Pourquoi quittez-vous la France?

[Résolu]
Signaler
-
 kirikara -
Bonjour,
je pose cette question car dans mon cas,je demeure au Québec,et mon rêve que je carresse est d'aller justement demeurer en France.
Loin de moi,les USA...
Pourquoi la France? Pour son histoire,ses architectures,pour ses vignobles,pour le français bien parler,pour son cachet quoi...
Je suis lasse,de l'apparence,de l'illusion,des modes,de l'image quoi...
Vous dites que ça coûte cher vivre en France,
est-ce partout ou ne serais-ce que lorsque vous vous approchez de Paris?
J'ai une voisine qui vient de France,et chaque fois,que je l'a vois,je pense en dedans de moi,
"Mais pourqoi a-t-elle quitter la France pour venir ici?" Fort probabelement,que certains penseront idem envers moi.
Je vois (et corrigez-moi si je fais erreure) que la communication familale,fraternelle est beaucoup plus jovial qu'en Amérique là où les télévisions ont pris place,et des boulots qui demandent trop de temps,ce qui fait que les liens se coupent.
Je n'ai rien contre (peu importe le pays)...se sont les moeurs et les stéréotypes...
qui m'éttouffent.Je suis incompatible avec cela.

Je veux pouvoir manger dehors dans une petite rue faite de brique,avec de la musique,et ne pas me sentir presser de finir mon repas ...être entouré de gans sympa,pas être solitaire,
et communiuqer que par le biais de l'internet...
Je veux de vrais contacts humains.

Ici mon intution est que les familles sont éclatées et tous continuent comme si de rien n'était.
J'ai une famille (de lien de sang) en fait...je suis seule.Ma propre famille ne sait même pas qui je suis,et s'en fou éperdumment.
J'ai du faire un gros deuil.

Ici le travail rends libre et esclave à la fois.
Tellement de contingence,tellement de défi à relever pour y arriver.
Je suis d'attitude positive,mais recommencer sa vie à 35 ans...ici...c'est possible dit-on...
dit-on...
Car l'élitisme,le favoritisme,etc...est aussi présent que partout.

Et quand tu n'as aucun soutien et fais partis de plus bas que la bourgeoisie,tu appartiens à l'État.(comme)

Par contre je vois les immigrés ici,et ils ont tous un travail...
Diplômer en ceci diplômer en cela...car justement je trouve qu'en Europe la base est mise sur
l'éducation des enfants et le soutien famililale.Ce que je déplore ici.

Comment puis-je partir si je ne parvien pas à obtenir un seul diplôme dans tout ce charabia.

J'idéalise probablement la France...
Je sais.
Voici pourquoi je pose la question.Afin d'en apprendre davantage.

Pour moi France signifie de retour aux origines.
J'ai un coup de coeur...
L'Alsace...wow...

C'est comme un appel plus fort que moi.

Merci de votre lecture,j'apprécierais vos opinions.

AVIS : Gens sérieux et respectueux.Merci à vous.

2 réponses

Est' il vrai que l' herbe est plus verte, plus belle et écologique dans le pré du voisin. C' est ce que pense la majorité des gens, vous aussi, c' est toujours mieux ailleurs, à tout point de vue.
Vous connaissez où vous êtes, ce que vous avez, vous pensez qu' ailleurs ce serait mieux. La vie est faite d' espérance.
Je suis resté en France jusqu' à l' âge de trente ans et suis arrivé à Montréal comme immigrant reçu en 1979.
Je connais donc bien les deux côtés, je dirais que la vie est calme et tranquille au Canada comme elle pourrait l' être aussi en France. La grosse différence est financière: les impôts, taxes diverses, coût de la vie, carburants, etc...
Ex: l' eau de votre robinet est gratuite à Montréal, en France, chaque foyer paye un tarif forfaitaire pour les premiers 20 mètres/cube d' eau par an, si vous les dépassez vous serez facturé au litre, les français sont habitués à cela, pas vous.
Au Québec la taxe est de 16 %, en France elle est variable selon les services. Toute l' alimentation est à 9 %, ici 0 %, l' ameublement à 17 %, frais de notaire 25 %, essence 60 %, achat d' un véhicule 75 %,Nous sommes loin du compte, ici.
Si vous consommez au café ou restaurant, la taxe est incluse dans l' addition, il sera rajouté le service de 17 % obligatoire sur le total. Bien sûr, tout ceci n' est pas marqué sur les brochures touristiques ou dépliants publicitaires, c' est ce qu' il faut savoir avant de partir dans un pays.
Maintenant, il y a ceux qui espère une meilleure vie tout simplement et ceux qui veulent avoir une autre nationnalité de façon à sauver des capitaux qui seront non-imposés selon le barême actuel français, autrement dire, des profiteurs. Ils y en a plus que vous ne pensez.
Bref, si vous voulez aller en France, amener vos dollars.

Pour votre information, un séjour de deux semaines incluant:
l' avion aller/retour, taxis, trains, location de voiture, repas, le tout, économique, coûte au minimum 5000 $.
Bonjour Anonyme,
Je te conseille d'aller faire un tour sur le forum:
http://www.expatforum.com/expats/france-expat-forum-expats-living-france/
POur y lire les experiences des expat qui ont sauté le pas avant toi.
Je suis francais, j'ai vecu en Angleterre 3 ans, aux Etats Unis 6 ans, et je suis de retour en France.
Je suis assez d'accord avec toi au niveau culture. LEs choses sont differentes en France au niveau qualité de vie, travail etc..
J'ai quitté les USA parce que je ne pouvais plus allier mon travail que j'adorai et ma situation familiale. 10 jours de conges par an pour voir la famille en France, ça ne pourvait pas fonctionner.
La société et beaucoup plus consumérite en Amérique du Nord qu'en Europe, mais ne te trompe pas, cé n'est pas l'eldorado ici non plus./
Nous rencontrons des problèmes que je n'aurai pas forcément eu ailleur.
De logement par examples (et de trouver une location habitable), la vie est meilleure dans un sens mais pas dans tous.
Et pour ce qui est de la convivialité, détrompe toi. La grande majortié des étrangers en France déplorent leur manque de contacts, d'amis et trouvent le francais tres fermés. C'est extremement difficile de se creer un réseau en France.
Les francais sont tres famille et socialisent plus en famille. D'ou une plus grande difficulte de se faire des amis.

Et pour finir, changer de pays est un evenement qui generalement eleve le sentiment de solitude, je te conseillerai donc de reflechir a deux fois, si ta grande motivation est une vie sociale plus remplie. Des gens sympa on en trouve partout, et surtout au canada :)

POur ce qui et de l'elitisme,de la bourgeoiesie etc.. tu sera surement aussi servie en France qu'ailleurs ( qui a aussi un passé plus lourd de difference des classes)

Il n'y a pas d'endroits parfait, juste un endroit qui nou convienne mieux qu'un autre. Mais laisse les illusion d'eldorado derriere, chaque endroit a les avantages de ses défauts.

Personnellement ayant travaille pour la filiale Canadienne d'un entreprise américaine, Le canada et surtout le Québec, me semble être le juste milieu entre les 2 cultures (US-France). Si il ne fallait pas tout recommencer du départ, mon mari et moi aurions probablement considéré Montréal comme une option plus sérieuse. Mais je n'ai plus l'énergie d'un enieme départ.