Posez votre question Signaler

Faut-il prendre un anti paludisme ? [Résolu]

Anonyme - Dernière réponse le 17 févr. 2014 à 22:50
Bonjour,
Je pars au mois de février, je voudrai savoir s'il est utile de prendre un anti paludisme dans la région de Dakar , considérant que c'est la saison sèche,
Merci
Lire la suite 
Réponse
+11
moins plus
Prendre un traitement anti palu c'est prendre le risque de faire un palu chronique... He oui !!! Le palu vous aurez toutes chance de le contracter avec ou sans traitement ... poser donc la question a tous ceux qui ont pris un traitement, l'on t'il réellement continuer a leur retour en france ???? Hé bien la plupart vous diront que non, et c'est là tout le danger.... Même 2 mois après votre retour. J'ai fais pour ma part ce que recommande le médecin (français) de l'Institut Pasteur à Dakar, ne rien prendre et surveiller son corps, les symptômes sont très facile a repérer, fièvre vomissement, au moindre doute il suffit d'aller dans n'importe quel dispensaire et demander qu'on vous fasse un « goutte épaisse », si le palu est avérer il suffit de prendre un traitement curatif adapter au palu contracter. Mais pour un séjour court le danger n'est pas en Afrique mais a votre retour en france (les symptômes apparaisse 12 à 14 jours après...) c'est donc bien au retour en france ou il faut être vigilant..... Si vous prenez un traitement préventif il va camoufler le palu, et celui ci peut réapparaitre jusqu'à 2 mois plus tard (n'en déplaise au médecin spécialiser conseil aux voyageurs des CHU, qui n'on jamais quitter leur bureaux) les vacances sont loin on pense a une gastro et on ce retrouve avec un palu chronique.... Je crois que ce sont les médecins Suisse, qui déconseillent vivement à tous leurs patiens de prendre un traitement préventif. A partir de 16h mettre des manches longue et pantalon long (de préférence imprégner avant votre départ d'un anti moustique) et se pulvériser la nuque, les poigner les chevilles d'un bon anti moustique, c'est chiant ca pue, mais c'est efficace, dormir sous une moustiquaire (il y en a dans tous les hôtels et location, sinon c'est 2000 CFA au dispensaire ou dans les boutiques ou pharmacies. J'ai vécus 2 ans en Afrique sans aucun traitement préventif (ou curatif) je suis toujours en vie et sans palu... j'ai toujours bu l'eau du robinet et manger dans les pires garrottes qu'on trouve dans la rue sans jamais avoir eu le moindre problème intestinal (pour l'eau préfère quand même les bouteilles fermer...) bon vayage...
Ajouter un commentaire
Réponse
+2
moins plus
J'ai vécu à Dakar aussi. A Dakar et sur la cote en saison seche tres tres peu de palu. A savoir que la prophylaxie(préventif) ne protege pas à 100% et n'empeche pas de le choper, les effets de la crise seront juste atténués ce qui en passant peut faire penser à une fatigue ou autre et vous faire ainsi passer à coté du palu. A savoir aussi que ces médicaments entrainent aussi une resistance du parasite à la longue(à plus ou moins court terme selon les molécules), par exemples des produits comme Nivaquine ne sont plus efficaces depuis pas mal d'années déjà en pays de zone 2 et 3.Et que donc ce sont les populations locales qui elles n'ont pas les moyens de se soigner qui trinquent. Personnellement mais ce n'est que mon avis, je ne prendrais rien, ce sont aussi de lourds medicaments pour lorganisme, sur place il y a tous les curatifs nécessaires en pharmacie(un bien toléré et efficace à base d'artemisine : Arsumax) et medecins et cliniques tres compétents à sujet et certainement bien mieux qu'en France au passage question prise en charge(clinique de la Madeleine Dakar, rue Jambaars). le palu pris a temps ça se soigne. Si fievre, courbatures, vomissements,maux de tete, aller faire un test de goutte epaisse et prise de sang, qui revele le taux de palu et lequel est ce afin de vous soigner en correspondance. Apres si vous decidez d'en prendre en preventif, chacun qui voit, car c'est vrai que c est dommage de gacher vos vacances ?( a ce sujet vous avez plus de chance d'avoir une tourista qu un palu) , je vous conseille la malarone qui est certe chere, mais qui n a pas développé encore de resistance et qui a le moins d effets secondaires. Et sachant que le médicament ne vous protegeant pas à 100%, veuillez surtout à avoir toujours une moustiquaire, du répulsif et de porter des vetements longs le soir dehors. Si vous avez une clim le froid endort les moustiques. Dernière chose cet anophele ne pique que la nuit . PS: le palu je connais mais en 6 ans d'equateur je n'ai fait qu'une crise( à plasmodium falciparum, le plus fort) ,et aucune à Dakar et plus largement au Sénégal. (Je suis effarée que l'on puisse prendre ces prophylaxies pendant plusieurs mois par contre, je sais que les militaires sont "incités" , j'ai ainsi le cas d'une fillette de 3 ans qui en prend pour un sejour de 2 ans , je n'imagine pas, si ses parents font d'autres missions dans des pays impaludés , les effets sur l'organisme. Les autres expatries pour la quasi majorité n'en prennent pas du tout et savent quoi faire en cas de symptomes.)
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Ne pas négliger l'anti-palu: trop grave. le préventif vaut mieux que le curatif.
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Bonjour à vous tous qui avez séjourné, en toutes saisons,e dans ce beau pays, qu'est le SENEGAL. Pour mon compte, j'y ai séjourné deux ans de 1966 à 1988 pour mon travail à l'AmbaFrance, rue A.NDOYE. Malgré toutes ces années, les moustiques ont évolués mais la maladie est toujours présente. Je me souviens que ce qui est important, c'est qu'il faille prendre de la NIVAQUINE, 1 mois avant le départ et effectivement, il faut absolument vous faire vacciner contre la fièvre jaune. Pour ce qui est de la NIVAQUINE, aucun effet secondaire après l'avoir pris pendant donc deux ans. Ma fille quant à elle a pris de la NIVAQINE en sirop, désagréable, car ses cheveux sentaient très mauvais. Autrement évitez de vous promener seule dans DAKAR et oubliez donc vos bijoux (boucles d'oreilles pendantes et coliers) car j'ai vu venir une femme se plaindre au Consulat avec les lobes d'oreilles arrachés. J'ai vu, des soeurs missionnaires se fairent arracher les lunettes de vue qu'ils portaient. Aussi, toujours porter son sac fermé et en bandoulière devant soi car gare aux sailles-sailles (voleurs). Ces quelques lignes ne sont par forcément du sujet demandé mais seulement des conseils de prudence car les agences ne les diffusent pas forcément. Et c'est vrai, essayez de sortir de KARMEL et de la capitale pour vous rendre sur la petite côte, voir le village des pêcheurs. Si vous cherchez un vrai bijoutier, allez voir DIOUF en face du village artisanal avec le célèbre catalogue de bijoux de BESANCON. Il les copiera à merveille et plus vrai que les vrais... bon voyage et bons bains à SALY.
Ajouter un commentaire
Réponse
+1
moins plus
Salut ! Ayant vécue 2 ans en Afrique centrale j'ai du prendre un anti palu deux mois avant de partir , pendant les deux ans , et deux mois après mon retour ....pourquoi ? les médecins militaires nous avez expliqué à l'époque que ce n'était pas pour éviter le palu ( car çà à par l'anti-moustique le pantalon et les manches longues,...)mais pour pouvoir supporter une plus forte dose de médicament en cas d'atteinte . Si 2 mois après ton retour tu n'a pas fait de crise c'est que t'es pas touché ! Prends le stock d'anti-moustique, des pantalons en toile épaisse style jeans et veste de survet car dès la tombée de la nuit....attaques en piqué ! Maintenant profite quand même de ton séjour j'ai eu de nombreuses piqures en 2 ans et je ne l'ai pas chopé alors que le Burundi est très touché par ce fléau ! bon mon père là ...il fait une crise par an, perd 6 kilos (qu'il s'empresse de retrouver!) et çà ne l'empêche pas de vivre ! il sait quels médocs prendre . (je pense que la mortalité est due à un manque de médocs dans les pays pauvres) Profite de la beauté de l'Afrique c'est merveilleux ! Et raconte nous ton séjour à ton retour ! Bon voyage Céline
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je pense qu'il est mieux de prendre un anti palu,mais je conseille la MALARONE,qui a beaucoup moins d'effets secondaires que la savarine.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Déjà il te faut faire le vaccin de la fièvre jaune + prendre un anti paludisme. Bonnes vacances !!!
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour , nous avons fait un séjour à SALY fin janvier 2009 et nous n'avons pas pris d'anti paludisme, il n'y a pas de moustiques à cette époque...par contre la vaccination fièvre jaune est " fortement recommandée". Bon Séjour. Cordialement Jean-Claude.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
oui c'est préférable 1 anti-paludisme
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Nous étions également en période sèche (février) en Casamance (sud du Sénégal) et bien qu'à cette époque il n'y ait énormément de moustiques, nous avons quand même pris un traitement (MALARONE) sans effets secondaires. Passez un bon séjour
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
salut prends 1 anti palu et surtout un vaccin pour la fievre jaune.bon sejour et evite les endrois a touriste genre sali et visite les villages en dehors des sentiers battus.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonsoir,suis allée au sénégal il y a trés longtemps.la nivaquine est fortement recommandée dans les pays d'afrique noire et la vaccination contre la fièvre jaune obligatoire.j'ai connu saly au tout début l'hôtel le palm beach était ouvert depuis peu. bon voyage(photo du parc de l'hôtel)

Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
il vaut toujours mieux en prendre un !
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
nous on prenait le medicament "malarone" a prendre a heure fixe et dapres souvenir 1 avant le départ, pdt tout le séjour, et encore a prendre au retour pdt qq tps...

Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
non prend rien achette des bombes anti moustique en pharmacie et ces bon
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
je suis militaire et je suis parti au senegal plus exactement a dakar pendant 4 mois de janvier a mai l'anti palu nous etait obligatoire meme si certains dise que ca ne sert a rien que le traitement est long qu'il faut le prendre a la meme heure mais je te conseil de le prendre car le paludisme tue des personnes tous les ans car ils ont voulu faire les malins et maintenant..... a toi de voir En tout cas je te souhaite bon voyage et surtout profite bien c'est genial
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
J'ai une connaissance qui est allé au Mali, dans sa famille, un français, une mailenne et qui sont là depuis plusieurs années. C'est la 2° fois qu'ils y vont 15 jours et en décembre à Bamako. Ils ont pris la malarone comme la 1° fois malgré l'avis de leur médecin qui préconisait autre chose, le mari a été malade le 9° jour de la prise de malarone et les médecins maliens ont dit que c'était l'un des aspects spécifiques de la prise de malarone, au 4° jour de la maladie ils ne voulaient toujours pas le rapatrier et ont finalement accepté, son épouse a mis en avant le côté familial et surtout pas le côté médical. Oui il FAUT en prendre un
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour je vais régulièrement au Sénagal à Dakar voir mon flis. Il a le palu, attrapé sans doute lors d'un séjour à l'intérieur du pays en saison humide. Au début, je prenais Savarine puis Malarone. Mais ayant des crises d'allergies (la peau qui devient comme celle d'un crocodile) je ne prends plus rien. D'ailleurs, à Dakar, au bord de la mer il y a peu de risque. Mais des précautions indispensables, le soir aux premières heures de la nuit: mettre une chemisette blanche se couvrir d'un répulsif sérieux dormir sous une moustiquaire enduite, fenetres fermées (si possible) Bonnes vacances
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonjour étant partie plusieurs fois au Sénégal, et ayant testé plusieurs traitement qui ont eu des effets secondaires plutôt désagréables sur moi, je me suis renseignée avant de partir au mois d'avril. en fait pour un séjour de courte durée 8 jours il n'est pas nécessaire de prendre un traitement, la maladie se déclarant une fois rentré en France... par contre au delà le médecin conseil de notre CHU nous a conseillé de prendre le traitement. après préventif ou curatif... lequel de ces traitements donne le plus d'effets secondaires désagréables. bon séjour tout de même...
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je rentre de la pharmacie pour préparer mon voyage au Senegal. Il existe désormais un générique de la Malarone qui est deux fois moins cher : atovaquone/proguanil !!
Ça c'est une bonne nouvelle !!!
arakan - 17 févr. 2014 à 22:50
bonjour alice je suis senegalaise et j'ai vu que vous allez bientot nous rendre visite alors si vous souhaiter une amie ici je suis partente en plus j'ai une adorable petite fille voila mon email ***@*** a bientot jesper
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé «  Faut-il prendre un anti paludisme ?  » issu de Voyage (voyage.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Faut-il prendre un anti paludisme ? - page 2