Prague la capitale [Résolu]

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 6 mai 2009 à 19:11
est ce que Prague est restée telle qu'elle était il y a 30 ans et ces gens ont-ils changés?
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Il y a 30 ans? c'était du temps du rideau de fer, la ville était triste et grise. Il y avait peu de touristes et si on ne parlait pas la langue les gens se livraient peu (suspicion à tous les niveaux) On était abordé dans la rue par des gens qui voulaient nous acheter un sac ou un truc vestimentaire. Dans le début des années 90, c'était hyper sympa, les gens étaient ouverts, avaient plaisir à rencontrer les étrangers>>>>>>>>>>> un pur bonheur! Aujourd'hui c'est plus mercantile surtout le centre de Prague où par exemple les boutiques de souvenirs sont tenues par des Russes ou des Ukrainiens. Les trucs très touristiques ont un epu perdu leur âme mais restent très plaisants. Mais ça reste une très belle ville (pour moi, la plus belle du monde) Mon conseil : éviter les rues très(trop) touristiques où on a un panneau "on parle français" pour entrer dans les établissements fréquentés par les Praguois. Pas de panique, la plupart proposent une carte avec la photo des plats. Vous y trouverez la vraie Prague et paierez beaucoup moins. Un truc très décevant: le chateau de Karlstejn où on a vraiment l'impression de n'être qu'une source de fric. C'est toc et on paie tout pour un accueil plus que discutable. Je ne suis pas certaine d'être très objective, j'ai vécu là bas du temps du rideau de fer et j'y retourne souvent. Je triche un peu puisque je parle tchèque. Tous ceux qui y ont goûté (amis ou famille) sont devenus accro. Bon séjour

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 8346 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
j'y suis allé il y a vers 2002 c'est uneville magnifique qui est reste avec ses magnifiques monuments l'opéra etait déjà révové mais les batiments sont resté magnifiques le mur des beatles commencait a etre tague j'ai eu la chance de visité prague dans un vieu tramway renové. la ville se tourne sur l'avenir et se renove tres vite grace notament a l'argent internantionnal il a l'horloge post communiste et une imitation de la tour eiffel ceci dit le détour vaut la chandelle j'en garde un tres bon souvenir attention dans les hotels ( celui ou je suis descendu) la bouteille d'eau dans la chambre n'est pas gratuite et coutaii a l'epoque plus de 1€ le negoce peut se faire la carte bleue chez les commercants se font au fer a repasser mais c'est une visite a faire plusieurs fois tellement il y a a visiter bon voyage
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
J'ai visité Prague pour Noël 1995, celà fait donc pas mal de temps mais déjà Prague était devenu très touristique, ce qui n'empêche que le charme de cette ville avait opéré sur moi;, il y a énormément de monuments à voir et comme c'était l'hiver et qu'il y avait de la neige, cela donnait un charme très particulier... Si vous vous rendez là bas, je vous conseille de fréquenter autant que possible les magasins qui ne sont pas fait pour les touristes. Il y avait d'énormes différences de prix surtout dans les restaurants, évitez les restos bien placés (sur la place Wenceslas par exemple), et ceux dont les menus sont écris dans plusieurs langues. J'allais que dans les petits restos fréquentés par les tchéques, ce n'est pas toujours facile de se faire comprendre mais on finit par y arriver.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
C'est une ville absolument superbe, et restaurée merveilleusement. Evitez la visite du château mais ne pas manquer celles des petites rues et des collines toutes proches. Des monuments de tous les styles, et surtout Art Déco intacts. Les tchèques sont réserfvés, et la ville est devenue chère. Les prix varient énormément d'un café ou restaurant à l'autre. On trouve tout et c'est , avec Venise la ville la plus romantique qui soit.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme