Des copains de l'armée de l'air qui on vécu à Djibouti?

Résolu
Signaler
-
 JF -
C'était l'époque des F100 à geule de requin (voir photo), de l'attantat du Palmier en Zinc. Des bons et moins bons souvenirs...mais que je ne suis pas prêt d'oublier même trente après !

20 réponses


Cher Bernard ,jétais à djibout à ce momment là ;mais pour trés peu de temps . Basé à ARTA comme commando marine et puis il y a eu le Palmier ... 5 Moi d'hosto et bien de problèmes ; Un de mes ami est DCD ,nous etions que des gosses . Je ne gardes donc pas un bon souvenir de cette courte pèriode . Amicalement Marc
Mon père était la bas légionnaire îl n est pas monté dans l avion au dernier moment îl a eu l ordre de rester je suis née un mois après.
> Saphir
bonjour, votre père connaissait l'équipage?
Palmieri en zing ,he me souvient ,le fille du commandant geollot blessée...
Bonjour, j'etais mecano sur F 100 au 4/11 du 04/76 au 06/78
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 13 mai 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2021

Bonjour
Nous étions donc ensemble à Djibouti 76 / 78
Mon pseudo sur Facebook :
Rohano Truffiani

Salut ! J'ai connu le "Palmier en zinc" et son patron Andréani !... séjour à Djibouti en 1981/1982, hélas endeullé par le crash du Nord Atlas le 02.02.1982 ! Cependant je ne garde que d'excellents souvenirs de cette période... A+ JYD

bonjour, je recherche des personne qui connaissait l'équipage!
Messages postés
39
Date d'inscription
mercredi 6 août 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juillet 2012
12
De mémoire, l'attentat du Palmier en Zinc a eu lieu en septembre 1977, je pense que, vus certains commentaires, il y a erreur sur l'évennement !
Salut à toi, Didier
Cordialement à tous
Thierry
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2011

L'attentat a eu lieu le 15 décembre 1977
n'importe quoi l'attentat était en decembre et non en septembre
oui l'attentat était en décembre j' étais à Djibouti heureusemnt chez des amis et non au Pl
amier en Zinc.
Bonjour je suis allé à DJIBOUTI en 1976 après l' attaque du car, j' étais avec l' escadron de REIMS nous avons remplacé les légionnaires au barrage à BALBALA. Ma question est, nous allions de temps à autre dans un restaurant fréquenté par des gendarmes mobile je voudrais bien me souvenirs du nom ça commençait par chez ? est-ce que quelqu'un pourrait me dire merci.
Bonjour , vient par hasard de tomber sur ce site !! Ancien de Djibouti bcs6 et quartier général ambouli central téléphonique juin 77 août 78 !! Avait réservé une table à la terrasse du palmier en zing , mais mes copains n'ont pas voulu y aller ayant préféré manger dans un restaurant climatisé !! Hasard où chance ce soir là seraient ont toujours ici et en état !! En sortant du restaurant ont est rentré au bcs et c là que l'on a appris se qui c'etait passé . N'étant pas de permanence au central , j'ai été réquisitionné en renfort pour répondre aux appels venant de France ,qui venaient d'apprendre pour l'attentat par Europe 1 ( 1000 fr pour nouvelle immédiate) difficile d'y répondre car ne connaissant pas la liste officielle des personnes blessées !! Ce soir là, je peux dire que grâce a mes 2 collègues ma vie aurait pu être autre que maintenant ; malgré tout cela j'y songe souvent !!

Bonjour, J'étais à djibouti lors de l'attentat du palmier en Zinc, je travaillais au Haut commissariat puis cela a changé de nom ambasade de Djobouti, j'ai dû quitter Djibouti vers les années 1978-79, me souviens plus trop bien. J'ai aimé cette période. Cordialement.

Bonjour, J'étais à DJIBOUTI de juin 1976 à fin 1978, basé sur l'ilot du héron, détaché au service du génie. j'ai connu la pseudo indépendance, par contre je suis parti 1 semaine avant l'attentat du palmier en zinc. je me rapelle bien des avions à geule de requin, j'ai activement participé à l'extension de l'ancienne caserne de la gendarmerie d'Ambouli pour reloger l'armée française.
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 9 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
4 mars 2016

Bonjour "anonyme", j'étais également à Djibouti durant cette même période et également au Service du Matériel et des Bâtiments ( Génie ) et me suis occupé de réinstaller les militaires dans d'autres emplacements et j'ai réalisé les travaux de réimplantation de la gendarmerie à Ambouli ! j'ai également remis les quartiers militaires "français " à la République de Djibouti!
Quelle époque!
a Djibouti du29/11/76 au14/02/78 au smb service electrique adjudant chef aubry chef bebennek j'ai vecu tout cela et recherche mes camarade bigot dubois robinet moi c"est david
> david
Bonjour, je tombe par hasard sur les messages concernant Djibouti. J'ai habité au Héron de 77/79 avec ma famille mon père était au SMB Paul Garreau. Que de souvenirs, j'avais 12 ans cela marque.... L'attentat du palmier, mon amie dont le père est mort dans un avion, mon prof d'allemand mort lors du passage à niveau mais aussi les îles, les sorties en boutres avec la chanson du SMB et quand je suis face à l' océan je me retrouve systématique là bas, sur la presqu'île....

bonjour je n'était pas dans l'armée de l'air mais au 5ième RIAOM de SEPT 1976 a fin décembre1977 l'attentat au palmier j'ai vue.j'était a obock ce qui ma value le mérite de visiter en long et large .tres bon souvenir.
Je cherche un soldat du 5 ème riaom que j avais sauvé pendant l été 1989 à day au nord de Djibouti. Je vous serai très reconnaissant. ***@***. merci infiniment

BONJOUR, NOUS HABITIONS DJIBOUTI DE 74 A80 ET NOUS ETIONS COMMERCANT DU " SEMIRAMIS" ET SE SONT NOS AMIS PROCHE QUI TENAIT LE PALMIER EN ZING, ET IL Y A LAISSER SA VIE UN TYPE FORMIDABLE ET GENTIL, ET NOUS AVONS VECUS SE DRAME DE PRET? CAR IL YA DES MILITAIRES QUI SONT DCD EGALEMENT DANS L' ATTENTAT, DONT LE MARI D' UNE DE NOS EMPLOYEE,DIFFICILE D'OUBLIER? MAIS NOUS VOULONS GARDER DES SES MERVEILLEUSES ANNEES , QUE LES MEILLEURS SOUVENIRS, SANS OUBLIER, LES AUTRES AMITIEE A TOUS LES DJIBOUTIENS DE COEUR RENEE& RICHARD SPRENGER
bonjour , mon nom est gregory spinnato, j'avais 11ans et ce soir là avant d'aller au ciné a ciel ouvert ,l'odeon je crois , voir le bison blanc, nous sommes aller au palmier en zinc manger une derniére fois et c'est la derniére fois que nous avons vu richard , que vous connaissiez aussi, j'ai etais blesser a la tete et aux jambes, nous étions aussi clients chez vous au semiramis

UN BONJOUR A TOUS NOS COPAINS CIVILE ET MILITAIRES 6EME RAMA- 5EME RIAOM- LA LEGION- LA MARINE - LA BA 188- L' ALAT ET TOUS LES AUTRES? CAR NOUS AVONS EU LE PLAISIR DE LES COMPTER PARMIS NOS CLIENTS , PENDANTS TOUTE SES ANNEES RENEE& RICHARD SPRENGER

Service militaire, 1978, DA 188, Escadron de chasse 4/11 Jura, année où les dents de requin sont apparues sur le nez des F 100 Super sabre, j'etais marqueur aux opérations de chasse. Que de souvenirs ! Que de bonheur ! Bien à toi
pepette a le c 3/ 10 ADJIBOUTI mirage 3 c puis remplacer par mirage F1

J'étais sergent au GERMAC service électricité entre juin 1978 et aout 1979. J'habitais à bonhour. Je garde des bons souvenirs de cette époque et je laisse de coté quelques mauvais souvenirs.
De mars 1978 a fevrier 1979 pompier a l'aéroport que des bon souvenir
> le basque
bonjour le basque , j etais pompier aussi a la base de djibouti en 1978 jusqu a debut 79 . j etais beaucoup au telephone dans le petit bureau ou je faisais les arrivés et departs des avions a cote du dortoir dans le angard ou il y avait les camions de pompier . on avait amene ge la petite coure derriere pour passer des petits soirées et recuperé un chien on en avait fait notre mascotte . on avait en copains un qui s appelait CHIBANI un autre LE LANDAIS les autres????. je m appel DANIEL . je ne me rappel pas si j avais un surnom .mais bon que des bons souvenird aussi

bonjour je venais d'arriver sur le territoire lorsque le palmier en zing a sauté " j'ai vécu tout cela car les quartiers en face de chez moi était bouclé pour les fouilles dans les cabanes ..et les gars emmenés par camion entier, mon immeuble était entouré (le rothmann) et on ne pouvait guère sortir .;j'avais une trouille du tonnerre et je voulais rentrer chez moi en france ..ma famille à cru que c'était moi la jeune maman et son bb qui était blessé dans l'attentat .. .je pleurais bcps et j'ai finis par m'adapter après deux ans passé là bas je me suis fait bcps d'amies amis j'y ai même passé mon permis !j'avais 28 ans mon mari est dcd depuis dommage car il aurait aimé retrouver des anciens lui le militaire à fond dans l'âme a bintot michelle

Bonjour mon père était a Djibouti en février 82 il devait monter dans l avion avec ses collègues il aurait du mourir ce jour la. Je sais très peu de chose sur ce qui c est passe je sais juste qu il est marque il a récupérer les corps de ses potes il a continue a servir la légion jusqu en 96 j aimerai retrouver des collègue je ne sais plus le non qu il avait la bas il était para puis il est allé a castelnaudary Hernandez Luis je vous laisse mais coordonee emmaetchris31@hotmail.com
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 23 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2013

Bonjour a tous,
J' étais marin sur le "Jules Verne" et....excusez moi mais l'émotion m'étreint alors que je vous écrit, je me rappelle de ces deux grenades, l'une sur la table qui était collée a la fenêtre a tué.............l'autre tombée a terre a fauchée, coupée.........................j'ai mal a vous parler de ça.
je suis resté,....... je ne sais plus quoi écrire maintenant, je fais partie de ceux qui ont eu les membres arrachés par celle tombée a terre.
Réveil a l'hôpital de campagne, sous la tente, Marc était là.
Dans un souvenir de boisson, avec ma femme, je lui ai lancé ce nom, j'ne me rappelle plus mais elle l'a noté et a lancé un appel "Facebook"...apparemment, Marc, tu aurais répondu?
J'ai encore aujourd'hui, a 55ans ce souvenir tragique d'une bouffe de marins, du Clem ou du Foch(je ne me rappelle plus)on était une vingtaine a table, au bord de la fenêtre, a jouir du soir et de sa fraicheur, on connaissait bien ces Djiboutiis, ils nous connaissaient tous, pourquoi ce "Palmier"..oui, pourquoi?
je vous comprends moi aussi ce souvenir me bouffe à la suite d'évenements personnels cet attentat c'est rappele à bon souvenir de façon très brutale e vois donc une psychanaliste pour de nouveau pouvoir gerer cet evenement sans aller au clach courrage à vous
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 23 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2013

Merci anonyme, cela aurait été bien de mettre une tête, un nom, un visage sur ce "Anonyme....et pourquoi tu est la?, toi aussi, avec nous, avec ce vieux souvenir toujours présent.Cette douleur et cette violence a laquelle nous n'étions pas préparés ,souffrance que nous n'avions pas réclamé.

C'est pas "Marc" que j'avais tenté de retrouvé dans mon subconscient alcoolique mais bien "Pascal".......tu est la a nous lire, forcement, (tu est sur le fil)tu te rappelle, toi le médecin, enfin mon soigneur, la première personne que j'ai vu m'aider, me dire, me raconter dans la tente qui nous a tous recueilli après "CA".

Peut être après les voeux de cette année, on pourrait se revoir pour que tu me rende ma Tong, salopard........elle me manque.
j'ai récupéré un moyen de locomotion, et surtout.........il faut que je vide cet abcès.

Que je me rappelle, que je me souvienne, que je retrouve mon Pascal qui m'a soigné,J'en pleure......la, maintenant a ce souvenir de t.......je ne sais plus quoi dire.

Appelle moi demain après midi. le matin, j'ai RV avec l'ONAC pour des papiers, encore.
Merci a cet "Anonyme", merci de m'avoir fait me rappeller a la vie des autres, merci de m'avoir fait pleurer encore une fois, merci de nous dire qui tu est?
Yannick palmetuba@gmail.com
bonjour palmetuba, moi je m'appelle gregory spinnato et j'avais 11 ans, ce jour là, ma mére était institutrice a boulaos et mon pére prof de tennis au messe des officiers, habitions au plateau du serpent prés de la siesta a l'immeuble des mouettes. Cesoir là nous devions aller voir le bison blanc au ciné odéon, mais avant nous sommes aller manger au palmier en zinc
La veille mes parents etaient assis a ta table pour la passation des pouvoirs des anciens patrons et des nouveaux du resto Richard l'ancien patron est DCD ce soir là
Moi avec mes parents et mon frére nous étions juste sous les arcades , j'ai étais blésser a la tete et a une jambe (des éclats ) certainement des ricochets, beaucoup moins gravement que toi, nous étions a la table situer a coté de celle où la bombe était poser sur la chaise cacher par la nappe, qui n'a pas exploser car je n'écrirais pas alors.
Notre serveur avait les 2 jambes arrachées , ces flaques de sang , ces cris , et cette sonnerie dans les oreilles pendant des jours
Ces heures passer sur la civiére a l'hopital militaire, toute la nuit, la séance de radiologie baignant dans le sang chaud et épais du bléssé me précédent
Cela me fait bizarre de me racontait comme ça aujourdhui a des gens que je ne connais pas , mais qui on aussi vécu le même chaos

J'étais Radio sur La Combattante basée à Djibouti et j'étais à la terrasse ce soir là.
Je mangeais une sole meunière et je buvais du cidre en compagnie d'un copain marin et il y avait une table à coté ou des amis fêtaient un anniversaire.
J'ai eu de la chance et je n'ai eu que des blessures légères dont j'ai toujours les traces et certains éclats de grenade sont toujours dans mon dos.
Par contre le choc psychologique a été long à disparaitre et 32 ans plus tard j'ai encore la chair de poule en écrivant ces mots
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 25 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
25 février 2013

J'étais détecteur sur la Combattante, et j'étais également au restau au moment où les grenades ont explosé. J'ai eu la chance de ne rien avoir, car mieux placé que certains. J'y repense très souvent malgré le temps qui passe. C'est une période de ma vie, j'ai quand même gardé de bons souvenirs de Djibuti. Pour la petite histoire, après l'attentat, je suis vite retourné dans notre chambre à l'Unité Marine. Notre officier en second, qui ne savait pas que j'étais présent au Palmier en Zinc, m'a envoyé doubler la garde sur La Combattante...
Bonjour j etais comando de l air sur la DA 188 en 1982 j aimerais bien revoir des potes.... tres grand blond 2 metres mince a l epoque.... amicalement marc SUTTER
Bonjour J étais au codo 30 avec la spécialité de chauffeur
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 20 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2014

moi j'était au transmission bcs 6 ilot du héron depuis le temps plein de copains ont disparu classe 77 a 79
Salut Gilloux89 , j'étais à Djibouti depuis le 6 juin 1977 jusqu'à 1979 j'étais chauffeur P.L. au départ j'étais au BCS6 et après j'étais polyvalent tantôt pour la légion la 13e DBLE à Ambouli ou à l'ALAT et aussi chauffeur du colonel . Au BCS6 il y avait le capitaine Martin suivi par le capitaine Beaufils . Oui j'ai vécu l'attentat du palmier en zing j'ai même encore une photo ,les gens au comptoirs sont morts et ceux qui étaient assis ,était cribler d'éclats de grenade des pieds à la ceinture . Oui je me rappel de tout mon séjour à Djibouti j'ai maintenant 61 ans et invalide .
Bonjour Pats.
C'est presque par hasard que je tombe sur ce forum. Etant néophyte avec ce type de communication, j'espère que mon message passera quand même. Au moment de l'attentat, j'étais en ville avec un collègue qui se cherchait un appareil photo. On a entendu la déflagration, mais sans se douter de son origine. C'est au retour à la caserne que nous avons appris ce qui s'était passé. J'étais armurier au service APC du BCS6 (service du matériel) à l’Îlot du Héron de mai 77 à août 78. J'ai connu le Capitaine Beaufils, même si je n'étais pas directement sous ses ordres. On a sûrement dû se croiser.
salut j'etais a la da188 pompier a l'aeroport en 1979 le toulousain mecano
dans la vie j'ete et je suis encore mecanicien
J'étais à Djibouti d'Avril 1975 à Février 1976 BA188 armée de l'air j'aurais aimer retrouver des anciens collègues.