Qui aurait connu Surcouf, Ain Taya, Fort de l'eau ?

Utilisateur anonyme - 9 avril 2009 à 13:57 - Dernière réponse :  Patjuan
- 11 mars 2018 à 20:12
Bonjour,

Je cherche quelqu'un qui aurait connu,Surcouf,Ain Taya,Fort de l'eau dans les années 58 - 60, ou qui les connaitrait sous d'autres noms.

Merci
Afficher la suite 

51 réponses

Répondre au sujet
Utilisateur anonyme - 2 mai 2009 à 07:01
+4
Utile
11
bjr je suis natif de surcouf en 1954.commune de AIN_TAYA. surcouf est devenu par la suite AIN CHOB.par contre cap matifou est devenu bordj el bahri. fort de l'eau c'est bordj el kiffan.j'aime beaucoup ma region et je suis a la recherche sur internet de photos et de souvenirs d'antan.bien a vous. mohammed.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
bonjour mon père Bernard Lévigne était a Ain Taya en 1960 comme militaire appelé et mobilisé contre son gré il était cuisinier Gerant du mess officier à la villa surcouf je cherche des gens qui l aurais connus labas et a savoir s il ne m aurais pas laisser une soeur ou un frère qui aurais donc dans les 54 55 ans nous les enfants de ses militaire on ne sait rien de se qui c est passé nos pères n on pas voulue en parler je suis sur face bouk au non de Laurent Levigne 'image noir avec ampoule blanche merci
bonjour
je suis né à surcouf en 1960 et de temps en temps j y retourne.bcp de beaux souvenirs.
j habite. en france depuis le début des années 60.
je suis elian fils de marius gachet nous tenions ,,la brise guinguette sur la plage d ain taya,,,,,ain taya restera le plus beau souvenir de notre vie,,,je suis ne a ain taya en 1943,,je jouais au foot a l usat ou nous avions une equipe junior une des plus fortes du departement,,,,nous habitions a cote du stade face a cefraoui,,,j ai cree en france a beziers,, en 1990 une amicale des enfants d ain taya surcouf suffren nous faisons chaque annee pour pentecote un rassemblement au cap d agde et j ai fait un jumelage san lluis ,,iles baleares ,,,menorca,,,,ou j ai bataille pour creer une place d ain taya donc nous avons notre place a san lluis ou nous faisons un voyage depuis 21 ans,,,si vous voulez des renseignements suis a votre disposition,,,,
lolita > elian - 20 nov. 2016 à 04:53
Bonjour Elian j' 'habite la maison à cote de Cefraoui j'aimerais savoir qui l'habitait quand vous vous habitiez en face merci je suis née en 1962 je n'ai pas connu votre époque !
Je suis né dans le stade d'ain-taya le 11/01/1955 mon père jeannot juan s'occupait entre autre du stade et mes frères Yves et Alain jouaient en minime Mr gâchet était un ami de mon père territoriale de très bons souvenirs amitié à tous Patrick juan
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 14 juil. 2010 à 18:53
+3
Utile
4
J'ai été militaire en Algérie de Juillet 1958 à Mai 1959, et la base arrière de mon régiment se trouvait à Cap Matifou , le PC du régiment étant à Ain Taya. Je connais un peu ce secteur,puisque nous sommes parfois allés au restaurant ou à la plage à Cap Matifou et à côté entre 2 opérations .
A anonyme du 14 juillet 2010 à 18h53 J ai vécu a la ville d AIN TAYA tout mon enfance ;et scolarisé a l école communale en face de l église et le parc publique ; jusque en 1969. J habitai route de Surcouf . Je connais toute les rue de ce joli village ; mes plus belles années d enfance et beaucoup de bons souvenirs . entrée d Ain Taya :Sufrein; auberge ; église; place avec palmiers ; a droite route ki méne plateau en direction de Rouïba . La fameuse fontaine fraiche ; coté gauche pour aller a la plage Les Tamarisses ; plus tous ces HLM ; exct; exct. J oublirais jamais cette belle ville d autrefois. Je suis retourné en 2009 tout a changé . RACH de erre l Etang
djassimmou > Rach - 31 juil. 2015 à 20:52
vous etes ou maintenant? AIN TAYA reste ain taya
bsr tout le monde.je repond a "l'anonyme".je suis ne a la dechra de surcouf en 1954 et j'habite ain-taya.donc ctte region a une bonne place dans mon coeur.
Mon dieu, j ai habité Ain Taya jusqu a l année 1988, j ai été scolarisée dans cette merveilleuse école primaire dont je n oublierai jamais mon institutrice madame Palmarine et madame lexe, merci pour ces deux êtres chères à mon cœur je ne vous oublierai jamais !!!
Grâce à vous j ai continue à aimer la langue française que même habitant le Danmark aujourd'hui mes deux enfants ont été scolarisés a l école française à Copenhague.
Ain Taya est ma ville natale et je la visite très souvent , je me suis même baignée il y a un mois de cela. Une algérienne peut aussi ressembler aux vikings dont le sang reste très chaud !!!'
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 16 avril 2009 à 18:46
+2
Utile
2
bonjour, j'ai bien connu surcouf, Aïn Taya et Fort de l'eau. notre famille avait un cabanon à Alger Plage et nous allions souvent à la plage d'Aïn Taya où mon père, qui faisait de la peche sous marine a gagné plusieurs concours. J'ai une photo avec un énorme poisson!!. A surcouf, j'allais flirter avec mon fiancé à l'époque et les parties de brochettes à Fort de l'eau étaient de rigueur à chaque fin de week end. Avant de rentrer à Alger, le dimanche soir, nous nous arrêtions à Fort de l'eau en famille pour manger des brochettes. C'étaient les meilleures du coin! Je suis rentrée en France en 1962 (comme tout le monde!) et la période que vous évoquez est celle de ma jeunesse. amicalement Nicole ROUY
jeune de ain taya - 28 févr. 2015 à 19:26
Je suis une fille de ain taya ca' est une belle ville propre et les gens etait tres simpas et souder quand jetais jeune la placete , le ball pendant l'été et j allais a decaplage et surcouf le temp de zaatout etbelle epoque
amitie de la famille juan d'ain-taya
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 17 janv. 2011 à 18:33
+2
Utile
2
Petite fille j'allais, avec mes parents à Verte Rive, au cabanon, juste à côté de Fort de l'Eau. C'est vrai on sentait les brochettes avant d'arriver sur la rue principale où les grillades attiraient la foule. Je me souviens d'un petit pain maonais absolument succulent à la mie très blanche que je n'ai plus jamais eu le plaisir de déguster depuis notre départ. Sur la plage on faisait des pic-nics et le jour de la mouna on se régalait. Mais on rentrait au cabanon faire la sieste alors que les patos , les pôvres, prenaient la couleur des homards. Bien souvent mon grand-père, qui les traitait de fous les soignaient de leur coup de soleil. On leur faisait le verre !!!!! je ne sais pas si ça vous rappelle quelques chose mais moi, j'emploie encore cette technique . . . . et ça marche. Amitié.
kamel verte rive - 10 mars 2014 à 14:03
ehh oui, mais dommage ce n'est plus cette époque, je vis maintenant a la verte rive , et on sens seulement la poubelles et les égout
les pains mahonnais de la boulangerie cams et la soubressade de la charcuterie juan les petits pates fromageades cocas etc .......
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
+2
Utile
1
JE CONNAIS SURCOUF QUE VOULEZ- VOUS SAVOIR?
Surcouf est le nom d'un magasin spécialisé dans le micro informatique chez nous... c'est tout ce que je peux te dire.est je vous invite de voire ces site http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?t=838872
Commenter la réponse de MOMMO
+2
Utile
6
Je cherche quelqu'un qui aurait connu,Surcouf,Ain Taya,Fort de l'eau
Anonyme - Dernière réponse le 10 mars 2014 à 14:03

Bonjour à vous,

Je suis de surcouf, malheureusement j'ai quitté il y'a 12 ans, mais je garde toujours de bon souvenir, et on ne peux pas oublier toute la beauté de cette région. Cette region n'a pas trop changé (heureusement), juste quelques nouvelles construction au alentours, mais lam plage est restée toujours la meme (surcouf, les rochers, Dechra, Deca-plage,Terfaya, les canadiens...jusqu'a Qadous) l'ilot de Bounteh, le rocher plat, le Petit rocher, la bordelaise, le Pinsic (desolé pour la faute)...le rocher crocodile .. que de beau souvenir, les flots bleu, le corail, le Corsair, chalet normand, le la petanque a cote du corail (placette devant le mzabi ...)
raisin > lylnas - 15 sept. 2015 à 00:03
bonjour mon père Bernard Lévigne était a Ain Taya en 1960 comme militaire appelé et mobilisé contre son gré il était cuisinier Gerant du mess officier à la villa surcouf je cherche des gens qui l aurais connus labas et a savoir s il ne m aurais pas laisser une soeur ou un frère qui aurais donc dans les 54 55 ans nous les enfants de ses militaire on ne sait rien de se qui c est passé nos pères n on pas voulue en parler je suis sur face bouk au non de Laurent Levigne 'image noir avec ampoule blanche merci Adouma
khouribga > raisin - 13 févr. 2016 à 15:11
cher raisin,j'ai bien connu le mess des officiers dans la villa di°u proprietaire des cigarettes bastos,car mon pere etait capitaine a la caserne de surcouf et j''y ai mange avec les cuisinier mais c'etait dans les anneesss 1955 a 1959,j'yai laaisse tous mes souvenirs nous etions dans notre petite villa juste a 50m du mess,et j'avais enormement de copains a 'hotel surcouf de mr ortis et le cafe des bernard sur la place,des copains rainaud,rimoro,broussais etc et 2 morts sur le terrain de maneuvre 2 gars qui avait fait la preparation militaire parachutiste,la plage quel bonheur nous avionsdes mto tronque,des405,une vedette nous avons passes un w.e sur le rocher 400 m de long sur 25 m de large ou nous pechios des merous allez heureux de t'avoir si je puis dire rencontrer a bientot cher pays voila mon no 0256524910 au cas ou tu voudrais que nous nous exprimions plus a biento signe lucien
j'ai habité a surcouf en face de l'entree du parc j'avais 5 ans en 1960 je me souviens du caca d'chat que vendait l'epicier sur la grand place ou on jouait aux boules
le nicois > patrick juan - 2 mars 2016 à 09:23
bonjour patrick,j'etais a surcouf de 1955 a 1960,ou je suis parti dans la marine,je suis aiie au Maroc a la base ou l'on apprenait aux jeunes a devenir pilote,j'ai quite en 1961date de remise aux far(fforces armees royal),je suis en bretagne mon pere capitaine a surcouf fut mute alors que toute ma famille sont a Nice,:Le Lavandoou et a Bandolcar du cote de ma mere nous sommes italo-corse,et possedions une maisonde famille a Nicemes cousins travaillent a la faculte ,au Lavandou lui est micro-chirurgien en retraitea Bandol general des mutuelle du mans et lui-meme assureur d'un societe de navigationpour moi je etais tech.sup.en batiment g.o et travaux publics,ma mere ancienne secretaaire du prefet d'Alger et 1er prix du conservatoire et joueuse de l'orchestre l'accord parfait,sa mere gerante des cabinets telephoniques de la grande poste d'Alger,quant a mon grad-pere il eteait banquier,je vais m'arreter la car comme tous les mediterraneens j,ai la parole facile je te salut et je te dis peut-etre a bientot signe lucien
Bon vent pour toi Lucien !!! Plein de bonnes choses pour toi et les tiens amitié pat juan
Commenter la réponse de Tchipalo
Utilisateur anonyme - 25 avril 2009 à 02:54
+1
Utile
6
Bonjour, J'ai séjourné en Algérie en 1983-84, il se trouve que j'habitais Surcouf (aujourd'hui Bordj el Barhi) et j'allai à l'école française de foret de l'eau (Bordj el Kiffan). Voilà les noms que portent aujourd'hui ces 2 villes. 1 année de vrai bonheur pour moi... Cordialement
horizon_bleu007 - 25 janv. 2012 à 13:24
bjr je suis de Ain-Taya si vous voulez s'avoir quelques choses fait moi signe no probleme.
raisin > horizon_bleu007 - 15 sept. 2015 à 00:01
bonjour mon père Bernard Lévigne était a Ain Taya en 1960 comme militaire appelé et mobilisé contre son gré il était cuisinier Gerant du mess officier à la villa surcouf je cherche des gens qui l aurais connus labas et a savoir s il ne m aurais pas laisser une soeur ou un frère qui aurais donc dans les 54 55 ans nous les enfants de ses militaire on ne sait rien de se qui c est passé nos pères n on pas voulue en parler je suis sur face bouk au non de Laurent Levigne 'image noir avec ampoule blanche merci .
le nicois > horizon_bleu007 - 2 mars 2016 à 09:38
bonjour,mon pere etait capitaine a sourcouf dans les annees 1956 a 1960 moi je suis reste a Alger ou je residais ,jai tres bon souvenirs de surcouf c'est a cet endroit que sont les plus belles annees de ma vie je me souviens de tous les copains et copines j'en ai retrouve sur lecote est du departement de la Manche,un inspecteur d'academie a Periers(50)et'd'autres a Saint-malo etdes gens du Maroc ou j'ai ete pendant un an et deme par la suite etant sur le p.a Arromanches j'ai fait fles evacuations d'Oran et d'Alger et par la suite de Bizerte j,arrete car j'ai la langue tres operationnel,je me souviens d'Ain-taya les defiles ,la place avec la descente a la plage et lle tirage de la loterie sur les cours de tennis et la villa du dr boffa juste pres de la descente a la plage sur le cote droit de l'escalier allez cette fif-ci j'ai vais tchao a peut-etre a bientot suivant tse desirs
bonjour tout le monde , vous savez j'ai les larmes aux yeux en lisant tout ca . moi aussi j'ai passer les vacances d'ete dans les annees 70 dans le cabanon de l'ami de mon pere. je n'oublierais jammais , jammais , jammais
Djami hôpital mustapha - 19 sept. 2015 à 16:26
J'ai connu quelqu'un de ain taya dans les années 80 .il était menuisier ébéniste malheureusement j'ai oublié son nom.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 7 mars 2010 à 15:58
+1
Utile
J'ai séjourné (militaire) à FORT DE L'EAU) qui s'appelle aujourdhui BORDJ EL KIFFAN deMai 1958 à JUILLET 1959.C'était un endroit très beau et sympathique.J'aimerai en revoir des photos d'aujourdhui
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
+1
Utile
1
moi je suis de Surcouf
je suis née et je suis partis à 30ans
boour,j'allais a surcouf tous les w.e et toutes les vacances,mon pere y etait capitaine autrement nous etions a Alger,je souviens de tous mes copaines (copines) c'est la que jj'ai passe les plus belles annnees de ma vie,autrement j'etais pensionnaire a St Joseph a El Biar puis a l'Institution St-bonnaventure chein youssouf a Ager allez a bientot tchao lucien
l'
I
Commenter la réponse de faroudja
pat Aïn Taya - 13 févr. 2015 à 20:54
+1
Utile
2
J'ai vécu à surcouf jusqu'en 1981, à la villa des sources, mon père avait trouvé du travail à Rouiba à la sonipec. Je suis Française. Que de souvenirs merveilleux, mes amis, le village, l'école d'aïn taya et de Bordj el kiffan. La plage, je ne garde que de merveilleux souvenirs de tous ces Algériens, de toutes ces femmes qui m'ont donné comme leur fille, Merci, Saha pour toujours, que Dieu protège Aïn taya, Surcouf et toute L'Algérie. Je reviendrai un jour, inch Allah.
bonjour mon père Bernard Lévigne était a Ain Taya en 1960 comme militaire appelé et mobilisé contre son gré il était cuisinier Gerant du mess officier à la villa surcouf je cherche des gens qui l aurais connus labas et a savoir s il ne m aurais pas laisser une soeur ou un frère qui aurais donc dans les 54 55 ans nous les enfants de ses militaire on ne sait rien de se qui c est passé nos pères n on pas voulue en parler je suis sur face bouk au non de Laurent Levigne 'image noir avec ampoule blanche merci Pat.
bonjour,je suis heureux de te rencontrer sur la toile je venais a surcouf les w.e et les vacances je me souviens du nom de tous mescopains(copines) mon pere tait capitaine a la caserne de surcouf,franchement ce sont les plus belles annees de ma vie,ton pere ayant ete a la cantine du mess je dois t'avouer que je mangeais avec les cuisiners quand au rentrait a qulques metres la cuisine se trouvais a droite et il y avait une porte pour ller les servir et le salin avec des vitres qui donnaient sue la mer,il mest icroyable derencontrer quelqu'un qiu ai les memes connaissances que moi,je considere tous les de Surcouf-ain-taya comme mes amies,ma faille eteant Nicoises je me suis retrouve aSaint-malo patrie de Robert Surcouf mon yen ete mute,tandis que ma mere secretaire du prefet d'Alger,et 1er prix du conservatoire fut recrutee par la ville comme professer et devent tresorire de l'association Canada-St-Malo puisque acques Cartier enfant du pays allez s'est avec bonheur que je vous est fait cette interwiu,je vous peut dit peut etre a bientor tchao lucien
Commenter la réponse de pat Aïn Taya
0
Utile
2
Bjr,bien qu'étant né chez les "patos" je suis pied noir d'Oranie .Mes parents sont venus d'Oran et je suis né ici.Peu de temps apres nous sommes repartis en Algérie ou j'ai commencé ma scolarité (cité Maraval à Oran).Nous sommes revenus sur la région parisienne et qques années apres,je suis parti militaire sur Alger.J'étais à Hydra tres présisément.J'ai bien connu Alger-plage,Ain Taya,Surcouf aussi Zéralda,Guyotville,La Madrague etc...Je suis parti en 1962 (coincidence) et j'y suis retourné 3 fois en qques mois il y a 15 années environ.Je peux vous dire que le nid de cigognes sur le clocher de l'église d'Alger-plage n'est plus là! J'en ai profité pour retourner à nd d'Afrique ainsi que faire un tour en Kabylie puis Bab el oued ,tout Alger etc...
Voilà qques nouvelles .En parler est à double tranchant mais c'est la vie !
Bien cordialement.jean pierre b
bonjour voila moi je suis un jeune algerien j ai 37ans mais je suis d oregine de ain taya vous pouver dir que je suis un enfant de la ville je connais presque tout le monde a ain taya et tout le monde me connais mais moi aussi j ai quitee ain taya en 2006 et je me suis installer a montreal canada mais je conte re partire pour des vacance l annee prochainne inchalah heureux de voir une personne parler de ma cher ville qui me manque boucou et a bien tot
raisin > adouma20 - 14 sept. 2015 à 23:56
bonjour mon père Bernard Lévigne était a Ain Taya en 1960 comme militaire appelé et mobilisé contre son gré il était cuisinier Gerant du mess officier à la villa surcouf je cherche des gens qui l aurais connus labas et a savoir s il ne m aurais pas laisser une soeur ou un frère qui aurais donc dans les 54 55 ans nous les enfants de ses militaire on ne sait rien de se qui c est passé nos pères n on pas voulue en parler je suis sur face bouk au non de Laurent Levigne 'image noir avec ampoule blanche merci Adouma
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Utile
ain taya j'y habites depuis 7 ans,elle est mignifique ,de tres belles plages ,une superbe vue ,d'un bleu extraordinaire ,venez voir et comtempler
fel
Commenter la réponse de fella
0
Utile
1
Bonsoir,
J'ai vécu à Ain Taya, 7 rue Chakib Arslane et habité aussi Surcouf de 1964 à 1971 et ai refait plusieurs retours chez ma grand-mère. Que de bonheurs et beaucoup de nostalgie....
Je recherche des personnes ayant connu cette famille....
rue chakib arslane c ma rue. qui etes vous on doit se connaitre
Commenter la réponse de Djamila