Qui a fait un séjour en mai à Cuba ? Quel temps avez-vous eu ?

Utilisateur anonyme - 8 mars 2010 à 13:54 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme
- 3 août 2010 à 00:18
Qui a fait un séjour en mai à Cuba ? Quel temps avez-vous eu ?
Afficher la suite 

Votre réponse

12 réponses

Meilleure réponse
Utilisateur anonyme - 13 juin 2010 à 20:02
19
Merci
MERCI A TOUS j ai passe de super vacances Cuba est une super destination les gens y sont tres accueillants, les paysages suberbes et la musique le rhum et les cigares font le reste je vous invite a voir mon album photos amities PIERRE

Merci Utilisateur anonyme 19

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 318 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 9 mars 2010 à 10:55
0
Merci
Nous sommes allés fin Mai 2009 à Varadero. La température dépasse les 30° mais chaque soir, il y avait des orages qui ne durent pas très longtemps et ne changent en rien la température. A part cela, malgré la pauvreté, les gens sont très gentils, accueillants, souriants et prêts à rendre quelques petits services. Je vous souhaite de bonnes vacances.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 9 mars 2010 à 20:40
0
Merci
J'y suis allée deux fois en mai, chaud et ensoleillée lors des deux séjours.. profitez en bien super voyage ...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 10 mars 2010 à 08:06
0
Merci
Nous sommes allés en mai-juin 2007 à Cuba. Beau et chaud avec des averses orageuses parfois mais très agréable cependant. Bon voyage au milieu de beaux paysages et avec des gens attachants
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 10 mars 2010 à 11:59
0
Merci
A la mi mai 2005, j’étais à La Havane, température avoisinant les 30° de façon permanente avec quelques orages et une bonne journée d’averses qui a rafraîchit l’ambiance. Mon séjour de 10 jours c’est passé en partie chez l’habitant dans le quartier périphérique de Guanabacoa et à l’hôtel Valencia au cœur de l’ancienne ville. Pour la première version je vous le recommande que si vous avez l’autorisation de la part des autorités de police, omniprésente et avec des oreilles tendues un peu partout et dont l’extension naturelle et encore plus omniprésente est le parti communiste dont tous les travailleurs font parti de facto…. Et si vous n’avez pas froid aux yeux pour découvrir la crue réalité quotidienne du peuple cubain soumis aux dictateurs Castro, Fidel (appelé « papaito » petit papa par l’immense majorité des gens) et Raul (celui là à l’époque était le numéro 2 par qui passaient toute transaction commerciales avec l’étranger) J’ai été invité par une famille cubaine formée par un médecin, une architecte, une veuve de combattant en Angola et une petite fille, donc une famille moyenne modèle du régime, ayant un pavillon et téléphone propres à disposition…. Je n’aurai jamais imaginé à quel point le régime peut continuer à faire passer le message romantique d’une révolution bien dépassée… C’est simple, ils n’ont rien et en semble heureux !... Enfin ! A Cuba il ne fait pas bon parler ni de soit, ni de l’étranger ! Excepté des amis vénézuéliens, chinois, coréens du Nord, iraniens…. Et de la très regrettée et lâcheuse à la fois URSS… Bien entendu à Guanabacoa, énorme quartier de l’autre côté de la magnifique baie de La Havane, les moustiques sont d’énormes engins qui paraissent préférer le sang étranger au local… Si vous choisissez cette version plutôt que celle réservée uniquement aux touristes capitalistes que nous sommes de facto dès l’arrivée à l’aéroport, pensez qu’il vous faudra vous munir de toute chose étant plus que courante dans notre monde : aspirine, anti moustique, briquet… et surtout, faire bien attention de suivre les recommandations de vos hôtes sur ce que vous dites, vous photographiez, vous commentez et… votre portefeuille. Pour la deuxième version, vous serez aux petits soins, coconnés et accompagnés des salamaleks de rigueur prodigués aux touristes capitalistes qui restent néanmoins passifs d’ingérences graves et injurieuses au cas où ils auraient la saugrenue idée de faire des commentaires publics au sujet de l’autorité (papaito et le régime) attention ! A Cuba, les murs ont des oreilles ! durant mon séjour des amis européens ont eu de sérieux problèmes à leur hôtel de Varadero (exclusivement réservé aux touristes) motif : un commentaire légèrement railleur -tout à fait anodin de ce côté du monde- sur « papaito »…. Pour le reste, oui, la grande majorité des cubains sont de gentilles personnes, mais un peu comme partout dans le monde. Chaleureux parce que mélange des cultures espagnoles et européennes, africaines, asiatiques et des caraïbes, ils ont le rythme de la salsa dans le sang à vous coupé le souffle, mais, par la force des choses et la misère qu’ils encourent, très, très intéressés… Sachez donc garder vos distances et vous serez assurés d’un bon séjour ! Une dernière recommandation : La corruption est omniprésente, ne la brusquez et ne vous en mêlez pas elle fait partie du régime, elle est à traiter entre cubains ! A mon départ de l’aéroport de Casablanca on me l’avait averti : attention monsieur ne garder pas d’affaires jugées précieuses dans vos valises qui sont en soute, à l’arrivée ça disparait fréquemment ! En effet, tous les bagages du vol sur B-747 (plein) avaient été ouverts, fouillés et « allégés » par les autorités officielles avant leur distribution sur les tapis roulants! Demandez conseil à votre agence de voyage sur ce qui est à considérer comme « précieux », en 2005 les aspirines étaient considérées comme telles… Vous l’aurez compris, je suis allé à Cuba plein de cette vision romantique que nous avons beaucoup d’entre nous, de trouver un peuple des tropiques charmant et spécial qui face à l’adversité maintient un certain romanticisme révolutionnaire, j’en suis revenu assez déçu… Les palmiers, les cocotiers, la chaleur humide et les fleurs des tropiques, sont probablement plus beaux et libres ailleurs.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 10 mars 2010 à 19:27
0
Merci
Séjour en mai 2005, à la Havane et puis Varadero beau temps et chaud. Sentiment général. Cuba ou le mensonge d'état Quel misère ce pays : - La Havane, on dirait une ville qui a connu la guerre. Certains quartiers sont tellement délabrés. Si vous avez l'occasion d'aller voir la vie plus en campagne, des maisons (si on peut appeler cela encore maisons) faites de bric et de broc - la misère est là, des anciens (+ de 70 ans) à vendre le journal à la sortie des hôtels ou des cornets de friandises. Si vous voulez sortir le soir, on vous proposera certainement des filles (parfois très jeunes) ou de la dope. Mais à part ça rien de tout ça n’existe selon la propagande. - des flics omniprésents surveillant tous les contacts qui pourraient se faire avec les touristes. Quand j’ai visité une fabrique de cigares, un flic (ou un vigile ?) a enguirlandé la dame qui nous guidait dans l’usine. J’ai pas compris ce qu’il lui a dit mais j’ai vu son malaise. Elle était à deux doigts de pleurer. Je me demande encore ce qu’elle a pu bien faire pour recevoir cette réprimande. - des plaques d’immatriculation pour les voitures de couleurs différentes Selon que vous avez telles ou telles couleurs, vous avez plus ou moins de chance de vous faire arrêter. Un taxi privé qui aurait des touristes à son bord risque gros, c’est interdit. - des déplacements surveillés. On avait fait une sortie en 4 X 4 de la Havane vers la campagne. Le trajet a dû d’abord être soumis à l’approbation des autorités. On passait par cette rue et pas une autre, on s’arrêtait à tel endroit ( moi qui aime la flânerie et la surprise des rencontres :( ) - des km de superbes plages uniquement réservées aux étrangers, j’aurai bien voulu voir des gamins s’amuser dans l’eau J’ai tellement d’exemples négatifs de mon voyage que ce serai trop long à raconter. Si vous avez le loisir d’aller à Cuba, néanmoins allez-y, parce le peuple cubain a besoin de l’argent du tourisme pour vivre un peu moins mal ( pour les pourboires notamment car pour le reste, je ne suis pas sûre qu’ils bénéficient de quoique soit) Mais soyez lucides, vous serez dans un système de propagande (discours bien rodé des guides qui vous encadrent) Les cubains sont dans l’ensemble sympas mais quand même résignés. Ils sont obligés d’être débrouillards car ils n’ont pas vraiment le choix. Cependant, ce n’est pas une destination que je choisirai à nouveau. J’aime trop la liberté. PS : leur poste est nulle, sur les dix cartes que j’ai envoyées, seules deux sont arrivées (4 mois après) celles qui étaient déjà timbrées avec le timbre imprimé sur la carte.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 12 mars 2010 à 06:26
0
Merci
je suis allee plusieurs fois a Cuba dont une en mai et j ai eu untres beau temps memetres chaud j y retourne du 16 avril au 2 mai je loge toujourd chez l habitant et je n ai pas eu le sentiment de peur de la part des gens et je n aie pas eu de vol dans mes bagages bien sur il y a de la pauvrete, mais l embargo americains y est pour beaucoup les premiers annees nous louyons une voiture, mais par la suite nous avons pris le bus et le taxi j adore ce pays et surtout les Cubains qui sont adorables bon voyage
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 12 mars 2010 à 10:27
0
Merci
Il fait chaud et beau en mai
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 mars 2010 à 19:05
0
Merci
merci a tous pour vos reponses
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 3 août 2010 à 00:18
0
Merci
BEAU, CHAUD MAIS AVEC DES PLUIS TOUTES LES FINS D'APRÉS MIDI ÇA PEUT ÊTRE QUELQUEFOIS LE DÉBUT DE LA SAISON DES CYCLONES CAR ELLE COMMENCE DE PLUS EN PLUS TÔT IL FAIT QUAND MÊME TRÈS CHAUD ET COMME IL Y A LA LIM DANS LES RESTAUS PRENEZ VESTES ET ÉCHARPES SI VOUS NE VOULEZ PAS AVOIR UNE EXTINCTION DE VOIX !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 9 mars 2010 à 12:54
-1
Merci
Début mai 30° sans orage excellentcomme voyage! profitez bien
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 9 mars 2010 à 13:22
-1
Merci
Nous sommes allés à Cuba à différentes périodes de l'année. Mai reste une bonne période bien ensoleillée sans orage et aux environs de 30°. Profitez bien de ce pays magnifique où les gens sont adorables.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme