Quelles démarches pour acheter une pourvoirie au Canada ? [Résolu]

- - Dernière réponse : charley000001
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 7 mars 2015
Dernière intervention
7 mars 2015
- 7 mars 2015 à 12:53
Bonjour, mon ami et moi souhaiterions avoir des informations, et les démarches à faire, pour racheter une pourvoirie au Canada. Nous commençons a nous renseigner pour monter ce projet. Nous ne savons pas, si la pourvoirie ce situera au Quebec ou dans le Canada. Tout d'abord nous souhaiterions savoir les formations nécessaires pour un couple afin de gérer ce lieu de chasse, pêche et tourisme. Au niveau financier nous aurions un apport personnel, mais un crédit et des aides serai nécessaire afin de mener à bien ce projet. v Que faut-il pour convaincre des banques au Canada ? Existet-il des aides pour ce projet ? Auprès de qui peut on ce renseigner ? Nous sommes à la recherche de toutes informations utile pour faire aboutir notre rêve. Merci de l'attention que vous porterez à ce mail. Cordialement,
Afficher la suite 

Votre réponse

12 réponses

Meilleure réponse
12
Merci
La Chambre de Commerce Française au Canada (située à Montréal)

Merci Utilisateur anonyme 12

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 276 internautes ce mois-ci

charley000001
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 7 mars 2015
Dernière intervention
7 mars 2015
-
bonjour anonyme je possede un refuge au canada possibilité de faire une pourvoirie et observatoire d"oiseau peche touladi arc enciel brune et wananiche
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
2
Merci
Bonjour, Si vous souhaitez exploiter une pourvoirie il vous faut tout d'abord déposer un dossier pour obtenir le statut de résident permanent. Celà prend entre 1 an et 1 an 1/2 pour aboutir. Je vous conseille au départ de travailler en tant que salarié dans une pourvoirie afin de bien observer le système sur place. C'est très différent de l'europe. Redoublez de prudence car vous trouverez toujours des "bonnes âmes' prêtes à vous vendre l'affaire du siècle. Nous avons ouvert un commerce il y a 3 ans à Québec et on en découvre tous les jours. Ne vous attendez pas à des miracles aux niveau des aides gourvernementales. Au niveau bancaire si vous avez un apport important vous serez les bienvenus. Ne vous précipitez pas et si possible faites quelques voyages de prospection en différentes saisons. Bonne préparation. Dominique.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Bonjour, Le Québec c'est le Canada, et c’est très grand Pour votre projet, il vaudrait peut-être avoir une résidence pour faciliter les choses et d’ouvrir un compte bancaire ; De savoir ou se trouve exactement votre pourvoirie ; Et ouis il vaudrait vous dirigez vers le service chasse au Québec, ou à Montréal, ou à Rimouski, il pourront peut-être vous dirigez sur votre projet, et bien souvent les pourvoiries sont l’Etat. Crdialement
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
1
Merci
Je viens de lire toutes vos questions et vos réponses et... je suis une québécoise qui attend justement la bonne occasion d'acheter une pourvoirie!!!! Nous sommes amateurs de chasse et pêche moi et mon conjoint et avons fait plusieurs séjours en pourvoiries... Nous en avons déjà visités quelques'unes et il faut se méfier car les pourvoyeurs au Québec ne déclarent pas tous leurs revenus... et parfois, non plus,,, leurs dépenses. Notre notaire nous suggère fortement de se fier à l'évaluation municipale de la pourvoirie pour en établir la valeur. Évidemment, il faut aussi voir son chiffre d'affaire et les biens qui viennent avec mais en principe, les pourvoiries au québec sont bien évaluées.

Pour ce qui est de cette expérience de vie, effectivement, ce n'est pas si facile d'être pourvoyeur et le grand rêve de la forêt canadienne peut en décevoir plusieurs. Un livre d'une française qui a vécu cette expérience a d'éjà été publié il y a plusieurs années et... son grand rêve s'est avéré un cauchemar par moment... il faut connaître le québec pour s'y aventurer je pense... tout comme je n'irais pas ouvrir une galerie d'art en France!!! et encore moins un musée! Mais en même temps, c'est l'aventure de la forêt, cet attrait pour la VRAIE vie... enfin, pour moi qui passerait ma vie en ermite dans le bois!!! mais non, un pourvoyeur ne peut pas être un ermite, il faut trimer dur et aimer le public qui souvent,,, brise le matériel parce qu'il ne connait pas Ça!!!!

Sinon, pour le financement, il est presque impossible de faire financer certaines pourvoiries au Québec car leur chiffres d'affaires non déclarés sont trop importants... et oui, il y a de la fraude ici à l'occasion! ALors, je vous souhaite bonne chance et si nous nous retrouvons pourvoyeurs côte à côte dans le même étendue de forêt, je saluerai votre courage et vos grands rêves avec joie!
Commenter la réponse de kayakiste
0
Merci
Excusez-moi de vous gêner par un message qui n'est pas une réponse à votre question, mais qui pose, au contraire, des questions suscitées par la vôtre. Je ne sais pas comment on achète une pourvoirie au Canada. Mais je ne sais pas non plus du tout ce qu'est une pourvoirie. Ce .mot de "pourvoirie" m'intrigue. Auriez-vous la gentillesse de me l'expliquer ? Savez-vous s'il est propre au Canada, ou s'il se rencontre dans d'autres régions de langue française ? Savez-vous comment on dit la même chose en d'autres langues ? Merci !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Il faut le statut de résident permanent. www.cic.gc.ca, Immigrer puis suivre les liens Investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes et Candidats des provinces pour les programmes spécifiques. En particulier, pour le Québec http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/ Être sélectionné sur un programme spécifique d'une province détermine le lieu d'arrivée pour les formalités administratives. Après on peut aller n'importe où au Canada, sauf exigences particulières d'un programme d'immigration. Pour acquérir et conserver ce statut, il faudra résider au Canada. Ce n'est pas un problème, vous y serez certainement mieux qu'en France. Il ne suffit pas de vouloir immigrer et avoir de l'argent pour s'installer ici. La candidature doit démontrer clairement la capacité à gérer une entreprise. Il faut donc avoir une expérience réussie dans la gestion des affaires...Malgré la pénurie durable de travailleurs qualifiés dans tous les secteurs, si tu n'es pas bon dans ton pays, oublie tout, le Canada n'est pas une poubelle. De même, si tu as des problèmes majeurs de santé ou un dossier criminel, oublie-ça. Les échanges d'informations judiciaires fonctionnent très bien. Il est aussi possible de venir à titre de travailleur qualifié et une fois sur place, bâtir son entreprise tranquillement. Ce sera d'ailleurs plus facile pour bâtir un plan d'affaires qui se tient, évaluer les opportunités, se créer un réseau de relations de confiance etc Une fois sur place, il faudra encore une bonne année pour se constituer un historique probant de crédit et s'attirer les faveurs des institutions financières. Ici, avoir un paquet d'argent ne détermine pas la capacité à rembourser. Mais une fois que tu as un historique de crédit séduisant, c'est comme en France, les institutions financières perdent la tête et sont prêtes à se prostituer pour te prêter de l'argent. J'espère que mes propos ne t'auront pas découragés, mais il est préférable de donner l'heure juste. La route est longue, mais cela en vaut le coût :) Bon courage dans tes démarches.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Pour François, une pourvoirie est un endroit offrant hébergement et services pour les chasseurs et pêcheurs, les personnes à la recherche de vacances-nature etc. Elle entretient le caractère naturel du domaine (faune, flore etc). Voir www.fpq.com Le mot est spécifique au Canada (http://fr.wiktionary.org/wiki/pourvoirie) où la langue française canadienne a, heureusement, suivi un autre chemin que celle de France qui intègre à chaque année des anglicismes et autres barbaries (À quoi sert donc l'Académie française ?)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
A Pierre-Antoine, Bonjour, Nos amis québécois ne sont pas en reste au niveau des anglicismes mais d'une manière plus subtile; ils rajoutent la terminaison "er" aux mots anglais. Exemples : checker, canceler, plugger,fitter, flusher,flyer, scrapper, shipper,splitter, dealer, etc........................ On ne dit pas un tuyau d'échappement mais un muffler. Bonne traduction et sans rancune car j'habite Québec. Dominique.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour, j'ai moi meme ouvert un cpte dans l'Alberta voulant investir dans l'élevage mais ttes les banques canadienne pretent sur une seule condition, c'est une garantie de votre banque en France.... Enfin, moi c'etait il y a + de 10 ans. Bon courage et pour la chasse la bas renseigne toi sur Edmonton ou Athabasca, c'est un beau coin pour ça (étant chasseur moi meme) mais aime tu le froid ???????
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
voir ces liens pour le Québec

http://www.mrnf.gouv.qc.ca/faune/territoires/pourvoyeur.jsp

http://www.pourvoiries.com/
Commenter la réponse de lalala
0
Merci
Bonjour,
Je suis aussi passionné de chasse et de pêche et aimerais m installer au Quebec, travailler dans une pourvoirie et pourquoi pas en exploiter une !!!
Auriez vous des retours d expériences sur ce sujet ??
Cdt
Commenter la réponse de christof
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 8 janvier 2014
Dernière intervention
8 janvier 2014
0
Merci
Il y a un site web spécialisé en ventes de pourvoiries au Québec: http://pourvoirieavendre.ca/
Commenter la réponse de Roger G.