Vivre à Djerba

futurdjerbienne - 29 oct. 2014 à 01:49
Tafarabo
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 16 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
29 octobre 2014
- 29 oct. 2014 à 08:46
Bonjour, j'habite dans l'Oise pas très loin de Paris. J'ai 17 ans et je vais passer mon bac en fin d'année. Le mois suivant je fêterais mes 18 ans (29 juillet). Je suis en couple avec un Tunisien, plus précisément un Djerbien depuis maintenant 2 ans. Nous nous sommes rencontrés quand je suis allée pour la première fois en Tunisie avec ma mère pour passer une semaine de vacances dans un hôtel à Midoun (Djerba). Je ne connaissais pas et j'ai beaucoup aimé, nous sommes sorties plusieurs fois de l'hôtel afin de connaître l'île. J'ai pu voir la mentalité de ces gens (vraiment adorables). J'ai rencontré mon copain dans cet hôtel, il était alors âgé de 24 ans, c'était le maître nageur. Nous nous sommes pas vraiment parlés, mais on se jetait des regards tous les jours et beaucoup de sourires (il m'attirait énormément) mais je pensais qu'il était plus jeune. J'étais très timide et je n'ai pas osé aller lui parler mais j'avais retenu son prénom, et en rentrant en France j'ai directement été sur la page de l'hôtel via Facebook, et je suis tombé subitement sur son profil, je l'ai ajouté et nous nous sommes avoués nos attirances, quand il m'a annoncé son age je me sentais completement bête et j'ai préféré arreter de lui parler. Quelques mois plus tard, il est revenu vers moi, a pris de mes nouvelles, je pensais qu'il m'avait oublié. C'est alors à ce moment-là que notre amitié s'est créée. Tous les soirs nous faisions des cam, on apprenait à mieux se connaître et j'ai fini par tomber amoureuse de lui et c'était réciproque. Nous nous sommes mis "ensemble" au fil du temps sans vraiment s'en rendre compte. Ma famille était au courant et ça les as enormement dérangés, je suis issus d'une famille italienne, catholique. Lui étant musulman, c'était difficile. Mais j'ai écouté mon coeur, et je pense que quand nous respectons chacun nos religions, on pet vivre un vrai amour. Je compte partir la première semaine d'août après mes 18 ans pour m'installer à Djerba avec lui, tout est déjà prévu : j'ai déjà mon université qui se trouve à Houmt Souk, nous avons une maison lui et moi, sa famille est d'accord, et ma mère l'est aussi (je tiens à préciser qu'elle restera le premier mois avec moi pour le début afin de m'adapter plus facilement), nous avons déjà prévu de nous marier dans les mois qui suivent. Cet homme me rend heureuse à des milliers de km, et j'ai hâte d'être à ses côtés. Mon histoire est peut être "insensée", "ridicule", mais pourtant il est vrai. Alors moi, je dis OUI pour Djerba, ne renoncez jamais à vos rêves. Profitez de la vie avant qu'il ne soit trop tard ! Bonne continuation à tous et à toutes!!

1 réponse

Tafarabo
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 16 juillet 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
29 octobre 2014
1
29 oct. 2014 à 08:46
L'amour c'est bien. C'est une très belle histoire que vous nous racontez là. Mais il faut rester lucide et "mettre à plat" ce que sera votre vie à Djerba par rapport à celle que vous avez dans l'Oise. Votre bref séjour la-bas s'est passé dans un hôtel de luxe, puisque non seulement il y avait une piscine, mais aussi un "maitre-nageur".
Je ne sais ce que sera votre profession, mais pour comparer, le SMIC (qui vient d'ailleurs d'être augmenté de plus de 10% avant l'été) est l'équivalent de 152€ et quelques, dans le secteur privé qui est le mieux payé. Il faut donc bien réfléchir sur les conséquences matérielles d'une immigration en Tunisie quand on vient de France. En général, et l'actualité nous le montre fréquemment c'est vers l'Europe que beaucoup de jeunes Africains du Nord tentent de venir. Et ce n'est là que le coté "financier".
Mais, je dis des bêtises, car je viens seulement de me souvenir que lorsque l'on aime on ne compte pas. . . .
0