concernant les habitants, c'est vrai que les toulousains "de pure souche" sont très fier de leur ville... Mais au final ce n'est pas tellement pesant et même s'ils sont parfois chauvins à l'excès (Toulouse capitale de France...) dans la plupart des cas on arrive à en rire avec eux et il se peut même qu'ils arrivent à vous convertir (j'en suis la preuve). Le mythe de la sympathie des gens du sud-ouest n'est pas totalement dénuée de bon sens (bien que là aussi souvent exagérée). Cependant, je trouve les commerçants et les habitants bien plus avenants qu'en d'autres villes (formule magique : sourire + avec plaisir...). D'ailleurs je n'ai eu aucun mal à nouer des relations sur Toulouse. Toulouse n'a pas non plus que des qualités. Niveau transport en commun, même si ça se développe, c'est pas encore le top (vivement les prochaines lignes de tramways). Évidemment les embouteillages sont légions aux heures de pointes, mais ce n'est pas pire qu'à Lyon (en référence aux bouchons sur les berges du Rhône et le périphérique). La banlieue est triste et sans véritable caractère (mais ça je l'ai déjà dit). Voila mis à part ces quelques points noirs Toulouse me donne le sentiment d'être une ville très agréable à vivre, relativement dynamique et jeune, animée de jour comme de nuit, plutôt ouverte aux nouveaux arrivants et particulièrement appréciable. En bref, même si tout n'est pas toujours tout rose (n'en déplaise aux toulousains de Toulouse) je suis contente d'y avoir aménagé. Ce que j'aime à Toulouse : Les toulousains et leur chauvinisme (pas si maladif que ça), le centre ville... Son architecture, ses ruelles, ses hôtels particuliers, ses places, ses cafés, ses terrasses, la relative absence de voiture. L'animation diurne et nocturne. L'ambiance festive et nonchalante. Beaucoup de concerts et de nombreux festivals répartis sur l'année. L'offre culturelle variée. Les espaces verts et les cours d'eaux (berges de la Garonne, canal du midi et canal de Brienne). Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les bouchons en heure de pointe (des heures sur le périph... Arfff). La faiblesse du réseau transport en commun.
Fausse chaleur?! Vrai ou faux..Voici mon témoignage : Je suis arrivée il y a 4 ans à Toulouse avec beaucoup de joie et d'espoir au départ. Mais je me suis rendue compte que ce qui semble être chaleureux au premier abord : sourire et formules chantantes "avec plaisir" n'était trop souvent qu'un masque pour faire son petit coup : obtenir ce qu'on veut, faire passer la pilule. Ce n'est ni la culture, l'esprit trop village ou trop je ne sais quoi ? Mais l'absence de soucis de l'autre et de solidarité qui me désole ici. Et quand les relations se présentent bien on constate souvent que c'est par intérêt plus que par sincère sympathie... Alors c'est assez déroutant quand on n'a pas ce mode de fonctionnement et qu'on n'est pas accro du réseau et de la séduction par intérêt... Trop souvent quand j'ai eu des petits pépins, j'ai rencontré l'indifférence voire pire. Pour une région ensoleillée et plutôt à gauche, j'imaginais vraiment un autre type de lien social. J'ai appris de nouveaux mots : les "historiques" et "les fonciers" pour les natifs du coin et/ou ceux ayant des biens conséquents, termes qui s'opposent aux autres qui sont là en plus. Je me sens donc ici encore un peu surnuméraire, même si il y a des gens sympas et sincères comme partout ça n'est pas simple. Lille, Angers, Paris m'ont donné d'autres expériences plus faciles pour moi. Peut-être qu'ici l'afflux massif de nouveaux arrivants des 4 coins de la France en peu d'années a modifié trop rapidement les choses et que ce que je perçois en est un peu la conséquence... Je viens ici témoigner et non pas rejeter en bloc les gens qui sont multiples et dont certains sont mes amis, ou la région qui a de jolis coins, mais aussi des très moches : quand on voit l'anarchie de la n20, c'est autre chose. Bref, il y a peut-être de quoi démystifier le sud ouest dont charme certain a ses limites. Peut-être que dans le nord la vie est moins facile pour les natifs eux-mêmes et que cela implique une solidarité nécessaire, tandis que dans le sud-ouest, la vie a été plus douce jusqu'à présent, les liens plus forts entre personnes du cru et donc que cela suffit bien. Les eux et les autres, qu'en pensez-vous ? Ce que j'aime à Toulouse : Saint Cyprien. Le soir, le reflet des ponts sur la Garonne. Les petits théâtres intimistes. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Le stationnement impossible, la chaleur suffocante l'été, les indifférents.
Reponse à Fab : Fab êtes-vous sorti une seule fois de Toulouse ? Car ne vous en déplaise il y a trois planètes d'écart entre Lyon et Toulouse et ça je pense que la majorité des gens vous le confirmera (même ceux qui ne l'aime pas forcément). Que ce soit au niveau culturel, économique, de l'animation dans les rue, quartiers et lieux, des transports, du tourisme, et même démographique même si c'est sur ce point là que Toulouse est le moins loin de Lyon (et encore en gros 1 million pour Toulouse et sa banlieue et un peu moins de 2 millions pour Lyon et sa banlieue), Toulouse ne boxe pas dans la même catégorie que Lyon, tout comme d'ailleurs toutes les autres villes de province. Ce que j'aime à Toulouse : Jolie ville, ambiance gros village. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Manque d'esprit citadin, animation limitée si on n'est pas étudiant.
Réponse à Fab : De toute évidence, vous connaissez peu voire pas du tout les deux villes que vous citez : Lyon et Marseille. Ces deux villes sont magnifiques tant sur le plan architectural que culturel et ce sont de vrai villes, au sens de l'urbanisme, des transports en commun, ce qui n'est pas vraiment le cas de Toulouse. Oser mettre au même niveau Marseille et Lyon avec Toulouse fait vraiment sourire et montre bien ce chauvinisme toulousain frisant le ridicule. Lorsque l'on vient dans le sud ouest, au tout début, cela semble sympa, les gens semblent accueillants. En fait, il n'en est rien et beaucoup de personnes non natives de ce sud ouest n'ont qu'un souhait au bout de quelque temps : en repartir. Ce que j'aime à Toulouse : Très peu de choses. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Beaucoup de choses.
N'importe quoi : Le témoignage de Angie Loeb est tout à fait caractéristique de la mentalité du coin (Midi Pyrénées) aucune critique n'est tolérée et c'est pour cela que la médiocrité fait loi. Que l'on apprécie Toulouse, c'est tout à fait légitime mais il faudrait un peu écouter les avis de gens venus de l'extérieur et ayant vécu ailleurs. Quand on a vécu à Lyon, Marseille, on peut en effet trouver que Toulouse n'a pas été urbanisée car cela s'est fait à la va vite, sur le tard. Quant à lire des propos du genre "Toulouse, tu l'aime ou tu la quittes..." on a déjà entendu ça quelque part... Ce que j'aime à Toulouse : Pas grand chose. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Beaucoup de choses.
Réponse à Bob : Toulouse est une grande métropole au même titre que Lyon ou Marseille, alors c'est sûr que Toulouse ce n'est pas Paris mais si Toulouse n'est pas une grande métropole comme vous dites alors Lyon non plus n'en ai pas une. Ce que j'aime à Toulouse : Un centre historique très beau et intéressant à parcourir. Une des plus belle ville de France au côté de Paris, Bordeaux, Nice, Strasbourg. Ce que je n'aime pas à Toulouse : L'indiscipline peut être ?
Réponse à Angie : Comment voulez-vous qu'une personne se sente bien dans une ville si elle est accueillie de la sorte ? Le problème, c'est que beaucoup de toulousains se comportent de même, et je comprends parfaitement ceux qui n'ont d'autre envie que de partir. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Pas grand chose : un centre ville assez joli, mais tout petit, des gens refermés sur eux-même.
N'importe quoi! : Je trouve ça très grave de la part de certaines personnes de critiquer cette belle ville (vous vous reconnaîtrez). Il faut savoir que si on est pas bien quelque part on peut partir ! Je sous-entends donc que si vous n'êtes pas bien dans ma ville rose vous avez le choix de partir... Ça nous fera plus de place ! Ce que j'aime à Toulouse : Le climat, l'atmosphère, la sympathie des gens ainsi que le raisonnement d'Adrien. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les gens qui n'aiment pas Toulouse.
Sur Toulouse : Arrêtez avec Toulouse ; en France il n'y que trois ville où on se sent dans dans une grande métropole c'est Paris, Lyon et Marseille ; le reste... Ce que j'aime à Toulouse : Le centre ville. Ce que je n'aime pas à Toulouse : Les gens qui pensent vivre dans une métropole importante.
L'Enfer Rose : Ah Toulouse... C'est sûr que la ville ne laisse pas indifférent ! Les gens sont fermés et le pire c'est qu'ils en sont fiers ! C'est vrai aussi qu'il existe une attitude "je m'en foutiste". La ville en elle-même n'est pas du tout mise en valeur et aurait besoin d'un bon ravalement de façade car la ville rose se transforme en ville marron ! Le seul point positif de cette ville est d'après moi le métro (et encore pour une ville qui se veut étudiante, il ferme à minuit et les