Est ce que quelqu'un à un truc pour le mal d 'altitude ? Soit médicament ou astu

Signaler
-
 Headscorp -
Bonjour*
Je pars en Juin au Pérou et je sais que pas mal de personnes souffrent de maux de tête voire plus à ces altitudes élevées. Merci d'avance.

86 réponses


C'est bien de découvrir ces limites...moi j'ai attéri direct à cuzco, le mal d'altitude était ma grande crainte, et pourtant tout c'est très bien passé, légèrement éssouflée en montant les escaliers à l'aéroport, mais à part ça rien de très dramatique comme je me l'imaginais. Ensuite, si tu fais le chemin de l'inca où tu vas franchir un col à 4200m, il ne faudra pas hésiter à aller à ton rythme, le mien, sur la dernière montée de 400m, c'était 5 pas et repos. Au cas où, j'étais équipée en paracétamol qui à ce qu'il paraît marche bien pour le mal des montagnes. Quant à la feuille de coca, moi qui ne bois jamais de café car cela me met ds un état dénervement, les infusions de coca ne m'ont fait aucun effet particulier. Sinon j'ai trouvé ce pays fabuleux et les gens adorables. Bon voyage

Bonjour, Il existe effectivement un médicament (je ne me souviens plus du nom) contre le mal des montagnes ( soroche) mais qui doit être prescrit par un médecin (c'est un médicament détourné d'une autre application). Personnellement je ne l'utiliserais pas. Il y a d'autres possibilités, tout d'abord ne pas aller directement de Lima à Puno ou Cusco mais plutôt de faire un passage par Arequipa (2500m) par acclimater le corps à l'altitude et ensuite seulement partir vers l'une ou l'autre destination. Sur place les personnes propose du thé à la coca un très bon remède, il existe aussi des hôtels qui proposent en sus de l'oxygène en chambre (Monasterio à Cusco par ex.). Le plus sage étant de redescendre le plus rapidement possible à l'apparition des symptômes. Voilà, j'espère avoir répondu à votre question. Bon Voyage, c'est un magnifique pays (ma femme en est originaire).

Bonjour Nous sommes allés au Pérou et en Bolivie en 1980. A l'époque nous avons utilisé de la coramine glucose. Monter graduellement en altitude en évitant les efforts brusques permet une bonne adaptation

Oui on peut aussi boire ou mâcher de la coca. Attention à la dose en infusion

partie au Pérou en mars 2009 avec un organisme de randonnées très beau circuit mais quoi que vous fassiez si vous allez en altitude le MAM peut vous "prendre" n'importe quand : certains ont été malades tout de suite, d'autres comme moi l'avant dernier jour à Cuzco pourtant après 8 jours d'altitude ! prendre du paracétamol pour les maux de tête si c'est plus grave voir un docteur (fièvre...) mais ce qu'il y a le plus à craindre c'est la gastro-entérite qui a "pris" pratiquement tout le monde superbe pays un peu trop touristique à mon goût!!!

en 1976 nous prenions de la coramine glucose

mon medecin m'a donner une peparation , homeopathique trés efficaces

Bonjour, nous avons fait le perou est sommes montés a plus de 5000 métres d'altitude le souffle est court et biensur des croutes aux nez son presque inévitable mais pour le mal des montagnes la maté de coca ainsi que de macher des feuilles de coca son le meilleur des remédes. En 2 semaines une seule matinée ou j'ai eu des nauzées a puno apres rien malgré plus d'une semaine a plus de 3600 metres d'altitude. Bon voyage a vous.

Bonjour, Comme d'autres l'on dit la coca est le meilleur remède... Je l'ai pris en homoeopathie, il en existe deux il vaut mieux prendre le plus haut dosage... Bon voyage!!!

Hola Apres 3 mois passes a plus de 3000 m en moyenne (avec pic a plus de 5000) le mieux reste: - macher de la coca le plus possible - faire tres attention a son alimentation: en effet, plus nous sommes en altitude, moins nous avons d'oxygene: le corps pompe quand meme l'oxygene dont il a besoin pour la digestion .. resultat: plus on mange gras, plus le corps a du mal a digerer ou digere plus lontemps.. et vous manquez d'oxygene, d'ou brulure d'estomac, "gastro", mal a la tete, etc.. A bas pizza, hamburgueur, et autre sandwich gras. Eviter de manger gras au maximum, mais privilegier des aliments qui se digerent plus facilement. Exemple: apres avoir mange un demi bountie a 4000, j'ai cru que ma derniere heure etait arrivee.... en cas de petit creux, manger plutot une pomme.. bref, comme un regime! Tres bon voyage!

bonjour, je suis allée au Pérou, et j'y ai souffert du mal d'altitude. Je suis la seule du groupe à en avoir souffert, et j'étais la seule ... à boire aussi peu de tisane de coca (offerte à notre arrivée dans chaque hôtel où nous descendions).Cest le remède local. A prendre à titre préventif. Les signes du mal des montagnes : maux de tête, nausée et... fièvre) le médecin consulté m'a mise sous oxygène et sous anti-inflammatoire. Le médicament, c'est l'anti-inflammatoire - pour lutter contre l'œdème cérébral- (type Nifluril), à prendre en cas de souffrance seulement, pas à titre préventif. Ne pas partir fatigué; Ne pas se stresser non plus, TOUS le hotels et TOUS les moyens de transport collectifs sont équipés de bouteille d'oxygène; (prévoir un masque personnel serait une bonne idée..) Et prenez beaucoup de plaisir, dans ce pays peuplé de gens pauvres mais charmants. Achetez leur leurs productions artisanales.

faire comme les anciens -- indiens péruviens -- macher (chiquer) les feuilles de coca , ca marche, la tisane fait moins d'effet--

j'arrive d' Ehiopie, avant equateur, COCA en homéopathie me réussit COCA 9ch matin midi soir 3 granules 10 jours avant de partir puis pendant tout le voyage avoir COCA 5ch dans la journée en plus si mal de tête 5 gr a convenance surtout avant de partir bon voyage, le Pérou c'est fabuleux

La meilleure chose à faire pour le mal d 'altitude ,c'est boire ,boire ,et boire(eau ,tisane, soupe....)pour pis..,pis...et pisser encore . Sinon au perou il y a la feuille de Coca qui de toute façon ne fait pas de mal. En ce qui concerne les médicaments il y a le DIAMOX . C'est un médicament qu'on doit trouver en France mais qui est tres contreverse car tous les médecins n'ont pas la meme opinion sur le sujet. Il y en a aussi qui disent de prendre de l aspirine mais la aussi les avis sont partagés . Systeme de points pour connaitre la gravite de son mal des montagnes : Echelle de gravité Un système simple (appelé échelle de gravité d'Astruc) permet d'évaluer la gravité de la situation et de prendre des mesures adaptées. A chaque symptôme est ainsi associe un "score" dont le total déterminera l'état de la personne. Symptômes 1 Céphalées Insomnies Nausées, perte de l'appétit Vertiges = 1 point par signe. Symptômes 2 Maux de tête ne cédant pas à l'aspirine Vomissements = 2 points par signe. Symptômes 3 Essoufflement au repos Fatigue anormale Baisse de la quantité des urines. = 3 points par signe. De 1 à 3 points Il s'agit d'un mal des montagnes léger. On peut donc continuer a progresser sans dépasser la limite de 300 mètres de dénivelé entre deux nuits consécutives. De 4 à 6 points On est en présence d'un mal aigu des montagnes modéré. Il faut donc se reposer 24 heures à la même altitude et éviter les efforts violents. Egalement, prendre de l'aspirine contre les maux de tête et boire abondamment. Au-delà de 6 points Dans ce cas, redescendre impérativement et parfaire son acclimatation à une altitude inférieure N'oubliez pas de boire de grandes quantite de liquide. Bon voyage.

Désolé le Coca9Ch ne m a ete d 'aucune utilité

j'ai vécu 10 ans au Pérou, le plus efficace est sois le mate de coca (la tisane avec les feuilles de coca), soit un médicament dont j'ai oublié le nom qui est très efficace mais qui fait monter la tension, il suffit de demander pour le soroche dans n'importe quelle pharmacie là-bas et ils te le donnent. par expérience, pas la peine d'emporter des tonnes de médicaments français pour se soigner là-bas : la majorité sont totalement inefficaces (en particulier pour la turista), et on trouve sur place pour pas cher tout ce dont on a besoin et qui marche sous ces latitudes. bon voyage!

j'oubliais de signaler que j'ai vécu pendant 9 ans à Cuzco (3300m) et un an entre 4400 et 5000m en pleine cordillère, et on s'y fait très bien hein, après une éventuelle petite gêne au début (surtout la nuit). les trois ou 4 premiers jours il est important de limiter au maximum les efforts physiques (genre porter une valise de 30 kgs à bout de bras pendant 2 kms), et rien que ça aide beaucoup à ce que la transition se fasse en douceur.
Holà à tous les voyageurs qui veulent voyageurs en Amérique du sud,et qui souhaitent aller dans la cordiere des Andes. Le médicament miracle c est avant tous du repos entre chaque palier ou vous dormez, exemple si vous souhaitez aller à la Paz Bolivie( surtout n arrivez pas à cette aéroport car l altitude est de 4100 mètre) prennez un billet pour Santa Cruz de la Sierra aéroport viru viru) de la la hauteur est de 450 mètre aucun problème mais c est ici que vous achèterai s qui s appelle le sorochipils que vous trouverais dans les pharmacies.donc le chemin que vous devais suivre par pallier.
Santa Cruz 450 m- Samaipata 1700 m passer 3 a 4 nuits à cette altitude si besoin prennez une pillule sorochipils mais normalement pas besoin.
Samaipata - Cochabamba 2500 mètre ici oui avec 3 à 4 nuits et minimiser les
Effort, repots boire beaucoup d'eau ( à savoir que votre pillule effect duré 8 h et prendre 1 avant de voyager en bus,demander z la pharmacie avant de partir en bus )
Cochabamba- La Paz 3800 mètre au plus bas de la Capitale, ici oui même procédure que Cochabamba
Sa fait 7 ans que je voyage en Amérique du sud est c est le médicament,
Adéquat pour cette maladie qui d appelle la maladie du Soros ou la puna si vous êtes en Argentine.
Petit trucs en plus pour les douleurs de tête. Coller vous sur les tempes des feuilles de coco que vous trouverais n importe où en Bolivie humidifiez les avec votre salives et appliquer sur les tempes, front et sur les narines en + de votre sorochipils durant votre voyage. Bises au voyageurs bon treep.

Pas vraiment de truc, mais le mieux est de s'habituer progressivement à l'altitude. Pas d'efforts vilolents, respirez profondément par le nez et surtout abusez du maté de coca : J'en prenais matin, midi et soir. Sinon, buvez beaucoup et ayez toujours du sucre sur vous. Mais ne vous inquietez pas trop, les guides ont toujours une bouteille d'oxygène. Curuisement ce ne sont pas les personnes les + fragiles qui sont touchés (je n'ai pas eu de soucis et pourtant je ne suis pas sportive et j'ai une petite santé) Par contre dans le groupe un jeune homme sportif qui faisait de la plongée a été touché. Profitez bien de vos vacances. C'est le + beau de mes voyages. Amicalement. Nicole

bonjour cher voyageur Préparant actuellement un voyage de 3 mois " BOLIVIE PEROU EQUATEUR"il semblerait que le reméde trés efficace contre le "saroche" (ceci n'est pas une plaisanterie) et tout simplement un médicament qui a la particularité de dilater les arteres afin d'avoir un apport sanguin suplémentaire , détourné de son utilité initiale c'est tout simplement le viagra demander a votre pharmacien? bon voyage a vous
Viagra rien d autre comme conneries,

salut Robert Je suis partie au perou en juillet avec ma petite famille, moi je suis péruvienne, mon fils et mon mari sont français on a beaucoup de voyagé dans le pays, c'est vrai qu'on conseille beaucoup de précautions pour le SOROCCHE, surtout pour les touristes, avant de partir en altitude je suis allé an pharmacie las-bas, mais ma famille m'a beaucoup conseillé de bien me proteger la tête et les oreilles pendant les trajets et surtous ne pas manger chez les ambulants. On a eut aucun soucis même mon fils de 5 ans et pourtant on est parti en altitude! Je te conseille plûtot de voir sur place pour le médicament ils seront te donner de bons conseilles. Surtout j'espère que tu vas apprécier ton séjour, nous on à hâte d'y retourner. Bon voyage