Vivre au Gabon et y travailler : qu'en pensez-vous ?

Résolu
Utilisateur anonyme - Modifié le 29 nov. 2021 à 19:54
 takeki - 20 sept. 2021 à 08:43
Nous voudrions partir en Afrique en 2010 et nous hésitons entre le Senegal et le Gabon...
Quel est le coût de la vie. A quel prix trouve t'on une petite maison en location? Y a t'il du travail? Des idées de création d'entreprise, qu'est ce qu'il manque? Y'a t'il beaucoup de tourisme?
Merci beaucoup
A voir également:

10 réponses

Utilisateur anonyme
Modifié le 8 août 2022 à 10:52

Bonjour. Je viens de lire les deux premières réponses. il y a du vrai partout. j'ai passé 15 ans en Afrique. J'étais pilote et j'ai visité une vingtaine de pays africains, basé dans différents états. J'ai adoré le gabon. Très dur pour les pilotes!! entre le Sénégal et le Gabon, il faut choisir !! le climat, déjà est totalement différent. très sec au Sénégal sauf en juillet et aoùt car c'est la saison des pluies appelée "l'hivernage" . Au Gabon, c'est 98% d'humidité toute l'année. il y a beaucoup de choses à voir au Gabon mais il faut un 4x4, de toutes façons. Si vous prenez l'avion, une fois sur place, dans les "grandes" villes, il faut aussi se déplacer, il faut un véhicule. La vie y a toujours été très cher puisque tout est importé. Si vous voulez manger " à l'européenne", c'est cher. Ceci dit j'ai connu des Français qui vivaient très bien en achetant tout "local" Il ne faut pas exagérer, la viande zébu est très bonne. Faîtes-la "racir". C'est à dire, faîtes-la reposer quelques jours dans votre frigo, elle est excellente! Le poisson est abondant et très bon. Les fruits sont abondants et très bons et cadeau !! Pamplemousses, oranges, les vraies !! bien vertes. les ananas etc etc.. Le tarot fait de bonnes frites. Procurez-vous des livres de cuisine africaine et vous vous régalerez! Mais revenons aux déplacements. C'est en effet le gros problème. A mon époque, "l'avion-stop" marchait très bien. Cela veut dire que nous, les pilotes, on ne laissait personne par terre, on transportait cadeau. J'ai ainsi fait visiter le Gabon et d'autres pays à des touristes. Et bien sûr ils peuvent dire aujourd'hui: "je connais le Gabon". C'est vrai que vous verrez des animaux!! Dans le sud, vers Mayumba, les buffles, les éléphants, les bandes de singes, se prélassent sur les plages, vers Sété Cama. Que de souvenirs quand je les survolaient à très très basse altitude! Le Gabon est donc très mal "vendu" par les tours opérators à cause du transport. Le Sénégal vaut le coup d'oeil. Les transports ne manquent pas. Je vous conseille Popenguine. Sur la "petite côte" à 70 km au sud de Dakar. Je connais bien. Si vous y allez, Voilà, je crois que j'ai tout dit. 

41
BJR,

je souhaiteari savoir les risques des maladies que en peut attraper au gabon je serai comme ingenieure de chantier labas dans le domaine petrolier et certaines medicaments en des effets secondaire sur la vie de la perssone comme Mephaquin mon premier sousi c bien la sante et je pensse dapres votre experience vous avez une tres tres bonne idee

Merci Dvance pr votre reponse
0
jean-baptiste: J'ai vécu au Gabon de 1993 à 2001, je travaillais dans des salles de jeux (machines à sous), et j'ai eu l'opportunité de changer d'endroit, sur les 9 provinces que compte le Gabon j'ai vécu dans 5: Libreville, Port-Gentil, Franceville, Lambarene, Gamba.
Ma préférence va à Port-Gentil, ville à taille humaine ( un peu moins de 100000 habitants), des plages magnifiques, des espaces sauvages à découvrir, de bons restaurants et une vie nocturne animée pour ceux qui aiment sortir le soir.
L'endroit ou je suis resté le plus longtemps est le Haut-Ogoué (Franceville, Moanda: 4 ans), moins animé et plus "rural", c'est une très belle province avec des paysages à couper le souffle (plateaux Bateke, canyons de Lekoni, chutes de Poubara, et d'autres....), on peut y rencontrer des pygmées: peuple pacifique et accueillant, littéralement "hommes de la forêt" (ce qui veut tout dire), idéal pour les amateur de chasse.
Lambarene est une belle bourgade dans la partie basse du fleuve Ogoué (fleuve principal du Gabon), la ou il s'étale en formant des lacs et des iles ou l'on ne peut s'aventurer qu'avec un guide au risque de se perdre; on peut aussi emprunté une navette fluviale qui descend le fleuve jusqu'à son embouchure à Port-Gentil.
J'ai ensuite vécu à Gamba, ville de la compagnie Shell; ce n'était qu'un petit village qui a poussé comme un champignon lorsque les Hollandais on trouvé du pétrole. C'est un bel endroit avec une lagune et un arrière pays très sauvage ou l'on peut voir des animaux dans leur milieu naturel.
Quant à Libreville, c'est une ville de 750000 habitants, très vivantes la nuit (quartier louis); et qui est moins tentaculaire que beaucoup de capitales Africaines comme: Luanda, Kinshasa, Lagos, Abidjan, etc...
En faisant quelques kilomètres en voiture ou en bateau on se retrouve sur de magnifiques plages de sable blancs (pointe Denis, cap Esterias) avec une eau à 30 °c et des petits restaurants de bord de mer ou l'on peut déguster le produit de la pêche locale; personnellement j'ai adoré la salade de couteaux, ces coquillages de forme allongé cuisinés en sauce tomate agrémentée d'aromates que l'on mange en entrée suivis d'un poisson frais du jour à la braise.
Pour ce qui est de vivre au Gabon, il est tout à fait possible de gagner sa vie en étant son propre patron; cela implique de bien connaitre le pays, ses habitants et l'Afrique en général car on retrouve au Gabon des Africains venant de tous les pays pour travailler car le Gabon est réputé pour être un pays riche et les Gabonais se cantonnent aux emplois de fonctionnaires.
Avec une mise de base de 20000 euros, somme avec laquelle on ne peut pas faire grand chose en Europe; on achète des voitures d'occasion que les Libanais principalement font venir de Belgique et d'Allemagne (Toyota, Mitsubishi, Mercedes, etc...) ; on paye une patente de taxi pour l'année dont je ne connais pas le prix actuel et qui était d'environ 500 euros en 2000, on démarre avec deux véhicules, on embauche donc 2 chauffeurs qui sont chargés d'entretenir le véhicule et de mettre le carburant; tous les soirs il vous verse une somme définie (40 euros par taxi en 2000), ce qu'ils font en plus est pour eux, ils ont le dimanche pour eux durant lequel ils pourront soit travailler soit se reposer, et un salaire fixe en fin de mois (150 euros en 2000).
Le chauffeur à intérêt à entretenir et à ménager le véhicule qui est sont gagne-pain et étant donné que vous avez tout votre temps de libre vous pouvez le consacrer à une autre activité...
Le calcul est vite fait: 40 euros X 2 = 80 euros, 80 euros X 26 = 2080 euros.
Un véhicule d'occasion potable se négocie autours des 3000 à 4000 euros au Gabon, en commençant avec 2 taxis + 2 patentes, l'investissement de base est d'environ: 10000 euros en comptant large, ce qui veut dire qu'il vous reste 10000 euros pour votre installation ( meubles, électroménager, véhicule).
Avec un bénéfice net de: 2000 euros/mois, l'investissement de base est amorti largement en 6 mois; il ne vous reste plus qu'à acheter de nouveaux véhicules un par un, ensuite c'est selon votre volonté: se laisser vivre, visiter les pays de la sous-région, faire des activités (pêche, chasse, golf, etc....); ou monter une affaire: restaurant, discothèque, piano-bar, commerce, etc...
Faisons les compte avec 10 taxis, en comptant l'achat d'un taxi tous les 3 mois (aucune prise de risque); 2 ans après votre arrivée au Gabon vous avez un revenu minimum de: 10000 euros/mois qui vous permet de continuer à investir....
Ensuite tout dépend de votre situation: vous êtes retraité et en couple, vous préférez vous reposer et profiter de votre temps de libre, vous vous contentez d'encaisser, vous avez peut-être un commerce pour continuer à avoir quand même une vie relativement active....
Vous êtes jeune, en couple ou célibataire; vous investissez, sans prendre de risques financiers et tout en gardant une marge de sécurité, en 10 ans vous pouvez vous retrouver avec une cinquantaine de taxis ( plus de 100000 euros/mois), plusieurs commerces, et le choix entre 2 possibilités qui s'offrent à vous: rester au Gabon et mener un train de vie très élevé, voyager quand l'envie vous en prend, mais là il y a le risque d'un changement de situation au Gabon: actuellement c'est stable mais si demain ça change vous pouvez être obligé de fuir en laissant tout.
Rentrer en France ou ailleurs et investir l'argent que vous avez gagné au Gabon en 10 ans sans trop vous fatiguer....
Voilà, actuellement j'ai 48 ans, 15 ans en Afrique (Djibouti, Cameroun, Congo, Gabon, Mali, Angola), je travaille pour une société d'informatique chez moi en Corse et à ma retraite, nous comptons bien avec ma femme partir dans un pays ou il fait bon vivre et ou les impôts ne vous prennent pas la moitié de vos revenus.
Si la situation s'améliore et je l'espère, nous irons en Afrique; sinon ce sera l'Amérique Latine.
Pour tous ceux qui veulent partir s'installer au Gabon, ce beau pays ou il fait bon vivre; je suis à votre disposition pour toutes informations en vue d'une installation ou autre.
Mon adresse email: ***@***
2
Bonjour, j aimerais éventuellement partir au Gabon pour y travailler et aimerais savoir si il serait possible de vous joindre en privé je suis de corse aussi merci
0
Bonsoir monsieur je suis d origine gabonaise vivant en france mais he compte repartir dans mon pays je be suis vraiment pas alaize en france le gabon est un tres bon pays avec de beaux paysages la vie est agreable et moins cher j t assure que so t vas au gabon t n va pas regretter.
0
mellissasyphora Messages postés 1 Date d'inscription mardi 17 mars 2015 Statut Membre Dernière intervention 5 septembre 2017 > JBT
5 sept. 2017 à 00:07
Bjr, nous sommes une famille algérienne composé de quatre personnes. Ont est intéressés par une installation au Gabon. Mais je tiens à savoir est-ce que. Ont peut trouver du travail facilement et le loyer ?
J'ai mon fils qui a d'eux diplômes en cuisine hôtelière et en coiffure homme . Moi je suis attaché d'administration avec une expérience de 10 ans
Un enfant de 13 ans et mon conjoint qui a une expérience de plus de 26 Ans occupants plusieurs postes de responsabilité
0