Qui a fait le chemin de St Jacques de Compostelle ? [Résolu]

- - Dernière réponse : mark33pelerin
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 12 mars 2016
Dernière intervention
12 mars 2016
- 12 mars 2016 à 22:33
qui a fait le chemin ou unepartie,logements,tarifs,nourritures,km journalier ,etc pouvez vous me donner des infos,je voyage avec ma chienne,amities PL

Afficher la suite 

Votre réponse

13 réponses

Meilleure réponse
17
Merci
J'ai fait 6 fois le chemin de St Jacques de Compostelle : Le Puy en Velay - St Jacques - Arles - St Jacques - Un mélange des 2 chemins - Séville St Jacques - Lisbonne - St Jacques - J'ai suivi la côte Atlantique, il s'appelle le Del Norte suivi du Primitivo. Il y a des gîtes partout. C'est magique. C'est un chemin rempli d'architecture, d'histoire, et surtout de convivialité. Il faut partir

Dire « Merci » 17

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 315 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

3b7js
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 14 janvier 2014
Dernière intervention
14 janvier 2014
-
bonjour,

j'ai l'intention de suivre comme vous le camino del norte . De quelle ville faut-il partir pour éviter les routes à voitures ?
Comment s'obtient la credencial?
de quel genre de cartes ai-je besoin?
Est ce qu'il y a un chemin qui relie la via podiensis au camino del norte?
mon email: thoze@hotmail.fr

Merci d'avance,

Jean-Baptiste.
jean-p39
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 21 juin 2007
Dernière intervention
20 mai 2018
-
Bonjour , pour le credencial vous le trouverez sur internet ,des associations en vendent à partir de 5€ .Pour les cartes , c'est suivant le chemin que vous allez prendre ,il y a des topoguides de la FFR ( www.ffrandonnee.fr ) ou des guides d'autre éditeur voir en librairie ou sur internet..
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
9
Merci
Bonjour, j'ai fait le chemin de compostelle et plus particulièrement " el camino frances" jusqu'à Santaigo. La période était du 19/11/2009 au 21/12/2009. j'étais en Galice et il y fait froid et humide voire venteux. Pour ce qui est des auberges; il y a celles privées (chez l'habitant le plus souvent, compter entre 5 et 12 € avec le repas compris), celles religieuses (ça va de la plus sympa à la plus austère mais souvent c'est sur donnation libre environ 3€) et celles municipales à 3€ (mais là, beaucoup moins sympa). Voici quelques adresses d'auberge en partant de Léon jusqu'ç Fistera (pour celle dont je me souvien): - Léon chez les bénédictines (près de la cathédrale) -Santivanes (prononcé santibagnès mais je n'ai pas de clavier espagnol; l'ospitalero est un italien qui se nomme Hercule; il est très sympathique et fait une très bonne cuisine (le curée un peu moins mais ça s'équilibre), Astorga (près de la cathédrale. Il y a aussi des massages de prévus)- Ravanal (auberge du Pilar très trés bonne ambiance et possibilité d'acheter un peu de nourriture et du vin dans l'auberge) - Foncébadon (ne pas aller à la première qui et sur votre droite mais faite encore 50 à 100m et sur votre gauche il y a une auberge familiale qui fait du bio, participe à un mouvement pour la paix (rainbow)) - Manjarin (c'est à 6 km de foncébadon, mais une halte s'impose chez les templiers. C'est très surprenant et ça vaut le coup. Sinon, demander Jean-Pierre; c'est un gars qui s'est installé là-bas et qui vit zen. Il peut accueillir en contre partie de petits coups de mains) - Villafranca (auberge près de l'église: super: repas pris ensemble. Il faut se tenir les mains avant de manger!!) - Saria (auberge privée. Au lieu d'aller à celle municipale qui est très chaude, mal aérée et un peu austère; continuez tout droit et au bout de 5 min sur votre gauche il y en a une très sympa);;;; Pour ce qui est nourriture, il n'y a pas trop de souci. dans le moindre petit village il y a un bar où il est possible de manger, il y a aussi des épiceries et le repas du soir selon les auberges ça se passe avec une mise en commun de la nourriture et on cuisine ensemble, la restauration et quelques fois proposée (jamais dans les municipales où même la cuisine et quelques fois rudimentaire). Pour commencer le camino, il me semble que 15 - 20km par jour sur la première semaine est raisonnable et ensuite passer à 25 -30 km. Mais là, ça regardre chacun. Pour ce qui est de la saison, je conseillerais plutôt l'automne, l'hiver (bien couvert car il y a la neige souvent) et le début printemps. après c'est l'autoroute et la guerre aux lits dans les auberges et il fait trop chaud. personnellement je préfère l'hiver qui est plus intimiste et qui permet de nombreuses rencontres. En automne et en hiver, bien regarder les auberges qui sont ouvertes et fermées!!! Penser aussi à prendre une CREDENCIAL; c'est une sorte de carnet sur lequel vous allez vus faire tamponner à chaque auberge pour bien attester que vous êtes un pélerin. Attention; à Fistera, à l'auberge municipale, ils ne prennent pas les personnes qui nont pas fait les auberge entre Santiago et Fistera. Voilà en gros pour quelques infos. Buen Camino!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
3
Merci
Bonjour Patrick, en cherchant sur le Net aux noms des villes qui se trouvent sur le camino tu auras beaucoup d'infos illustrées par quelques photos. 9a te donnera un petit apperçu. Le mieux (selon moi) étant de découvrir au jour le jour. Pour ma part quand j'ai fait Le Camino, je n'avais aucune info et suis parti à l'aventure. Et ceci, dans le cadre de mon travail. d'ailleur, peut-être qu'en janvier j'y retourne. J'attend la décision de mes responsable avec impatience. Voic quelques noms de villes et villages en Espagne (sur le Camino frances): Burgos, Léon? Santibanes, Astorga, Rabanal del camino, Foncebadon, Manjarin, Ponferada, Villafranca, Portomarin, Saria... Voilà; bonne recherche et bonne préparation. Au fait, y vas-tu seul ou à plusieurs? N'oublie pas de te faire un bon baton de marche en bois car d'une part ça peut aider dans les côtes et déscentes et d'autre part, il y a des endroits bien fréquentés par des chiens qui quelques fois peuvent être un peu mordants. Pour ce qui est des chaussure, moi, j'ai opté pour des chaussures plus légères et souples que celles pour la montagne, même s'il y a quelques hauteurs à franchir (mais rien de bien sérieux). je les ai prise basses et non montantes pour éviter le frottement sur le tendon d'achile qui peut être très douloureux et difficile à appaiser. A bientôt. Philippe. Si tu as d'autres questions n'hésite pas, ça sera un plaisir que de te donner ce que je sais car vraiment je conseille au plus grand nombre de faire au moins une fois ce ou ces chemins, histoire de réveiller nos neurones bien souvent endormis dans notre société.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
le Guide Michelin en l an de grace1954
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Voun ne precisez pas la date de votre départ ? ....bon courage à vous....
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Bonjour, Patrick. Je suis parti en juillet 2005 de Namur jusque Vitry le François accompagné de ma soeur et d'un ami (voie très peu fréquentée et moins connue que celles partant du Puy en Velay par exemple). Nous avons marché durant 2 semaines pour un total de 400 kms environ. Le plus difficile a été de traverser les ardennes belges qui sont loin d'être plates ! Mais après cela, que du bonheur. Au niveau nourriture, dans les épiceries de village surtout. Parfois difficile de trouver de quoi retirer des espèces (surtout en belgique où seul le réseau BANCONTACT est présent partout). Mais rencontres super sympas, des gens prêts à nous aider (avec un peu plus de chaleur en Belgique qu'en France d'ailleurs alors que je suis français). Avec la satisfaction d'avoir réussi la traversée. Je suis d'ailleurs reparti cette année 3 semaines seul cette fois en Bretagne pour faire Rennes Saint Malo aller-retour en passant par le Mont Saint Michel. Bon voyage à toi.
sur www.resa-camino( centrale de réservation gratuite pour tous tes hébergements) mais pas que car tu as une rubrique conseil sur le chemin , pratique !
http://www.resa-camino.com/conseils-sur-le-chemin.php
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
C'est encore moi. Pour les chiens, il faut bien se renseigner car ils ne sont pas acceptés il me semble.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Bon topo guide et carnet du pelerin sur le site www.chemin-compostelle.fr
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Bonjour nous habitons sur le chemin de St jacques de Compostelle à Auvillar en Tarn et Garonne. Claire est partie sur le chemin en septembre 09 pour 15 jours, elles n'est toujours pas rentrée, tombée sous le charme du chemin. J'espère qu'elle nous racontera dés son retour. voir le site http://auvillar.unblog Bonne route

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Bonjour

Je pense que vous avez dû faire le pélerinage comme prévu ?
J'aimerais savoir comment ça s'est passé avec votre chienne - Cela fait 5 ans que nous rêvons de faire le "Chemin" mais nous repoussons car tout le monde nous déconseille d'emmener notre chienne.
Merci de me faire part - franchement - de votre expérience heureuse ou.....malheureuse

Bien à vous
Bonjour,
En septembre dernier, j'ai fait (avec ma chienne) la partie Le Puy - Conques... et je repars en juin 2013 faire un bout de la suite (Conques . Toulouse) avec la variante qui permet de rejoindre la voie d'Arles... Tout s'est très bien passé durant mon premier chemin mais j'avoue que j'ai tout réservé à l'avance (par téléphone ou mail) de manière à m'assurer qu'ils acceptaient bien les chiens: cela manque évidemment de surprise car si on a réservé quelque part, on se doit d'y arriver... mais au moins on est sûr d'avoir un lit pour dormir! J'ai donc évidemment souvent dû éviter les gites et ai dû choisir des hôtels, chambres d'hôtes ou camping (plus chers). L'inconvénient c'est qu'on est un peu en marge des autres pèlerins (qui se retrouvent dans les gites collectifs), l'avantage (si on a besoin de solitude), c'est qu'on peut vraiment se retrouver... et j'en avais besoin! J'ai passé 15 jours magnifiques et ne pense plus qu'à la suite... et ma chienne aussi!
Jocelyne21128
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2012
Dernière intervention
9 janvier 2013
-
Bonjour tatakiki
Avec mon mari nous sommes partis de TOURS au début du mois de septembre de cette année 2012 avec....notre chienne. Nous pensions arriver à COMPOSTELLE au début novembre mais une mauvaise blessure au pied de mon mari nous a fait rebrousser chemin en Charente Maritime. Nous avons passé 10 jours merveilleux car nous avons campé au départ ce qui nous a laissé une grande liberté mais nous avons dû abandonner par la suite à cause du poids. Notre chienne était la plus heureuse des chiennes...Malheureusement quand nous avons abandonné le camping, nous avons dû forcer les hébergeants à nous accepter avec notre animal....ça nous plaisait beaucoup moins. Même dans les chambres d'hôtes, on sentait qu'elle n'était pas la bienvenue....
Nous allons reprendre le Chemin, là ou on l'a abandonné, en mars 2013 mais nous allons malheureusement laisser notre chienne en garde dans la famille.
Je dois dire que cela me rend très triste de ne pas l'emmener et que le Chemin ne sera pas le même...
Je ressasse tout ce qui pourrait être possible pour l'emmener de nouveau mais je ne trouve pas la solution
Il faudrait que je trouve une personne à chaque étape qui accepte de la prendre chez elle pour la nuit pendant que nous sommes tous les deux dans les gîtes jacquaires mais cela me semble très compliqué...
Bonjour,
Je ne partage pas l'avis de ces messages.
Il faut savoir que nous avons des chaussures et à la fin du chemin de Compostelle, nous avons souvent des ampoules aux pieds et à Santiago les chaussures sont bonnes à jeter.......
Les chiens ont des coussinets qui ne se changent pas.
En Espagne , j'ai vu des chiens qui ne pouvaient plus marcher, d'abord par la fatigue et sûrement par la souffrance des pattes, mais ça les pèlerins ne le voient pas.
Certains chiens trainent les bagages et le pèlerin marche tranquillement.
J'étais dégouté de voir ça, les pauvres bêtes n'ont pas demandé à faire le chemin encore moins 30 km par jour pendant des semaines! ! ! ! !
si le pèlerin veut le faire qu'il s'engage seul.
Cordialement
Bonjour,j'ai cheminer avec un petit chien,au bout de quelques jours il était trés fatigué,meme trés épuisé,comme il était léger je l'ai porter sur mon sac pendant quelques heures tous les jours.Voila mon histoire qui finit bien mais avec pas mal de probleme pour le poids de mon sac
Bonjour,j'ai voyager avec un petit chien au bout de quelques jours il,était trés fatigués ,j'ai du le porter sur mon sac pendant des heures tous les jours,vous imaginez le poids de mon sac,en plus en Espagne les animaux ne sont pas les bienvenu.Maintenant je vais faire des balades avec lui 2 ou 3 jours mais pas 1mois ou 2mois
Commenter la réponse de Jo
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 28 novembre 2012
Dernière intervention
9 janvier 2013
1
Merci
Effectivement en ce qui concerne les chiens, ce n'est pas facile. Nous avons emmené - sur le chemin de Compostellle - notre petite chienne de deux ans, très sportive et très résistante. Pour lui épargner trop de fatigue, nous avions pris une carriole et nous la forcions à monter dedans quand elle avait fait assez de kilomètres dans la matinée. Nous nous sommes arrêtés au bout de 10 jours de marche à cause d'un problème de santé pour moi et heureusement car quand nous sommes revenus à la maison, notre chienne n'a pas mangé ni bu pendant 3 jours, elle était complètement épuisée sans que nous nous en soyons aperçu sur le moment. Elle n'aurait jamais pû aller jusqu'à Compostelle sans un grave problème....
C'est dommage parce que qu'est ce que c'est agréable d'avoir son compagnon à 4 pattes qui nous accompagne tous les jours et qui semble aimer ça aussi...! Nous allons continer à cheminer cette année mais nous allons la laisser à quelqu'un de notre famille...ce sera moins gai mais plus raisonnable
enzoventura
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 5 février 2013
Dernière intervention
5 février 2013
-
Bonjour,

Personnellement je compte bien partir avec ma chienne.
On s'entraine tous les deux a marcher 10 km et on passera a plus bientot.
Ma chienne m'accompagne partout et son plaisir est d'etre avec moi.
Je suis prêt a faire les sacrifices nécessaire pour elle, peu de km/jours et dormir à la belle étoile. Le chemin n'est pas fait pour la ballade du dimanche, j'en suis conscient, mais en tenant compte de cela et en prévoyant, je croix que ce sera une aventure merveilleuse pour elle et moi.
Vous pourrez suivre notre aventure sur mon blog :
http://www.eveil-personnel-coaching.fr
Au plaisir de vous rencontrer sur les pavés
> enzoventura
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 5 février 2013
Dernière intervention
5 février 2013
-
Oui, bien sûr si vous pouvez dormir à la belle étoile et si vous êtes très jeune c'est l'idéal...ceci dit, ne lui infligez pas trop de kilomètres par jour et prévoyez des jours de repos..Votre chienne ne vous dira pas qu'elle est fatiguée car elle sera très heureuse de marcher avec vous mais elle sera épuisée....je ne suis pas une rabat-joie mais j'ai fait l'expérience et pourtant la mienne pouvait se reposer dans une carriole...Je vous suivrai sur votre blog... Quand partez vous ?
Bon camino à vous deux !
N'oubliez pas de lui tanner les coussinets plusieurs semaines avant le départ en pendant la randonnée...
-
Le chien, ce n'est pas un bon plan... pour le reste, tout est une question de budjet perso, de temps et de condition physique. Distance possible par jour: 12 à 35 km. Coût journalier: entre 30 et 70 €. Qualité du logement: Entre moins cinq étoiles et un milliard d'étoiles (à vue de nez). La moyenne étant de +/-.... 1/2. Chacun doit comprendre que Compostelle, ce n'est pas le confort.

On peut avoir froid, mal, ne pas dormir à cause d'un ronfleur, faire les mauvais choix pour manger, s'arrêter, dépenser.... Un seul conseil (double) : voyager léger et être prêt à VRAIMENT TOUT. C'est au sens propre.

Mon pseudo permet d'accéder à mes photos sur la toile...
micka2901
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 27 septembre 2014
Dernière intervention
27 septembre 2014
-
Bonjour,
j'aurais voulu avoir des avis venant de personne ayant fait le trajet du Puy-en-Velay jusqu'à Saint-Jean-Pied-de-port avec leur chien, mais aussi avec une âne. Je pense que je ferais uniquement la partie française mais en aller retour.
Au niveau du chien (femelle labrador de sept ans), je ne peux pas lui imposer un rythme elevé de marche; je table sur 10 km par jour avec un jour de repos par semaine; j'ai du temps, je prévoies le trajet sur six mois de fin mars à fin septembre et selon sa réaction je peux encore ralentir voire faire des haltes de quelques jours jours suivant la manière dont elle réagit au voyage (mais il se peut aussi qu'elle avance mieux que prévu), c'est à voir en faisant le chemin.
Je voudrais avoir des témoignages de personnes ayant fait cette route avec leur compagnon à quatre pattes afin de me faire une idée, et pouvoir mieux me préparer. Les avis concernant la partie espagnol sont aussi les bienvenus car même si le projet s'arrette pour l'instant dans les pyrennées, il peut aussi se prolonger au de-là selon la manère dont les choses se deroulent.
Je pense que c'est une aventure qui se prépare conscieusement mais qui garde aussi une part d'imprevu et la longueur du trajet parcouru dependra de la forme de chacun et de beaucoup d'autres facteurs que l'on ne pourra estimer que sur le moment..
Puisque nous sommes parti pour ne pas nous precipiter; la presence d'un ane et de ces 4km/h ne vas pas nous pénaliser et j'aurais aimé avoir des témoignages de personnes ayant fait le même trajet avec. Je connais un tout petit peu cet animal pour l'avoir simplement promener parfois et même si je n'ai pas fait de grand parcours avec, je pense qu'il est idéal pour ce type d'aventure; pas seulement pour sa capacité à porter .
Je suis un peu long je vais resumer: je voudrais savoir si les sentiers permettent un leger attellage ou bien si le trajet ne peut se faire qu'avec un battage.. Comme pour le chien, j'aimerais des renseignement quand même sur la partie espagnole; il parait que ni l'un ni l'autre n'y sont bien accepté ..
Un dernier point concerne le bivouac: je prend beaucoup de contact avec des gites, camping et autres chambres d'hotes, mais je pense passer une parties des nuits en camping sauvage et j'aimerais avoir l'avis de personnes l'ayant déja fait sur ce parcours.
Je relis et me rends compte que j'ai été trés long; j'en suis desolé^^...mais je recherche le maximum d'informations concernant cette aventure que je pense debuter fin mars début avril 2015...

Je vous remercie en tout cas d'avance pour vos reponses, conseils et témoignages à ...
MaradesBoissauvage
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 9 novembre 2014
Dernière intervention
9 novembre 2014
-
Bonjour, j'envisage de faire en mai le puy/conques avec mon chien. Avez vous les adresses des gîtes accueillants les chiens à me passer ? tatakiki ? quelqu'un d'autre ? Merci d'avance
Commenter la réponse de Jocelyne21128
0
Merci
J'ai découvert un site gratuit qui facilite nos réservations d'un ou de tous nos hébergements sur le chemin de Compostelle.
Le panier te permet de tous réserver en un clic et être tranquille. le site est en allemand, français, anglais et espagnol.
http://www.resa-camino.com
https://www.facebook.com/resacamino
la mort du chemin arrive avec ces besoins de réserver, cette peur de l'inconnu, ce besoin se confort. Laissez faire la Providence, ou le hasard si vous préférez et ménagez vous de belles rencontres au lieu de vous ruer sur vos téléphones portables
j'ai la m^me réaction de jacques78. partez et faites votre chemin. J'ai marché sur le cheminpour la première fois en 2000 j'y marche depuis. Année après année tout est plus facile; en particulier les chemins ont étés améliorès et il y a beaucoup plus de gites publics ou privés ce qui laisse à chacun le choix de l'hébergement. J'ai 70 ans. je marche à toutes les périodes de l'année. Chaque saison à ses avantages et ses inconvénients mais dans tous les cas on est face à soi m^me dans l'effort. effort que vous pouvez aussi moduler selon votre forme / étapes plus ou moins longues et m^me... portage du sac à dos, qui personnellment ne me convient pas puisque je rivilégie la liberté de m'arrêter selon ma forme et la météo.
En tout ca bon chemin et que ce soit le votre
Sabrina888
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 5 décembre 2015
Dernière intervention
5 décembre 2015
-
Bonjour ! J'ai lu un super livre à ce sujet qui m'a convaincu de partir - La voie des coeurs nomades de A.L. Host http://www.amazon.fr/dp/1092253106/ref=tsm_1_fb_lk

J'ai fait le puy-saint-jacques en 64 jours (presque comme la fille du livre !!) C'était magique. Il y aurait trop de choses à dire... j'ai souffert un peu du temps en octobre mais cette aventure m'a transformée. Bonne chance à vous
Commenter la réponse de elo
0
Merci
Bonjour,

Après deux échecs en première année de médecine, des soucis avec la drogue, des problèmes de famille, j'ai décidé qu'il fallait que je vive une expérience solitaire pour me recentrer sur moi-même.

Ainsi le 24 avril 2015 j'arrivais à Léon après 18 heures de car. En provenance de Paris, ce car était rempli de personnes parlant exclusivement l'espagnol, il y avait même des films qui passaient en espagnol, c'était bruyant, irritant, je me disais "dans quoi me suis-je embarqué". Le voyage s'est plutôt bien passé au final.

J'ai marché 33km en une demi-journée, l'erreur..
Mon premier soir en auberge était particulier, il faisait froid et la pluie torrentielle m'empêchait presque de distinguer la route. J'ai finalement trouvé refuge dans une auberge un peu glauque aux premiers abords. J'étais le plus jeune avec le plus gros sac: de base je pensais qu'on pouvait facilement dormir en tente-deuxième grosse erreur. J'ai porté beaucoup trop de poids et mes pieds se sont usés rapidement. En bonne condition physique j'ai quand même maintenu un bon rythme, arrivant 12 jours plus tard à Santiago. J'ai fait des rencontres surprenantes: une jeune suédoise ayant comme moi des problèmes de famille et autres-nous avons marché une après-midi ensemble et je la recroisai de temps en temps. J'ai rencontré ce type formidable, un belge un peu rondouillard avec beaucoup d'humour et surtout une grande bonté.
Les paysages étaient somptueux je n'avais jamais rien vu de tel, des flancs de collines entièrement violets, des nuages accrochés à des sommets donnant cette impression de volcan, des animaux parfois, des gens pas très courtois, des gens souriants, des gens voulant battre des records: je me souviens de ce néo-zélandais venu avec son père, il me racontait comment il parcourait 40 km en moyenne par jour, je me sentais faible à côté, me rassurant du fait que je n'avais pas 3 entraînements de rugby hebdomadaires.
Le camino est un endroit parfois difficile, on est seul avec soi-même et avec pour seule consolation la vision d'un lit où s'effondrer le soir avant de repartir dés l'aube.
Il me semble être devenu beaucoup plus mature, grandi de cette expérience et entrain à considérer d'autres beautés de la vie à côté desquelles on passe à côté sans même s'en rendre compte.
Je plains les gens satisfaits de leur vie mondaine, vivant dans des boîtes la plupart de la journée et n'ayant pas plus de rapport à la nature que la vue d'un pot de fleur gisant-là sur un balcon, dénaturé, le regard dans le vide.
mark33pelerin
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 12 mars 2016
Dernière intervention
12 mars 2016
-
Bonjour à tous je viens de terminer un livre qui m'a donné plus que jamais envie de faire e chemin, je pense partir début mai, La voie des coeurs nomades de A.L. Host pour les curieux, le témoignage incroyable d'une jeune fille partie du puy à qui il est arrivé bien des mésaventures. Pour les curieux :

http://www.amazon.fr/gp/offer-listing/1092253106/ref=tmm_other_meta_binding_new_olp_sr?ie=UTF8&condition=new&qid=1457817858&sr=8-1

Bon chemin à tous et merci pour vos conseils !!!
Commenter la réponse de Paradoxa