Qui était à Djibouti de 86 a 88 ?

Résolu
Utilisateur anonyme - Modifié le 16 avril 2018 à 12:53
 Pierre - 5 juin 2022 à 23:11
salut, j etais a djibouti de 86 a 88,en tant que fille de militaire,et je recherche des gens qui y etaient a la meme époque que moi? merci

63 réponses

Utilisateur anonyme
22 déc. 2010 à 08:14
Bonjour, Moi j'y etais aussi et j'ai bien connu ton papa de Major. Mes filles Anne-Elodie et Aurélie etaient à l'école de la nativité. J'étais parmi les bléssés de l'attentat de l'historil avant d'être évacué au Val de Grâce. J'ai mis une photo de groupe du CTA de cette époque sur ce site. Tu peux retrouver mes filles également sur ce site ou sur Facebook. Jean Dealma
19
bonjour j'étais moi aussi a Djibouti à ce moment j'étais a la légion 13 dble.
0
bonsoir avez vous connu Lucienne Mussetti , elle y était c'était ma maman j' ai beaucoup de questions en suspend depuis ce jour ,j'avais 16 ans quand on nous a ramener ma mère dans ce cercueil blindé , on m'a dit qu 'elle était décédait dans cet attentat terrible épreuve , je n ai pas pu lui dire je t'aime et au revoir elle me manque terriblement je remercie la légion étrangère je ne sais si c est le nom exacte il se sont bien occupé d elle
0
mdom1987
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
17 novembre 2015
> isabelle 16
16 nov. 2015 à 11:26
Bonjour
J'étais à Djibouti à cette période et j'étais infirmier en chirurgie de l'hôpital militaire.
Le 18 mars 1987, j'étais de garde au bloc opératoire quand a eu lieu l'attentat à L'historil (c'est d'ailleurs ce qui m'a sauvé la vie, car j'étais dans ce bar tous les après-midi après la plage).
Nous avons reçu tous les blessés, français, allemands (un bateau océanographique allemand faisait escale à Djibouti ce jour là, et les marins et scientifiques étaient venus s'installer en terrasse à L'Historil, et c'est ce qui a sauvé la vie de mes collègues qui en arrivant à l'historil n'ont pas trouvé de table libre en terrasse et ont été au bar à côté. A peine assis, la bombe a explosé. Ils ont donné les premiers soins.)
Nous avons travaillé au bloc pendant 3 jours sans pause et jusqu'au rapatriement des allemands (dans leur appareil hôpital très bien aménagé) et des français vers le val de grâce (dans notre vieux DC8 aménagé avec des brancards et mal équipé).
Il y avait aussi beaucoup de djiboutiens, notamment des enfants, vendeurs de beignets et cacahouètes. Certains s'en sont sortis avec des blessures, mais d'autres, très jeunes sont morts, notamment une dans mes bras.
J'ai le souvenir de ces militaires français que nous n'avons pas pu sauver car leur état était plus que désespéré, et de ceux que nous avons mis dans l'avion qui les rapatriait vers Paris.
A chaque attentat en France, les images de cette période remontent.
@isabelle 16 et sdg1, si je peux répondre à vos questions, je le ferais
bien à vous
0
badja19861987 > mdom1987
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
17 novembre 2015

17 nov. 2015 à 00:24
Bonjour.J étais aussi la cette nuit au PO.je me souviens de ces événements douloureux et aussi de la femme du capitaine de la Légion qui a accouché ce soir la....
0
mdom1987
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 16 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
17 novembre 2015
> badja19861987
17 nov. 2015 à 11:49
badja ? tu es qui ? j'étais au bloc pour la césarienne de cette personne au moment où a eu lieu l'attentat
0