Comment définir exactement la notion "vivre bio"? [Résolu]

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Type de nourriture? d'énergie? de moyen de locomotion? de comportement quotidien?
A voir également:

86 réponses


Je ne sais pas ce qui se passe mais certaines questions visent de plus en plus les "vrais", "faux", "hypocrites", "ceux qui ne comprennent rien à rien"... etc... Cette espèce de "guéguerre" futile me lasse ! Que tous ceux qui mènent cette "croisade" mangent une bonne fois pour toute de la vache folle car comme Ponce Pilate, je m'en lave les mains ! Je décline donc mon droit de réponse car cette dernière risquerait d'être vraiment trop mordante ! P.S : l'écologie ne se résume pas à regarder son assiette, sa poubelle, sa voiture et autres trucs de même acabit, ce serait vraiment trop réducteur, vous ne croyez pas ?


J'ai oublié le mot "écologistes" après les "vrais", "faux".... Une certaine colère peut-être ! Mais sans cette précision, on peut ne rien comprendre à ma réponse !

vivre bio c'est : -vivre dans un lieu non pollué -se nourrir d'aliments nature -respecter dame nature

Vivre bio : c'est avancer en reculant et comme derrière c'est mieux que devant, Si on est bio on est Formidos ! et Vive Cloclo ! Je vote le retour des années 60. Elles sont toutes belles, belles, belles comme le jour, belles, belles, belles comme l'amour...

Qu'est-ce que c'est encore que ce discours anti-vélo? Et ce sont probablement les mêmes personnes qui se plaindront quand des cyclistes circulent sur les trottoirs? Il faudrait savoir!

beaucoup de réponses trop longues que je n ai pas le courage de lire pour moi vivre bio c est vivre trés prés de la nature, la respecter ,respecter les animaux et ne pas polluer J essaie de vivre ainsi mais ce n est pas toujours facile

Philippe, si les canons à électrons étaient nocifs....ça se saurait depuis le temps ! quant aux LED : là c'est une autre histoire...il semble y avoir danger pour les rétines... dossier à suivre !

Déjà , soyons raisonnable. . 1) ne pas fumer. 2)ne pas trop boire. 3)manger le plus possible équilibré 4)faire un peu de sport. . 5)beaucoup bai..................

Plutôt que vivre "Bio" je m'engagerais plus volontiers vers " la décroissance", le respect de l'environnement. Consommer moins, mais mieux et pour l'indispensable.

Par "dictature"

Nous pouvions très bien progresser en respectant la nature.Très drôle d'entre parler de "vivre bio" alors que c'est impossible pour le moment. Car, même si nous mangeons les produits que nous faisons pousser dans notre jardin, n'oublions pas que la terre est imprégnée de tous les produits toxiques qu'elle a été obligée d'ingurgiter.


utopie .....!

Tu as malheureusement raison Anne-Marie. J'aimais me promener dans les petits chemins agricoles de ma région, l'Artois pour ne pas la citer, haut lieu des plus hauts rendements à l'hectare mondiaux !!! Mais j'en revenais avec les yeux et la gorge irrités. Et puis cet odeur! Elle me rappelait quelque chose mais quoi? Cela m'est revenu, c'était la même odeur que chez Rhône-Poullenc dans l'usine de Grand Quevilly (ou Petit Quevilly, sais plus). Il est évident que vouloir respirer le bon air de la campagne est devenu une prise de risque.

Nous allons prochainement coloniser Mars alors que nous n'avons même pas été foutus de reverdir les Sahara ou Gobi, entre autres. Les milliards dépensés par les marchands de rêves américains seraient bien plus utiles ailleurs. Pourquoi je parle de ça? Parce que les trois quarts de la planète seraient déjà heureux de manger à leur faim, BIO ou pas. Leurs rêves seraient de développer des excès de cholestérol, signe intérieur d'une richesse qui leur est interdite. Donc cette question me gêne car l'éthique bien pensante de nos petites personnes occidentales trop gâtées - à prendre comme vous le voulez- en prend un sacré coup dans la gueule. Vivre BIO ! Pourquoi pas peace and love tant qu'on y est ? Si nos voeux de qualité de vie pouvaient servir de mètre étalon quant au dévelopement de la lutte contre la famine, j'applaudirais des deux mains. L'incongruité est évidente. Quand Mère Nature aura décidé de nous classer au rang des espèces disparues, j'imagine que notre Planète redeviendra belle....

Vivre bio, c'est vivre plus cher à mon avis. On peut rester dans le bio en mangeant sainement, en faisant du sport, en faisant attention à l'environnement sans pour autant dépenser plus parce que c'est soi disant BIO

Vivre "Bio" c'est" Biocoup" trop cher.

- Je suis d'accord avec Bernard pour dire qu'autrefois, dans mon enfance, on vivait naturellement Bio sans se poser de question e tpour pas cher. - D'accord avec J-Claude pour le Bio très commercial et on va polluer le voisin ! - Stéphane, je ne suis pas anti-vélo - je pense que c'est de moi que tu parles car je crois être la seule à en avoir parlé - je dis seulement qu'il faut des pistes cyclables adaptées dans les grandes villes sinon c'est dangereux. Ici, si j'étais plus courageuse, j'irais à pied avec mon caddie (2 à 3 kms pour le supermarché), ça me ferait du sport ! et pas de pollution ! - D'accord avec Marinette : consommer moins et plus en vrac pour éviter les emballages (mais dans les supermarchés, on les enveloppe dans des sacs platiques) -Comme je l'ai dit, je recylce aussi les vieux pulls et draps pour les chiffons à poussière, nettoyage des plaques électriques et vitre (pas ceux de ma grand-mère, décédée depuis trop lontemps !) - D'accord aussi avec Anne-marie Destrets : le Bio est relatif puique la terre est imprégnée de produits polluants : ça me rappelle un article que j'avais lu en 1989 : l'histoire d'un agriculteur du Nord qui avait fait analyser sa terre qui avait un faible rendement : elle était plombée au plomb e tau cadmium et la DDASS avait fait passer une circulaire prévenant les familles de ne pas donner à leurs enfants des légules venant de leur jardin !... Mais ce qu'on peut faire c'est juste limiter les dégâts en attendant un autre système basé sur "la décroissance" comme on l'a dit. UTOPIQUE ? NON ! Les croyants qui connaissent la Bible savent que cela sera réalisé par le Créateur de la terre qui va "ruiner ceux qui ruinent la terre (Révélation 11 :18) sans pour autant faire disparaître l'espèce humaine ! Je sais que les athées seront sceptiques et se moqueront peut-être mais si on compte sur nos gouvernements capitalistes qui ne pensent qu'au profit immédiat, peu importe les risques, et qui envoie nos poisons dans le tiers monde, on peut attendre longtemps !... Alors, moi j'ai voté et je changerai pas d'avis. En attendant, j'essaie de polluer le moins possible. Mais, dans nos petites bourgades, y a pas de spécialistes, alors bien obligés de prendre la voiture car pas de transports en commun non plus sauf pour Tours (à plus de 55 kms) et j'ne suis pas adepte du marathon non plus !... Je sais que ma réponse est longue. Désolée pour ceux qui n'ont pas le courage de lire mais j'ai aussi répondu à certains et si on veut partager nos expériences, parfois difficile de faire court. Donc, merci de votre patience et de votre indulgence et bonne après-midi. Au revoir

carole;je te contredis. ceux-ci etait vrais pour les cultures apres guerres mais heureusement l'agriculture a beaucoups evolue. les agriculteurs francais doivent etrent soutenus par les citoyens car sans agriculture vous ne mangez plus. avec le grenel de l'environement 2 ,30 pour cent des produits phito ont ete supprimes ceux qui expliquent que celon les conditions climatiques actuelles et les normes environemental nouvelles le produit alimentaire coutera plus cher.Moin de rendements ,il suffit de se rendre compte du cour du ble (climatique)et des pommes de terre( moin de rendements)et ce n'est pas fini. notre agriculture francaise est parmi l'une des plus controles et exigeantes; les surfaces cultives en bio ne suffirait pas a nourrir la planete; ALORS LES PAUVRES 'Q EST CE QU'on en fait. soyons realites les agriculteurs ont choisis ce metier par amour pour la terre et ce n'est pas interet pour eux d'epuiser leur terre. les seuls vraix personnes a pouvoir pretendre etre ecolo. ce sont les autoctones, et n'oublions pas que ce sont les peuples civilises qui ont detruit la vie de ses gents; fred d'accord avec toi

.. VIVRE BIO..... .....UTOPIE... cela sert à quoi de cultiver son petit jardin , ALORS que La Planète est POLUEE ............... Vous dites ( pour faire cours ) rouler en vélo ..... Aors que La Chine ou l'Inde construit une centrale au CHARBON tout les TROIS MOIS !.. photo : et ça , c'est pas de la POLLUTION ...!.


Bonjour, Je viens de relire rapidement ce qui s'est dit ici depuis 2 ou 3 jours et j'avoue que je tombe un peu sur les fesses! J'ai l'impression d'entendre "moi je ne fais rien, de toute façon à quoi ça servirait puisque les autres ("le monde" , "les politiques", "les gens"...) ne font rien"... Que dire? c'est un peu désolant je trouve... c'est sur qu'avec ce genre de discours, on ne va pas beaucoup avancer. Mais peut être faut-il commencer par regarder devant sa porte avant de dire que c'est le bazare chez les autres.... Mesdames et Messieurs, bonne reflexion et bonne journée