Qui est allé ou a habité à El-Goléa (El-Méméa) de 1965 à 1967 ? Merci

Utilisateur anonyme - 26 juil. 2010 à 11:48
 lasaharienne - 21 févr. 2019 à 14:43
J'étais en coopération au Centre FPA des Pères Blancs et le directeur du Centre était Pierre Guidet.

5 réponses

Utilisateur anonyme
6 déc. 2010 à 15:34
Bonjour,c'est el-ménéa ex el-golea beaucoup plus au Sud de Ghardaia,j'ai connu cette ville pour la première fois en 1965 en tant que détaché par mon administration pour un travail éffectué à cette époque par (O.S)je crois que c'était un organisme Français pour gérer les travaux sahariens dans le siège était il me semble était situé à Alger;le voyage se faisait par avion type DC4 avec le bruits des moteurs assourdissants,il y avait l'hotel transaharien gérer par un français ou je prenais à cause de la chaleur mon Perrier,meme pour le service du téléphone qui était uniquement par radio était aussi entre les mains d'un technicien français,il y avait aussi un père blanc mais arabisé en paroles et en habits qui gérait le musée,il y avait l'unique cinéma en plein air dont les soeurs blanches coupaient les scènes de certains films ou il est question d'embrassades.El-golea est une ville qui m'a beacoup fasciné,son Ksar sur les hauteurs,ses palmiers,la gentillesse de ses habitants et parmi eux il y en avait un de particulier dont le nom de famille est Kouvaltchouk si ma mémoire est bonne,c'est un nom bizzare mais d'après les gens c'est bien son nom d'origine russe,on était souvent invité chez lui et son épouse Algérienne de souche nous faisait un de ces repas innoubliables surtout la langue de chameau cuite au four servie avec une sauce tomate.Voilà cher monsieur ce que je sais d'el-goléa,j'ai toujours souhaité la revoir.
6
Bonjour, ce que vous racontez sur El-Goléa c'est véridique car je suis moi même natif de cette ville. Il est vrai que la famille Kovaltchouk existe encore d'origine russe et marié à une Algérienne vous étiez sûrement invité par le papa comme oppelle Chef Kovaltchouk et un de ses fils à un Grage mécanique à coté de leur maison et s'appelle lui Boris maintenant la ville à grandi en superficie et en nombre d'habitant en 1965 il yavait à peine 15000 h aujourd'hui la population voisine les 40000 h si vous souhaitez revenir revoir cette oasis vous serez toujours le bienvenu !
0
Je pense y venir au mois de septembre juste pour voir un peu ce qui devenue cette belle ville qui était mon premier contact saharien en 1965 à l'age de 20 ans,pour l'hébergement par exemple est ce qu'il y en a pour les petites bourses?
0
je connais a l epoque un jeune qui ss appelait surnom zaglou qui travaillait mecanicien chez boris a el golea je voudrais des nouvelles de lui merci
0
djeds > abdelkader
19 nov. 2015 à 21:12
il et vivand il travaille a hassi remel sonatrach
0
bonsoir la famille kovaltchok existe toujours . l hebergement a petites bourses existent .le pere leclerc qui avait le musee est mort ca fait pas longtemps. le centre est toujours en service.zaglou le mecanicien est un voisin mais la plupart du temps il es a hassi rmel je peux donner vos cordo a son fils sivous le desirer . je peux vous etre utile en cas de besoin durant votre service a bientot
0